RUGBY. TOP 14. Une fin de championnat au suspens inédit
A deux journées de la fin de championnat, 9 équipes peuvent se qualifier.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

À seulement 2 journées de la fin de la phase régulière de notre championnat, aucune équipe n’a encore validé son ticket pour les phases finales.

On assiste surement à l’un des championnats les plus serrés de ces dernières années. Il ne reste que deux rencontres à jouer avant la fin du championnat, et encore aucune équipe n’est assurée de pouvoir jouer le titre en fin d’année, ni même le premier, Montpellier. Pourtant, les Héraultais, en cas de victoire la semaine dernière à Lyon, aurait pu être la seule écurie à décrocher son ticket, au moins pour les barrages. Malheureusement, les hommes de Saint-André se sont sévèrement inclinés et ont laissé encore quelques espoirs à certaines équipes d’obtenir une place directe pour les demies. Mais avant de penser aux demi-finales, il faut valider son billet pour les phases finales et en plus des 6 équipes qui sont pour l'instant qualifiées, 3 autres peuvent encore espérer faire partie de l'aventure. Les 9 écuries qui vont se battre pour les 6 places se tiennent en seulement 12 points. Clermont, 9e, n'est qu'à une seule victoire bonifiée de la 6e place qualificative.CHAMPIONS CUP. Mission impossible pour le MHR sans Reinach, Willemse et Haouas face à La Rochelle ?CHAMPIONS CUP. Mission impossible pour le MHR sans Reinach, Willemse et Haouas face à La Rochelle ?

Sur les dix dernières années, jamais il n'y a eu un tel suspens. Au moins 2 équipes voire 3 étaient déjà qualifié pour les phases finales à la 24e journée. C’est l’année dernière que le championnat a été le plus indécis à deux journées de la fin. Le Stade Toulousain, avec 73 points, était la seule équipe assurée d’être en phases finales. Il faut remonter à l’exercice 2010-2011 pour retrouver un championnat avec encore autant de suspens. Perpignan, 8e après la 24e journée, était à 10 points de Toulouse, premier, et avait encore un mince espoir de se qualifier. Les 7 autres équipes se tenaient dans un mouchoir de poche, 8 points exactement. Ce phénomène ne s’est produit qu’à 3 reprises depuis la création du TOP 14 en 2005. La troisième étant lors de la saison 2006-2007, où 5 équipes, à moins de 8 points d’écart, se disputaient une place dans les 4 qualifiés à l’époque.

RUGBY. Top 14. Un stade espagnol pourrait à nouveau accueillir des phases finalesRUGBY. Top 14. Un stade espagnol pourrait à nouveau accueillir des phases finales

Un si petit écart, entre ces 9 équipes, qui peut s’expliquer par le fait qu’aucune équipe n’a survolé le championnat durant les 24 journées. Plusieurs parties de la saison ont été dominées par une équipe, mais aucune d’entre elle n’a réussi à tenir sur la longueur. Si le Stade Toulousain a commencé le championnat en trombe et s’est rapidement retrouvé leader, les Hauts-Garonnais ont ensuite connu une grosse baisse de régime et se retrouvent aujourd’hui 6e du classement. C’était ensuite au tour de l’UBB, qui avait fait un début de saison correct, de prendre les rênes de notre championnat. Les Bordelais ont ensuite, et encore aujourd’hui, subi un gros passage à vide. Un moment de moins bien, qui a permis aux Montpelliérains, après un début de saison en dent de scie, de monter sur la première marche du classement. Une remontée expliquée par une magnifique série de 10 matchs sans défaite en championnat.

Top 14. Mais jusqu'où s'arrêtera l'invincibilité du MHR de Philippe Saint-André ?Top 14. Mais jusqu'où s'arrêtera l'invincibilité du MHR de Philippe Saint-André ?

Ajoutez à cela des clubs qui, sans impressionner, ont réussi à garder une régularité tout au long de la saison, tel que le Castres Olympique ou encore le Stade Rochelais, voire l’ASM. Des clubs qui ne font pas beaucoup de bruit, mais qui à 2 journées de la fin ont encore leur mot à dire. Et pourquoi pas, décrocher une place dans les 2 premiers pour les Castrais qui pointent actuellement à la 3e marche du classement.

En difficulté depuis le début d’année et avec des matchs de retard, le club varois avait pourtant annoncé clairement jouer le maintien cette saison par l’intermédiaire de Frederick Michalak en décembre. C’était sans compter sur la force de caractère du groupe toulonnais, qui, depuis début mars, n’a perdu qu’une seule rencontre. Grâce à cette folle remontée à la 8e place et à seulement 5 points du 6e, les Varois se sont offert le droit de croire à une fin de saison de folie.

