TOP 14. Découvrez les 10 révélations de cette année 2021 !
Thibaud Flament et Melvyn Jaminet sont les deux plus grosses révélations de cette année 2021.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

À seulement quelques jours de la fin de 2021, mettons la lumière sur 10 joueurs qui se sont révélés dans notre Top 14 durant cette année.

En cette période de fêtes de fin d’année, l’heure est au bilan pour nous, fans de rugby, qui avons suivi avec passion chaque journée que nous a offert notre championnat favori. Un Top 14 un peu particulier, bousculé par les nombreux reports dus à la crise COVID. Des difficultés qui n’ont pas empêché certains joueurs d’exprimer tout leur talent sur le pré : on pense notamment à Antoine Dupont, élu meilleur joueur de l’année par World Rugby. Si le demi de mêlée n’a pour l’heure, pas d’égal sur la planète rugby, d’autres joueurs du championnat de France se sont également fait remarquer, grâce à leurs performances individuelles. Faisons donc ici un Top 10 des plus grosses révélations de l’année 2021.VIDEO. Jelonch surprend Antoine Dupont avec le trophée de meilleur joueur du mondeVIDEO. Jelonch surprend Antoine Dupont avec le trophée de meilleur joueur du monde

10. Mathieu Hirigoyen (Biarritz)

Bon d’accord, on commence à peine ce classement que l’on triche un peu. Certes, Mathieu Hirigoyen, tout comme le BO, a débuté l’année 2021 en Pro D2. Mais nous étions obligés de le mettre, tant le troisième ligne ne cesse d’impressionner au fil des rencontres. Inconnu du grand public il y a encore peu, le natif de Bayonne a joué 31 matchs lors de l’année 2021, dont 13 en Top 14 (il a d’ailleurs toujours été titulaire en championnat depuis le début de saison). Une régularité incroyable, qui lui a d’ailleurs permis de découvrir les Barbarians en novembre dernier. Un joueur qui sera forcément à surveiller dans les mois à venir. 

Ce qu'en pense la presse : les Toulousains cuits à l'étouffée, Hirigoyen et le manque de maîtrise du MHRCe qu'en pense la presse : les Toulousains cuits à l'étouffée, Hirigoyen et le manque de maîtrise du MHR

9. Paolo Garbisi (Trévise et Montpellier)

Là encore, on fait une petite entorse à la règle pour ce joueur. Mais promis, ça sera le dernier (ou pas). Toujours est-il que le jeune italien de 21 ans est également l’une des révélations de cette année ! On le remarque tout d’abord lors du tournoi des VI Nations 2021, où l’ouvreur fait partie des hommes forts de l’équipe d’Italie. Pas récompensé d’un point de vue collectif (5 défaites en autant de matchs), Paolo inscrit tout de même 23 points lors de cette édition, et tape dans l’œil du MHR. Arrivé cet été du côté de Montpellier, Garbisi se fait de plus en plus une place dans l’effectif pléthorique ciste, malgré une concurrence rude au poste (Pollard notamment). Il est par ailleurs le deuxième meilleur réalisateur du championnat avec 112 points en 10 rencontres, derrière le Lyonnais Leo Berdeu.

Paolo Garbisi va-t-il enfin régler les problèmes d’ouvreurs en Italie ?Paolo Garbisi va-t-il enfin régler les problèmes d’ouvreurs en Italie ?

8. Aymeric Luc (Bayonne et Toulon)

Enfin un joueur qui a disputé l’entièreté de l’année en Top 14. Et quel joueur ! Évoluant dans une équipe bayonnaise courageuse mais dans le dur, Aymeric Luc aura ébloui tous les terrains de notre championnat, de par ses courses chaloupées et ses appuis de folie. Avec 8 essais en 27 matchs, l’ailier français a d’ailleurs plus que réussi son arrivée au RCT, avec quelques actions de grandes classes. Des efforts récompensés, puisque le sélectionneur du XV de France, Fabien Galthié, a fait appel à ce dernier en octobre pour remplacer Vakatawa, blessé.

TOP 14. VIDEO. Aymeric Luc met la piquette à la défense castraise pour un essai foudroyant !TOP 14. VIDEO. Aymeric Luc met la piquette à la défense castraise pour un essai foudroyant !

 7. Jules Favre (La Rochelle)

Destiné à être un simple remplaçant, Jules Favre a profité des nombreuses blessures de ses coéquipiers pour gagner du temps de jeu. Joueur polyvalent, le Rochelais est monté en puissance lors de cette année, convaincant match après match. Si bien qu’en tout, le joueur de 22 ans a disputé 29 rencontres, dont 24 en tant que titulaire. Avec Hirigoyen, Jules Favre est notamment l’un des rares joueurs à avoir débuté tous les matchs en Top 14 de son équipe cette saison. Un début d’édition 2021-2022 qui commence parfaitement bien pour ce dernier, qui est pour l’heure le meilleur marqueur d’essai du championnat (6).

