RUGBY. TOP 14. L'Heure de Vérité pour UBB et le Racing 92 : gare à la sinistrose !
Le crâne de Yannick Bru est un peu plus luisant ces dernières semaines. Screenshot : Canal Plus
Qu’on se le dise, le perdant de ce choc UBB vs Racing pourrait bien quitter le Top 6 et sombrer, après un mois de février exécrable.
Qu’ils semblent bien loin, ces premiers jours de l’année, lors desquels l’UBB comme le Racing 92 trustaient les premières places du championnat, surfaient sur une bonne dynamique en Top 14 et affirmaient leurs ambitions hexagonales pour 2024. 
Peu ou prou deux mois plus tard, le rugby professionnel a encore prouvé que tout pouvait aller très vite, chez lui, et les deux clubs l’ont appris à leurs dépens, s’ils ne le savaient pas déjà. Ainsi, après 4 défaites consécutives, les Ciel et Blanc n’ont plus aucune marge de manœuvre et pointent à la 6ème place, 3 points devant Toulon
Quant aux Bordelais, actuellement 4èmes, ils seraient même sortis du Top 6 sans leur exploit à Mayol fin janvier. La faute à leurs 3 défaites sur les 4 derniers matchs. Autant vous dire que le match qui attend les 2 équipes ce samedi à Chaban s’annonce au couteau… 
 
Les deux formations vivent en effet très mal la période des doublons qui les voit privés de plusieurs cadres depuis plusieurs semaines. Ainsi, le club girondin devra toujours se passer des internationaux protégés par la convention FFR-LNR ce week-end, à savoir Maxime Lucu, Damian Penaud, Louis Bielle-Biarrey et Yoram Moefana. Tandis que Matthieu Jalibert, lui, est blessé au genou. 
Seule éclaircie dans la grisaille : le retour des 2èmes lignes Cyril Cazeaux et Adam Coleman, qui postulent pour la venue des Franciliens, à un poste où Kane Douglas sera, lui, suspendu.
Quand du côté Racing, la bonne nouvelle vient de l’ouverture, où après un mois sans jouer, Antoine Gibert a été libéré par les Bleus et débutera. 
Et Tristan Tedder de poser les bases de ce choc sous tension, pour le Midi Olympique : "Les Bordelais sont dans la même situation que nous. Ils vont donc vouloir, comme nous, se rassurer sur du combat. La bataille dans les rucks sera déterminante. Ce ne sera pas le plus beau match de l’année mais ce sera intense, je pense… Il nous faut être prêts pour la guerre…"  Si jamais vous ne saviez pas à quoi vous en tenir… 
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • JFMA
    2769 points
  • il y a 1 mois

« Seule éclaircie dans la grisaille : le retour des 2èmes lignes Cyril Cazeaux et Adam Coleman… »
C’est sûr que c’est top pour nous mais Lesgourgues, il sent des pieds ?! 😉
Bon, pas certain que son retour sur la feuille était officiel à date de parution de l’article… ça ira donc pour cette fois.
En tous cas, entre l’irrégularité (faiblesse) de nos 9bis et la dynamique toute relative du moment c’est à mes yeux une excellente nouvelle. Un peu d’enthousiasme et d’expérience à la charnière ne devrait pas nuire, quoi, fut-ce une mi-temps.
Espérons qu’il retrouve vite ses marques (pas inquiet) et qu’il ne se reblesse pas séance tenante (un tantinet plus) !
Mais bon, comme les collègues je crains que le match soit plus stratégique qu’animé vu la confiance des deux équipes, l’état des effectifs et cette satanée météo.
Il faudra sûrement se montrer propre et savoir ne pas gâcher les opportunités qui pourraient être moins abondantes que la pluie (et les en-avant, j’ai bien peur…).

Derniers articles

News
News
News
News
News
Vidéos
News
News
News
News
Ecrit par vous !
News