RUGBY. France. Enfin l'heure de Lebel ?
Matthis Lebel débutera une tournée dans la peau d'une titulaire pour la première fois de sa jeune carrière.
Propulsé titulaire face au Japon grâce à sa fin de saison en trombe, Matthis Lebel aura une carte à jouer ce samedi. Probablement pas deux...

Ils étaient nombreux sur la ligne de départ. Outre Damian Penaud, titulaire indiscutable de ce XV de France, Enzo Reybier, Rémi Baget, Matthis Lebel voire Romain Buros et Aymeric Luc postulaient pour une place à l'aile gauche des Bleus. Résultat et comme pressenti, c'est le Toulousain qui a tenu la pole, étant titularisé face au Japon alors qu'aucun autre membre du triangle arrière ne sera présent sur le banc ce samedi. Un choix logique de la part du staff, Lebel ayant comme il le dit "la chance de côtoyer ce groupe depuis un moment maintenant", à l'inverse de ses concurrents. Il est vrai qu'en novembre dernier face à la Géorgie, à Bordeaux, on se souvient que le joueur de 23 ans connaissait sa première titularisation sous le maillot tricolore. À Cardiff en février dernier, il connaissait même une 2ème cape, rentrant à 1 minute de la fin sur la pelouse du Millenium. 

COMPOSITION XV DE FRANCE. Les Bleus avec une charnière Lucu - Jalibert, Tanga pour une 1èreCOMPOSITION XV DE FRANCE. Les Bleus avec une charnière Lucu - Jalibert, Tanga pour une 1ère

Pour le reste, beaucoup d'appel pour peu d'élections, vous connaissez la chanson... Barré par l'incontournable Gabin Villière et devancé par le profil plus "compact" de Moefana lorsque le Toulonnais était forfait, Lebel a aussi patî de ses performances durant la majeure partie de l'exercice 2021/2022, bien éloignées de celles de la saison précédente, conclue par un titre et 15 essais marqués en Top 14. Bon an, mal an, celui qui a grandi dans le Gers a cravaché et fini par retrouvé des jambes en fin de saison. Un doublé plein d'autorité en quart de Champions Cup face au Munster pour se redonner confiance, et voilà que le champion du monde U20 retrouva le rythme, pour sortir une fin de saison en trombe. D'abord un doublé planté face à Biarritz lors de la dernière journée, un barrage au niveau avant d'être l'un des tous meilleurs toulousains lors de la demie perdue à Nice face à Castres il y a 15 jours. Qui expliquent probablement en grande partie sa titularisation face au Japon pour le premier test.

VIDEO. Top 14. Lebel déchire la défense de Castres et plante le premier essai de la demie !VIDEO. Top 14. Lebel déchire la défense de Castres et plante le premier essai de la demie !

Mais alors, qu'a-t-il vraiment à jouer durant cette tournée. Ça, difficile de l'affirmer, tant Villière comme Penaud semble intouchables et son profil de pur ailier ne semble pas être promis non plus à une éventuelle place sur le banc, parmi les 23 des futures échéances. Reste que pour la première fois de sa jeune carrière, Lebel va attaquer une tournée dans la peau d'un titulaire en Bleu. Des occasions qui, pour sûr, ne se réprésenteront plus, à 15 mois du Mondial en France. "À un an de la Coupe du monde, toutes les billes sont bonnes à prendre, corroborait le principal intéressé en conférence de presse ce mercredi. Il y a des joueurs en place et ceux-là ne sont pas n’importe qui. Des fois, on est évidemment frustré mais ce qui prime, c’est le collectif. Les états d’âme, il faut les laisser de coté. (...) On se tromperait de chemin en tentant de sortir du cadre pour jouer sa carte personnelle.''

TOULOUSE. Matthis Lebel : ‘’J’espère que je ne ferai pas des saisons comme ça toute ma vie’’TOULOUSE. Matthis Lebel : ‘’J’espère que je ne ferai pas des saisons comme ça toute ma vie’’

Conscient de l'ordre établi à son poste, le Toulousain reste donc fidèle à lui même : discret, respectueux mais compétiteur. Difficile, comme cela, de faire bouger la hiérarchie ? L'ailier gauche reste pour autant droit dans ses bottes. "Peut-être que les performances individuelles feront bouger les choses, mais le principal reste le collectif, qu'il faut avant tout le respecter". Reste que samedi dans son couloir, ce sera à lui de jouer, et à personne d'autre. Et ça, celui qui vit aux bras d'une miss le sait mieux que quiconque...

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Un autre atout en sa faveur est sa polyvalence capacité à jouer sur les deux postes 11 et 14 !
S'ajoutant à sa capacité de travail et la volonté de réussir

Derniers articles

News
News
Vidéos
News
News
News
Vidéos
News
News
News
News