France Rugby. Matthieu Jalibert sur son association avec Ntamack : 'on sent qu’on se trouve de mieux en mieux'
Matthieu Jalibert trouve que son association avec Ntamack n'a pas été si mauvaise que ça.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Interrogé par le journal 20 Minutes, l'ouvreur du XV de France Matthieu Jalibert est revenu sur son association avec Romain Ntamack.

Très attendue par la France entière, l'association ultime, entre nos deux meilleurs ouvreurs Matthieu Jalibert et Romain Ntamack, n'a pas convaincue face à l'Argentine. Une combinaison qui a pris fin très rapidement, dès le retour des vestiaires, avec la sortie du Toulousain. Si beaucoup ont été très critiques, l'un des principaux intéressés, Matthieu Jalibert, ne semble pas inquiet de la situation. Ce dernier s'est d'ailleurs confié au journal 20 minutes à ce sujet.

Equipe de France. Pourquoi associer Jalibert et Ntamack maintenant ? Galthié répondEquipe de France. Pourquoi associer Jalibert et Ntamack maintenant ? Galthié répond

Et pour lui, la réponse est claire : il leur faut du temps ! "C’est très français, ça, de vouloir jeter un truc après un premier test parce que ça n’a pas marché comme espéré. La seule chose que je peux dire, c’est qu’à l’entraînement ça se passe super bien, on sent qu’on se trouve de mieux en mieux de semaine en semaine. En dehors du terrain, on s’entend très bien aussi avec Romain. Le jour où on va réussir à trouver de bons automatismes ensemble, ça peut faire mal".

Autumn Nations Series. Jaminet, l'envol du Flament, France/Argentine a électrisé les réseaux sociauxAutumn Nations Series. Jaminet, l'envol du Flament, France/Argentine a électrisé les réseaux sociaux

De belles promesses de la part du Bordelais, qui est également revenu sur leur prestation face aux Pumas : "À la fin du match, on était tous les deux un peu déçus de ce qu’on avait produit, mais l’analyse vidéo a montré qu’il ne fallait pas juger trop à chaud. On a tout de même constaté qu’on avait réussi à mettre en place des systèmes qu’on avait travaillés pendant les deux semaines d’entraînement en commun. Il y a eu plusieurs situations où il n’a pas manqué grand-chose pour que le choix devienne positif plutôt que négatif (...) Finalement, on était assez contents de ce qu’on a proposé en attaque".

Equipe de France. Vers une reconduction de ''Jalimack'' face à la Géorgie ?Equipe de France. Vers une reconduction de ''Jalimack'' face à la Géorgie ?

Une chose est sûre, il faudra renouveler l'expérience, pour savoir si cette association peut véritablement faire mal au niveau international. Et selon les rumeurs qui court, Fabien Galthié semblerait bien vouloir les réaligner tous les deux face à la Géorgie ce dimanche.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Dupont9A
    3462 points
  • il y a 3 semaines

Qu'ils essayent aussi contre les AB après on verra et ont pourra parler.
Je ne suis pas pour et convaincu par cette association.
Pour L'interview, il leur a servi ce qu'il voulait je n'ai pas entendu Romain.

@Dupont9A

"C’est très français, ça, de vouloir jeter un truc après un premier test parce que ça n’a pas marché comme espéré. "

  • Dupont9A
    3462 points
  • il y a 3 semaines
@coupdecasque

Je ne jete rien je n'étais pas pour avant.
Il y a surement comme toujours des avantages et inconvénients. On verra le nombre de fois qu'ils vont la ressortir cette association d'ici 2023.
Ps: Quel est le message que tu envois à tes centres ?

@Dupont9A

Lis le commentaire en dessous qui est plus pertinent que de dire simplement "j'aime pas" ne l'ayant vu qu'une fois.

Fickou Vakatawa tu ne les aurais jamais fait revenir si tu ne t'en tenais qu'à une performance, pourtant c'est peut être la meilleure paire de centre du monde sur certains matchs.

Comme il l'a été rappelé, ce n'est pas pour jouer tout le temps comme ça mais parce que ça peut tactiquement être le plus utile à l'équipe, donc il faut absolument la travailler cette composition.

Fickou et Vakatawa savent qu'ils sont titulaires, les autres centres pas assez expérimentés, c'est le meilleur moment pour tester ce XV.

  • Dupont9A
    3462 points
  • il y a 3 semaines
@coupdecasque

J'ai deja parlé sur ca je ne vais pas me repeter éternellement va lire mes commenraires.

@Dupont9A

Tu sembles être très pertinent dans tes explications en plus d'être sympathique.

