Stade Toulousain. Ange Capuozzo livre un magnifique message aux minots fan de rugby
Ange Capuozzo commence déjà à avoir tout d'un grand. A seulement 22 ans, l'état d'esprit, les qualités de jeu et l'envie montré par l'arrière en club et en sélection forcent le respect.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

L’international italien Ange Capuozzo a pris la parole avant de disputer son premier match de Champions Cup avec le Stade Toulousain.

Ce dimanche 11 décembre, le Stade Toulousain va affronter du lourd. Pour la première journée de Champions Cup, les rouge et noir se déplacent dans l’antre mythique de Thomond Park. Face au Munster, les hommes d’Ugo Mola devront assurer lors d’un choc face à un adversaire européen qu’ils connaissent bien. En les ayant affrontés deux fois en deux saisons, ils connaissent les qualités de la formation irlandaise. Mais parmi tous les Toulousains expérimentés, il y en a un qui détonne : Ange Capuozzo.

Après d’excellents débuts sous le maillot de la Ville Rose, il continue d’impressionner. Lors de la fenêtre internationale avec l’Italie, il a montré qu’il était capable de porter une équipe au haut niveau. Dans un entretien accordé à L’Équipe, le joueur évoque son gabarit plus léger. Dans ces propos, il adresse un message plein d’espoir aux jeunes joueurs amateurs du ballon ovale : “J'espère que j'apporte une espèce de vent de fraîcheur et aussi d'espérance pour pas mal de jeunes qui nous suivent, qui aiment ce sport et qui ne doivent pas se sentir à part, en raison de leur physique. On a la chance d'avoir un sport où on a besoin de tout le monde. De gens forts, de gens rapides, de gens grands, très intelligents et moins intelligents aussi. On a besoin de tout le monde.RUGBY. TOP 14. STADE TOULOUSAIN. Ange Capuozzo, le nouveau chouchou de Wallon ?RUGBY. TOP 14. STADE TOULOUSAIN. Ange Capuozzo, le nouveau chouchou de Wallon ?

Encore en Pro D2 l’an dernier, l’Italien sera passé d’une première cap internationale, teinté d’un exploit au Pyas-de-Galles, à son premier match européen en l’espace de 10 mois. Face à ses crochets et sa vista saisissante, rien ne semble échapper à l’arrière polyvalent. Du haut de son mètre 77 pour 76 kg, il va défier l’épaisse muraille du Munster, reconnu sur le continent pour son impressionnant volume physique. En réponse à ce défi, il définit son profil ainsi dans les colonnes du quotidien sportif : “Je suis la personne normale qui se débrouille avec ses atouts, ma vitesse et ma technique. J'essaie de compenser mon manque de physique par ça. À notre époque, la pluralité incarnée par le rugby, c'est important.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Puisse t il continuer a le prouver comme le grand Shane Williams !

  • Jako33
    22355 points
  • il y a 1 mois
@Mickey duc

Ou Philippe Bernat-Salles!

Il y a des grands, des rapides, des forts, des très intelligents, des "moins intelligents"( ! )
dit -il,
mais il y a peu de petits formats comme Capuozzo 1m77, 76kg qui de fait sont dans l'obligation d'être très intelligents et rapides !

  • Sedulos
    3863 points
  • il y a 1 mois

Superbe exemple de ce que peut offrir le rugby !

Quand on voit ses matchs avec l'Italie, on n'est pas inquiet !

Derniers articles

News
News
Vidéos
News
Vidéos
News
Vidéos
News
News
News
Vidéos