Équipe de France de Rugby. Romain Ntamack : 'J'étais un peu frustré parce que je voulais faire plus'
Romain Ntamack débutera à l'ouverture pour la première fois de la tournée, face à la Nouvelle-Zélande samedi.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Dans un entretien donné à l'AFP, Romain Ntamack est revenu sur son repositionnement en centre, mais également sur sa relation avec Matthieu Jalibert.

Si l'association Jalibert-Ntamack a énormément passionné durant cet automne, le Toulousain ne s'était jamais clairement exprimé sur le sujet. Si son compère lui, avait affirmé que l'entente était bonne entre les deux ouvreurs, Ntamack s'était fait discret durant le début du mois de novembre. Mais alors que le match contre les Blacks approche à grands pas, le double champion de France s'est finalement confié à l'AFP, concernant cette association tant médiatisée, mais également sur ses titularisations en premier centre.

FRANCE. ''Nous nous étions peut-être trompés en envoyant un peu trop Romain au contact'': Fickou juge l'association Jalibert-NtamackFRANCE. ''Nous nous étions peut-être trompés en envoyant un peu trop Romain au contact'': Fickou juge l'association Jalibert-Ntamack

Romain annonce tout d'abord qu'il est plutôt satisfait de ses prestations à ce poste : "Je suis plutôt satisfait. Lors du deuxième match, on a pu mieux se trouver derrière et mieux se connecter. Il nous a fallu quelques jours pour trouver nos automatismes. On l'a vu contre l'Argentine mais on ne s'est pas affolé, on savait que ça allait venir. Contre la Géorgie, je me suis bien senti, j'étais à l'aise, j'ai touché pas mal de ballons, j'ai pu créer des décalages". Ce dernier reconnaît d'ailleurs qu'il a été aidé par les autres joueurs de la ligne de 3/4, avec qui il s'entend très bien rugbystiquement parlant : "Même si ça faisait un moment, j'étais à l'aise. Il m'a fallu quelques entraînements pour ajuster les positionnements et les repères. Mais les automatismes sont vite venus : on s'entend très bien avec les mecs derrière, on parle le même langage rugby donc, pour se trouver, c'était assez facile".

Ntamack a également évoqué sa relation avec Matthieu Jalibert, ainsi que leurs prestations face à l'Argentine : "On s'entend bien. Il y a beaucoup d'engouement autour de nous deux et les gens peuvent avoir l'impression qu'on est en compétition tout le temps. Mais on sait qu'on s'entend bien, on discute, comme avec tous les joueurs. Il n'y a aucune animosité entre nous, bien au contraire. Quand on est alignés tous les deux sur le terrain, on fait tout pour faire gagner l'équipe (...) On savait qu'on n'allait pas trouver toutes les solutions, tous les automatismes dès le premier match. On était tous assez frustrés à la fin du match parce qu'on sait qu'on peut faire beaucoup plus (...) J'étais un peu frustré parce que je voulais faire plus et j'avais encore beaucoup d'énergie à donner. C'est vite redescendu et il n'y a pas de problème".

Equipe de France. L'axe 9-10-12-13 tricolore fait monter la sauce chez les médias étrangersEquipe de France. L'axe 9-10-12-13 tricolore fait monter la sauce chez les médias étrangers

Enfin, au moment où on lui demande quel est son poste préféré, le Toulousain n'hésite pas un seul instant sur sa réponse : "J'ai toujours dit, et je ne m'en suis jamais caché, que mon poste, c'était ouvreur. Mais, tant que je suis sur le terrain, je n'ai pas forcément de préférence. Je me bats pour le maillot. Mon poste premier, c'est ouvreur, je veux qu'on me voie comme tel et je l'ai déjà dit. Après, si on me fait évoluer au centre pour des raisons stratégiques, j'y jouerai avec plaisir. Quand on me l'a annoncé, j'ai accueilli la nouvelle avec grand plaisir. Je n'ai jamais rechigné à jouer centre (...) Le sélectionneur est venu me parler très tôt au moment du rassemblement et il m'a expliqué. Je lui ai répondu qu'il n'y avait aucun souci. Avec n'importe quel numéro dans le dos, tant que je suis sur le terrain, je vais me donner à 100%. Je n'étais pas du tout mécontent. Je l'ai pris comme un signe de confiance, c'est bon signe".

RUGBY. France. Votre composition pour battre les All Blacks avec Dulin en 15 et Ntamack à l'ouvertureRUGBY. France. Votre composition pour battre les All Blacks avec Dulin en 15 et Ntamack à l'ouverture

Un entretien plein de sagesse, qui prouve la maturité de ce jeune joueur, déjà leader en club et en sélection. Romain Ntamack aura d'ailleurs l'occasion de se montrer en tant qu'ouvreur ce samedi, puisqu'il sera aligné à la charnière avec son copain de club, Antoine Dupont.

RUGBY. La composition de la France avec Woki en 4, Ntamack en 10 et Jaminet en 15 face aux All BlacksRUGBY. La composition de la France avec Woki en 4, Ntamack en 10 et Jaminet en 15 face aux All Blacks

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • ketamine
    42099 points
  • il y a 2 semaines

Un garçon surprenant de maturité, d'humilité et d'intelligence

  • AKA
    55443 points
  • il y a 2 semaines

Il parle!!! Ouf, on n’ est pas plus avancés mais ça change 😜

  • Manu
    15143 points
  • il y a 2 semaines

"J'étais un peu frustré" apparaît dans le titre de cet article mais pas dans son contenu dont les déclarations de NTK vont dans une toute autre direction.
Pourquoi ?