  • Pianto
    41678 points
  • il y a 3 semaines

une bribe d'interview à mettre en perspective avec l'interview de Labit dans l'équipe qui a fini de me convaincre qu'il fait garder cette paire 10/12 pour les trois matchs.

En gros, je vous résume, c'était pas terrible, on n'a pas su se sortir de la défense argentine pour faire mieux. Du coup on a bossé pour améliorer ce qui n'avait pas marché. Pour que cette possibilité de jeu puisse être utilisée à un moment, il faut la travailler.

Donc, l'objectif n'est pas de jouer comme ça.

L'objectif est de pouvoir jouer comme ça à certains moments, dans certaines circonstances et pour y arriver, il faut le pratiquer.
C'est très cohérent. Ce n'est pas court-termiste, La coupe du monde c'est dans deux ans. Il y a une ossature qui joue presque toujours ensemble avec quelques variations.

Pour mettre une équipe type en place, c'est une bonne étape. Il suffit ensuite de faire jouer le 15 type sur le tournoi 2023. Ce ne sont pas les 3/4 modifications qu'il y aurait qui vont demander une éternité et d'autant plus s'il s'agit de faire jouer ensemble des mecs du même club.

Cette interview de Labit est plus éclairante que celle-ci (mais moins vendeuse, là on peut continuer la guéguerre, c'est meilleur pour les clics).

@Pianto

Merci pour l'info, du coup je viens d'aller la lire. C'est vrai que c'est déjà beaucoup plus intéressant de présenter cela ainsi, cela répond en partie à mon interrogation d'hier "on veut jouer avec deux ouvreurs pour répondre à quelle problématique de jeu, pour atteindre quel objectif de jeu". Même si je regrette que Galthié n'ait pas fait ça en conférence de presse en amont du premier match (mais déjà avant le match c'était Labit qui était plus intéressant sur ce choix), et qu'il nous manque encore la partie l'objectif concret : une option de fin de match tournée vers davantage de jeu au pied d'occupation/déplacement/dépossession pour gérer les fins de matchs, une option de fin de match pour avoir deux options de distributeurs autour du 9 pour jouer davantage, une option en match pour avoir une équipe capable de changer radicalement d'option tactique sans changements majeurs de joueurs (ne pas être une équipe qui cherche à imposer son style mais une équipe caméléon qui peut faire exploser le rythme du jeu adverse par ses propres variation ou se glisser le temps d'un match dans le pire registre pour l'adversaire).

Par contre je reste quand même sur ma faim par rapport à cette non utilisation du système, j'ai toujours autant de mal sur le thème "on a essayé mais ça n'a pas marché" (que ce soit mis sur le dos du manque de pratique ou des Argentins, peu importe). J'aurais préféré lire un "on n'a pas réussi à essayer", parce que je reste sur l'impression visuelle que Ntamack a joué comme un centre du début à la fin de la rencontre en dehors de deux actions où Jalibert est pris dans un ruck (mais ça c'est juste un joueur qui vient suppléer, comme quand Dupont est dans un ruck un autre joueur vient en relayeur sans qu'on prétende jouer à deux demis de mêlée).

  • to7
    16508 points
  • il y a 3 semaines
@Team Viscères

de toutes façons j'ai l'impression que c'est beaucoup labit qui gère les systèmes offensifs et à ma surprise, il propose pas mal de choses intéressantes (alors qu'il a un beau palmarès en top14 à base de ballons portés). On souligne souvent la brillance individuelle de certains joueurs (et à raison, c'est quand même eux sur le terrain) mais depuis l'an dernier, on a vu des essais en première main qui portaient clairement sa patte, avec des combinaisons utilisant très intelligemment nos joueurs les plus renommés offensivement (dupont bien sur mais aussi penaud et teddy t) en leurres.

effectivement face aux pumas on n'a pas vu grand chose c'est dommage parce que si ça marche contre la géorgie on dira ok, mais c'était que la géorgie et le tenter contre les AB serait intéressant, mais on se met tellement de pression sur ce test match (comme si c'était déjà l'ouverture de la cdm) que je ne suis pas certain que ce soit une bonne occasion pour tenter des choses.

mais labit a entièrement raison, à un moment il fallait essayer cette combinaison, et quel meilleur moment que des tests matchs à deux ans de la cdm alors que 2 de nos centres sont blessés, c'était vraiment maintenant ou jamais, même si ça doit ne pas fonctionner, il faut une certaine mauvaise foi pour ne pas reconnaître que ça doit être tenté

@to7

Présenté comme il vient de le faire, je trouve ça plus convaincant que les sorties de Galthié et du coup ça réduit mon impression que c'était plus pour ne pas choisir entre leurs deux ouvreurs. Ce qui est plutôt rassurant même si je reste exigeant et que j'aurais aimé qu'il aille encore plus loin dans ses explications, en gros qu'il vienne devant les journalistes pour leur faire une mini-séance de tableau noir (mais je suis chiant j'aimerais qu'il y a plus de séances de tableau noir que ce soit de la part des staffs, des commentateurs, des médias spécialisés...).

