Top 14 - Votez pour le 3/4 centre de la décennie !
Top 14 - Votez pour le 3/4 centre de la décennie !
2020 arrive : l’occasion d’effectuer un bilan de la décennie, poste par poste. On poursuit avec les centres.

À quoi ressemblera votre équipe-type de la décennie, en Top 14 ? Jusqu’au nouvel an, on vous propose de sélectionner - poste par poste - les meilleurs joueurs passés par notre championnat, de 2010 à 2019. Durant cette période, six équipes ont soulevé le bouclier de Brennus, de Clermont à Toulouse en passant par Castres, Toulon, le Stade Français et le Racing 92.

Top 14 - Votez pour l’arrière de la décennie !Top 14 - Votez pour l’arrière de la décennie !

Après les arrières et les ailiers, on poursuit notre revue d’élite avec les centres, et une pré-sélection forcément subjective effectuée par la rédaction. Mais le résultat final vous revient, sous la forme d’un sondage en fin d’article. Alors, à vos votes ! 

Top 14 - Votez pour l’ailier de la décennie !Top 14 - Votez pour l’ailier de la décennie !


Wesley Fofana

  • Clermont

Une bombe. Au début de la décennie, Wesley Fofana explose aux yeux du grand public. Comme ailier, mais aussi comme centre, où il devient vite un cadre de l’équipe de Vern Cotter. Rapidement international, l’ancien du PUC devient l’un des joueurs majeurs de notre championnat. Bémol ? Ses innombrables blessures depuis le Mondial 2015, qui lui font notamment manqué la finale du Top 14 en 2017, remportée par l’ASM. Fofana perdra deux finales du championnat : en 2015, puis en 2019.

Waisea

  • Stade Français

Naiyacalevu, Vuidravuwalu, Waisea… On n’a toujours pas vraiment su comment l’appeler, mais une chose est sûre : le Parisien marche sur le Top 14 depuis son arrivée en 2012. Bilan ? 126 matchs, et 53 essais ! Parfois ailier, c’est au centre qu’il a pris une nouvelle dimension, devenant champion de France en 2015. Année où le Fidjien est tout simplement inarrêtable. En 2017, il termine aussi meilleur marqueur du championnat. Excusez du peu !

Aurélien Rougerie

  • Clermont

Champion de France 2010 en tant que capitaine. Puis à nouveau en 2017, deux ans après une finale perdue… S’il porte le maillot clermontois dès les années 2000, Aurélien Rougerie a construit son palmarès dans cette dernière décennie. Avec un changement décisif : son passage du poste d’ailier à celui de centre. Une renaissance pour le joueur, sûrement le plus grand de l’histoire de l’ASM.

Matt Giteau

On ne devrait sûrement pas le dire, mais Matt Giteau est un peu notre chouchou… Il est le centre qui a disputé le plus de finales du Top 14 (avec Bastareaud) : cinq ! Mais il n’a soulevé le Brennus qu’à une seule reprise, en 2014. Cette année-là, l’Australien - qui a parfois dépanné à l’ouverture - a été élu meilleur joueur du championnat. Une légende, pas du tout venue pour faire de la figuration en Europe.

Mathieu Bastareaud 

Un monstre de régularité. Bastareaud, c’est quand même cinq finales de Top 14 de 2012 à 2017, où le Tricolore a été associé à Giteau, Nonu… sans perdre sa place de titulaire. En 2014, il participe à la victoire du RCT sur Castres, et ramène le Brennus dans le Var. Souvent décrié, mais l’un des plus grands de la décennie, assurément.

Florian Fritz

  • Toulouse

S’il a connu la période creuse du Stade Toulousain qui a marqué la fin de sa carrière, Florian Fritz reste l’un des joueurs les plus emblématiques des Rouge et Noir depuis que le rugby est professionnel. On n’oublie pas qu’il a soulevé le Brennus en 2011, puis en 2012. Préféré dans cette sélection à Yannick Jauzion, par rapport au nombre de saisons disputées lors de cette décennie.

Gaël Fickou

  • Toulouse, Stade Français

Formé à Toulon, c’est à Toulouse qu’il débute chez les pros, et est élu révélation du Top 14 en 2013. Comme Fofana, il est rapidement amené à prouver sa valeur au niveau international, et continue de performer en club. Même si ses dernières années toulousaines laissent à désirer… Fickou s’est relancé à Paris, et a déjà inscrit 41 essais en 125 matchs de championnat. A seulement 25 ans.

Et aussi : Semi Radradra (RCT, UBB), Virimi Vakatawa (Racing 92), Maxime Mermoz (USAP, RCT, Toulouse), Jonathan Danty (Stade Français), Rémi Lamerat (Toulouse, Castres, Clermont, UBB), Johan Goosen (Racing 92, Montpellier), Henry Chavancy (Racing 92), Yannick Jauzion (Stade Toulousain)

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

et jauzion ?

