TOP 14. Drôle de scénario à Jean-Dauger, pour le duo iconique Parra-Lopez !
Lopez et Parra ont mené un duel à distance durant 80 minutes ce week-end.
Match spécial ce week-end à Jean-Dauger, entre Bayonne et le Stade Français ! Un temps coéquipier à Clermont, puis en équipe de France, Morgan Parra et Camille Lopez se sont affronté samedi.

De coéquipiers à adversaires 

Pour la première fois depuis le début de leurs longues carrières, Morgan Parra et Camille Lopez étaient opposés l'un à l'autre, le temps d'un match. Après 8 saisons passées sous les couleurs de l'ASM, le duo iconique ne portait pas le même maillot au coup d'envoi, à Jean-Dauger. À Clermont, Parra et Lopez ont débuté leur aventure ensemble en 2014, jusqu'à la saison dernière, ou les deux champions ont décidé de commencer une nouvelle page de leur vie. Côte à côte, ils ont remporté le Brennus en 2017, puis se sont hissés en finale de la Coupe d'Europe à deux reprises, en 2015 et 2017. Mais surtout, les deux joueurs représentent la charnière la plus titularisée de l'histoire du club auvergnat, avec 93 matchs partagés ! À la fin de la rencontre, l'ouvreur de Bayonne est revenu sur sa relation avec Parra : " J'étais content de le revoir, ça fait toujours quelque chose. Nous nous étions appelés dans la semaine. Ça fait plaisir de le revoir et de le jouer, car nous avons vécu des moments forts. Morgan est quelqu'un qui compte pour moi." (Midi Olympique)

CLASSEMENT TOP 14. Castres perd son invincibilité à domicile et Urios déjoue à Chaban-Delmas !CLASSEMENT TOP 14. Castres perd son invincibilité à domicile et Urios déjoue à Chaban-Delmas !

Deux acteurs majeurs de la partie 

Comme à leurs habitudes, les deux stratèges ont énormément pesé sur la rencontre, par leurs choix tactiques, mais également leur jeu au pied. Dans un match ultra-serré, les buteurs avaient un rôle de la plus haute importance, et à ce petit jeu-là, Camille Lopez a eu le dernier mot ! Après un essai de Briatte à la 77 ème minute, Morgan Parra avait l'occasion de donner deux points d'avance aux siens grâce à la transformation. Cependant, le demi de mêlée parisien a été gêné par une belle montée de Muscarditz, et a raté la cible. Quelques secondes plus tard, le centre du Stade Français, Jeremy Ward, a concédé une pénalité suite à une faute dans un ruck, ce qui a alors donné la chance à Camille Lopez de faire gagner les siens, à la 81 ème minute. L'ancien Clermontois ne s'est pas fait prier, et de plus de 40 mètres en coin, il délivra Jean-Dauger et tout le peuple bayonnais. Au total, ce dernier aura inscrit 19 points, tandis que Parra aura converti deux pénalités importantes en seconde période. Après cette explosion de joie, Lopez est revenu sur la transformation manquée de son ancien partenaire : " Au moment où il veut enlever la terre qu'il y a devant lui, il démarre et il se rend compte qu'il a fait une connerie. Il tape comme il peut. Peyo Muscarditz joue très bien le coup en montant pour mettre la pression. Malgré ça, Morgan a failli la mettre. Je crois que le bon Dieu était avec nous, mais ça ne va pas durer éternellement." (Midi Olympique). Pour la fin de la saison, les deux hommes risquent de se croiser une nouvelle fois, mais en phase finale cette fois-ci. Pour cela, Bayonne devra garder le même niveau durant encore 7 journées, tandis que Paris semble avoir une avance confortable sur les dernières équipes du Top 6. 

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Ces deux-là se connaissent bien, s'apprécient et ont une relation particulière. Très sympa ce qui n'empêche pas le chambrage, sympathique ma foi.

Derniers articles

News
Transferts
News
Transferts
News
News
News
News
News
News
News