@Team Viscères

Tout à fait, on se passerait des petites phrases toutes faites. L'analyse de Yachvili sur France 3 avec Antoine Dupont il y a peu était un bel exemple de vide. Passe encore les commentaires en direct mais il y avait plus d'intelligence dans les questions de Cécile Grès que dans les réponses Yachvili. Pour avoir de quoi se mettre sous la dent il faut aller sur Youtube et se fader l'accent gallois le plus souvent (merci à eux).

@Team Viscères

Je peux noircir le tableau si tu veux 😊

  • Pianto
    41678 points
  • il y a 3 semaines
@Team Viscères

ouaip, c'est exactement ça.

Si on veut que ce soit une option crédible en cours de match, il faut un peu le roder. Avec les blessures au centre, l'occasion de le faire était belle.

Comme il le dit dans l'interview, c'est intéressant quand on a des séquences avec de nombreux temps de jeu et on n'en a quasiment pas vu contre l'Argentine, si ce n'est dans un jeu à une passe avec les gros.

la partie où il explique qu'il faut que les joueurs autour de Ntamack aille davantage dans les rucks pour que lui ne soit pas pris dedans, c'est intéressant aussi, ça commence à aller vers une vraie intention d'utiliser les deux ouvreurs.

Du coup, j'espère qu'on le verra sur les trois matchs (que ce soit du début ou en cours de match ce n'est pas très important) pour au moins expérimenter des trucs bossés en stage jusqu'au bout.

J'aime aussi qu'il exprime sa frustration de ne pas avoir vu ce qu'ils avaient bossé pendant la semaine sur le pré, c'est mieux que de dire, "c'était pas mal quand même..." (même si c'était pas mal quand même, on a gagné assez sereinement contre une bonne équipe en jouant dans un système neuf et avec des absents).

  • Dodow
    10389 points
  • il y a 3 semaines
@Pianto

Sur ton dernier paragraphe, si tu cites Matthieu Jalibert, de ce que je comprends c'est "On a pas réussi à percer avec notre association, mais on a tenté des trucs qui étaient supposés amener à une percée, c'était pas à grand chose de passer mais ça ne s'est pas remarqué car ça n'a pas percé. Mais on a mis en place ce qu'on a voulu et on n'était pas loin de faire la différence"

C'est ainsi que je comprends en tout cas.

  • Pianto
    41678 points
  • il y a 3 semaines
@Dodow

je comprends Jalibert comme toi mais je parlais de l'interview de Labit dans l'équipe. (oui, je sais, ce n'est pas super clair de commenter l'interview de Labit dans un article sur l'interview de Jalibert...)

  • etutabe
    23157 points
  • il y a 3 semaines

Extrait du même article :
"Vous êtes en tout cas l’homme d’un seul poste, celui de demi d’ouverture. Est-ce que vous avez l’impression d’avoir gagné votre duel à distance avec Romain Ntamack pour être le numéro 10 des Bleus, même temporairement ?
MJ : Honnêtement, non, je ne vois pas les choses comme ça. Je vois plutôt la recherche du staff qui essaie de trouver d’autres associations de joueurs qui peuvent amener des choses positives à l’équipe. Et c’est plus facile de décaler Romain en numéro 12 que l’inverse. Pour moi, c’est plutôt une marque de confiance pour nous deux que d’essayer de trouver des solutions pour qu’on soit ensemble sur le terrain, et qu’il y ait une plus-value pour l’équipe."
Et qu'en pense ledit Romain ? Je n'ai pas vu trace d'interview du joueur...

@etutabe

Small talk, juste pour endormir... Jalibert a ce qu'il voulait... Et il ne parle pas de système ou de tactique, juste d'egos, avec un bizou au "collectif" et à la "plus-value"... L'école de commerce est à Marcoussis...

C'est très français de dire "C'est très français" 😆

  • Dodow
    10389 points
  • il y a 3 semaines
@Don_Tarken

99% des français qui disent "c'est typiquement franco-français" n'ont aucune idée de ce qu'est la culture des autres pays supposément différente

Il faut dire que le pack était un peu sur le reculoir et qu'il fallait donc un point de fixation au centre du terrain, ce qui n'est pas la fonction première de Ntamack.

