RÉSUMÉ VIDÉO. TOP 14. Pour le retour de Bastareaud, le RCT se fait peur, mais s'impose face à l'ASM
Pour son retour en Top 14, Mathieu Bastareaud s'est imposé avec le RCT face à Clermont.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

En clôture de cette 3ème journée de Top 14, le RCT a assuré l'essentiel face à Clermont, mais s'est néanmoins fait peur en fin de rencontre.

Il y a des matchs qui ont une saveur particulière. Les Toulon-Clermont en font partie, tant ces deux équipes ont pendant des années représenté ce qui se faisait de mieux en Top 14. Une rivalité toujours présente, même si le RCT, comme l'ASM, ne jouent pour le moment plus les premiers rôles sur le plan national. Toujours est-il que ce dimanche soir, dans un Mayol en fusion, on y sentait l'atmosphère des grands rendez-vous, certainement subjuguée par le retour au club de Mathieu Bastareaud, 3 ans après avoir quitté la Rade. Touché par de nombreuses blessures, dont une dernière très sévère qui a failli sonner la fin de sa carrière, l'international tricolore était par ailleurs aligné avec le numéro 8 dans le dos. Très actif pendant ses 50 minutes de jeu, l'ancien joueur du LOU a rassuré, que ce soit sur sa condition physique, mais également quant à son niveau de jeu. Un retour parfait donc pour le natif de Créteil, d'autant que le RCT a assuré l'essentiel en s'imposant face à Clermont, 30-29. 

RUGBY. Top 14. Leadership, puissance, qu'apportera Mathieu Bastareaud à Toulon ?RUGBY. Top 14. Leadership, puissance, qu'apportera Mathieu Bastareaud à Toulon ?Des trous d'air de chaque côté

Dans son antre de Mayol, Toulon se devait de l'emporter face à son vis-à-vis du jour, pour ne pas retomber dans ses travers de la saison passée. Et si l'objectif est rempli d'un point de vue comptable, le contenu, lui, laisse à désirer. Car aussi fou que cela puisse paraître, le RCT était tout proche du bonus offensif en début de seconde période ! En effet, et après deux cartons jaunes reçus par Clermont (Jedrasiak et Ojovan), les ouailles d'Azéma ont su accélérer le rythme, eux qui étaient menés jusqu'alors 6-8. Tout d'abord par l'intermédiaire de Gigashvili (35ème), puis grâce à un exploit personnel de Wainiqolo juste avant la pause, qui traversa la défense clermontoise avec une facilité déconcertante. 20-8, puis 27-8 dès le retour des vestiaires, après une superbe action initiée par West, et conclue par le jeune ailier Dréan. L'on se dit alors que le match est plié, que l'ASM ne pourra pas revenir dans la partie, tant les locaux semblent au-dessus dans le jeu proposé. Mais voilà, les coéquipiers d'Iturria ne veulent pas repartir du Var bredouille, et remettent la marche avant. Une force de caractère d'abord récompensée par un essai de pénalité, puis par une autre réalisation de l'ancien Toulonnais Hériteau (27-22). Si bien qu'en 5 minutes, le match était totalement relancé ! De plus en plus fébrile, le RCT doit s'en remettre une nouvelle fois à la botte de Serin pour se donner de l'air (30-22), avant de se faire une ultime frayeur, avec l'essai du troisième ligne Dessaigne (30-29). Malgré un dernier ballon d'attaque, le score ne bougera plus, et Toulon s'imposera dans la douleur dans une rencontre plutôt étrange. Quant à Clermont, le club auvergnat repart de Mayol avec un point précieux, mais pourra tout de même nourrir quelques regrets...

RUGBY. Top 14. Pourquoi l'Etat pourrait verser 4 millions à Toulon ?RUGBY. Top 14. Pourquoi l'Etat pourrait verser 4 millions à Toulon ?

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Clermont peut regretter sa première période.

