RESUME VIDEO. L'exploit de l'Irlande qui fait tomber la Nouvelle-Zélande après un match épique
Lowe a été un des hommes en vue lors du succès de l'Irlande sur la Nouvelle-Zélande.
Ce samedi à Dublin, le XV du Trèfle s'est imposé devant la Nouvelle-Zélande à la faveur de trois essais par Lowe, Kelleher et Doris.

2016, 2018 et maintenant 2021. Ce samedi l'Irlande a battu la Nouvelle-Zélande pour la troisième fois de son histoire. Un nouveau succès à Dublin pour le XV du Trèfle trois an après qui intervient après un match de costauds. Lowe a inscrit le premier essai dès le quart d'heure. Puis Kelleher et Doris ont fait grimper la marque après les citrons. Les All Blacks auraient pu remporter cette partie malgré tout, mais les coéquipiers de Sexton ont dominé de bout en bout. Ultra agressifs dans les rucks, solides en conquête, ils n'ont laissé que peu de ballons à exploiter aux Néo-zélandais. A la 38e, ces derniers avaient déjà réalisé près de 150 plaquages quand les Irlandais étaient à peine à 40. On le sait, les Kiwis n'ont pas besoin de grand-chose pour marquer et ils l'ont encore prouvé samedi à l'Aviva avec cet essai de Jordan sur l'un de leur unique ballon exploité dans le second acte. Dans le premier, c'est Taylor qui avait filé en Terre promise sur une action à deux passes après une touche. Mais ils ont été maladroits et ont manqué d'inventivité face à des Irlandais en place en défense. Mais aussi en attaque. La sortie de Barrett sur commotion a peut-être perturbé les plans des All Blacks. Son remplaçant Mo'unga n'a pas eu l'impact escompté à l'image de tout le banc néo-zélandais. On peut donc s'attendre à voir les hommes de Foster remontés comme des coucous la semaine prochaine au Stade de France face aux Bleus. Lesquels feraient bien de s'inspirer des Irlandais pour s'offrir un succès qui leur échappe depuis 2000 sur le sol tricolore.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Surtout des Blacks surprenants dans la maladresse et les mauvais choix... La sortie de Barrett aurait à ce point déboussolé les NZ ?.. Et si c'est le cas, c'est aussi une surprise, pour une équipe qui cultive le collectif avant tout...
Les hommes verts ont été rageux-hargneux-carnivores. Ils ont bouffé tous les espaces, tous les membres dans les rucks, les crânes et les oreilles, pareil...
Des pick & go d'1m, des passes "au large" d'1m50, l'irish touch quoi... Les Springboks de l'UE...
Et Sexton, on a mal pour lui, franchement... Même si ça devient saoulant parce qu'à chaque contact sur sa tête, c'est arrêt de jeu-TMO pour vérifier que personne n'essaie d'abréger trop illégalement ses souffrances...
Spéciale dédicace quand même à misteur Pearce, toujours autant à contre-courant et très sûr de lui, qui a laissé les Irlandais se vautrer dans les rucks et arracher des ballons des mains d'adversaires allongés... Entre autres...

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
Transferts
Transferts
News
News