TOP 14. Sous élixir de jouvence, Sofiane Guitoune ne cesse d’impressionner à Toulouse
Sofiane Guitoune retrouve sa forme d'antan cette saison avec Toulouse.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Malgré la rude concurrence au centre à Toulouse, Sofiane Guitoune ne cesse d’impressionner, et ce, malgré ses 33 ans passés.

VIDÉO. Non mais vous avez vu cette scène ubuesque entre Guitoune et Beheregaray ?VIDÉO. Non mais vous avez vu cette scène ubuesque entre Guitoune et Beheregaray ?Au rugby, comme dans n’importe quel autre sport, il y a des joueurs qui nous donnent l’impression qu’ils ne vieillissent pas. Que le poids du temps n’a aucun effet sur eux, comme s’ils possédaient une fiole secrète d’élixir de jouvence. Sofiane Guitoune, 34 ans au mois de mars prochain, fait partie de ses hommes. Longtemps gêné par des blessures après des débuts prometteurs, le natif d’Alger a d’ailleurs surpris tout le monde lors de la saison 2018-2019, en réalisant une année presque parfaite. À 30 ans, celui-ci a tout simplement été l’un des principaux artisans du titre de champion de France du Stade Toulousain, en inscrivant 16 essais en 32 matchs (dont 4 doublés et un triplé). Des performances qui lui ont même valu d’être appelé pour disputer la Coupe du Monde au Japon, pour le plus grand bonheur des amateurs de rugby. Toujours au niveau les saisons suivantes, Guitoune nous a néanmoins parfois laissé un peu sur notre faim, la faute là encore à des blessures. Mais voilà, cette année, et à plus de 33 printemps, l’ancien joueur d’Agen, d’Albi, de Perpignan et de l’UBB prouve qu’il est loin d’être fini. En témoigne son match de haut niveau face à l’ASM ce dimanche, où le centre s’est tout simplement amusé avec la défense adversaire, inscrivant un essai en puissance et en délivrant une passe décisive pour Jaminet.

TOP 14. Super Dupont, Guitoune le déménageur... Ce Clermont-Toulouse a inspiré TwitterTOP 14. Super Dupont, Guitoune le déménageur... Ce Clermont-Toulouse a inspiré TwitterLe taulier des lignes arrières

Peut-être moins rapide qu’il y a quelques années, Sofiane Guitoune (ailier de formation) a su se réinventer. Placé au poste de 12 dans de nombreuses rencontres, il a aujourd’hui davantage un rôle de perforateur et de distributeur. On a d’ailleurs pu le voir sur son essai face à Clermont, puisque c’est lui qui, au départ de l’action, transperce le rideau des Jaunards en cassant le plaquage de Simone. De plus, Guitoune est aujourd’hui l’un des meilleurs défenseurs du championnat, chose impensable il y a de ça quelques temps. C’est même lui qui a réalisé le plus de plaquages offensifs depuis le début de l’année en Top 14. Rien que ça ! En bref, un véritable taulier, qui sait faire parler à la fois sa bonne humeur habituelle, mais aussi son expérience dans les moments clés. Un rôle primordial, d’autant que derrière, le Stade Toulousain a un effectif très jeune depuis le départ de certains tauliers comme Max Médard ou encore Yoann Huget. Pour être plus précis, Sofiane Guitoune est le doyen chez les ¾, avec son compère au centre, Pita Ahki (30 ans). De quoi comprendre pourquoi celui-ci a débuté 12 matchs cette saison, et ce malgré une concurrence rude à son poste (Ahki, Barassi, Mallia, Delibes, Tauzin, Fouyssac, Chocobares). Reste à savoir désormais si l’international français arrivera à tenir cette cadence jusqu’en juin prochain, pour pourquoi pas, aider son club à remporter de nouveaux titres, lui qui est sous contrat jusqu’en 2024.