Et le RCToulon peut aussi s'estimer chanceux car ils ont fait une énorme faute non sifflée sur le dernier maul qui donnait 3 points à Clermont.

Dans l'ensemble un match sympa à voir.
Par contre l'arbitre est tombé dans le piège de Serin et ses feintes pour mettre les clermontois hors jeu.

  • DAV!D
    3759 points
  • il y a 2 semaines
@Anthony26

Moi je ne trouve pas que nous ayons été particulièrement chanceux : le premier essai de pénalité de Clermont est très sévère et ensuite, soit nous faisons n’importe quoi, soit l’ASM devient bien meilleur, soit Descotte devient aveugle, mais probablement un peu de tout ça et ça fait que tous les rucks tournent à notre désavantage et que ce match qui devait bien finir se transforme en lutte acharnée.

En fait, on se met dans le dur en début de première mi-temps avec nos touches manquées à 5m. On aurait du marquer au moins 1 ou 2 essais de plus sur ces actions franches alors que ça se termine avec seulement une pénalité.

Encore un exemple de match qui montre bien qu’on doit toujours se mettre à l’abris des décisions arbitrales quand on le peut pour ne pas avoir à les regretter.

Et en parlant de faute non sifflée : il y a eu un énorme plaquage haut sur Smaïli non sifflé à 10 m face aux poteaux et sur l’action qui suit l’ASM marque son dernier essai. Alors, comme sur tous les matchs, en fonction de ses affinités on ne retiendra que les erreurs dans un sens ou les décisions favorables dans l’autre, même lorsque l’arbitre est équitable (équitablement bon ou équitablement mauvais, selon les matchs).

  • Yonolan
    145988 points
  • il y a 2 semaines

Hors sujet 28 Mohed « le vieux sage » qui ne veut pas quitter son piédestal



Inutile de présenter Mohed tellement lui et Bernie ont, depuis bientôt 6 ans, mis le rugby aux rubriques faits divers et judicaires

Rubriques que le rugby hexagonal avait fort peu fréquentées avant eux au final

Et puis il se présente si bien tout seul….

Comme Bernie, il est un des prévenus essentiels de ce procès

Une forme d’axe du mal pour certains ?

Mais un procès n’est pas là pour juger du bien ou du mal ; juste des faits retenus et des interactions entre les prévenus

Alors comme Bernie il sera auditionné sur plusieurs jours, tellement leurs relations et leurs actions sont au cœur de ces débats et du supposé système qu’ils avaient mis en place

Justement les faits qui l’amènent à cette barre

. Trafic d'influence actif

. Corruption active

. Abus de biens sociaux

En gros il lui est reproché d’être le grand marionnettiste qui tire les ficelles du pantin Bernie

Et que cette marionnette à ses ordres, il l’a achetée… et en plus avec l’argent de sa société

Ce 13 septembre vers 16h30 c’est donc au tour de Mohed de venir à la barre

La présidente lui demande alors de se présenter

Et Mohed, visiblement dans sa zone de confort, va commencer un long monologue démarrant son récit rodé à l’épisode de sa mère, abusée par un chef bédouin

« Je suis né dans les années 50. Je ne connais pas la date exacte, ; il n’y avait pas d’état civil, chez moi ; je voyageais à dos d’âne au travers de la Syrie.

Du petit berger (« Je suis un homme qui a 2 500 ans ») jusqu'aux échafaudages (« Je fais vivre un million de personnes sur la terre »)

45 minutes (vous lisez bien) plus tard, la présidente compris l’obligation d’écourter son récit personnel pour lui rappeler pourquoi il était là et égrena les motifs d’inculpation

On avait déjà pu noter dans les auditions précédentes son peu d’enclin aux versions romancées, même si là, on ne pourra pas lui reprocher son impatience

. « Je vais dire toute la vérité. C'est la première fois que je me retrouve accusé dans un tribunal. Si je suis là, c'est que, pour vous, j'ai dû faire quelque chose que je n'aurais pas dû faire. [...] Que je suis l'homme qui a porté atteinte à l'harmonie des hommes. »

