RUGBY. TRANSFERTS. TOP 14. Du mouvement à Clermont : Jedrasiak vers Castres ? Amatosero s'en va
RUGBY. TRANFERTS. TOP 14. Du mouvement à Clermont : Jedrasiak vers Castres ? Amatosero s'en va. Crédit image : Screenshot Youtube Top 14
En pleine coupe du monde, du mouvement du côté de Clermont avec un départ officiel, un possible ainsi que deux signatures pour les prochaines saisons.

En pleine coupe du monde, il y a du mouvement du côté de Clermont ! Commençons par une figure emblématique du club : Paul Jedrasiak. Arrivé en 2013, le deuxième ligne aux presque 200 matchs sous les couleurs de l'ASM, s'apprête à dire au revoir à la Yellow Army.

Selon L'Équipe, le joueur de 30 ans, en fin de contrat en 2024, est en pourparlers avancés avec Castres pour la saison à venir. Pour rappel, Jedrasiak a porté le maillot du XV de France à dix reprises, donc cinq fois durant le Tournoi des 6 Nations.

Après l'arrivée d'Oskar Rixen (2e ligne, Brive), Guillaume Ducat va aussi s'engager avec le club auvergnat. Le deuxième-ligne de 27 ans, fort de trois saisons à Pau, connaîtra son troisième club pro après Bayonne et la Section.

Avec lui, Clermont renforce son pack et accueille un nouveau JIFF. Un atout de taille pour l'équipe qui espère jouer les premiers rôles en Top 14 à l'avenir. Ducat avait notamment joué 41 minutes face à l'Angleterre lors de la finale de l'Autumn Nations Cup face à l'Angleterre en 2020.

Son arrivée devrait également combler le vide laissé par le départ de Miles Amatosero, qui prend son envol pour les Waratahs. Le géant australien a passé quatre saisons en Auvergne et a défendu les couleurs clermontoises à 29 reprises, dont quatre fois en Champions Cup. Formé à l'ASM, il était déjà dans le viseur de la formation de Super Rugby.

Tout d'abord, je suis incroyablement enthousiasmé par l'opportunité de rentrer chez moi en Australie et de représenter les Waratahs et également d'être plus proche de ma famille. Quand je suis parti très jeune, c'était difficile d'être loin d'eux.

Joker Coupe du Monde des Argentins Tomas Lavanini et Marcos Kremer cette saison, Miles n'a eu que treize petites minutes de jeu avant la Coupe du Monde.

Je suis enthousiasmé à l'idée de réaliser mon rêve de jouer pour l'Australie, c'est tout ce que je veux. J'ai toujours dit : 'Mec, j'aimerais un joueur être un Wallaby.'"

Aujourd'hui, le voilà rêvant de revêtir le maillot des Wallabies. Une nouvelle aventure qui s'annonce pour ce talent brut qui espère participer au Mondial 2027.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Pas du tout emballe par l’eventuel recrutement de Jedrasiak ; auteur avec Clermont de matchs tres quelconque ; encore moins de la venue eventuelle de remy Baget a un poste d’ailier par ailleur tres bien pourvu : Panis , Nakosi, Hulleu, Laveau, les jeunes Chabouni et autres … il serait preferable de se recentrer sur un tres bon huit qui nous fait defaut depuis 3 ans avec les departs de Jelonch et vaipulu ; bien que Ardron fasse correctement le job …

Derniers articles

News
News
News
News
News
Vidéos
News
News
News
Vidéos
News