Top 14 - Votez pour l’ailier de la décennie !
Top 14 - Votez pour l’ailier de la décennie !
2020 arrive : l’occasion d’effectuer un bilan de la décennie, poste par poste. On continue avec les ailiers.

À quoi ressemblera votre équipe-type de la décennie, en Top 14 ? Jusqu’au nouvel an, on vous propose de sélectionner - poste par poste - les meilleurs joueurs passés par notre championnat, de 2010 à 2019. Durant cette période, six équipes ont soulevé le bouclier de Brennus, de Clermont à Toulouse en passant par Castres, Toulon, le Stade Français et le Racing 92.

Pour le moment, Clément Poitrenaud est en tête chez les arrières.

Top 14 - Votez pour l’arrière de la décennie !Top 14 - Votez pour l’arrière de la décennie !

On poursuit notre revue d’élite avec les ailiers, et une pré-sélection subjective effectuée par la rédaction. Notons qu'Aurélien Rougerie a principalement joué centre à partir de 2010, il n'est donc pas présent parmi les ailiers. Le résultat final vous revient, sous la forme d’un sondage en fin d’article. Alors, à vos votes ! 

Maxime Médard

  • Stade Toulousain 

Arrière ou ailier ? On a choisi de mettre Maxime Médard chez les ailiers, puisque c’est à ce poste qu’il s’est révélé, qu’il a terminé meilleur marqueur du Top 14 (2011) et qu’il a disputé la finale du championnat, cette même année. Brennus à la clé, qu’il a soulevé trois fois en dix ans… Le Toulousain est régulier : sera-t-il dans votre équipe ?

Vincent Clerc

  • Stade Toulousain, RCT 

S’il avait perdu sa place de titulaire en 2011, au profit de Médard et Caucaunibuca, le Tricolore avait tout de même joué la finale face à Montpellier. Un an plus tard, retour au Stade de France, contre Toulon. Pour un nouveau titre de champion ! Touché par les blessures, Clerc a terminé sa carrière à Toulon, où il a battu le record d’essais inscrits en Top 14 (101 au total).

Cheslin Kolbe

  • Stade Toulousain

Voilà un joueur qui n’a pas la même longévité en Top 14. Mais difficile de l’écarter de cette pré-sélection, tant il a mis tout le monde d’accord en deux saisons passées dans l’Hexagone. Ses performances lui ont même permis de devenir international, titre de champion du monde à la clé. Kolbe a été élu meilleur joueur du Top 14 en 2019, après un titre de champion de France.

Napolioni Nalaga

  • Clermont, LOU

Champion de France 2010, meilleur marqueur du championnat en 2013, finaliste en 2015… S’il s’est révélé à la fin des années 2000, le Fidjien a tout de même imposé sa marque dans les années 2010, le Brennus venant récompenser son immense apport aux Jaunards. Son passage par le LOU était également loin d’être catastrophique sur le plan comptable (19 matchs, 7 essais).

Timoci Nagusa

  • Montpellier

Voilà un joueur sous-coté, qui mériterait d’être plébiscité. Retenir ses retards post-vacances, c’est oublier l’immense joueur qui a rejoint Montpellier en provenance de l’Ulster. Finaliste du Top 14 en 2011, puis en 2018, il a terminé meilleur marqueur de notre championnat en 2012, mais aussi 2016. Bref, une régularité énorme au sein d’une équipe qui a souvent changé de visage depuis dix ans. Nagusa, c’est 80 essais en 168 matchs, soit presque une réalisation tous les deux matchs. Hors-norme.

Juan Imhoff

  • Racing 92

Comme Nagusa, Juan Imhoff a été fidèle au club qui l’a fait venir en Top 14. Au Racing 92, l’Argentin est évidemment devenu champion de France, lui qui fut l’un des grands artisans du titre en 2016. Imhoff, c’est 138 matchs, 59 essais, et environ 751 interceptions.

David Smith

  • Toulon, Castres

Comment un tel joueur a-t-il pu atterrir en Fédérale 1 ? Le Samoan a été tellement performant, qu’on a voulu en faire un international français. Meilleur marqueur du Top 14 en 2015, il a soulevé le Brennus à deux reprises avec Toulon (2014, sans jouer la finale) et Castres (2018), et perdu une finale, en 2012. Son bilan : 56 essais en 173 matchs. Pas mal, non ?

Sitiveni Sivivatu

  • Clermont, Castres

Pas de trophée, mais une classe largement au-dessus des autres pour un joueur loin d’être fini au moment de rejoindre l’ASM, qu’il a aussi fait briller sur la scène européenne. Le All Black passera 21 fois la ligne de craie, en 72 rencontres et cinq saisons passées en Top 14.

Et aussi : Marc Andreu (Castres, Racing 92, La Rochelle), Julien Arias (Stade Français), Josua Tuisova (RCT, LOU), Julien Malzieu (Clermont, Montpellier), Drew Mitchell (RCT), Joe Rokocoko (Bayonne, Racing 92), Takudza Ngwenya (Biarritz, Brive), Yoann Huget (Bayonne, Toulouse)

Vous devez être connecté pour participer aux votes
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

C'est un super joueur Kolbe, mais le proposer comme ailier de la décennie avec 1saison au compteur ne me paraît très logique.

Derniers articles

News
News
Vidéos
News
News
News
News
News
News
News
Vidéos