Le moins qu’on puisse dire c’est que cela tranche avec Bernie ou SS

Enfin au moins sur la forme parce que sur le fond, c’est le même contexte revendiqué

Un fond de guerre avec la Ligue et une accusation qui a monté de toutes pièces un scenario contre ces grands serviteurs du rugby et de l’intérêt supérieur de ce sport, qu’ils ont tous trois revendiqué à la barre

Mâtiné du grand capitaine d’industrie qui gère des milliards et pour qui un contrat de 150 Ke est une broutille dont il a du mal à se souvenir et qui ne concentre pas son attention

Et ce fut vite exprimé par Mohed lors des premières questions des procureurs

« Je suppose qu'il (le procureur) va chercher à m'acculer au fond d'une pièce, à me déstabiliser. [...] Il y a votre monde, celui des juges, celui des procureurs, et un autre monde qui s'appelle le rugby.

Vous (les procureurs) lisez des documents et faites des scénarios pour chercher la faille.

Vous, Mme la présidente, je vous remercie de votre écoute.

Vous, madame la procureure, je ne sais pas si vous lisez la totalité des documents.

Vous cherchez à bâtir un scénario, une fiction. Je ne veux plus vous répondre.

C'est une forme de torture psychologique ce que vous faites. »

La présidente le recadra immédiatement : « C'est moi qui vous interromps : que vous critiquiez le fonctionnement de la justice, c'est votre droit. Mais ce n'est pas le lieu pour le faire. Vous avez le droit de ne pas répondre mais madame la procureure est légitime à poser les questions qu'elle pose. »

Une chose est sure Mohed aime peut-être le rugby, mais pas les zones d’affrontement : pas envie d’y mettre les mains et la tête ; peur des commotions ? plus adepte du jeu d’évitement ?

Et pourtant il allait y en avoir des zones d’affrontement

Contrat avec Bernie

Mais pourquoi un entraineur de rugby intervenant dans une entreprise d’échafaudages auprès des cadres ?

« Dans le groupe, j’ai déjà fait venir Tony Blair, qui ne connaissait rien à nos produits, François Léotard, Jean-Pierre Raffarin... Ils étaient inspirants pour nos salariés, comme aurait pu l’être Bernard Laporte. Car je vous rappelle que le plus bel actif d’une entreprise, ce sont ses salariés ».

Qu’il en a fait du chemin l’homme de 2500 ans, et pas qu’à dos d’ânes, depuis le temps où il a racheté Guy Noel (en 2007 fabricant de bétonnières) pour fermer le site et partir avec les machines, la marque et a laissé tous les salariés du site sur le carreau.

Revendant au passage les 20 000 mètres carrés de terrain pour 1.2 M ; vendus par la municipalité d’Ambérieu 160 000 eur deux ans plus tôt

Ou du licenciement de la moitié du personnel administratif au MHR lors de sa reprise avec lettres d’huissier pour prévenir les cadres

Comme quoi il ne faut jamais désespérer sur l’espèce humaine et sa capacité à apprendre et finir par respecter…

Mais la présidente lui fit alors remarquer que le contrat, comme il y était dit, avait-été signé avec le président de la FFR et non un entraineur

Et qu’à ce titre le risque de conflit d’intérêts était donc réel.

« Moi je n’ai pas vu le mal et mes avocats n’ont évoqué aucun souci lorsque je leur en ai parlé. Vous savez je gère des milliards. Pourquoi aurais-je cherché à corrompre Bernard Laporte pour un montant de 150 000 eur ? C’est le montant le plus faible que l’on peut proposer ; Galthié avait 300 000 eur , on peut aller jusqu’à plusieurs millions «

On nous aurait menti ? Galthié n’était pas entraineur ? juste intervenant ?