  • Timmaman
    19587 points
  • il y a 2 semaines
@Manu

Regarde la réponse de @Team Viscères à mon commentaire un peu plus bas

  • Manu
    15143 points
  • il y a 2 semaines
@Timmaman

Oui, merci. Je l'ai lu après mais je n'ai pas volontairement effacé mon message afin d'attirer l'attention éventuelle du rédacteur de l'article sur le coté très équivoque de sa formulation

  • Dupont9A
    3458 points
  • il y a 2 semaines

Pour dédramatiser, l'histoire et "la pression" rajouter par Faitbien et les journalistes, il faut juste se dire vu la configuration des choses et le moment ou cela c'est passé, qu'il a juste essayé une tactique qui pourrait voir le jour dans un match X pendant 20 minutes ou plus ou pas.
Maintenant Romain a toi de jouer 🤞.

  • cahues
    145386 points
  • il y a 2 semaines
@Dupont9A

Et l'immunité permanente et totale à vie pour le boss FG, vous en faites quoi ?

  • Dupont9A
    3458 points
  • il y a 2 semaines
@cahues

Le bilan de la tournée et de son mi-mandant, c'est après ce match.
En tant que manager humain je ne l'aime pas ce gars.
⚠️ au résultat et ou au contenu de ce match face aux AB, car il pourrait vite se faire crépir vu la loupe géante des réseaux sociaux.

  • frakc
    7314 points
  • il y a 2 semaines
@cahues

Anarchie en Laporterie!

  • etutabe
    23141 points
  • il y a 2 semaines

Dans cet entretien, il dit aussi : "Si on avait mis 50 pts à l'Argentine, on aurait dit qu'on avait trouvé la formule magique. Ca ne s'est pas passé comme ça. Donc, forcément, on dit que ce n'est pas ça."

Je ne sais pas si ce sont des éléments de langage mais en tout cas le gamin est toujours très diplomate

@etutabe

Si les bleus perdent..... sur le banc Romain...

  • Timmaman
    19587 points
  • il y a 2 semaines

Encore un titre accrocheur! Il dit "on était tous assez frustrés" et vous le transformez en "j'étais un peu frustré". ça va encore donner du grain à moudre aux anti-Jalibert qui ne prendront pas la peine de lire l'article.

@Timmaman

C'est carrément putaclic même si les mots sont bien de Ntamack dans l'interview originale, mais n'apparaissent pas dans l'article du Rugbynistère. Ce qui est en soi déjà un peu gênant... comment un extrait d'interview peut être assez important pour servir de titre mais pas assez important pour figurer dans l'article?

Ensuite c'est du très mauvais journalisme que de sortir 5 mots de leur contexte et même carrément de leur phrase. Voici la question qui lui est posée et la réponse :
"Au moment de votre sortie contre l'Argentine, on vous a vu agacé, le visage fermé...
Agacé, non. Il y avait pas mal de choses qui se mélangeaient dans ma tête : je voulais montrer une meilleure image, je sais que j'étais attendu et je voulais faire mieux, même si je n'ai pas été beaucoup utilisé, très peu sollicité en défense... J'ai eu l'impression de faire un match un peu en demi-teinte. J'étais un peu frustré parce que je voulais faire plus et j'avais encore beaucoup d'énergie à donner. C'est vite redescendu et il n'y a pas de problème.
"
On est très loin du sous-entendu du titre : Ntamack ne parle absolument pas de son association et de son entente avec Jalibert, et en plus il évacue le sujet de cette frustration aussi vite qu'il la mentionne.

@Team Viscères

Merci !

@Timmaman

Exactement! Ca fait un peu "huile sur le feu".

  • Pianto
    41670 points
  • il y a 2 semaines

Les gens ont tellement envie de monter en épingle cette rivalité que quelles que soient les déclarations, les situations qu'on pourra voir, de toutes façons il y aura toujours des gens qui n'en démordront pas.

" Ils ne s'entendent pas "

Non seulement, il n'y aurait pas de problème mais ils parlent le même langage rugbystique.

@Pianto

Mmm... Prendre pour argent comptant les mots de Romain, c'est zapper que le minot a de la maîtrise, qu'il est bien entouré, et qu'il n'est pas assez stupide pour fissurer les habits bien repassés de la team-Galthié... Maintanant, il peut aussi être tout à fait sincère... Et bravo à lui d'ailleurs... Il réussit en même temps à dire qu'il est heureux de jouer centre pour honorer le maillot et à ré-affirmer qu'il se sent et se voit définitivement comme un ouvreur... Presque du Macron dans le texte...
En outre, et pour enfoncer la métaphore jupitérienne, Galthié l'a très souvent répété : la première chose qu'il(s) demande(nt) à un joueur c'est "Es-tu à 300% d'accord avec notre projeeet"...

  • Pianto
    41670 points
  • il y a 2 semaines
@ginobigoudi

moi, j'ai envie de le croire en tous points.
Son poste privilégié c'est ouvreur.
Si on l'appelle pour jouer centre, il joue centre sans soucis.
Il n'a pas de problème avec Jalibert (pourquoi en aurait-il ?).

  • Michne
    6599 points
  • il y a 2 semaines
@Pianto

Absolument ! Ce ne sont pas seulement les journalistes qui ont un ”marronier” mais les supporters n’arrivent pas à oublier leurs rivalités top14 en parlant de l’edf

@Michne

C'est ça, médias comme supporters sont obsédés par les duels... D'équipes et d'individualités... Data fever...

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
Vidéos
News
Vidéos
News