TRANSFERT. Courtisés par un cador du Top 14, Mauvaka et Jalibert vont-ils tenter le pari ?
Peato Mauvaka et Matthieu Jalibert au Stade Français, vous y croyez ? Crédit image : Screenshot TF1
Lors de la Coupe du Monde, le futur staff du Stade Français, Laurent Labit et Karim Ghezal, aurait, selon le Midol, tenté d’amadouer Matthieu Jalibert et Peato Mauvaka.

Si la Coupe du Monde pour le XV de France a pris tristement fin dimanche dernier, à Saint-Denis, les Bleus vont devoir rapidement basculer en mode Top 14, puisque le championnat reprend dans deux semaines. Néanmoins, il serait étonnant de voir la majorité des joueurs jouer avec leur club respectif dès la prochaine journée, ces derniers ayant besoin de se reposer, aussi bien physiquement que mentalement. À commencer par le talonneur de l’équipe de France, Peato MauvakaVIDEO. ''Peut-être la goutte d'eau qui fait déborder mais le vase était déjà bien rempli'', Louis Bielle-Biarrey objectif après la défaiteVIDEO. ''Peut-être la goutte d'eau qui fait déborder mais le vase était déjà bien rempli'', Louis Bielle-Biarrey objectif après la défaiteTitulaire pendant la quasi-totalité du Mondial en l’absence de Julien Marchand, le joueur du Stade Toulousain a réalisé une excellente compétition. Toujours présent, il fut d’ailleurs l’un des meilleurs face aux Springboks, inscrivant un essai. Aligné lors de tous les matchs du XV de France, le Toulousain devrait donc avoir le droit à quelques semaines de repos, avant de repartir avec le champion de France en titre.

Rarement à côté de la plaque, Peato Mauvaka aurait d’ailleurs, selon le Midi Olympique, été “draguépar les futurs entraîneurs du Stade Français, Laurent Labit et Karim Ghezal. En effet, ces derniers auraient, selon les dires du Midol, “lancer des pièces à certains joueurs du groupe”, dont le talonneur toulousain. Mais voilà, Mauvaka n’aurait pas été le seul dans ce cas-là. L’ouvreur de l’UBB Matthieu Jalibert aurait lui aussi connu cette situation, durant la Coupe du Monde. D’ailleurs, le Midi Olympique annonce que le futur staff parisien aurait fait plus que simplement lancer des pièces, étant donné que “l’un d’entre eux au moins aurait reçu une proposition chiffrée.

COUPE DU MONDE. Après les polémiques, World Rugby reconnaît (enfin) plusieurs erreurs lors de France - Afrique du SudCOUPE DU MONDE. Après les polémiques, World Rugby reconnaît (enfin) plusieurs erreurs lors de France - Afrique du SudDes transferts envisageables ?

On le sait, le Stade Français cherche depuis plusieurs années désormais à retrouver sa gloire d’antan. Problème, les résultats sportifs de ces derniers temps n’ont pas permis au club de la Capitale de garder ses meilleurs joueurs, comme Fickou, Danty, Waisea et bientôt Joris Segonds. Mais voilà, si Mauvaka et Jalibert venaient à rejoindre le Stade Français, le deuxième club le plus titré de France enverrait un message fort non seulement à ses concurrents, mais aussi aux joueurs de son effectif. De plus, ces transferts confirmeraient cette envie de recruter des gros noms du circuit mondial, comme ce fut le cas cet été avec Joe Marchant ou encore Brad Weber.

Mais (car il y a souvent un mais), Jalibert et Mauvaka seront loin d’être facile à attirer. À commencer par le talonneur toulousain, sous contrat jusqu’en 2026 avec le club de la Ville Rose. Membre important de l’effectif rouge et noir, le joueur de 26 ans est bien plus qu’une doublure de Julien Marchand. D’ailleurs, leur temps de jeu la saison dernière est quasiment équivalent, Mauvaka ayant joué “seulement” 237 minutes de moins. Autrement dit, celui-ci n’aurait pas un énorme intérêt à quitter un club en bonne santé sportive, pour tenter l’aventure chez un concurrent qui n’apporte pas autant de garanties. Seul petit espoir pour le Stade Français : Mauvaka reste, qu’on le veuille ou non, le remplaçant de Marchand au Stade Toulousain. En témoignent les 9 titularisations supplémentaires la saison dernière de Marchand.

Concernant Jalibert, le contexte n’est pas le même, mais le résultat, au final, est presque identique. Titulaire en puissance à Bordeaux, Jalibert est l’un des hommes sur lequel compte le plus l’UBB pour les prochaines années. De plus, l’ouvreur évolue actuellement avec plusieurs joueurs du XV de France, comme Falatea, Lucu, Moefana, ou encore Bielle-Biarrey. Sans parler bien sûr de Damian Penaud, qui a rejoint Bordeaux cet été. En bref, un contexte qui paraît idéal, pour celui qui a rejoint ce club en 2007. Néanmoins, l’on sait que les relations entre Jalibert et la direction n’ont pas toujours été un long fleuve tranquille. L’on se souvient de l’épisode avec Urios, mais aussi du départ de Cameron Woki, l’un de ses plus proches amis dans le rugby. Un facteur qui pourrait peut-être jouer dans l’éventualité d’un transfert de Jalibert vers le Stade Français.

Si ces informations paraissent alléchantes pour les supporters parisiens, il faudra néanmoins attendre pour s’emballer davantage. Toujours est-il que si transfert il y a, le Stade Français ferait un énorme coup en attirant là deux talents à part, qui pourraient apporter énormément au champion de France 2015…

RUGBY. TRANSFERTS. TOP 14. Du mouvement à Clermont : Jedrasiak vers Castres ? Amatosero s'en vaRUGBY. TRANSFERTS. TOP 14. Du mouvement à Clermont : Jedrasiak vers Castres ? Amatosero s'en va

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Marchant se faisant opérer, Mauvaka va être utile encore plus que les années précédentes...
Les jeunes toulousains à ce poste vont aussi prendre du temps de jeu hors doublon, ce qui ne peut qu'être bon pour eux

Derniers articles

News
Transferts
News
Vidéos
News
News
News
News
News
News
News