RUGBY. Top 14. Derby explosif pour la jeunesse toulousaine : va-t-elle éviter le piège castrais ?
Toulouse retrouve Castres samedi en Top 14 après sa très belle victoire à Clermont. Un match qui pourrait être compliqué pour les jeunes toulousains. Crédit image : Screenshot Canal +
Toulouse retrouve Castres samedi en Top 14 après sa très belle victoire à Clermont. Un match qui pourrait être compliqué pour les jeunes toulousains.

Toulouse retrouve Castres samedi en Top 14 après sa très belle victoire à Clermont en clôture de la 16e journée. Les champions de France sont en pleine confiance. Ils sont en effet invaincus en 2024 et restent sur cinq succès de rang, dont deux en déplacement. L'absence des internationaux ne pèse pas autant que les années précédentes.VIDÉO. 70 pts, 10 essais : Grâce à sa jeunesse scintillante, Toulouse fait tomber Clermont au MichelinVIDÉO. 70 pts, 10 essais : Grâce à sa jeunesse scintillante, Toulouse fait tomber Clermont au Michelin

Si bien que le Stade Toulousain est plus que jamais candidat à sa propre succession. Pour l'heure, il occupe la première place du classement à égalité avec le Stade Français. Néanmoins, le vivier haut-garonnais laisse penser que les Rouge et noir pourrait terminer la saison en meilleure forme que leurs adversaires.

Castres a toujours du mal

Avant de penser aux phases finales, place à la 17e journée et à ce derby qui s'annonce passionnant face au CO. Des rencontres qui ne sont jamais faciles pour Toulouse malgré les statistiques. En effet, on peut compter les succès tarnais en terres toulousaines depuis 2004 sur les doigts d'une main : décembre 2017, mai 2018 en barrage et septembre 2018.

Depuis, les Castrais sont toujours repartis bredouille mais pas sans point. À l'image du match nul en 2019, 16 partout, ou encore du dernier match en date à Toulouse en 2022 soldé sur le score de 22 à 18 pour les hommes de Mola. Une rencontre qui n'avait vu qu'un seul essai, décisif par Meafou à l'heure de jeu. L'ensemble de points du CO avait été l'oeuvre de Dumora et Palis au pied, avec six pénalités. De son côté, Jaminet avait transformé l'essai et logé cinq coups de pied également entre les perches. 

Et pourtant, Toulouse avait ce jour-là aligné sa plus grosse équipe du moment. Avant de fêter Noël, Mola pouvait encore compter sur ses internationaux tricolores. Il ne s'était donc pas privé pour les aligner pour ce derby. De la première ligne à la 3e, en passant par la charnière et le triangle d'attaque, ça sentait bon le XV de France

Un derby sans les internationaux

Baille, Mauvaka, Aldegheri, Flament, Jelonch, Dupont, Ntamack, Jaminet sans oublier Meafou, Lebel ou encore Marchand sur le banc à l'instar de Roumat et Barassi. Bref, du très lourd pour Toulouse. Mais on connaît la faculté des Tarnais à faire déjouer ses adversaires. Malgré son casting bleu, le Stade avait eu toutes les peines du monde à se dépêtrer du CO.

Samedi, le champion de France en titre ne pourra compter sur une grande partie des cadres alignés à l'époque. Certains sont sans doute encore trop juste (Flament, Meafou, Ntamack), d'autres sont blessés, absents ou partis (Jelonch, Dupont, Jaminet). Tandis que Baille, Mauvaka, Aldegheri, Cros, Ramos et Roumat font partie des joueurs protégés dans le cadre de la convention entre la LNR et la FFR. En somme, seul Lebel pourrait être sur la feuille de match comme en 2022. 

Un vrai test pour le champion

Castres peut-il en profiter pour faire tomber Toulouse et mettre fin à sa belle série ? Plusieurs éléments laissent penser que le Stade va enchaîner. D'une part, le CO n'a remporté que deux matchs à l'extérieur cette saison. Certes de belle manière à La Rochelle en septembre et plus récemment à Pau en passant 44 points. Mais son adversaire n'a lui pas encore été dominé sur ses terres depuis le début de l'exercice 2023/2024. Avec 45 essais inscrits à domicile pour seulement 18 encaissés, la tâche s'annonce particulièrement ardue pour les visiteurs.

De plus, les Toulousains sont en pleine confiance. Les joueurs alignés en l'absence des internationaux ont su saisir leur chance et ils ne comptent pas s'arrêter en si bon chemin. Ils savent pertinemment que leur temps de jeu va baisser dans quelques semaines. Ils ne lésinent donc pas sur les efforts. Une jeunesse rouge et noir qui joue sans complexe et sans calculer. Un atout de poids pour le Stade dans sa quête de titres.

TOP 14. Cette statistique incroyable qui montre le réservoir unique du Stade ToulousainTOP 14. Cette statistique incroyable qui montre le réservoir unique du Stade Toulousain Pour l'heure, Mola a utilisé 52 joueurs cette saison. Une stratégie payante dans cette période de doublons qui pourrait également l'être au printemps. Le groupe a ainsi gagné en expérience et vécu commun. Et le technicien sait qu'il pourra compter sur l'ensemble de ses joueurs au moment des phases finales. Un luxe que ne possèdent pas tous les clubs en Top 14 ou en Europe.

Si le CO pointe à la 3e place à six longueurs de son adversaire du week-end, ce n'est sans doute pas le match qu'ils ont ciblé. Néanmoins, cela reste un derby. Et on peut facilement imaginer que Mola l'aura rappelé à ses ouailles. Attention à la décompression face à des Tarnais qui ont tout à gagner et ne vont pas se priver pour enquiquiner les Toulousains devant leurs supporters. 

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Le jour où le CO ne se donnera pas à fond contre le Stade, il gèlera en enfer.

Derniers articles

News
News
News
News
News
Vidéos
News
News
News
News
Ecrit par vous !
News