RUGBY. TOP 14. Avec la fin de l’ère Quesada, vague de départs au Stade Français !
Le départ de Gonzalo Quesada marque la fin d'une époque au Stade Français. Crédit image : Screenshot Youtube Stade Français Paris
Avec l’élimination en barrage de Top 14 face au Racing 92, le Stade Français voit 13 joueurs quitter son effectif cette semaine…

Une page se tourne au Stade Français. Gonzalo Quesada a passé sept saisons sur le banc parisien (2013-2017 et 2020-2023). Le technicien argentin n’a pas toujours vu la vie en rose dans la capitale, pourtant, il restera dans l’histoire de ce club si particulier. Les titres de 2015 (Brennus) et 2017 (Challenge Européen) seront à jamais signé de la main de Quesada. Notez également que Laurent Sempéré (entraîneur des avants) rejoint le staff du XV de France.

L’arrivée d’un nouveau staff provoque forcément de nombreux mouvements dans l’effectif. Morgan Parra est un des changements les plus déterminants. L’ancien Clermontois raccroche les crampons et intègre l’encadrement parisien. Il aura avec Paul Gustard, actuel entraîneur de la défense, la tâche de diriger les Soldats roses jusqu’en novembre. En effet, les “patrons” de ce nouveau staff, Karim Ghezal et Laurent Labit, rallieront Jean-Bouin qu’après la Coupe du Monde.

‘'Je n'ai aucun regret'', Morgan Parra raccroche les crampons et enfile le brassard‘'Je n'ai aucun regret'', Morgan Parra raccroche les crampons et enfile le brassard

12 autres départs

Arthur Coville, le “Titi parisien”, quitte le cocon rose après sept saisons passées dans la capitale. Né à Versailles, il découvre le rugby du côté de Vannes avant de revenir sur sa terre natale en signant au Stade Français en 2016. Capitaine de l’équipe de France U20 sacrée championne du monde en 2018. Arthur Coville était l’un des symboles du club. Hauteur d’une fin de saison de haute volée, celui qui avait signé un prêt contrat en Pro D2 (Provence Rugby) pourrait finalement rebondir au RCT.

TRANSFERT. Exit la ProD2, Arthur Coville finalement au RCT ? On fait le point sur cette histoireTRANSFERT. Exit la ProD2, Arthur Coville finalement au RCT ? On fait le point sur cette histoire

Il n’y a pas pire fin. Marcos Kremer, coupable d’un excès d’engagement, a mis un terme à son aventure parisienne sur un carton rouge, laissant ses coéquipiers en infériorité numérique dans un match crucial. Le gladiateur argentin aura joué 48 rencontres avec le Stade Français. Un joueur rugueux qui se retrouve souvent à la limite de la légalité tant son engagement est total. Il rejoindra l’ASM après la Coupe du Monde. Il sera alors sous les ordres de Christophe Urios, un management sûrement plus en adéquation avec le combattant de 25 ans, que celui du duo Ghezal/Labit qui aime tout prévoir, tout contrôler (une philosophie pas vraiment compatible avec la grinta de Kremer).

James Hall quittera également le club (Racing 92) tout comme : Vincent Koch (Sharks), Nemo Roelofse (USAP), Alex Arrate (Vannes), Telusa Veainu (Sale), Harry Glover, Sitaleki Timani, Théo Dachary, Paolo Odogwu, Sione Tui

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Je ne sais pas s’il est objectivement meilleur que nos bons entraîneurs français mais il a une classe qui honore son club. Jamais un mot plus haut que l’autre et hyper fair play, ça change

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
Sponsorisé News
News
News
News