TOP 14. Drop de Kolbe, exploit de Nagusa... Découvrez 5 des moments les plus marquants des 10 dernières finales
Les derniers affrontements en finale de Top 14 nous ont offert quelques moments marquants.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

En clôture de cette saison 2021-2022, Castres et Montpellier s'affronteront en finale du Top 14. L'occasion pour nous de se remémorer quelques souvenirs mémorables.

Nous y voilà. Après une année riche en émotions, la saison 2021-2022 touche à sa fin avec la finale du Top 14, entre le Castres Olympique et Montpellier. Une finale entre deux des meilleures équipes du championnat, qui croiseront le fer au Stade de France. En attendant cette rencontre qui s'annonce aussi serrée que rugueuse, nous vous proposons de revivre 5 des moments les plus marquants de ces 10 dernières finales. Car oui, même si la plupart d'entre elles sont parfois hachées à cause de l'enjeu, certaines actions, gestes ou moments sont néanmoins restés dans la légende du rugby français. Pas de classement ici (la sélection étant purement subjectif), nous énumérons chaque moment de manière chronologique.

RUGBY. La Finale du Top 14 rime-t-elle historiquement avec orgie de points et d'essais ?RUGBY. La Finale du Top 14 rime-t-elle historiquement avec orgie de points et d'essais ?Essai de Nagusa, 2011 (Montpellier-Toulouse)

Nous sommes en 2011, la Coupe du Monde en Nouvelle-Zélande approche, et le Stade Toulousain mené par son capitaine Thierry Dusautoir affronte en finale du championnat de France une jeune équipe de Montpellier. En effet, de nombreux espoirs du rugby français composent l'équipe du MHR, comme Julien Tomas, François Trinh-Duc ou encore Fulgence Ouedraogo. Largement favoris pour cette rencontre, les hommes de Guy Novès auront pourtant bien du mal à maîtriser les Cistes, qui mèneront pendant presque toute la rencontre. Ces derniers inscriront par ailleurs le seul essai de cette finale, par l'intermédiaire de leur ailier fidjien Timoci Nagusa. Et quel essai ! En effet, et alors que Montpellier peine à transpercer le rideau toulousain, Nagusa reçoit la balle sur la ligne médiane. Le Fidjien déborde tout d'abord Albacete, avant de lober son vis-à-vis Caucaunibuca d'un petit coup de pied fabuleux le long de la ligne. Ce dernier résistera ensuite au retour de Doussain, avant de mystifier le dernier défenseur et d'aplatir entre les poteaux. Un éclair de génie, qui n'empêchera pas le sacre des Toulousains (score final 15-10).

VIDÉO. FLASHBACK. Il y 4 ans, Dumora et le CO concassaient Montpellier en finale de Top 14VIDÉO. FLASHBACK. Il y 4 ans, Dumora et le CO concassaient Montpellier en finale de Top 14Carton rouge de Maxime Machenaud, 2016 (Racing-Toulon)

Contrairement à l'essai de Nagusa, ce moment-ci est dramatique pour le joueur concerné. En 2016, le Racing 92 et le RCT s'affrontent au Camp Nou pour ce qui sera l'une des finales les plus belles en termes de jeu et d'émotions. Et ce carton rouge reçu par Maxime Machenaud (seul joueur de l'histoire à avoir reçu un carton rouge en finale de Top 14) y est étrangement pour quelque chose. En effet, et alors que le match a débuté depuis seulement 17 minutes (3-3), Maxime Machenaud se rend coupable d'un plaquage cathédrale sur l'ouvreur de Toulon, Giteau. Après vidéo, le constat est sans appel : carton rouge pour le demi de mêlée du Racing 92. Un énorme coup dur pour le joueur, qui doit abandonner les siens pour le plus grand match de sa carrière. Heureusement pour lui, la fin sera heureuse pour les Franciliens, qui l'emporteront 29-21. Un succès auquel n'est pas étranger Joe Rokocoko, qui réalisa ce jour-là une action mémorable...