Ou alors voulait -il juste évoquer que le contrat de Fabien Galthié (et ceux de Cotter ou White) ,était étonnamment signé avec Altrad Investment Authority, et pas le club de Montpellier avec Altrad Participations , qui possède le MHR à 99 % et qui en 11 ans, a investi 70 millions d’euro dans le club ?

L’avocat d’Anticor rentrera alors dans la mêlée très étonné « que vous payiez l'intégralité d'un contrat qui doit durer un an et, de février à fin septembre, il n'y a aucune prestation, vous ne trouvez jamais une occasion pour utiliser son image, il ne se passe rien. »

Réponse de Mohed

« M. Laporte était très occupé, indique M. Altrad. Vous savez, le groupe Altrad a invité les plus grands de ce monde : Tony Blair, Jean-Pierre Raffarin, François Léotard. Monsieur et madame Obama devaient venir mais, avec le Covid, ça n'a pas été possible. Ils ont été payés pour chaque prestation. »

Oui c’est surement vrai que Bernie était très occupé, lui qui nous expliqua un peu plus tard avoir le temps d’être chez Hanouna et chez WR sans que cela ne gêne ses fonctions de président à la FFR

Par contre s’il n’intervenait pas, il ne pouvait facturer ses prestations à sa société et donc percevoir de l’argent

Extrêmement étonnant pour un homme qui avait autant de difficultés financières et au chômage si on a bien compris …. Il aurait du au contraire intervenir en urgence

Et comparer des prestations signées et datées, annulées pour des cas de force majeure, à un contrat avec absence de prestations précises relève quand même d’un grand contorsionnisme intellectuel

La présidente l’interrogera justement sur l'absence de toute prestation de Bernie

Mohed parlera alors étonnamment des venues de Bernie à Montpellier, uniquement du temps où l'il voulait le recruter comme entraineur

« Il a pris des contacts avec l'équipe ? », questionna la présidente.

. « Non, avec moi. On regardait tout. Par exemple s'il fallait changer des sièges dans les tribunes. »

Ce n’était pas le sujet et on n’en saura pas plus …pour le moment

Puis il niera fermement avoir été lié à Bernard Laporte par un pacte de corruption. « À partir de ce contrat d'image, on me prête des dons divins pour voir que des matches vont être reportés... C'est une construction. Je suis intègre. Je n'ai pas vu le mal. »

Mohed pas que les matchs reportés, qui sont venus se rajouter ….tu le sais …beaucoup plus et sur des choses prévisibles là

Et il termina quand Bernie décida de rompre ce contrat sous la pression médiatique

« On a alors signé une reconnaissance de dettes. On a mis en place un échéancier, puis un rééchelonnement parce que Bernard Laporte avait des difficultés financières ».

Oui parce que, on l’avait compris et Bernie l’a reconnu, entre temps, cet argent était passé de sa société à son compte perso

Rachat de Gloucester

« Le groupe Altrad est très implanté en Angleterre, nous cherchions un vecteur de communication comme peut l’être le MHR en France. L’opportunité de Gloucester s’est présentée en 2016. Nous voulions en devenir l’actionnaire majoritaire »

Jusque-là rien d’anormal

On apprendra qu’il va contacter en 2016 la fédération anglaise … qui lui indiquera, selon lui, ne pas y voir le moindre problème

Mais pas de contact avec la ligue anglaise, ni la FFR ni la LNR

Par contre il reconnaitra en avoir parlé à Bernie en octobre 2016 quand il le reçu pour un poste d’entraineur (au passage sa proposition fut de 1.2Me) et quand celui-ci lui avoua qu’il allait être candidat à la FFR

« Et vous en avez parlé aussi à M. Camou à ce moment-là ? »

« Non »

« Donc, vous nous dites que vous évoquez ce projet avec un candidat à la FFR et non avec M. Camou. C'est ça qu'il faut comprendre ? »

Et de rajouter :« Vous nous avez parlé des valeurs qui vous sont chères. Mais quand M. Laporte fait du lobbying pour votre projet de rachat de Gloucester, il a aussi la particularité d'être président de la FFR, d'avoir un droit de vote.