  • polo73
    20334 points
  • il y a 1 mois

Et le grandissimo David Marty?!
Conrad smith qui a fait un passage rapide n’est pas a oublié également...

  • tropico
    14322 points
  • il y a 1 mois

Ma'a Nonu direct 😮😮😮

entre Giteau l'artiste et Fritz,le guerrier difficile de choisir, Friteau peut-être...

Et Jauzion ? Il a joué jusqu'en 2013 !

  • breiz93
    51576 points
  • il y a 1 mois

J'adore Waisea, à chaque match il apporte quelque chose .
Mais j'ai voté Rougerie sans aucun doute.

  • Jak3192
    53702 points
  • il y a 1 mois

Et un qui a disparu des radars complet c'est Mermoz (Ya aussi une astuce 😊)
Semble toujours pas gueri pépère

@Jak3192

À l'époque de Mermoz il n'y avait pas encore de radar.

  • Jak3192
    53702 points
  • il y a 1 mois
@lelinzhou

Désolé...
Mais si !

  • Ahma
    89080 points
  • il y a 1 mois
@Jak3192

Comme indiqué à Team, s'il existait bien des radars, il n'y avait apparemment pas encore de réseaux de radars utilisés pour la détection des avions.

  • Jak3192
    53702 points
  • il y a 1 mois
@Ahma

Lire la réponse dans....
L'encyclopédie Universalis
(Pour un fois pas wiki 😁)

  • Ahma
    89080 points
  • il y a 1 mois
@Jak3192

J'y suis allé voir, ça confirme ce que je disais : une première expérience de détection d'avion a eu lieu en 1935, mais les premiers réseaux opérationnels n'ont été mis en place que quelques années plus tard, donc après Mermoz. Les radars existaient avant sa disparition, mais concrètement il n'a pas pu être suivi par des radars.

@lelinzhou

L'apparition du radar est dans les années 30 avec une date "officielle" en 35 lors du dépôt du brevet par un Rosbif puis la création du premier réseau de radar (toujours chez les Rosbifs), et donc avant la disparition de Mermoz en 1935.
La blague de Jak3192 est donc validée par la commission d'appel.

  • Jak3192
    53702 points
  • il y a 1 mois
@Team Viscères

J'adore aussi Jauzion
(avec Poitrenaud)

  • Ahma
    89080 points
  • il y a 1 mois
@Team Viscères

Ça se discute. Je n'ai personnellement aucune idée de l'histoire des radars, mais Wikipédia nous dit que si certains types de radars existaient dans les années 30, "les premières utilisations opérationnelles du radar eurent lieu pendant la Seconde Guerre mondiale", précisant qu'en 36 les rares radars en fonction servaient au repérage d'icebergs par des bateaux.

@Ahma

Fin 1935, les radars du vil Rosbif détectaient les avions à environ 100 km, le problème technique n'était pas la détection radar qui était totalement au point mais la transmission de l'information qui était trop longue et qui empêchait les interceptions (le vil gouvernement Rosbif finançait le non moins vil scientifique Rosbif uniquement en prévision de ce qu'il se passait chez les encore plus vils buveurs de bière, l'intérêt du radar était de pouvoir faire intercepter un vol par les avions de chasse avant que le vol n'ait atteint sa cible). Le premier réseau radar de grand ampleur n'est du coup installé qu'en 37 une fois ce souci résolu
Mais Mermoz aurait totalement pu être suivi par des radars s'il lui avait pris l'envie d'aller voler en territoire rosbif là où le centre radar expérimental totalement opérationnel était installé dès 35 (quelque part sur les côtes du Suffolk il me semble, puisqu'à l'époque il paraissait plus vraisemblable que les Allemands arriveraient en survolant la Belgique ou les Pays Bas plutôt qu'en venant directement de chez nous). C'est juste que s'il avait souhaité bombarder les Rosbifs, personne n'aurait pu l'intercepter à temps.

  • Ahma
    89080 points
  • il y a 1 mois
@Team Viscères

Oui mais il n'était pas près des côtes anglaises. Il n'a donc pas disparu de radars qui n'existaient pas dans cette partie de la planète.

@Ahma

Je n'ai aucune idée de tous les endroits où il s'est promené entre 35 et 36, dès que ça ne concerne pas de près ou de loin les nazis mon intérêt décroit très rapidement.

  • Ahma
    89080 points
  • il y a 1 mois
@Team Viscères

Justement, je me demande si on peut vraiment considérer que le parcours politique de Mermoz n'a absolument aucun rapport avec les nazis.

Jauzion c'est plutôt 2000/2010 je crois qu'il a arrêté en 2012 ou 2013? Pour moi C'est Rougerie. Bonnes fêtes 🙂

  • Ahma
    89080 points
  • il y a 1 mois
@ludovicguyomard

Jauzion a arrêté sa carrière en 2013 mais il avait arrêté de courir plusieurs années avant (fais pas attention, elle est pour quelqu'un d'autre).

