RUGBY. Brock James veut revenir à Clermont avec une idée bien précise en tête
16 ans après son arrivée en France et 12 ans après le titre avec l'ASM Clermont, Brock James ne semble pas vouloir mettre fin à son aventure dans l'Hexagone.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Dans une interview accordée à La Montagne, Brock James affirmait sa nouvelle passion pour son coaching et son ambition de retour en Auvergne.

Le 4 juin dernier, le journal local auvergnat La Montagne publiait une interview de Brock James. Dans ses colonnes, l’ancien maestro ganté bien connu du Top 14 parle de sa reconversion. Désormais entraîneur, il avait notamment pu faire valoir ses qualités dans ce domaine auprès de l’UBB et des Ospreys. Pour son prochain défi, le franco-australien ira encadrer la province de Hawke's Bay en Nouvelle-Zélande afin “d'étoffer (sa) palette” et découvrir d’autres types de rugby. Mais à l’avenir, un retour en France semble inévitable pour lui.VIDÉO - Le Tribute ultime en hommage à Brock James, la légende aux mitainesVIDÉO - Le Tribute ultime en hommage à Brock James, la légende aux mitainesSelon ses dires, un retour à Clermont au sein du staff serait une consécration pour l’ancien ouvreur du club. Brock James reviendrait même avec une petite idée qui lui trottait en tête. Pour La Montagne, il confie : “ Je me donne quelques années pour cela.[...] J'ai gagné le Top 14 ici comme joueur à l'ASM. Plus tard, je rêve de remporter le Top 14 comme entraîneur...  Je suis encore loin de ça, je ne suis pas encore prêt. Je dois encore travailler.” Dans la suite de cette déclaration, il livre ses sentiments à propos de l’Auvergne et de sa vie passée dans cette région. Il complète et raconte : 

Pour moi, ce furent des années uniques ici. Clermont, c'est un truc à part. Au pays de Galles, vous n'imaginez même pas comment les rugbymen parlent du stade Michelin, de la Yellow Army. Ils ont des étoiles dans les yeux. C'est juste une référence.[...] Mais revenir à Clermont, cela me fait toujours un truc. Voir le puy de Dôme quand tu arrives, c'est spécial (il tape sur son cœur)...”

Si les retrouvailles prendront le temps qu’il faudra, il semblerait que le rendez-vous soit malgré tout déjà pris entre le buteur iconique et le club jaune et bleu. Les Clermontois, eux, devront faire preuve d’un peu de patience.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Luern63
    8515 points
  • il y a 1 semaine

Je ne sais pas de quoi l'avenir sera fait et si James qui a été un formidable joueur sera un entraineur à la hauteur ce dont je suis certain c'est qu'il sera toujours le bienvenu à Clermont. Quand je me souviens de ce que j'ai pu entendre ou lire au moment où il est arrivé de la part de la frange de supporters toujours insatisfaits c'était pas triste. On reprochait au dirigeants de l'époque d'aller récupérer un ouvreur remplaçant dans une franchise moyenne. A Issoire en match de préparation il avait été très bon mais il avait manqué un ou deux coups de pieds et déjà certains voulaient le voir repartir et annonçaient notre descente en pro D2. Quelques mois plus tard il avait mis tout le monde d'accord. Et pour avoir eu l'occasion de le côtoyer quelques fois c'était quelqu'un de très sympa et très simple. Il m'a toujours salué quand il me voyait alors que je suis persuadé qu'il ne savait même pas qui j'étais juste qu'il me voyait souvent avant ou après les matchs, à la maison comme à l'extérieur et même souvent à l'entrainement.

@Luern63

Je me souviens de ce match à Issoire... j'étais à coté d'un mec (pas de première jeunesse), qui se retournait vers Cotter (qui était juste derrière nous) à chaque mauvaise passe ou en-avant d'un clermontois. Il a passé son temps à ronchonner ce bonhomme... et en effet, James ce soir là avait déjà montré une sacrée vista. La Montagne parlait d'ailleurs de James BROCK. C'est dire comme il était connu à l'époque !

@Luern63

Je me souviens avoir passé une partie de l'après-midi au Jardin Lecoq avec lui et son épouse, sa fille avait le même âge que mon fils a l'époque, il y'a une dizaine d'année, on avait finalement trés peu parlé de rugby et beaucoup de voyages. Des gens trés simples et trés agréables. Pour moi si il a les compétences, c'est 1000 fois oui !

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
Transferts
News