Oui c’est vrai qu’elle a raison la présidente

Pourquoi Altrad dans son enquête de faisabilité sur ce rachat interroge la fédération anglaise mais ne teste pas les acteurs qui peuvent s’y opposer du côté français et anglais ? et donc faire capoter ce projet dans un pays jugé stratégique par son entreprise ? c’est étonnant

Bizarre oui …et pourquoi tout va s’accélérer quand Bernie accèdera à la direction de la FFR et ce, dès le premier comité directeur de la FFR à la surprise générale ?

Courrier de la FFR sur le report des matchs corrigé par Mohed avant envoi

Là il évoqua d’emblée la guerre avec la LNR

« Ce n’est pas possible d'être conciliant avec eux. Ils ont fait des choses pas propres. Si j'interviens contre le report des matches en 2017, c'est pour servir une cause nationale qui concerne la jeunesse de la France. »

Rien que ça

La présidente lui fera remarquer que ses « corrections n'ont rien à voir avec le cas personnel du MHR alors qu'il disait agir sous cette seule motivation

Le procureur complètera en lui demandant si ce n'est pas surtout les 5 points d'une victoire par forfait qui le motivait

« Les joueurs étaient habillés, ils avaient les crampons, je voulais aller au bout pour démontrer qu'il ne faut pas m'offenser. »

Si on résume la situation : habillés pour jouer un match qui n’allait pas se jouer ou pour attendre un arbitre qui n’avait rien à faire là ?

Commission d’Appel

« La sanction prononcée par la commission par la Ligue était disproportionnée, » entama Mohed

. M. Goze a pris l’avion pour essayer de m’en dissuader mais j’ai été au bout ».

« J’ai d’abord appelé Laurent Gabannini, le directeur général de la FFR, afin de connaître la décision de la commission d’appel. Il venait d’enterrer un proche et m’a donc renvoyé Bernard Laporte, que j’ai alors contacté. Où est le mal ? Nombreux sont les clubs appelants tous les jours Bernard Laporte ».

L’avocat d’Anticor, partie civile, s’étonnera que Bernie réagisse avec autant de réactivité à ses demandes

«Il y avait là-dessus une situation d’urgence, voilà tout ».

La présidente

Pour la commission d’appel quelle était l'urgence ? »

« Pour le prochain match. »

La présidente : « Oui mais le prochain match était en septembre et là nous parlons du mois de juin. J'aimerais comprendre l'urgence. »

: « Je ne peux pas vous dire les motivations, je ne me souviens plus. »

J’ai la mémoire qui flanche, je me souviens plus très bien……

La présidente : « L'éthique commandait quoi ? » (Concernant l’appel de Bernie à Simonet)

« Ne pas appeler »

La présidente : « Et vous ne lui avez pas dit de ne pas le faire ? »

« Je ne fais pas de leçon d'éthique dans tous mes appels téléphoniques. »



Fin de cette première journée d’audition de Mohed qui fut arrêtée en raison de l’horaire tardif

Aujourd’hui Mohed devra revenir sur le sponsoring maillot et nous verrons bien si la présidente cherchera à creuser plus les trois sujets précédemment abordés, ou si les juges en savent assez

Un Mohed qui n’est pas descendu de sa montagne au final

N’apportant aucun élément éclairant et ne sachant justifier de ses étranges logiques sur chacun des dossiers évoqués



Pas rassurant avant de revenir sur le terrain

Le rugby devrait lui avoir appris qu’on gagne rarement un match sans s’engager ….

Le fera t’il aujourd’hui pour la deuxième mi-temps de son procès ? rien de moins sur

Car si la vraie question était : en a-t-il les moyens ?

Là nous aurons peut-être une réponse précise aujourd’hui

@Yonolan

Pour ne rien te cacher, j'ai toujours eu des doutes sur le CV d'Altrad, il est tellement facile d'utiliser des zones d'ombres pour en cacher d'autres !

