Anciens clubs

CS Bourgoin-Jallieu
CS Bourgoin-Jallieu

De 2006 à 2009

Fédérale 1

Présentation

Nom : Morgan Parra
Date de naissance : 15/11/1988
Lieu de Naissance : Metz
Nationalité : Française
Equipe actuelle : ASM Clermont Auvergne
Anciens clubs : Bourgoin
Dijon (Féd 1 - 2003-2005)
Metz (Féd 3 - 1993-2003)
Le parcours sportif de Morgan Parra en quelques points :
 Morgan commence le rugby très tôt dans le club de Metz.
 Il intègre le pôle espoir de Dijon.
 Sélectionné en équipe de France -18 ans et -19 ans, il est courtisé par Montpellier ou encore l’USAP, mais Morgan décide de rejoindre l’école Berjalienne.
 Il est sélectionné à 19 ans par Marc Lièvremont pour affronter l’Ecosse.
 Il décide en 2009 de quitter le CSBJ pour le club de Clermont où il remplace Pierre Mignoni.
 Des premiers mois difficiles en Auvergne ne l'empêchent pas de s'affirmer et de remporter le Grand Chelem 2010 ainsi que le Brennus avec Clermont.
 Morgan Parra est élu meilleur joueur de la saison 2009/2010 par ses pairs.
Morgan Parra est nommé pour le titre de meilleur joueur du Tournoi des Six Nations 2010.
Défaite en quarts de finale de H Cup contre les tenants du titre irlandais du Leinster.
Champion de France avec Clermont en 2010.
Vice-champion du monde en 2011 en Nouvelle-Zélande.


Morgan Parra dans les douches :
«Je n'ai jamais vu une telle maturité chez un joueur de son âge», n'arrête pas de répéter Marc Lièvremont. Celui que l’on surnomme le « Merdeux » en équipe de France n’en finit pas d’étonner par le charisme propre aux grands demi-de-mêlée. Ce joueur d’origine portugaise a appris le rugby au contact de son père, figure emblématique du club de Metz, un grand passionné dans une région où le rugby n’est pas vraiment reconnu.
Morgan s’est rapidement dirigé vers le pôle espoir de Dijon où il acquit une grande autonomie et une force de caractère le déplaçant du poste de 10 au 9… comme son père. Ce garçon qui respire la sérénité, devant les caméras comme sur le terrain derrière les gros, a percé dans le club de Bourgoin comme tant d’autres avant lui. Mais c’est à Clermont que le jeune demi-de-mêlée international va devenir le nouveau boute-en-train et passer un cap pour s’installer durablement derrière le pack Français.


Derniers articles