Lui donner le ballon par principe nous aurait plutôt desservi en le mettant sous une pression physique qu'il aurait eu du mal à contenir. Ça me fait penser à ces équipes en amateur qui écartent tous les ballons parce que "c'est le beau jeu" et dont les ailiers sont projetés en touche tout au long du match.
Le staff a fait le bon choix en faisant entrer Danty qui avait le profil adéquat pour la physionomie du match. Physionomie qu'on ne peut pas toujours prédire à l'avance, n'en déplaise aux observateurs qui travaillent chez Rugbyrama.


D'ailleurs ça me permet de souligner que ce match est la victoire du staff, ce que peu de personnes ont dit jusqu'à présent.
Ils avaient annoncé avoir changé leur approche en commençant par la fin pour bien finir le match et c'est effectivement le banc qui nous fait gagner. Au point même que certains en sont à dire que le staff s'est trompé dans son XV de départ (Julien Thomas par exemple), alors que justement ils ont fait sortir les bons joueurs du banc au bon moment.
Ce serait bien que les journalistes cessent de voir la composition comme les 15 meilleurs et sur le banc la meilleure option après le titulaire. Un match de rugby moderne c'est 80 minutes avec 23 joueurs, chacun apportant sa pierre à l'édifice, avec ses qualités propres.
D'ailleurs, les matchs de la tournée en Australie ont tous été remportés par l'équipe qui avait la meilleure 1e ligne sur le banc. Pas certain que ce soit une coïncidence.

@Imanol votre idole

Et juste pour préciser, parce que j'ai été assez critique dans la plupart de mes derniers messages sur le staff autour de ce match : je pense que le staff actuel est le meilleur que l'on ait eu depuis un très long moment. Mais c'est justement pour cela que j'en attends plus, dans ce qu'ils font mais aussi dans ce qu'ils disent (que ça soit pour présenter ce qu'ils veulent faire avant ou pour décrypter ce qui a été fait après).

@Imanol votre idole

Il y a deux choses différentes dans le coaching du dernier match : l'impact du banc en faisant rentrer beaucoup de puissance et la réorganisation en arrêtant de faire semblant de jouer avec deux ouvreurs pour passer à deux centres.
La première rentre en effet dans une construction pour ne pas avoir ce coup de mou en fin de match et a été plutôt bonne parce que l'impact physique a été évident. Mais il faut quand même la mettre en perspective : on accepte de se faire bouffer 50 minutes pour que nos joueurs les plus puissants dominent 30 minutes les seconds couteaux adverses et les titulaires fatigués. C'est une stratégie qui reste à risque : si tu exploses pendant le première période tu n'es pas sûr de retourner le match avec ton banc, et si ton adversaire est équivalent en terme de profondeur d'effectif et/ou de condition physique il pourra y répondre.
La seconde a transformé l'attitude de nos lignes arrières en rééquilibrant l'organisation et on a vu immédiatement l'impact positif. Mais ça me fait penser à ce qu'un coach de foot avait dit une fois quand un journaliste l'avait couvert de lauriers pour sa réorganisation tactique qui avait renversé un match, je n'ai plus les mots exacts mais ça ressemblait à : "trouver la bonne solution pour corriger ce qui n'allait pas, cela signifie aussi que l'on s'est trompé en premier lieu". Cela démontre une bonne capacité de réaction, suffisamment d'humilité pour admettre son erreur, mais cela n'empêche pas d'avoir raté son approche du match. On nous avait vendu un jeu à deux ouvreurs et on ne l'a pas vu, et même pour ceux qui disent que c'est parce que les Argentins l'ont empêché cela reviendrait à dire que le staff a choisi volontairement de mettre en place une tactique totalement inadaptée au profil de notre adversaire (même si pour moi c'est totalement faux, avoir plus d'options de jeu et au pied est en théorie justement censé t'aider à fatiguer et mettre à distance une défense trop agressive... si tu utilises ces options).