@Ahma

Si Jauzion a arrêté de courir c'est juste parce qu'il voulait laisser une chance à ses adversaires.

Aucun dans cette sélection là n'est au niveau de Matt Giteau, qui en plus d'être individuellement le meilleur parmi ces joueurs a le palmarès qui va avec, 3 coupes d'Europe et un Brennus avec entre temps une demi-finale puis une finale de coupe du monde en sélection. Pas photo pour moi.

@Rémi teLamettra

La question c'est de savoir s'il faut tenir compte des performances en Coupe d'Europe et en sélection pour désigner le meilleur joueur en Top 14.

  • Ahma
    89080 points
  • il y a 1 mois
@Team Viscères

Si on prend tout en compte je dirais que le meilleur joueur de Top 14 est Beauden Barrett.

  • epa
    36258 points
  • il y a 1 mois
@Rémi teLamettra

Fritz : Champion de France : 2008, 2011 et 2012

Finaliste : 2006

Vainqueur de la coupe d'Europe : 2005 et 2010

@epa

De la décennie, il faut qu'il ait été bon durant les dix dernières années ce qui est difficile quand on part à la retraite avant.
Je ne comprend pas vraiment leur sélection mais bon, Giteau Nonu ou Giteau Rougerie ça me va.

@epa

Et contrairement à Giteau, Fritz a joué avec Jauzion.

@Team Viscères

Faux! Dans ses rêves, Giteau jouait tous les jours avec Jauzion

  • mche
    142091 points
  • il y a 1 mois

Le Rugbynistère n'a pas mis Jauzion dans la liste parce qu'il aurait récolté au minimum 99% des suffrages!
Cela aurait été trop vexant pour les autres.

@mche

Encore un complot contre les cheminots

Wesley Fofana !

Ok, il a enchaîné quelques blessures mais capable de coups d'éclat dont les autres ne peuvent pas se tarir avec une lecture du jeu vraiment au dessus de la moyenne. Niveau homogène entre l'attaque et la défense. Toujours titulaire dans la ligne arrière de Clermont au milieu des pointures qui s'y sont succédés. Il a quelques essais de légende à son actif.

En EDF, malgré le marasme PSA, il était régulièrement parmi les tous meilleurs centres au monde car il avait vraiment le pouvoir de changer le cours d'un match. Il aurait dû être le papa des lignes arrières sous Novès sans ses bobos.
Sans compter la reconnaissance de ses pairs avec Sonny. B. Williams qui, à la question "Quels joueurs français pourraient être All Blacks ?", avait répondu: "Je suis un grand fan de Wesley Fofana. Il est l’un des trois-quarts centre les plus dangereux qu’il m’ait été donné d’affronter sur le circuit mondial."

On peut ajouter Rory Best qui avait dit à son sujet :"Je connais peu d’attaquants franchissant les défenses avec une telle facilité, justement à l’endroit où elles sont le plus hermétiques, L’équipe de France n’est pas la même avec ou sans Fofana".

Je dis pas qu'il n'y a pas débat car Giteau = la crème mondiale et le parcours de Basta laisse admiratif mais mon choix est fait 🙂

  • AKA
    47207 points
  • il y a 1 mois

1 décennie a engendré 5 centres (français) tu m' étonnes que l' on en soit là...

  • dusqual
    30593 points
  • il y a 1 mois

j'aurais bien voté rougerie que j'adore. mais je suis un gros gros fan de giteau et ce bien avant qu'il arrive en top 14.

  • Guiche
    2184 points
  • il y a 1 mois

Pourquoi un seul centre ?
Il faut une paire, comme les ailiers, les piliers, les secondes lattes, les lunettes, les chaussures (même pour les unijambistes), les balls (sauf pour les demoiselles; quoique on puisse faire avec une, mais c'est toujours mieux pour l'équilibre), les motards de la Gendarmerie nationale, les gifles (ne pas oublier le retour du revers), les héros de notre enfance, ...
Où alors, c'est une spéciale dédicace pour Team Viscères ! Il s'agit juste d'associer un joueur à Joziane... dans ce cas-là, un seul prétendant :
David MAAAAAAAARTY !

Pas de Jauzion alors Roro

Jauzioooooooooon!

@Team Viscères

Jauzion a arrêté en 2013 ... difficile de le mettre sur la dernière décennie .
A ce compte là on aurait pu mettre radradra ...

@the brinks

Jauzion est intemporel, il sera aussi le meilleur centre de la prochaine décennie.

@Team Viscères

Un Jauzion sinon Fritz !

@lelinzhou

Marti-Fritz! La paire de centres la plus cérébrale de l’histoire du rugby français!

  • Ahma
    89080 points
  • il y a 1 mois
@Le Haut Landais

Cérébrale c'est l'adjectif pour "qui donne des coups de tête" ?

Derniers articles

Vidéos
News
Vidéos
Vidéos
Vidéos
News
News
Transferts
Sponsorisé News
News
News