TOP 14. Nos tops du recrutement à la mi-saison
Quels transferts a marqué le Top 14 durant la première partie de saison ?
Nous sommes bientôt à la moitié de la saison en Top 14, il est presque l'heure de tirer certaines conclusions. Parmi elles, intéressons-nous aux transferts et à ceux qui font le bonheur des clubs de Top 14.

Camille Lopez 

Il est sans aucun doute possible, la bonne surprise de cette première moitié de championnat ! À 33 ans, Camille Lopez se refait une jeunesse au Pays basque, et figure comme un des éléments les plus utilisés par le staff bayonnais. En effet, l'ancien clermontois a participé à tous les matchs de Top 14 depuis le début de saison, avec notamment 9 titularisations sur 12 journées de championnat. De plus, Lopez est ultra-décisif, et même s'il a laissé le tir au but à d'autres joueurs du groupe, il gratifie les supporters de magnifiques passes au pied sur les ailes, qui, dans la majeure partie des cas, finissent par un essai. Au début de son aventure avec l'Aviron Bayonnais, l'ancien ouvreur du XV de France était loin de se douter qu'il lutterait pour la qualification, plutôt que pour le maintien. Sa fougue et son dévouement pour le club font plaisir à voir, et le club s'en réjouit. 

RUGBY. Lopez à Bayonne : le cerveau d'un collectif qui peut croire aux phases finales de Top 14 ?RUGBY. Lopez à Bayonne : le cerveau d'un collectif qui peut croire aux phases finales de Top 14 ?

Emilien Gailleton 

Fraîchement débarqué de Pro D2, où il évoluait dans les rangs d'Agen, et à peine âgé de 19 ans, Emiien Gailleton fait partie des meilleures recrues cette année en Top 14. En effet, le jeune centre est plutôt précoce, et gravit les étapes sans les brûler, il affiche une maturité rare à son âge, et est désormais considéré comme un des plus grands espoirs du rugby français. Cette saison, Gailleton est incontournable dans la ligne de trois-quarts de Pau, et a enfilé la cape de titulaire lors de la 3 ème journée de Top 14. Depuis, le natif de Cahors n'a plus quitté la feuille de match paloise, et enchaîne les titularisations et les bonnes performances. De plus, avec un total de 5 essais cette saison, il fait partie des meilleurs marqueurs du Top 14, et ses bons matchs ne sont pas passés inaperçus. Convoqué par le staff du XV de France durant la tournée d'automne, il ne serait pas impossible de le voir porter la tunique des bleus dans un futur proche.  

RUGBY. TOP 14. Joseph, Gailleton… Les jeunes de Pau comme sauveur de la Section ?RUGBY. TOP 14. Joseph, Gailleton… Les jeunes de Pau comme sauveur de la Section ?

Alexandre Roumat

En provenance de Bordeaux, Alexandre Roumat est arrivé sur la pointe des pieds au Stade Toulousain et son effectif XXL. Néanmoins, le troisième ligne s'est imposé comme un titulaire incontestable, participant à 11 matchs de Top 14 cette année, avec 9 titularisations. Il a également fêté une sélection avec les Barbarians français, en attendant de goûter à l'équipe de France. Aussi bien à l'aise au centre de la mêlée qu'au poste de flanker, Roumat s'est fait remarquer par son intelligence de jeu, sa rare dextérité ballon en main et son activité en touche précieuse. Il est le prototype parfait du troisième ligne moderne, et correspond totalement à la philosophie de jeu des Toulousains. Il sera intéressant de voir jusqu'où Roumat est capable d'aller, lui qui est international u20. 

15 DE FRANCE. L'élégant Alexandre Roumat, le vrai oublié de la liste des Bleus ?15 DE FRANCE. L'élégant Alexandre Roumat, le vrai oublié de la liste des Bleus ?

Yoann Tanga

La grande interrogation concernant le transfert de Tanga à La Rochelle était de savoir comment ce profil, avec des caractéristiques communes à celles d'Alldritt, allait pouvoir s'imposer dans cet effectif ? Eh bien, de la meilleure des manières ! Tanga a parfaitement su s'adapter à sa nouvelle équipe, et alterne constamment entre le poste de troisième ligne centre, et de troisième ligne aile. En l'absence d'Alldritt, l'ex-francilien a répondu plus que présent, et a assuré l'intérim d'une main de maître. Certes, il n'aura pas connu la sélection nationale cet automne, barré par son coéquipier en club, et par le système particulier de Galthié, mais ses performances en club démontrent au staff de l'équipe de France qu'il faudra compter sur lui tout de même. Très à l'aise ballon en main, et dominant dans les duels offensifs comme défensif, Tanga met toujours son équipe dans le sens de la marche. Avec le retour d'Alldritt, il devrait glisser au poste de numéro 6, et leur complémentarité pourrait causer des problèmes aux équipes adverses. 

RUGBY. Top 14. Précieux et puissant, Yoan Tanga est déjà comme chez lui à la RochelleRUGBY. Top 14. Précieux et puissant, Yoan Tanga est déjà comme chez lui à la Rochelle

Ange Capuozzo

C'est le nouveau chouchou d'Ernest-Wallon ! Ange Capuozzo est arrivé de la Pro D2, et de Grenoble, avec l'étiquette de pépite, et de révélation de l'année dans la deuxième division française. Le joueur, originaire de France, a choisi l'Italie comme sélection nationale, et fait le bonheur de la Squadra Azzura, avec ses courses chaloupées et ses essais d'anthologie. Au Stade Toulousain, sa place de titulaire est loin d'être garanti, avec la présence de cadres, Capuozzo devra continuer de batailler pour être dans les 15 au départ des matchs. Néanmoins, sa capacité d'accélération fulgurante, lui a permis d'être titulaire à 6 reprises lors de ses 8 matchs de Top 14 cette année, variant à l'arrière et à l'aile. Actuellement, il soigne une blessure au poignet, qui l'empêchera de participer aux derniers matchs de championnat cette année. Ses prestations avec l'Italie lui ont donné un nouveau statut, et ce véritable phénomène devrait encore marquer les esprits cette saison. 

Stade Toulousain. Ange Capuozzo livre un magnifique message aux minots fan de rugbyStade Toulousain. Ange Capuozzo livre un magnifique message aux minots fan de rugby

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Roumat et Tanga doivent intégrer le XV de France. Et je le pense surtout pour Roumat. Son profil est similaire à celui de Cretin, mais je trouve actuellement que le premier s'en sort mieux. Il est vif, impliqué, et très habile dans le jeu courant, tout ce que recherche le staff du XV de France actuellement. Pour Tanga ça sera plus dur. Maccalou semble avoir pris une énorme option grâce à sa polyvalence, mais avec les blessures on ne sait jamais.

Derniers articles

News
News
News
News
News
Vidéos
News
News
News
News
News