Top 14 - Votez pour l’ailier de la décennie !
Top 14 - Votez pour l’ailier de la décennie !

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
2020 arrive : l’occasion d’effectuer un bilan de la décennie, poste par poste. On continue avec les ailiers.

À quoi ressemblera votre équipe-type de la décennie, en Top 14 ? Jusqu’au nouvel an, on vous propose de sélectionner - poste par poste - les meilleurs joueurs passés par notre championnat, de 2010 à 2019. Durant cette période, six équipes ont soulevé le bouclier de Brennus, de Clermont à Toulouse en passant par Castres, Toulon, le Stade Français et le Racing 92.

Pour le moment, Clément Poitrenaud est en tête chez les arrières.

Top 14 - Votez pour l’arrière de la décennie !Top 14 - Votez pour l’arrière de la décennie !

On poursuit notre revue d’élite avec les ailiers, et une pré-sélection subjective effectuée par la rédaction. Notons qu'Aurélien Rougerie a principalement joué centre à partir de 2010, il n'est donc pas présent parmi les ailiers. Le résultat final vous revient, sous la forme d’un sondage en fin d’article. Alors, à vos votes ! 

Maxime Médard

  • Stade Toulousain 

Arrière ou ailier ? On a choisi de mettre Maxime Médard chez les ailiers, puisque c’est à ce poste qu’il s’est révélé, qu’il a terminé meilleur marqueur du Top 14 (2011) et qu’il a disputé la finale du championnat, cette même année. Brennus à la clé, qu’il a soulevé trois fois en dix ans… Le Toulousain est régulier : sera-t-il dans votre équipe ?

Vincent Clerc

  • Stade Toulousain, RCT 

S’il avait perdu sa place de titulaire en 2011, au profit de Médard et Caucaunibuca, le Tricolore avait tout de même joué la finale face à Montpellier. Un an plus tard, retour au Stade de France, contre Toulon. Pour un nouveau titre de champion ! Touché par les blessures, Clerc a terminé sa carrière à Toulon, où il a battu le record d’essais inscrits en Top 14 (101 au total).

Cheslin Kolbe

  • Stade Toulousain

Voilà un joueur qui n’a pas la même longévité en Top 14. Mais difficile de l’écarter de cette pré-sélection, tant il a mis tout le monde d’accord en deux saisons passées dans l’Hexagone. Ses performances lui ont même permis de devenir international, titre de champion du monde à la clé. Kolbe a été élu meilleur joueur du Top 14 en 2019, après un titre de champion de France.

Napolioni Nalaga

  • Clermont, LOU

Champion de France 2010, meilleur marqueur du championnat en 2013, finaliste en 2015… S’il s’est révélé à la fin des années 2000, le Fidjien a tout de même imposé sa marque dans les années 2010, le Brennus venant récompenser son immense apport aux Jaunards. Son passage par le LOU était également loin d’être catastrophique sur le plan comptable (19 matchs, 7 essais).

Timoci Nagusa

  • Montpellier

Voilà un joueur sous-coté, qui mériterait d’être plébiscité. Retenir ses retards post-vacances, c’est oublier l’immense joueur qui a rejoint Montpellier en provenance de l’Ulster. Finaliste du Top 14 en 2011, puis en 2018, il a terminé meilleur marqueur de notre championnat en 2012, mais aussi 2016. Bref, une régularité énorme au sein d’une équipe qui a souvent changé de visage depuis dix ans. Nagusa, c’est 80 essais en 168 matchs, soit presque une réalisation tous les deux matchs. Hors-norme.

Juan Imhoff

  • Racing 92

Comme Nagusa, Juan Imhoff a été fidèle au club qui l’a fait venir en Top 14. Au Racing 92, l’Argentin est évidemment devenu champion de France, lui qui fut l’un des grands artisans du titre en 2016. Imhoff, c’est 138 matchs, 59 essais, et environ 751 interceptions.

David Smith

  • Toulon, Castres

Comment un tel joueur a-t-il pu atterrir en Fédérale 1 ? Le Samoan a été tellement performant, qu’on a voulu en faire un international français. Meilleur marqueur du Top 14 en 2015, il a soulevé le Brennus à deux reprises avec Toulon (2014, sans jouer la finale) et Castres (2018), et perdu une finale, en 2012. Son bilan : 56 essais en 173 matchs. Pas mal, non ?