  • Yonolan
    145988 points
  • il y a 2 semaines
@Bib And Dôme

La vie rêvée d'Altrad.....

  • duodumat
    29194 points
  • il y a 2 semaines
@Yonolan

Laporte est un arriviste, attiré par l’argent. Il a été ébloui par la fortune d’Altrad et sa puissance financière. Il était alors facile pour le soi-disant « bédouin » d’utiliser l’esprit « intéressé » de Bernie qui, comme tu le dis devient le pantin du milliardaire.
L’argent facile et la morale ne font jamais bon ménage et ici c’est aux dépens du rugby.

J’aime beaucoup le possible engagement de Laporte pour « changer les sièges des tribunes » !
Et aussi : « Je ne fais pas de leçon d'éthique dans tous mes appels téléphoniques. »

Et j’aime encore plus les propositions, dans les commentaires sur ton article, de réaliser un film de cette saga. Je trouve que les scénariste, réalisateur et acteurs sont bien choisis. Bravo à tous !

Encore bravo et merci pour cet épisode fabuleux de la saga des aventures des quatre « rigolos ».

Enfin je suis peiné pour les joueurs et le staff du MHR dont la qualité de rugby ne mérite pas cela.

En conclusion je crois moi aussi que Zouzou devrait nous adapter un scénario "laragnassien". Reviens vite nous faire ça Lelinzhou !

@Yonolan

Merci pour la narration !

Dans sa longue présentation, il précise, je crois, qu'il donne de l'argent à la lutte contre le cancer... C'est sensé en faire un citoyen honnête et généreux, sans doute.
Et à la fin de l'audition il invoque une forme de torture psychologique. Il ne se mouche pas du coude, quand même !
Il n'a pas compris qu'il était un justiciable parmi tant d'autres...

  • dan0x
    31687 points
  • il y a 2 semaines
@Yonolan

Merci, quand est ce qu'on aura droit à une adaptation cinématographique de cette affaire ?? Ya de la matière ! Je verrai bien une version un peu comique avec Cartman pour jouer le rôle de Bernie et Gad Elmaleh pour le bédoin !...

  • Yonolan
    145988 points
  • il y a 2 semaines
@dan0x

Depardieu en Atcher ça le ferait aussi
Dommage que Mocky ne soit plus de ce monde
Il aurait été parfait pour décrire ces petites bassesses et arrangements entre copains ( pour ne pas dire plus)

  • Yonolan
    145988 points
  • il y a 2 semaines
@Yonolan

Si on pouvait faire ce film et convoquer même ceux qui nous ont quitté je verrais bien

Réalisateur Mocky

Dialoguiste Audiard

Bernie : Bernard Tapie

Altrad Ben Kingsley

Simon : Serge Simon himself qui cherche à se reconvertir

Atcher Depardieu

La juge : Meryl Streep ou Angela Lansbury

Le procureur : Charles Vanel ou Jean Dujardin

Producteur :Mohed Altrad parce qu’avec son cynisme il pourrait se faire un peu d’argent sur ses malheurs

@Yonolan

Merci a toi, une fois de plus, pour le temps et le talent ! 👍 😉

  • Yonolan
    145988 points
  • il y a 2 semaines
@Bib And Dôme

Le talent c'est un peu exagéré quand même...
Puisqu'on parle de talent je pense à Zouzou
J'aurai pris un plaisir immense à lire ses discussions de bar à Laragnasse ( si je me souviens bien)
Cette approche décalée et humoristique me manque vraiment et je pense que sur ces sujets il se serait surpassé
Zouzou reviens
On sait que tu fais ta tête de cabochard

@Yonolan

Je plussoie, Zouzou, please come back !

@Yonolan

Allez, Zouzou, reviens ...!

Derniers articles

Vidéos
News
News
Transferts
News
News
News
News
Vidéos
News
News