VIDÉO. Top 14. Cordero et l'UBB assomment le Racing dans son hangar connecté !
Santiago Cordero et l'UBB n'ont fait qu'une bouchée du Racing, notamment en seconde période.
Malmené dans le premier acte, Bordeaux-Bègles a réussi une seconde période presque parfaite, emmené par un Cordero des grands soirs.

Désormais dauphin bien installée du Stade Toulousain, l'UBB se déplaçait ce dimanche sur la pelouse du Racing avec ses internationaux (Lucu et Woki), mais sans son maître à jouer, Matthieu Jalibert, laissé au repos pour cette rencontre. En face, le Racing, qui doit faire avec une infirmerie pleine, alignait sa meilleure équipe possible, avec notamment la paire de centre habituelle du XV de France, Fickou-Vakatawa. Et ce sont d'ailleurs les Franciliens qui furent les premiers à l'attaque, avec notamment un superbe lancement en première main, qui amena l'essai de Teddy Thomas après seulement 7 minutes de jeu. Machenaud transforme, et continue à mener le jeu de son équipe, qui se trouve bien dans ce premier acte. Les locaux inscrivent même un deuxième essai peu avant la demi-heure de jeu grâce à Camille Chat, passant le score à 14-3, puis 14-6 à la pause. On sent alors les visiteurs trop empruntés, qui se cognent à une féroce défense du Racing.

RUGBY. La composition de la France avec Woki en 4, Ntamack en 10 et Jaminet en 15 face aux All BlacksRUGBY. La composition de la France avec Woki en 4, Ntamack en 10 et Jaminet en 15 face aux All Blacks

Un second acte à sens unique

Après une première mi-temps manquée, on sent d'entrée que les joueurs de l'UBB reviennent sur la pelouse avec d'autres intentions. On les voit tenir bien plus le ballon, et mettre à la faute leurs adversaires. Une stratégie qui paye puisqu'à peine 10 minutes plus tard, Seuteni inscrit le premier essai bordelais, suite à une belle action collective. Les visiteurs sont de nouveau dans la partie, et assomment dans la foulée les coéquipiers de Machenaud avec un nouvel essai, signé Cordero. 14-18 puis 14-23 après un nouvel essai de l'ailier argentin. En moins de 10 minutes, les hommes de Laurent Travers se sont effondrés, face à une équipe de l'UBB qui marche sur l'eau. Les Racingmen tentent de revenir, mais se montrent impuissant face à l'agressivité des hommes d'Urios dans les rucks. Un constat qui sera confirmé par deux nouveaux essais bordelais dans le dernier quart d'heure, qui scelleront l'issue de cette rencontre totalement folle. L'UBB repart même de la U Arena avec le bonus offensif, grâce notamment à son banc bien supérieur à celui de son adversaire.

Cordero et Seuteni : les hommes forts de l'UBB

En l'absence de Matthieu Jalibert, on attendait de voir qui pourrait prendre les commandes de l'attaque bordelaise. Et nous avons eu la réponse à notre question dans le second acte, en la personne de Seuteni, placé au centre pour ce match. Le Samoan, qui peut également évoluer à l'ouverture, a été l'un des hommes de ce match, tant sur le plan offensif que défensif. Auteur de deux essais, il fut aussi décisif sur un des trois essais de Cordero. Une performance XXL qui confirme sa très bonne forme du moment. Mais Seuteni ne fut pas le seul Bordelais à faire basculer le sort de cette rencontre. En effet, l'ailier argentin Santiago Cordero a fait parler ses cannes en seconde mi-temps pour détruire les derniers espoirs de victoire du Racing. Toujours bien placé, Cordero a pu inscrire trois essais lors de ce match, envoyant un message fort à son entraîneur. À eux désormais d'être tout autant décisif le week-end prochain, pour le choc face au leader, Toulouse.

VIDEO. UBB. L’incroyable vista de Lesgourgues et Seuteni qui foudroie l’ASM Clermont !VIDEO. UBB. L’incroyable vista de Lesgourgues et Seuteni qui foudroie l’ASM Clermont !

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • VivaRCF
    21817 points
  • il y a 2 ans

Votre titre est aussi intelligent qu'un chambrage de Teddy Thomas. Parfois un poil de professionalisme ne ferait pas de mal...

Derniers articles

News
News
News
Transferts
News
News
News
Transferts
Transferts
Transferts
News