RUGBY. Autumn Nations Series. L'égo des All Blacks va-t-il faire le jeu des Bleus ?
Les Blacks risquent d'être très revanchards ce samedi face aux Bleus. Peut-être trop ?
Après leur défaite face à l'Irlande, les Blacks voudront certainement se racheter en écrasant nos Bleus. Mais cela ne peut-il pas les conduire à leur perte ?

On le sait, les Blacks ne perdent que rarement deux fois de suite. C'est donc tout naturellement que ces derniers se présenteront au Stade France samedi avec l'envie de se racheter, après leur défaite face à l'Irlande il y a une semaine (29-20). Pour ce faire, les hommes Ian Foster déballeront certainement le jeu habituel, fait de conservation de balle, de vitesse, et de passe après contact. Mais à trop vouloir en faire, cela ne va-t-il pas les conduire à leur perte ? D'autant plus face à une équipe de France qui n'est jamais aussi bonne que lorsqu'elle n'a pas le ballon ? Les arguments sont partagés, et nul ne sait encore quelle stratégie sera la mieux adaptée samedi. Mais en attendant de voir ce que nous concocte Galthié et son staff, faisons un état des lieux rapide sur ce qui pourrait se passer, si les Blacks décident de monopoliser le ballon face à nos Bleus.

RUGBY. Après une défaite, les All Blacks passent-ils leurs nerfs sur leur prochain adversaire ?RUGBY. Après une défaite, les All Blacks passent-ils leurs nerfs sur leur prochain adversaire ?
Laisser la balle aux Blacks : le cadeau empoisonné des Bleus ?

Avant toute chose, il est inutile de rappeler que cette analyse ici est purement subjective, et qu'elle peut être très éloignée de ce qui nous attend samedi soir. Nous commencerons donc ce paragraphe sans prendre de risque, en affirmant que la Nouvelle-Zélande a été très secouée face aux Irlandais. Dépassés dans les rucks, sans solution en attaque, les coéquipiers de Beauden Barrett n'ont pu se nourrir que de quelques munitions, face à des locaux morts de faim. Ces derniers voudront donc certainement imposer leur patte face à la France, en voulant se rassurer dans leur jeu. Sauf que, comme dit juste au-dessus, Fabien Galthié n'apprécie pas vraiment avoir la possession de la balle. Pire, cela l'arrange même lorsque son adversaire s'épuise à vouloir attaquer, attendant la faute de main pour lâcher les chevaux. Et quand on connaît la qualité des joueurs français (Dupont, Penaud, Fickou etc...), on peut comprendre cette stratégie de contre-attaque. Il se pourrait donc qu'on assiste samedi à un match où les Blacks monopolisent le ballon, face à des Français qui se cantonneront d'abord à bien défendre, comme l'ont fait les Irlandais dans leur jardin. La longueur de pied du capitaine Antoine Dupont pourrait d'ailleurs faire du bien au pack tricolore. Mais attention, laisser la possession à son adversaire peut marcher si l'on défend parfaitement, mais en face samedi, ce seront les Blacks.

RUGBY. Les riches enseignements de la défaite des All Blacks en Irlande avant le match des BleusRUGBY. Les riches enseignements de la défaite des All Blacks en Irlande avant le match des Bleus

Laisser la balle aux Blacks : suicide annoncé ?

Si cette stratégie de "dépossession" a déjà fait ses preuves face à de grosses nations mondiales, marchera-t-elle face à ce qui se fait de mieux au monde ? Faut-il rappeler qu'en face, nous aurons le droit à Reece, Ioane, Havili, Jordan et j'en passe ? Pas sûr que nos Bleus puissent défendre leur ligne pendant 80 minutes face à des joueurs de ce calibre. La solution serait donc de garder un maximum la balle, pour éviter les assauts néo-zélandais. C'est en tout cas ce qu'a fait l'Irlande à Dublin ! Avec plus de 65% de possession, les coéquipiers de Sexton ont privé les Blacks de munitions durant une bonne partie de la rencontre. Et malgré cela, on a vu que sur un ballon, les Kiwis sont parvenus à remonter tout le terrain, d'une facilité déconcertante. Leur laisser le ballon serait donc une prise de risque énorme ! Car même si notre défense est très satisfaisante, il y a de bonnes chances qu'elle craque sur la longueur. Les dernières équipes à avoir battu les Blacks nous ont d'ailleurs montré la voix, en privant ces derniers de munitions. En revanche, si les Bleus décident de garder un maximum la possession, ils devront être très propres sur leurs lancements, pour ne pas s'exposer à des contres fulgurants.

France Rugby. Jonathan Danty, l'homme clé des Bleus pour vaincre les Blacks ?France Rugby. Jonathan Danty, l'homme clé des Bleus pour vaincre les Blacks ?

En attendant samedi soir et cette rencontre de folie, la question se pose donc, pour savoir quelle stratégie serait la mieux adaptée face aux Blacks. Ce débat en relance même un autre, celui de savoir si nous devons imposer notre plan de jeu face à nos adversaires, ou si au contraire, nous devons jouer en fonction des caractéristiques de l'équipe que nous affrontons.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • resp
    12694 points
  • il y a 2 ans

Occupation, rucks et turn-over

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News