Top 14 - Votez pour le n°8 de la décennie !
Top 14 - Votez pour le n°8 de la décennie !

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
2020 arrive : l’occasion d’effectuer un bilan de la décennie, poste par poste. On continue avec les numéros 8.

À quoi ressemblera votre équipe-type de la décennie, en Top 14 ? Jusqu’au nouvel an, on vous propose de sélectionner - poste par poste - les meilleurs joueurs passés par notre championnat, de 2010 à 2019. Durant cette période, six équipes ont soulevé le bouclier de Brennus, de Clermont à Toulouse en passant par Castres, Toulon, le Stade Français et le Racing 92.

Top 14 - Votez pour le demi de mêlée de la décennie !Top 14 - Votez pour le demi de mêlée de la décennie !

On continue notre revue d’élite avec les n°9, et une pré-sélection subjective effectuée par la rédaction. Mais le résultat final vous revient, sous la forme d’un sondage en fin d’article. Alors, à vos votes !


Sergio Parisse

  • Stade Français, Toulon

Une icône du Stade Français, et l’un des joueurs majeurs du Top 14 des années 2000… et 2010, où il est devenu un leader du club parisien. Elu meilleur joueur du championnat en 2015, l’année où les Soldats Roses terminent champions de France.

Louis Picamoles

Champion de France 2011 et 2012 avant de prendre la direction de l’Angleterre, Louis Picamoles sera finalement vite revenu en France. Du côté de Montpellier, son club formateur, qu’il a mené jusqu’en finale du Top 14 en 2018. Un des grands noms de la décennie, même si la concurrence est rude.

Fritz Lee

  • Clermont

Totalement inconnu à son arrivée en France, Fritz Lee va mettre tout le monde d’accord, et succéder à l’immense Elvis Vermeulen. Finaliste du Top 14 avec Clermont en 2015 et 2019, il soulève le Brennus en 2017. Le genre de joueur qu’on préfère toujours avoir dans son équipe...

Steffon Armitage

Qui d’autre, serait-on tenté de dire… Grâce à ses performances XXL sous le maillot du RCT, le n°8 a failli révolutionner le système anglais, en étant appelé avec le XV de la Rose, tout en évoluant à l’étranger. C’est dire le niveau qu’il a atteint avec le club varois, trois fois finaliste malheureux du Top 14 (2012, 2013, 2016), mais sacré en 2014.

Chris Masoe

  • Castres, Toulon, Racing 92

Aie, aie, aie… Mais comment choisir ? Car Chris Masoe est peut-être LE n°8 de cette décennie, lui qui a été élu meilleur joueur du championnat en 2012, quand il évoluait à Castres. Finaliste du Top 14 un an plus tard avec… Toulon, il se blesse gravement l’année du titre, en 2014. Mais reste champion de France ! Un titre qu’il remporte à nouveau avec le Racing 92, en 2016. Un monstre.

Victor Vito

En parlant de monstre ! Un autre All Black, élu meilleur joueur du championnat. Pour Vito, c’était en 2017, pour sa première saison en Top 14. Recrue phare de La Rochelle, l’ancien des Hurricanes régale encore grâce à une technique individuelle hallucinante. Jamais indiscutable sous le maillot néo-zélandais… Le symbole d’un réservoir hors-du-commun chez les Kiwis.

Imanol Harinordoquy 

S’il a connu les galères du BOPB pour les dernières années du club basque en Top 14, Imanol Harinordoquy s’était totalement relancé sous le maillot du Stade Toulousain. A tel point que beaucoup ont réclamé son retour à la fin du mandat de Philippe Saint-André. Aujourd’hui à la retraite, le Basque bondissant n’est peut-être pas le plus grand de la décennie, mais il mérite largement d’être cité.

(Avant que vous vous déchainiez dans les commentaires, on a sélectionné Juan Martin Fernandez Lobbe parmi les flankers.)

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Le coeur voudrait dire Louis Picamoles. La raison elle sait très bien que Parisse est au dessus de toute comparaison.

Bastareaud, c'est pour la prochaine décennie ?

@Trainduc

Incontestablement le meilleur 8 du nouveau millénaire. Tellement bon qu’il a réussi à nous faire croire pendant 10 ans que c'était un 3/4 centre.

Tous de grands joueurs mais je ne connais pas un joueur aussi régulier que Parisse. Une longévité impressionnante au plus haut niveau. Un capitaine indiscutable. Il aurait mérité d’être champion du monde.

  • to7
    14673 points
  • il y a 10 mois

"on a sélectionné Juan Martin Fernandez Lobbe parmi les flankers"

Mouais, tout le monde sait que JMFL est avant tout un tennisman des années 70

I-ma-nol !...

Kolbe. Il s'est déjà trouvé en 8

  • Jak3192
    58265 points
  • il y a 10 mois
@duodumat

Au moins une fois en mêlée lan dernier (contre le R92 me semble-t-il) et avec... qui en 9 ?

J'ai mis Picamoles, car bien que moins Complet que beaucoup de la liste, j'ai pas souvenir de l'avoir vu reculé avant son départ du stade Toulousain.
Assurément, celui qui m'a fait crier le plus de "Huh!" devant ma téloch

  • breiz93
    59132 points
  • il y a 10 mois

Parisse sans problème, rien que pour son accent bien connu des arbitres.

@breiz93

J’avais deja choisi avant meme de lire le nom des autres joueurs sélectionnés. Il y a quand même de très grands joueurs dans la liste mais seul Imanol aurait pu concurrencer Sergio

Désigner le plus grand huit : je sens que ça va être la foire !

Au hasard : Jauzion ?

  • Revahn
    16081 points
  • il y a 10 mois

Je veux pas avoir à choisir entre Parisse et Picamoles, alors je voterai pas...

@Revahn

Picamoles est tellement loin derrière parisse... Même si pica avait le potentiel pour être le meilleur 8 de la planète

@sapiac76

Et Parisse a été nommé une année meilleur joueur du monde !

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
Vidéos
News
News
Vidéos
Vidéos