Classement Top 14. Le Racing 92 confirme, l’Aviron Bayonnais surprend et Brive dégringole…
Lopez et Bayonne se sont imposés sur la pelouse de Clermont.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Rien ne va plus dans le Top 14, un promu qui gagne à l’extérieur et un championnat plus indécis que jamais.

Au terme d’une belle 10ème journée de championnat, le classement est tombé et il y a du mouvement. Le leader d’hier, le Stade Toulousain, semble invincible et sera également le leader de demain. Le top 6 accueille un petit nouveau en la présence de l’Aviron Bayonnais, fort d’un succès en terre auvergnate. En queue de peloton, l’orage ne semble pas passer pour les Corréziens.

Le Racing 92 en patron (44-20)

Qu’elle a fière allure, cette équipe du Racing 92, avant le coup de sifflet face à l’USAP. En période de doublon, et avec ses nombreux « oubliés » des sélections nationales, l’équipe parisienne affiche une équipe ultra-compétitive. En effet : Russel, Spring, Le Garrec ou encore Gelant étaient sur la feuille de match. Résultat des courses, un bonus offensif pour les Racingmen, et une copie presque parfaite, rendue notamment facile par les très bonnes prestations des internationaux. De quoi mettre en lumière ces derniers, et rappeler à leurs sélectionneurs que la tournée n’est pas finie…

TOP 14. RACING 92. Mais où est passé le colosse tongien Veikoso Poloniati ?TOP 14. RACING 92. Mais où est passé le colosse tongien Veikoso Poloniati ?Brive rechute, encore et encore (17-19)

Les week-ends se suivent et se ressemblent malheureusement du côté d’Amédée Domenech. C’est la cinquième défaite d’affilée pour les Corréziens, dont la troisième à domicile, contre une belle équipe de La Rochelle certes, mais sans ses internationaux. Parfois, le vent ne tourne pas, et ce fut le cas pour Brive une nouvelle fois. Au moment de taper la pénalité de la victoire, le staff Briviste s’excuse en conférence de presse de ne pas avoir apporté à son buteur maison, Thomas Laranjeira, le bon tee. Cependant, encore bien trop fébrile sur 80 minutes, les regrets ne sont pas là et la bande à Mela aurait pu se rendre le match plus simple. Espérons que cette mauvaise série se termine bientôt.

RUGBY. Top 14. 119 à 7, le compte qui fait peur : faut-il s'inquiéter pour l'avenir de Brive ?RUGBY. Top 14. 119 à 7, le compte qui fait peur : faut-il s'inquiéter pour l'avenir de Brive ?

Lyon assure l’essentiel (26-20)

Avec une charnière remaniée, le Lou à fait le job face au Castres Olympique. Après un revers sur la pelouse de Perpignan, les Lyonnais ont assuré une victoire importante face à un concurrent direct. Dans une rencontre indécise de bout en bout, ce sont les joueurs de Garbajosa qui sont arrivés à trouver la solution pour prendre le score, en fin de match. Le jeune Dumortier, fraîchement appelé en équipe de France pour préparer l’Australie, offre l’essai de la victoire sur une belle combinaison avec son ouvreur Smith. Avec une belle 5ème place, et le sentiment du travail accompli, les Lyonnais peuvent partir l’esprit serein en vacances.

TRANSFERT. TOP 14. À Lyon, le départ du Tricolore Baptiste Couilloud ne fait plus de douteTRANSFERT. TOP 14. À Lyon, le départ du Tricolore Baptiste Couilloud ne fait plus de douteLa Section Paloise confirme sa grande forme (33-7)

Et non, la victoire sur la pelouse de La Rochelle n’était pas un exploit pour Pau. Les béarnais ont montré ce week-end qu’il fallait compter sur eux jusqu’à la fin de la saison. Opposé aux Bordelais, les Palois ont été ultra-dominateurs tout au long de la partie, et obtiennent le bonus offensif avec un total de 5 essais à 1. Emmenée par un Maddocks en grande forme, la Section paloise affiche un jeu de mouvement très agréable, et reste solide sur les fondamentaux.  Quant à eux, la prestation des Bordelais laisse à désirer et n’est pas sans énerver leur manager, Christophe Urios, avant la trêve, ce qui ne présage rien de bon pour le retour de vacances…

VIDEO. TOP 14. RUGBY. Jalibert, Saracens et météo : Urios dresse le constat de son UBBVIDEO. TOP 14. RUGBY. Jalibert, Saracens et météo : Urios dresse le constat de son UBB

Au terme de ce premier très long bloc de Top 14, le premier top 6 se dessine. Le Stade Toulousain caracole en tête avec neuf points d’avance sur son dauphin, La Rochelle. À égalité de points, le Racing 92 est sur la dernière marche du podium, suivie de près par son homologue, le Stade Français. Ensuite, Lyon et Bayonne clôturent ce top 6. À la septième position, nous retrouvons les champions de France, le MHR, s’étant bien relancé du côté de Toulon. Ces derniers sont huitièmes, à égalité de points avec l’ASM. Ensuite, Castres et Bordeaux sont à la dix et onzième place tandis que Pau sort de la zone de relégation.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Belle équipe de La Rochelle ! Heu on ne doit pas avoir la même notion de belle équipe. Ils sont mauvais en ce moment. Une nouvelle claque contre le CO à domicile en vue ?

  • breiz93
    79930 points
  • il y a 3 semaines
@Yellowblack

Le beau est subjectif...

Derniers articles

News
Transferts
News
News
News
News
Transferts
Transferts
Vidéos
News
Vidéos