Argentine

Argentine - Actu & Vidéos

Fiche Pays

Argentine - Rugby

1er match officiel : 1910 contre Oxford (défaite 3-28)
Entraîneur : Santiago Phelan
Meilleur marqueur : Felipe Contepomi (554 points)
Meilleur marqueur d'essais : José María Núñez Piossek (29)
Record de sélections : Lisandro Arbizu et Rolando Martin (86)

Palmarès :
En Coupe du Monde de Rugby : 1987 – Éliminés en poule, 1991 – Éliminés en poule, 1995 – Éliminés en poule, 1999 – Éliminés en ¼ de finale, 2003 – Éliminés en poule, 2007 – Demi-finalistes, 3ème place.

L'Argentine est aujourd'hui une des nations majeures du rugby mondial. Depuis une dizaine d'années, elle s'est montrée capable de battre à plusieurs reprises toutes les grandes nations de l'hémisphère nord, et a terminé la dernière Coupe du Monde à la troisième place. Réputés pour leur paquet d'avant, leur mêlée et la fameuse « Bajadita » (appuis au sol inversés pour les piliers, et deuxième lignes qui poussent les piliers par l'extérieur), les Pumas sont aussi les maîtres lorsqu'il s'agit de ralentir les sorties de balles ou de mettre la pression à l'adversaire par le jeu au pied. Équipe particulièrement pénible, sa « grinta » est connue de tous, et particulièrement des français, victimes favorites des Pumas sur ces dernières années...

La petite histoire du rugby et de l'Argentine
Le rugby a été introduit en Argentine par les immigrés britanniques. La première rencontre de rugby est jouée en Argentine en 1873, le premier match officiel de l'équipe nationale en 1910 contre une sélection de l'université anglaise d'Oxford. Dès 1899, les quatre clubs de Buenos Aires fusionnent pour devenir le River Plate Rugby Football Union, ce qui en fait une des premières fédérations de rugby à voir le jour. Elle deviendra plus tard Unión Argentina de Rugby (UAR). Elle intègre l'IRB en 1987 après avoir été invitée à participer à la première Coupe du Monde de rugby en Nouvelle-Zélande.

Dans un pays où l'on se passionne pour le football et ses idoles comme Maradona ou Messi, le rugby demeure un sport minoritaire, toujours amateur, généralement réservé aux étudiants et aux classes moyennes voire bourgeoises. Une des figures du pays, Ernesto « Che » Guevara, fut d'ailleurs joueur de rugby lorsqu'il étudiait la médecine, et certains joueurs actuels comme Roncero ou Contepomi se distinguent par leur haut niveau d'étude (le premier est médecin, le second chirurgien). Cependant, le XV se popularise de plus en plus, porté par les excellents résultats de l'équipe nationale depuis 10-15 ans. Durant cette période, les Pumas ont battu toutes les plus grandes nations de l'Ovalie (à l'exception de la Nouvelle-Zélande et des Sud-Africains). A ce petit jeu là, les français sont les souffre-douleur favoris des gauchos : en 10 confrontations depuis 2002, l'Argentine l'a emporté à 7 reprises. Paradoxalement, les Pumas ont rehaussé leur niveau de jeu ces dernières années en intégrant en grand nombre des clubs du Top 14...

Si les Pumas avaient déjà réalisé un premier coup d'éclat en atteignant les ¼ de finale de la Coupe du Monde 1999 (après avoir battu l'Irlande), la progression du rugby argentin a trouvé son apothéose en 2007, en France, lors de la Coupe du Monde où les argentins ont pris la 3ème place, en battant l'Irlande, L'Ecosse et les Bleus à deux reprises. Les argentins étaient alors classés 4èmes au classement de l'IRB... En 2011, il est difficile de juger le niveau de jeu de cette équipe, qui n'a pas la chance de disputer de grand tournoi annuel. Mais ce sera le cas dès 2012 quand ils viendront s'ajouter au Tri Nations. Certains de leurs cadres, à l'image de la première ligne Roncero – Ledesma – Scelzo (environ 346 ans à deux trois !) sont jugés vieillissants mais les Pumas savent mieux que quiconque se transcender lors de grands évènements. Nul doute qu'ils seront encore une des équipes les plus difficiles à jouer durant le Mondial...

La petite anecdote de l'Equipe d'Argentine
L'emblème de l'Equipe d'Argentine est, contrairement à ce qu'on pense, non pas un puma mais un jaguar. L'erreur est attribuée à un journaliste qui, lors d'une tournée en Afrique du Sud, aurait confondu les deux animaux en cherchant à donner un surnom à l'équipe nationale. Bien que le symbole du rugby argentin - visible sur leur blason - soit toujours un jaguar, le surnom des Pumas a été adopté par tout le monde.

Une autre anecdote insolite... l'équipe d'Argentine peut se targuer d'avoir compté dans ses rangs un champion du monde. En effet, Patricio Noriega, né en Argentine et sélectionné à 25 reprises avec les Pumas entre 1991 et 1995, sera naturalisé australien suite à son arrivée à Camberra, dans les rangs des Brumbies en 1996. Comme le règlement de l'époque le permettait encore, il disputa son premier match avec les Wallabies en 1998, contre les Bleus au Stade de France. Un an plus tard, il soulevait la Coupe du Monde en compagnie de John Eales à Cardiff.. On suppose qu'aujourd'hui, les australiens regrettent bien de ne pas pouvoir piquer quelques piliers dans le (grand) vivier argentin...

Publié le 20-08-2011 à 12h38 - Mis à jour le 19-09-2012 à 13h50 // Par

Résultats

The Rugby Championship
Argentine 17 - 54 Australie
Argentine 15 - 33 Nouvelle-Zélande
Australie 14 - 13 Argentine
Nouvelle-Zélande 28 - 13 Argentine
Argentine 17 - 22 Afrique du Sud
Afrique du Sud 73 - 13 Argentine
Test Match
Pays de Galles 40 - 6 Argentine
Italie 14 - 19 Argentine
Angleterre 31 - 12 Argentine
Coupe Du Monde
Angleterre 17 - 16 Argentine

Le Rugby c'est l'échange... Partagez !     Partagez
2 Commentaires sur « Argentine »

Club de Rugby inconnuRiwan
2 092 points 94% avis positifs
le 21.08.2011 à 14h10

Effectivement, merci d'avoir relevé cette coquille !

Club de Rugby inconnuZamo
0 points 0% avis positifs
c'est quoi?le 20.08.2011 à 18h27

Le rugby a été introduit en Argentine par les immigrés britanniques. La première rencontre de rugby est jouée en Argentine en 1973.

Je crois qu'il y a une erreur, c'est 1873 plutot non ?

Pour bénéficier de toutes les fonctionnalités des commentaires, connectez-vous ou créez un compte avant de poster.




Vous avez perdu votre pseudo ?
En postant un commentaire, vous acceptez les conditions d'utilisation du site.