RUGBY. TOP 14. Maxime Machenaud : ''J'avais envie de connaitre un stade plein tous les week-ends''RUGBY. TOP 14. Maxime Machenaud : ''J'avais envie de connaitre un stade plein tous les week-ends''Essai de Joe Rokocoko, 2016 (Racing-Toulon)

Comment parler de la finale de 2016 sans évoquer l'essai incroyable inscrit par le Néo-Zélandais ? Car oui, au-delà de sa beauté, cet essai a notamment permis au Racing 92 de prendre définitivement le large dans ce match. Nous sommes à l'heure de jeu, quand les Franciliens enchaînent les phases de jeu. Menés 14-21, les Toulonnais doivent eux absolument reprendre la possession du ballon, afin d'aller marquer le plus rapidement possible et revenir au score. Malheureusement pour les coéquipiers de Bastareaud, Joe Rokocoko en avait décidé autrement ce soir-là. Après une passe de Goosen, l'ailier déborde le long de la ligne, avant d'effectuer un jeu au pied pour lober Habana. Celui-ci profite du rebond, avant d'accélérer et d'éviter le retour d'Halfpenny, pour ce qui reste l'un des plus beaux essais marqués en finale de Top 14.

Top 14. WTF. La finale vue par Twitter avec 24h d'avanceTop 14. WTF. La finale vue par Twitter avec 24h d'avanceLa relance de Penaud et Raka, 2017 (Clermont-Toulon)

Décidément, le RCT a concédé de nombreux essais mémorables en finale ! Après Rokocoko, ce fut au tour de Raka de martyriser la défense varoise. Après un turnover effectué dans les 5 mètres de l'ASM, le jeune Damian Penaud reçoit le ballon. Celui-ci analyse la situation et voit qu'il y a un coup à jouer dans le fermé, d'autant qu'il se trouve face à de nombreux avants. Le centre prend de vitesse Bastareaud, avant de décaler son ailier Raka. Le Fidjien d'origine accélère, avant de jouer (et de remporter) à la perfection son duel face à Tuisova, revenu de son aile pour défendre. Plus personne ne rattrapera le Clermontois, qui inscrit ce jour-là l'un des plus beaux essais en finale de Top 14. Au final, les coéquipiers de Rougerie remporteront cette rencontre 22-16.

RUGBY. Brock James veut revenir à Clermont avec une idée bien précise en têteRUGBY. Brock James veut revenir à Clermont avec une idée bien précise en tête

Le drop de Kolbe, 2021 (Toulouse-La Rochelle)

Pour conclure cette sélection de grands moments, attardons-nous sur la dernière finale jouée, entre le Stade Toulousain et La Rochelle. Une rencontre entre les deux meilleures équipes d'Europe du moment, qui s'annonçait aussi disputée et mémorable que la finale de Champions Cup, qui s'était déroulée quelques semaines plus tôt. Malheureusement pour le suspens et les supporters rochelais, les coéquipiers d'Antoine Dupont maîtriseront le sujet de A à Z, dans une finale bien décevante en termes de jeu (la faute notamment à des conditions climatiques très compliquées). Contrairement à la finale de Champions Cup, le Stade Rochelais n'arrivera jamais à bousculer le Stade Toulousain, qui s'appuiera sur la botte de Thomas Ramos pour remporter ce match. Et pourtant, le moment le plus mémorable ne concerne pas l'ouvreur français, mais bien son compère sud-africain, Cheslin Kolbe. Connu pour ses appuis de feu et sa vitesse incroyable, l'arrière de Toulouse surprendra son monde ce jour-là, en claquant un drop de plus de 50 mètres juste avant la pause. Une action aussi géniale qu'insolite, qui coupa littéralement l'herbe sous le pied du Stade Rochelais. 40 minutes plus tard, Kolbe et les siens soulèveront un deuxième Bouclier de Brennus d'affilée, grâce à cette victoire sur le score de 18-8

RUGBY. Kolbe à l'ouverture avec les Sud-Africains ? Loin d'être une mauvaise idée pour son sélectionneur !RUGBY. Kolbe à l'ouverture avec les Sud-Africains ? Loin d'être une mauvaise idée pour son sélectionneur !

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • oc
    30198 points
  • il y a 4 jours

Un peu , oui , qu'on va rajouter qq chose !!!
Maxime , franchement ... Et elle est où la tête à ToTo ???

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
Vidéos
News
News
Vidéos
Vidéos