Ces deux choses doivent aussi être mises en perspectives du déroulé du match : elles interviennent entre la 52ème et la 63ème (entrées de Tao et Bamba à la 52ème, entrée de Danty à la place de Ntamack à la 54ème, et entrées de Mauvaka et Alldritt à la 63ème). On est déjà repassé devant avant ces premiers changements (16-10 à là 50ème), sans oublier le retour à l'en-avant de Jaminet à la 53ème qui aurait pu nous rajouter 7 points avant même la réorganisation tactique au centre et le fait que 7 des 10 points argentins ont été offerts par les Bleus... nous avons été dominés jusqu'à ces changements, mais notre défense nous a permis de ne jamais vraiment être en danger dans le match.
Au final notre banc et notre réorganisation tactique ne retournent pas le match, elle remet notre jeu à l'endroit et nous permet de mettre la main sur le déroulement (ce qui est déjà très bien, mais ce n'est quand même pas la même chose). Rien ne dit qu'on aurait perdu en faisant autrement et que cette stratégie de finisseurs ou cette réorganisation en cours de match sont des éléments décisifs dans la victoire. Et rien ne dit que contre une opposition supérieure nous n'aurions pas déjà été décrochés à la 50ème et hors de portée de l'impact de notre banc.

Bref il ne faut pas voir que le verre à moitié vide en ne pointant du doigt que ce qui a été raté, mais voir le verre à moitié plein en ne voyant que ce qui a marché est tout aussi biaisé. Il y a des satisfactions mais aussi des déceptions.

@Team Viscères

Je vois ce que tu veux dire même si je ne suis pas entièrement d'accord.

Pour moi, ce n'était pas une erreur de mettre la paire Jalibert - Ntamack contre l'Argentine. C'est plutôt les Argentins qui ont su s'y adapter. Je crois que moi aussi si j'avais vu une telle association sur la feuille de match, j'aurais demandé à mes joueurs de ralentir tous les ballons pour éviter de donner de l'élan à l'attaque tricolore.

Dès ça ne sert à rien de dire que notre tactique était mal adaptée car que ce soit l'Argentine, la Géorgie ou tout autre nation (à part peut-être les All Blacks qui sont tellement sûrs de leur force qu'ils ne s'adaptent quasiment jamais à l'adversaire), la tactique défensive aurait certainement été la même. On ne peut pas dire "gardons ce schéma contre une équipe qui ne conteste pas les rucks" car elles le feront toujours en voyant cette ligne de 3/4.

L'association peut-être bonne contre n'importe quelle équipe à condition que nos avants nous permettent de donner de la vitesse au jeu, ce qui n'a pas été le cas contre l'Argentine. Plus que le choix des hommes, ce sont les joueurs eux-mêmes qui ont (un peu) failli à ce niveau et en particulier la 3e ligne qui a été en-deça de ce dont elle est capable, notamment Jelonch et Cros qui auraient dû nous mettre dans l'avancée. A ce titre je préfère voir Jelonch en 6 où il peut faire ce dans quoi il excelle, à savoir nettoyer tous les rucks avec vigueur.

Si je rejette la faute sur les joueurs, c'est surtout parce que je sais qu'ils sont capables de remplir les missions qui leur ont été confiées, mais ils sont un peu passés au travers cette fois-ci.
La réorganisation tactique illustre la capacité de réaction du staff comme tu le dis, mais pour moi (ça n'est que mon opinion, hein) elle compense davantage les défaillances des joueurs qu'une erreur de composition de départ.

@Imanol votre idole

Pour moi, ce n'était pas une erreur de mettre la paire Jalibert - Ntamack contre l'Argentine. C'est plutôt les Argentins qui ont su s'y adapter. Je crois que moi aussi si j'avais vu une telle association sur la feuille de match, j'aurais demandé à mes joueurs de ralentir tous les ballons pour éviter de donner de l'élan à l'attaque tricolore.

C'est cette partie qui me perturbe ou m'inquiète énormément, que ce soit sur ce forum ou même dans la bouche du staff. Si cette phrase est vraie alors sur le match contre l'Argentine le staff est responsable soit de leur plus beau raté tactique soit d'un péché d'orgueil incroyable à ce niveau, et sur le long terme on va droit dans le mur.

Tout d'abord sur le match contre l'Argentine... soyons sérieux 5 minutes, les Argentins sont les Argentins. Prendre leur adversaire devant, pourrir et ralentir les sorties de balles, c'est la recette avec laquelle ils nous affrontent depuis bien longtemps (en tout cas depuis que je regarde du rugby). Ignorer qu'ils allaient le faire samedi serait un amateurisme inacceptable à ce niveau, et croire que ça ne poserait pas un problème parce qu'on les dominerait aisément dans ce registre serait un signe que l'on est incapable d'évaluer notre propre force.
Et cette histoire d'adaptation me laisse perplexe : les Argentins ne se sont adaptés à rien puisqu'ils ont toujours joué en proposant ce jeu devant, et que nous n'avons pas joué à deux ouvreurs (difficile de prétendre qu'ils ont réagi à quelque chose que l'on n'a pas fait).


