RUGBY. Jouer au pied toutes les 28 secondes ? Les stat’ sidérantes des Springboks en Coupe du monde
Avec une stratégie bien ficelée, les Sud-Africains ont réussi à conquérir une quatrième couronne internationale face aux All Blacks. (Photo David Ramos - World Rugby)
Grâce à un jeu au pied précis et régulier, les Sud-Africains ont réussi à conquérir une quatrième couronne internationale face aux All Blacks.

Face aux All Blacks, les Springboks ne sont pas les joueurs ayant déployé le plus de jeu ce samedi 28 octobre au Stade de France. Pourtant, ce sont bien les hommes de Rassie Erasmus et Jacques Nienaber qui ramènent le trophée Webb-Ellis au pays. Dans leur quête, les Sud-africains ont eu recours à une arme en particulier : le jeu au pied.

''Quelle tristesse'', un journaliste anglo-saxon dénonce l’absurdité du rugby actuel et accuse l'Europe''Quelle tristesse'', un journaliste anglo-saxon dénonce l’absurdité du rugby actuel et accuse l'Europe

Du pied, du pied et encore du pied

Sous différente forme, Handre Pollard, Faf de Klerk ou Damian Willemse ont beaucoup tapé dans le cuir. En finale, les Springboks ont tapé pas moins de 38 fois au pied dans le jeu courant, selon des statistiques ESPN Scrum. Une attitude de jeu qui a radicalement baissé leur possession (39% pour l’Afrique du Sud).

Cependant, cette dernière n’a pas été une franche surprise pour la plupart des observateurs confirmés. Effectivement, si Manie Libbok avait changé les habitudes Springboks en envoyant un peu plus de jeu, le retour en force de Handre Pollard a changé la donne.

RUGBY. L'Afrique du Sud écœure la Nouvelle-Zélande et remporte la Coupe du mondeRUGBY. L'Afrique du Sud écœure la Nouvelle-Zélande et remporte la Coupe du mondeDéjà chef d’orchestre des Sud-africains en 2019, l’ouvreur est devenu un maître dans l’art de la dépossession. Avec un taux de réussite supérieur à 90% au pied durant la phase à élimination directe de la Coupe du monde 2023, le métronome n’a raté qu’une seule tentative depuis les quarts de finale, inclus.

Mais en dehors des buteurs, c’est bien le jeu sud-africain qui a considérablement évolué sur ce mondial. Face à la Nouvelle-Zélande, les Sud-africains ont renvoyé 75% de leurs possessions au pied. Cette statistique représente leur record personnel.

Néanmoins, les Springboks n’ont pas été l’équipe à utiliser le plus souvent le jeu au pied de la compétition. En effet, l’Angleterre a fait des dégagements une habitude. Lors de leur demi-finale face aux Africains, les Européens ont tapé 93% de leur possession au pied, record absolu de la compétition.

''La tension de ce match est diiiiingue'', La finale de la Coupe du monde Nouvelle-Zélande/Afrique du Sud a embrasé les supporters''La tension de ce match est diiiiingue'', La finale de la Coupe du monde Nouvelle-Zélande/Afrique du Sud a embrasé les supportersFace à la France, l’Angleterre et la Nouvelle-Zélande, les coéquipiers de Faf de Klerk ont eu le ballon durant 43 minutes de temps de jeu effectif en cumulé. Les Sud-africains n’ont jamais eu la possession en leur faveur au coup de sifflet final. En cause, ils ont tapé pas moins de 94 coups de pied dans le jeu courant, sur ses trois dernières rencontres.

Avec un rapide calcul, on comprend donc que les Sud-africains tapaient au pied en moyenne au bout de 28 secondes, pendant le temps de jeu effectif en leur faveur. En moyenne, 71% de leurs possessions étaient renvoyées au pied sur leurs trois dernières rencontres.

Les centres Springboks, les fantômes offensifs

Dans les faits, cette non-volonté de jouer se traduit aussi par les statistiques offensives des trois-quarts. Ainsi, la paire de centre de Allende - Kriel ont livré des performances incroyablement faibles offensivement depuis le coup d’envoi du quart de finale contre la France.

RUGBY. ''C'était magnifiquement laid'', la Presse internationale rumine après le sacre des SpringboksRUGBY. ''C'était magnifiquement laid'', la Presse internationale rumine après le sacre des SpringboksEn 3 matchs, les deux hommes totalisent seulement 23 courses avec ballon pour 113 mètres parcourus. Si l’on compte uniquement la demi-finale et la finale, cette statistique chute considérablement et tombe à 14 courses pour… 27 mètres parcourus avec le ballon. Soit 17 mètres de moins que Handre Pollard, distributeur (si l’on peut dire) du jeu sud-africain, sur les mêmes rencontres.

Par ailleurs, si Jesse Kriel avait marqué les esprits par la statistique montrant qu’il n’avait touché aucun ballon face à l’Angleterre, d’autres observations sont tout aussi surprenantes. Par exemple, le joueur évoluant en Japan League One n’a fait qu’une seule passe en phase à élimination directe, selon les statistiques ESPN Scrum.

COUPE DU MONDE. Symbole du jeu des Springboks : La statistique effarante de Jesse Kriel face à l’Angleterre !COUPE DU MONDE. Symbole du jeu des Springboks : La statistique effarante de Jesse Kriel face à l’Angleterre !

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Quand tu penses que les SudAf sont double champions du monde avec Pollard a la baguette.
Ça me donne envie d'arrêter de suivre ce sport

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
Vidéos
News
News
News
News