RUGBY. TOP 14. A seulement 22 ans, Jules Favre est devenu un cadre de l'équipe rochelaiseRUGBY. TOP 14. A seulement 22 ans, Jules Favre est devenu un cadre de l'équipe rochelaise

6. Nolann Le Garrec (Racing)

Il est peut-être l’un des éléments qui a le moins joué cette année dans ce classement. Et pourtant, en à peine 16 matchs (dont 9 en tant que titulaire), le demi de mêlée des moins de 20 ans a mis tout le monde d’accord. Rapide, précis, adroit face aux perches, l’ancien joueur de Vannes a toute la palette technique du numéro 9 parfait. Auteur de 55 points cette année, Le Garrec n’a pas hésité à prendre ses responsabilités, même lors de rencontres accrocheuses. Un futur grand, qui a vu sa bonne forme freinée par une blessure en novembre dernier.

Top 14. Le Garrec et le Racing font tomber le Stade Toulousain !Top 14. Le Garrec et le Racing font tomber le Stade Toulousain !

5.Tani Vili (Clermont)

À 21 ans, Tani Vili s’est déjà fait une place au centre de l’attaque clermontoise, malgré la présence de joueurs expérimentés comme Moala ou encore Fofana. C’est dire le talent de ce jeune ! Appelé pour la tournée en Australie grâce à de bonnes performances individuelles, Vili n’a pas encore eu la chance de porter le maillot tricolore. Une opportunité qui se représentera certainement, au vu de son année 2021 ! Très fort sur l’homme, l’ancien briviste a joué 19 matchs cette saison, dont quasiment la totalité depuis cet été. 

VIDEO. TOP 14. L'énorme match du jeune centre clermontois Tani Vili face à La RochelleVIDEO. TOP 14. L'énorme match du jeune centre clermontois Tani Vili face à La Rochelle

4. Matthis Lebel (Toulouse)

Déjà très en vue depuis deux ans, le jeune ailier du Stade Toulousain a véritablement explosé lors de cette année 2021. En l’absence de Kolbe, souvent blessé, le Français fut l’un des atouts phares de la ligne toulousaine, avec notamment 10 essais depuis janvier. Il fut d’ailleurs un titulaire en force du Stade Toulousain, soulevant à la fois la Coupe d’Europe, et le bouclier de Brennus. Un peu moins à l’aise en ce début de saison, le joueur de 22 ans a néanmoins pu découvrir le niveau international avec le XV de France, face à la Géorgie cet automne.

XV de France. Matthis Lebel, l'ascension éclair du prodige toulousain !XV de France. Matthis Lebel, l'ascension éclair du prodige toulousain !

3. Gaëtan Barlot (Castres)

Au 1er janvier 2021, il fallait être un spécialiste du Top 14, ou encore un supporter de Castres pour connaître l’existence de ce talonneur de 24 ans. Et pourtant, près de 11 mois plus tard, le voilà affronter la meilleure équipe du monde, la Nouvelle-Zélande, dans un match incroyable. Une récompense amplement méritée pour l’ancien joueur de Colomiers, qui avait par ailleurs déjà convaincu sous le maillot tricolore en Australie. Indispensable en club (23 fois titulaire en 27 rencontres), Barlot ne cesse de grimper dans la hiérarchie des talonneurs, malgré une concurrence folle (Marchand, Mauvaka, Chat, Bourgarit). En bref, un joueur pétri de talent, qui n’a pas fini de nous étonner.

TOP 14. Gaëtan Barlot : ‘’Je n’étais pas du tout dans l’optique de devenir pro”TOP 14. Gaëtan Barlot : ‘’Je n’étais pas du tout dans l’optique de devenir pro”

2. Thibaud Flament (Toulouse)

Passé par les Wasps, Thibaud Flament arrive au Stade Toulousain en novembre 2020. Inconnu du grand public, le Français tente de se faire une place dans l’effectif du champion de France, composé de stars à chaque poste. D’abord remplaçant, Flament profite des blessures en seconde ligne pour s’affirmer, jusqu’à devenir l’un des titulaires au poste ! Ses qualités balles en main, mais également en touche ainsi que sa polyvalence plaisent au staff des Bleus, qui l’appelle pour disputer la tournée d’automne. Il joue les trois rencontres, dont une en tant que titulaire (face à l’Argentine). Toujours très propre, le joueur de 24 ans n’a plus qu’à continuer sur cette lancée, pour s’imposer définitivement comme l’une des pièces maîtresses du jeu toulousain. 