Ensuite sur le long terme ça me pose deux énormes problèmes :

1/ Un plan de jeu qui nécessite de plier son adversaire devant pour pouvoir être mis en place n'est pas un plan de jeu. Je ne parle pas de pouvoir réussir avec cette tactique, je parle bien juste de mise en place). Parce que cela sous-entends que tant que tu n'as pas pris l'ascendant devant tu es réduit à jouer sans plan de jeu, ce qui serait étrange : s'il te faut 50 minutes pour prendre le dessus les joueurs font quoi en attendant, de l'impro? Ton plan de jeu c'est ce que tu fais pour essayer de prendre l'ascendant, pas ce que tu fais une fois que tu as pris l'ascendant (à la limite tu changes de plan de jeu après avoir pris l'ascendant pour en adopter un plus ambitieux ou plus adapté au nouveau rapport de force).
De plus il n'y a pas que les Argentins qui seront capables de nous poser un problème en conquête, du coup notre plan de jeu serait aussi facilement contrable par quasiment toutes les nations majeures ? C'est plutôt inquiétant comme plan de jeu, et pas très intéressant à travailler (on vise quand même d'aller taper des nations majeures en phases finales au Mondial, pas d'aller éclater une nation mineure en poule). J'espère quand même qu'on travaille sur des options pour réussir à gagner un match même si l'on est pris devant plutôt que de tout baser sur l'espérance qu'on va tordre tout le monde devant.

2/ Parce que cela signifie que j'ai raté un truc sur le jeu avec un 5/8 (ce qui est bien possible, si j'étais un technicien de génie je serais sur le banc d'un club ou d'une nation majeure au lieu d'être devant mon ordinateur). Évoluer avec deux ouvreurs te permet en théorie d'avoir deux solutions de distribution au lieu d'une seule, que ce soit à la main ou au pied. Or il me semblait qu'un jeu au pied performant est une des meilleures armes contre une défense agressive (après la domination physique), que ce soit avec du pied long de déplacement pour multiplier les allers-retours défensifs et user les joueurs adverses (normalement ce qu'ils ont de plus en puissance, ils l'ont en moins en mobilité et endurance) ou du pied court dans le dos pour soit réussir à aller jouer derrière le rideau défensif soit forcer le rideau défensif à montrer moins vite pour ne pas s'exposer. Les Anglais nous ont fait la nique pendant des années ainsi, clubs ou sélection, même sans avoir besoin de deux ouvreurs à chaque fois.
Du coup il y a un truc que je ne comprends pas du tout : comment un plan de jeu qui sur le papier te donne des armes en plus contre de grosses défense pourrait avoir comme énorme talon d'Achille le fait de rencontrer une grosse défense, et quel est l'intérêt d'un plan de jeu dont le point fort est sa plus grande faiblesse ?
À la rigueur je veux bien entendre que sous la pression les joueurs ont abandonné les consignes pour revenir à ce qu'ils maîtrisent plus, avant même d'avoir eu le temps de les mettre en place (c'est un peu gênant quand même). Mais pas que ces consignes étaient impossible à mettre en place ou inadapté dans le contexte de ce match.

@Team Viscères

Évidemment je ne fais pas partie du staff de l'EdF donc je ne connais pas les consignes qui sont données en amont ni les tactiques mises en place avant les matchs.

J'imagine que les coachs savent très bien comment joue l'Argentine mais qu'on partait du principe que nos avants feraient le job. Sur le papier, nous n'avons rien à leur envier (à part peut-être Petti, je n'échangerais aucun avant argentin contre un des nôtres) et demander à nos "gros" de nous mettre dans l'avancée n'est pas une demander un miracle non plus.

Par ailleurs, nous n'avons pas forcément besoin d'être des caméléons. On peut imposer notre plan de jeu, c'est même la marque des grandes équipes. L'Afrique du Sud, par exemple, ne s'adapte pas. C'est d'ailleurs pourquoi elle bat difficilement le Pays de Galles ou l'Australie qui sont certainement les deux meilleures équipes sous les ballons hauts après les champions du monde.

C'est la 1e fois qu'on tente un 5/8 et forcément il y a beaucoup à faire pour perfectionner cette option. Elle n'est pas mauvaise pour autant. Mais maintenant qu'elle a été testée à balles réelles on sait qu'il faut qu'on domine davantage les rucks pour générer des sorties rapides et mettre notre 2e 10 dans de meilleures conditions.