Top 14. Sofiane Guitoune (Toulouse) : ''ça a été dur parce que je savais que les deux titres allaient arriver''Top 14. Sofiane Guitoune (Toulouse) : ''ça a été dur parce que je savais que les deux titres allaient arriver''

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

C'est vrai qu'il vit une deuxième jeunesse depuis le début de la saison



Qui aurait parié qu'il serait l'un des meilleurs défenseurs du championnat..??


Il était connu pour être une "porte de saloon" en défense à son arrivée...on peut dire qu'il a été super bien coaché pour améliorer cette dernière

Samedi soir, c'était un régal de le voir s'éclater comme un gosse

@pascalbulroland

Il revient bien c'est vrai alors je dirais pas depuis le debut de saison mais depuis quelques matchs, car il faut dire aussi que depuis l'an passé bon ou mauvais il était titularisé malgré tout, et meme si je continue de penser qu'en 12 ce n'est pas son poste, et qu'il ne peut pas apporter a ce poste la, de l'avancé a son equipe car c'est un 13 avant tout, je dois reconnaitre qu'il est trés forme en ce moment,mais qu'avec un vrai numero 12 comme AKHI FOUYSSAC ou CHOCO BARES le ST sera mieux armés en 12. Apres en 13 le staff aura le choix du roi entre GUITOUNE BARASSI et DELIBES, et a partir de la Abondance de biens ne nuis pas. Mais pour Akhi, les choses n'ont pas l'air de s'arranger.....Heureusement que CH😳 BARES et FOUYSSAC reviennent en jeu, car ca ne peut pas mieux tomber

Depuis le début de la saison je le retrouve comme en 2019. Il casse souvent la ligne, solide en défense, c'est moins flagrant parce que ses passes après contact tombent un peu plus, probablement à cause des faibles repères avec Barassi/Delibes mais c'est le meilleur centre du stade à l'heure actuelle.
Je suis assez inquiet pour Ahki qui est de nouveau au repos pour son genou..

  • Jak3192
    67807 points
  • il y a 1 mois

Il se sort les doigts parcequ'il veut faire la CdM ! 😄

@Jak3192

Si à 34 ans Guitoune se retrouve à la CDM, alors que Roumat, Meafou, Barrassi, voir Tauzin frappent à la porte, ce sera plus l'EDF mais le Stade en CDM. Plus sérieusement, super joueurs, les blessures l'ont souvent arrêté.

@Jak3192

Avec la blessure de Danty il a une possibilité pour le 6 nations.. à voir qui de Barassi, Delibes ou Guitoune sera appelés!

  • FRLab
    66269 points
  • il y a 1 mois

Je n'étais pas très fan du joueur quand il était en bleu mais force est de constater qu'il réalise une sacrée fin de carrière. Et le bonhomme est en en effet très sympa. Malgré tout il reste quelque progrès à faire notamment dans la conservation du ballon. Il y a eu quelques jetés de balles en début de saison qui aurait pu couter cher. Mais bon, c'est vraiment faire la fine bouche, son placement et son timing sont quasi parfaits, et en défense il est devenu très très costaud. Pour revenir à dimanche et le tour de passe-passe avec Barassi, il n'a pas fait que casser le plaquage, il a mis son opposant sur le cul. Mais c'est surtout Penaud qui a été lamentable sur l'occasion. Courir au moins dix mètres accroché à un joueur, à ce niveau là c'est assez inexcusable. Les jaunards n'étaient vraiment pas dans leur assiette, hormis dans les 15 dernières minutes, ce qui a permis de briller. Mais à vaincre sans péril, on triomphe sans gloire. Donc prenons cette victoire bien venue, mais attention, la route est longue et pourrait être sinueuse.

Vous allez voir qu'il va encore s'inviter à la Coupe du monde celui là. Très bon joueur, j'aime beaucoup son style de jeu.

Derniers articles

News
Transferts
News
News
Transferts
News
News
News
News
News
News