TOP 14. Environ 80 joueurs anglais prêts à débarquer en France, la fin de la Premiership ?
Le rugby anglais est au plus mal actuellement. Crédit image : Screenshot L'équipe
Si l'équipe d'Angleterre ne vit pas sa meilleure période en ce moment, ce n'est rien comparé à son championnat : la Premiership.

Si vous suivez régulièrement le rugby international, vous ne serez pas étonnés de savoir que l'équipe nationale d'Angleterre vit une période compliquée. Avec 1 seul succès sur ses 6 dernières rencontres (dont la dernière qui s'est clôturée par une défaite historique face aux Fidjiens), le XV de la Rose n'aborde clairement pas la Coupe du Monde de la meilleure des manières. Un marasme ambiant, qui, au-delà de se traduire par des résultats franchement décevants, se ressent également dans le jeu proposé par les hommes de Steve Borthwick.

Au fond du gouffre et en pénurie de 8, pourquoi l'Angleterre ne fait-elle pas appel à Zach Mercer ?Au fond du gouffre et en pénurie de 8, pourquoi l'Angleterre ne fait-elle pas appel à Zach Mercer ?Et si vous pensiez que le visage montré par l'équipe nationale était le seul problème du rugby anglais actuellement, vous vous êtes bien trompés. En effet, une autre crise (qui est peut-être d'ailleurs la cause des résultats du XV de la Rose) s'abat sur le rugby anglais, et plus particulièrement sur son championnat phare : la Premiership.

Un championnat historique en grand danger

Depuis la saison dernière, de plus en plus de clubs anglais doivent faire face à des difficultés financières importantes. Les clubs n'arrivent plus à payer les joueurs, ce qui engendre forcément plusieurs départs importants, comme ce fut le cas avec Henry Arundell, ancien joueur des London Irish qui a signé au Racing 92. D'ailleurs, l'équipe des London Irish a été suspendue de toutes les compétitions pour cette saison. Un destin malheureux, qui rejoint celui des Wasps et de Worcester, qui, on le rappelle, ont dû mettre la clé sous la porte...

Rugby. Premiership. Les London Irish suspendus de toutes compétitions en 2023/2024 !Rugby. Premiership. Les London Irish suspendus de toutes compétitions en 2023/2024 !Toute cette ambiance maussade a finalement un impact sur l'ensemble des clubs de Premiership, ainsi que sur les joueurs qui évoluent dans ce championnat. Si bien que selon une information du Midi Olympique, des dizaines de joueurs anglais songent sérieusement à quitter la Perfide Albion, afin de se rendre de l'autre côté de la Manche, en France. Un exode massif, qui pourrait concerner entre 60 et 80 joueurs, et ce dès la saison prochaine !

Vous l'aurez compris, l'heure est grave pour le rugby anglais, qui ne semble pas encore avoir trouvé le moyen de retenir ses stars dans son championnat. D'ailleurs, cet exode a déjà débuté depuis la saison dernière, avec les arrivées de certains joueurs comme Willis (Toulouse), Marchant (Stade Français), Nowell (La Rochelle), ou encore les frères Simmonds (Sam au MHR, et Joe à Pau) pour ne citer qu'eux.

Premiership. Le rugby anglais face à un déficit colossal de 41 millions d'eurosPremiership. Le rugby anglais face à un déficit colossal de 41 millions d'eurosUn marché totalement chamboulé

Forcément, un tel mouvement va avoir un impact considérable sur le marché du rugby européen, et ce même si l'on voit les chiffres à la baisse. Car comme vous vous en doutez, difficile de croire que les 14 écuries de l'élite française puissent accueillir plus de 50 joueurs d'un coup (même si ce scénario reste encore flou). D'un point de vue financier d'abord, mais aussi à cause (ou grâce) au règlement des JIFF, qui ne cesse de se durcir d'année en année.

De ce fait, de nombreux joueurs pourraient donc déposer leurs valises en Pro D2, voire dans des championnats inférieurs. Même s'il est difficile de croire que beaucoup de "grosses têtes" de Premiership décident de rejoindre un club français qui n'évolue pas en Top 14. D'autant que la France ne sera pas la seule terre d'opportunités pour ces derniers. L'on pense ici à l'URC, ou encore au Super Rugby Pacific. Néanmoins, un certain nombre de joueurs anglais devraient tout de même signer en Pro D2 à partir de la saison prochaine, si la situation ne s'améliore pas pour eux. Affaire à suivre...

RUGBY. Plus de 300 millions de dettes pour les clubs anglais ! La Premiership en route vers un désastre ?RUGBY. Plus de 300 millions de dettes pour les clubs anglais ! La Premiership en route vers un désastre ?

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Ils vont faire le championnat du Périgord

Derniers articles

News
Vidéos
News
News
News
News
News
News
News
News
News