France Rugby. Olivier Magne sur Thibaud Flament : 'On ne peut plus s'en passer'France Rugby. Olivier Magne sur Thibaud Flament : 'On ne peut plus s'en passer'

1. Melvyn Jaminet (Perpignan)

D’accord, là aussi, on triche un peu. Mais en même temps, comment ne pas parler de ce joueur, non conservé par le RCT plus jeune, et qui, aujourd’hui, est l’arrière titulaire du XV de France ? Un véritable OVNI, comme Galthié les aime, qui n’a cessé d’impressionner. Que ce soit sous le maillot de Perpignan, ou celui des Bleus, Jaminet n’a que (très) rarement déçu. Et pourtant, on se souvient de ses débuts chaotiques en Australie, qui auraient très bien pu briser le moral de ce jeune joueur. Mais voilà, dès la semaine suivante, l’ancien toulonnais offre, au terme d’un match haletant, la victoire au XV de France. Impeccable au pied, le Perpignanais est sans aucun doute LA révélation de cette année 2021.

RUGBY. Jaminet désigné parmi les ‘‘révélations internationales de l’année’’ de RugbyPassRUGBY. Jaminet désigné parmi les ‘‘révélations internationales de l’année’’ de RugbyPassBien évidemment, ce classement reste subjectif, et de nombreux autres joueurs auraient mérité d'apparaître dans cette liste.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Dupont9A
    4843 points
  • il y a 2 semaines

Attention ca va vite. Monter, c'est bien mais il faut y rester. A venir Nelson, lui j'y crois, en tout cas je mettrais bien un billet sur lui.

je vais peut-être me faire démolir ici 😊 mais pour moi Lebel c'est une blague, et je pense qu'on va rapidement plus entendre parler de lui, surtout si des jeunes comme Epée percent. Quand à Jaminet, je suis partagé, faut vraiment qu'il élimine les fautes grossières qu'il fait à presque tous les matches et qui peuvent coûter cher.
Perso en numéro 1, je mets Le Garrec, qui devait très vite devenir la doublure de Dupont.

  • Timmaman
    21331 points
  • il y a 3 semaines

Garbisi est clairement une super prise pour le MHR. Hyper régulier malgré son jeune âge, il va sans doute régler leurs problèmes au poste d'ouvreur (et ceux de l'Italie aussi)

@Timmaman

Ce qui est dommage pour les Italiens c'est qu'il leur manquait un 10 quand il avait beaucoup de joueurs intéressants et maintenant qu'ils ont un 10 intéressant il leur manque beaucoup de joueurs.

@Team Viscères

C'est un peu comme : si j'avais du lard, je te ferais une omelette au lard, mais seulement, j'ai pas d’œufs...

@Amis à Laporte

Un grand classique de l'humour russe des famines staliniennes repris plus tard par Coluche.

@lelinzhou

Bien que je n'aie pas connu personnellement Staline, il me revient néanmoins cette petite devinette légère : Qui est-ce qui fait 100 mètres de long et qui se nourrit de choux ?
Une file d'attente devant une boucherie à Moscou...

@Amis à Laporte

Blague valable au début, après il n'y avait plus de choux.

  • Yonolan
    129795 points
  • il y a 3 semaines
@lelinzhou

Humour repris par pas mal de peuples opprimés
Tu avais dernièrement une pensée pour Tutu; lui aussi pratiquait cette forme d'humour
Lors de son discours d'attribution du Prix Nobel :
- "C'est l'histoire d'un Zambien et d'un Sud-Africain qui discutent. Le Zambien vante son ministre de la Marine. Le Sud-Africain demande : "mais, vous n'avez pas de marine, pas d'accès à la mer, comment pouvez-vous avoir un ministère de la Marine ? Et le Zambien de rétorquer : "et vous, en Afrique du Sud, vous avez bien un ministère de la Justice, non ?"
A mon tour d'avoir une pensée pour une ONG russe Memorial ; fondée par un autre prix Nobel Andreï Sakharov, elle avait pour but de recenser depuis plus de 30 ans toutes les exactions depuis l’ère stalinienne au travers d’enquêtes reconnues pour leur rigueur
Sa dernière fut de trop au gout de Poutine : enquêtant et portant plainte contre les paramilitaires de «Wagner", qu'elle accusait de crimes de guerre en Syrie
Hier elle a été déclarée inconstitutionnelle en Russie et sera dissoute
Tristes toutes ces chapes de plomb et de futur lourd silence qui s’abattent un peu partout dans le monde

@Team Viscères

Cosi, cosi...

Derniers articles

Sponsorisé Blog
News
News
News
Vidéos
News
News
News
News
News
Transferts