"Un plan de jeu qui nécessite de plier son adversaire devant pour pouvoir être mis en place n'est pas un plan de jeu. [...] Parce que cela sous-entends que tant que tu n'as pas pris l'ascendant devant tu es réduit à jouer sans plan de jeu, ce qui serait étrange : s'il te faut 50 minutes pour prendre le dessus les joueurs font quoi en attendant, de l'impro?"

Cette partie de ton commentaire est liée à celle où tu parles du manque de jeu au pied. La solution était effectivement de mieux occuper le terrain. D'ailleurs, je n'ai pas les statistiques donc j'ai peut-être tort, mais j'ai l'impression qu'on a moins joué au pied que d'habitude en 1e mi-temps.
Pourtant, c'était une option prévue par le staff: je ne sais pas si tu as la vu la vidéo du discours de la mi-temps, mais on y voit Galthié demander à ses joueurs de "jouer sud-Af'" ce qui veut dire un jeu frontal et une occupation au pied. Je serais donc tenté de dire que le plan B était là, il a juste fallu attendre la mi-temps avant de l'activer.

Pour finir, Laurent Labit ne l'a pas caché, mais la tactique du 5/8 est testée pendant cette tournée simplement parce que le staff souhaitait travailler un schéma alternatif et que les blessures simultanées de Vincent et Vakatawa ont donné une occasion en or de le faire.
L'Argentine n'est certainement pas l'adversaire idéal pour ce genre de schéma tactique et il y a fort à parier que si l'un des deux blessés était disponible on aurait eu une composition plus classique. Les circonstances ont forcé la main du staff et finalement, ce n'est pas plus mal car on sait maintenant ce qu'il reste à faire pour que cette tactique fonctionne.
Je préfère qu'on le fasse à deux ans de la Coupe du Monde sur des test matchs plutôt que 30 minutes pendant un amical 3 semaines avant que la compétition ne débute 😊

@Imanol votre idole

Je reste bloqué sur le même point : je ne vois pas en quoi on a testé cette option. On a eu la volonté de la tester, mais en pratique on ne l'a pas testé.

Cela ne veut pas dire pour autant que c'est une mauvaise chose de la tester, qu'avoir une corde de plus à notre arc n'est pas bénéfique ou qu'il ne faut pas reconduire ce test sur d'autres matchs. Juste que si on veut juger cette option ou même la maîtriser, il va falloir commencer par l'appliquer concrètement sur le terrain. Quand on verra Ntamack utilisé en 5/8 que ce soit avec succès ou à l'envers, je pourrai me prononcer sur le système à deux ouvreurs chez les Bleus. Mais tant qu'il jouera comme un 12 classique, je n'arriverai pas à me dire qu'on a testé le 5/8.

@Imanol votre idole

"Pour moi, ce n'était pas une erreur de mettre la paire Jalibert - Ntamack contre l'Argentine. C'est plutôt les Argentins qui ont su s'y adapter. Je crois que moi aussi si j'avais vu une telle association sur la feuille de match, j'aurais demandé à mes joueurs de ralentir tous les ballons pour éviter de donner de l'élan à l'attaque tricolore."
Donc le staff n'a pas pensé que les Argentins pourraient s'adapter ?

@lelinzhou

Si on part du principe qu'on ne peut pas choisir une tactique parce que les adversaires s'y adapteront, alors on n'aura jamais de plan de jeu, à moins de tomber sur une défense extrêmement coopérative 🙂

C'est la 1e fois qu'on teste le Plan B et il est loin d'être parfait. Il faut du travail et qui sait, peut-être que dans deux ans on ne jurera que par le 5/8e !

Je partage l'avis de plusieurs, ici et ailleurs, qui trouve Matthieu plutot soliste (sans que ce soit une tare en soit, c'est son style). Je préfèrerais que Romain soit fixé une bonne fois pour toute comme notre 10 titulaire et Matthieu comme "finisseur". Parce que pour une fois qu'on a une charnière qui détonne en club, autant la conforter.

Je connais les arguments qui diront que l'équipe de France n'est pas Toulouse, que "Dumack" jouent "dans un fauteuil" au ST. Mais "de tous temps ©", quand le Stade performait, l'EDF performait. Et il semble évident que Antoine et Romain sont capables de jouer ensemble à la perfection sans efforts (un peu les Tsubasa et Misaki de l'EDF, je retente la ref 😛).
Après, peut-on jeter la pierre à Matthieu de vouloir briller et de vouloir "devenir Calife à la place du Calife" ? D'une certaine manière, oui, puisque ce faisant, il amplifie le côté "soliste" et ne met pas l'équipe avant tout le reste (en "opposition" avec Romain, dont Rugbyrama analyse le "sens du sacrifice"). Mais d'une autre côté non, puisque ce serait renier son caractère de champion, et même si le rugby est "LE" sport collectif, s'il lui venait à l'idée de "s'effacer" pour la place de titulaire, on lui tomberait sur le râble pour ça je parie, à coup de "il a pas d'ego, et gnagna ..."