RUGBY. TOULON. Franck Azéma : ''Quand ça ne fonctionne pas, il faut trouver un coupable''RUGBY. TOULON. Franck Azéma : ''Quand ça ne fonctionne pas, il faut trouver un coupable''

Tous ces différents parcours nous offrent un suspens incroyable. Sur les 10 dernières années, en moyenne, il y avait 17 points d’écart entre le 1er et 6e à la 24e journée. Cette saison, 7 petits points seulement séparent le leader du dernier qualifié. Un écart minuscule quand on sait que lors de la saison 2018-2019, à deux journées de la fin du championnat, le Stade Toulousain, premier haut la main, avait 25 points d’avance sur le Racing 92, 6e. Incroyable.

 

Les deux dernières journées de championnat seront donc plus que jamais disputées quand on sait que les 9 premières équipes peuvent encore croire aux phases finales. Même si, normalement, l’avant-dernière journée devrait déjà lever certains doutes et annihiler des espoirs…

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Quel soulagement !!! A Clermont, nous sommes loin de tout ce stress concernant les 6. Le ventre mou, en fin de compte, c'est très confortable !

@Amis à Laporte

Vivement l'année prochaine qu'on joue le maintien 😉

@Amis à Laporte

l'autre solution étant d'être tres largement premier. ce qui n'exclut pas une enorme deception plus tard...

Le Racing n'est pas à l'abri d'une très mauvaise surprise. Ils doivent aller à Montpellier et ensuite recevront Toulon dans un match qui sent le 1/8ème de finale... Sachant en plus que leur tirage plutôt favorable en CE risque de les amener jusqu'en finale...

@Gonze à l`eau t`es fada !

Les irlandais du Leinster craignent La Rochelle et vous dîtes que le Racing a un tirage favorable..?? On verra à la fin...

@pascalbulroland

Oui tirage favorable et circonstances COVID qui les a vu terminer 1er des phases de poule et donc recevoir en 1/8ème retour et en 1/4 de plus des équipes plutôt de moyen niveau européen. Pour la demi certes ce sera un gros morceau mais leur seul match contre un cador européen qu'ils reçoivent aussi. A Deflandre ils n'auraient eu aucune chance mais là ils peuvent aller en finale avec un parcours plutôt chanceux je maintiens.

@Gonze à l`eau t`es fada !

C'est vrai qu'à Lens, il risque d'y avoir autant de supporters du Racing que de La Rochelle... 😄
Votre analyse vaut aussi pour La Rochelle alors, car jouer à Lens n'est pas jouer à l'Arena, et eux aussi ils ont eu un tirage assez facile

@pascalbulroland

Oui sauf qu'en l’occurrence je parlais du fait que le Racing n'est pas à l'abri d'une mauvaise surprise en Top14 (en rapport avec l'article donc), ce qui est beaucoup plus visible pour La Rochelle au vu de leur classement... Le rapport à la coupe d'Europe était juste là pour dire qu'en plus de leurs deux difficiles matchs de championnat allait s'ajouter un long parcours en CE qui n'allait pas leur faciliter la tâche.

Mais bon mon premier post étais assez clair il me semble.

Quant à Lens, je me répète encore mais c'est toujours beaucoup mieux qu'à Deflandre.

@Gonze à l`eau t`es fada !

J'avais bien compris...parler de tirage facile m'a surpris , mais il est sûr que le tableau des quarts et demi-finales était moins relevé pour le Racing et La Rochelle que pour Toulouse...
Le LOU est l'équipe qui a le plus à craindre en Top 14
Aller à l'UBB et recevoir La Rochelle après avoir affronter un voir deux clubs anglais et pas des moindre, ça va être très compliqué
Mais bon, toutes les équipe encore en lice en coupe d'Europe vont souffrir en championnat, car il leur faudra faire tourner sans perdre de point lors de l'avant dernière journée face à des équipes qui n'auront pour certaines , rien à jouer (Stade Français pour La Rochelle, Pau pour Toulon) , qui joueront leur saison ( Brive pour Toulouse) ou qui postule pour la qualification directe en demi ( UBB pour le LOU)

  • p.coutin
    3252 points
  • il y a 2 semaines

Surtout un championnat totalement faussé par la Covid et la saison internationale...

Et c'est aussi bien incertain en pro D2...

Passionnant.

  • resp
    3530 points
  • il y a 2 semaines

Atteindre le top 6 n'est pas que poursuivre l'aventure cette année, c'est avant tout être qualifié en coupe d'Europe l'an prochain, une priorité donc.

  • Dupont9A
    10210 points
  • il y a 2 semaines

C'est vraie que toutes ses équipes qui peuvent rentrer ou sortir du top6 c'est assez alléchant

Derniers articles

News
News
News
Arbitrage
Vidéos
News
Vidéos
News
Vidéos
Vidéos
Vidéos