Alors on analyse, on analyse, mais le problème semble insoluble.

Et si une stratégie prend le pas sur l'autre, et qu'au final, on ne gagne pas la CDM 2023 (ou même les Blacks dans 10 jours), et bien on se dira surement "Et si on avait fait autrement ?"

  • coach03
    12868 points
  • il y a 3 semaines

Il ne peut pas dire autre chose dans l'espoir de conserver ce poste c'est la soupe servi au journaleux, ce très bon joueur c'est un soliste il joue pour lui même avec ça partition

On adore ça. Du talent, de la concurrence, des égos, les médias qui font monter la sauce, une équipe dont on attend beaucoup.

Le résultat on s'en tape, on veut de l'émotion et du drama.

Bon si en plus de Melrose Place on pouvait gagner, pourquoi pas.

Le relai du ministère est quand très très édulcoré et surfe sur la saga de l'automne!
L'ITW complète:
https://www.20minutes.fr/sport/3169359-20211110-xv-france-peut-faire-mal-ensemble-jalibert-croit-toujours-duo-ntamack

  • frakc
    7318 points
  • il y a 3 semaines

"C’est très français, ça, de vouloir jeter un truc après un premier test parce que ça n’a pas marché comme espéré"
Ce qui est bien français. selon nos chers amis britannique, c'est plutôt "de chanter les pieds dans le caca". à l'image du coq qui est floqué sur le maillot bleu.... 😜
Bon, on ne lui demande pas d'être subtil ou intelligent et on s'en fout un peu de ses déclarations tant qu'il joue bien au rugby.
Mais si j'étais son agent de com' je lui dirais d'éviter l'argument "gaulois réfractaire" pour se justifier, ça fait prétentieux et hautin.
Pour le reste, tant mieux s'il a le moral et que le débriefing a été productif.

En même temps ils ne peuvent que se trouver de mieux en mieux puis ce qu'il ne se sont jamais trouvés face à l'Argentine

Langue de bois dictée par le staff. Demain, on va apprendre qu'ils font chambre commune (sans table de nuit, la chambre) et partent l'été prochain en vacances en camping-car à la Bourboule...
Bon... on va oublier tout ça. La seule déclaration commune que je veux entendre, c'est celle qui sera formulée sur le terrain.

@lebonbernieCGunther

En même temps ils sont bien obligés de désamorcer les bombes médiatiques.

Ça fait 2 ans qu'ils répètent à qui veut l'entendre qu'ils s'entendent à merveille et pourtant, pas plus tard que ce lundi Alexandre Priam, journaliste rugby Sud Radio et Canal +, déclarait dans son podcast que "Jalibert et Ntamack s'apprécient peu et ne l'ont jamais caché".

Il faut dire que "Ntamack content de jouer avec Jalibert", ça génère moins que trafic que "Ntamack se sacrifie à contrecoeur pour satisfaire l'ego de Jalibert "

"Finalement, on était assez contents de ce qu’on a proposé en attaque".
Et ce n'est pas une surprise : finalement il est assez content de lui...

  • AKA
    55455 points
  • il y a 3 semaines
@lelinzhou

"Et c’est plus facile de décaler Romain en numéro 12 que l’inverse." Il reconnait que NTamack est meilleur en 12 que lui, c' est déjà pas mal! Allez encore un effort!!! 😜

@AKA

Not at all ! C'est juste parce qu'il refuse de jouer 12 qu'il dit ça, et expédier Filsde en 12 pendant qu'il fait le beau en 10.

  • AKA
    55455 points
  • il y a 3 semaines
@lelinzhou

Mon propos était ironique! 😉

@lelinzhou

Il n'a pas trop joué collectif avec Romain. Plutôt qu'il veut sa place avec son style de jeu. Il est très bon, mais à du mal à se mettre dans un collectif qui ne joue pas que pour lui. Perso c'est Ramos que je préfère en 10.il a toujours été brillant

@Cochondanslemais65

Bon soyons juste ; pas trop collectif avec Filsde, c'est pas qu'il a quelque chose contre lui, c'est juste que le collectif c'est pas trop son truc.

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
Vidéos
News
Vidéos
News