Sitiveni Sivivatu

  • Clermont, Castres

Pas de trophée, mais une classe largement au-dessus des autres pour un joueur loin d’être fini au moment de rejoindre l’ASM, qu’il a aussi fait briller sur la scène européenne. Le All Black passera 21 fois la ligne de craie, en 72 rencontres et cinq saisons passées en Top 14.

Et aussi : Marc Andreu (Castres, Racing 92, La Rochelle), Julien Arias (Stade Français), Josua Tuisova (RCT, LOU), Julien Malzieu (Clermont, Montpellier), Drew Mitchell (RCT), Joe Rokocoko (Bayonne, Racing 92), Takudza Ngwenya (Biarritz, Brive), Yoann Huget (Bayonne, Toulouse)

Vous devez être connecté pour participer aux votes
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

C'est un super joueur Kolbe, mais le proposer comme ailier de la décennie avec 1saison au compteur ne me paraît très logique.

décennie sans Rougerie, serieux ?!!

  • Ahma
    95233 points
  • il y a 11 mois
@Tom_31_Youkies

Rougerie n'a quasiment jamais joué ailier au cours de la décennie en question.

Imhoff et Clerc, les plus réguliers tant en Top 14 qu'au niveau international.

  • Val 38
    32327 points
  • il y a 11 mois

Toby Arnold et pis c'est tout !!!!!!!!!

D. Smith était tout simplement monstrueux au RCT, et est resté très efficace au CO. L'un des plus réguliers avec Imhoff sur la décennie.

En vrai, Nalaga était bien au dessus !

  • Ahma
    95233 points
  • il y a 11 mois
@Peyolegringo

Nalaga a été extrêmement efficace pendant une partie de sa carrière, dans un registre relativement étroit, et avec un jeu de l'ASM qui le servait idéalement à cette époque. On peut difficilement le comparer à des ailiers aux profils très différents. Ce qui est sûr c'est que certains ont été bien plus complets que lui, et ont duré bien plus longtemps à leur meilleur niveau. Mais c'est vrai que dans son style il a été exceptionnel pendant quelque temps.

Blair Connor, en toute objectivité

@Imblairable Connord

Si l'on devait voter pour le joueur bordelo-béglais de la décennie, je voterais pour lui. Peut-être pas le plus brillant, le plus doué, le plus marquant, mais putain ce que je peux aimer ce genre de joueurs...

@Team Viscères

Pas brillant ? Tu le laisses 1/2 heure au soleil, ses cheveux brillent pas mal à mon avis

Dans la liste proposée ce sera Jean Dridéal parce qu'il est de la maison et dépasse même le cadre de la décennie en Top 14 : son club, le championnat, la coupe d'Europe et la sélection, il a laissé son empreinte partout. L'apogée de sa carrière était sur la décennie précédente mais il faut savoir être un peu chauvin parfois (Jauzion n'ayant jamais joué à l'aile, je ne peux pas le proposer).
Pour le deuxième ailier ce sera Imhoff, j'ai toujours trouvé qu'il n'était pas reconnu à sa juste valeur chez nous et il présente la particularité d'avoir réellement accompli sa carrière en Top 14 sur la décennie (il arrive en 2011). Il pue le jeu et la classe et est fidèle à son club...

Les autres sont soit des joueurs polyvalents (pour moi Médard reste principalement un arrière), soit des joueurs qui n'ont fait qu'une partie de la décennie (Kolbe qui vient juste d'arriver, Sivivatu qui s'est arrêté depuis un petit moment) ou des joueurs un cran en dessous malgré de beaux états de services (Nagusa, Smith). Nalaga est un peu dans le cas de Clerc avec le pic de sa carrière sur la décennie précédente, mais comme je n'ai jamais été fan des joueurs dans ce registre et qu'il n'a pas porté les couleurs de mon club je ne pourrai pas mettre ma mauvaise foi à son service.

@Team Viscères

Euh, a-t-on seulement essayé de mettre Jauzion à l'aile ? Non.
Coïncidence ? Je ne crois pas.
Le Gitan savait bien que ce serait revenu à condamner Clerc. C'est magouilles et compagnie et puis c'est tout.

  • dusqual
    31803 points
  • il y a 11 mois
@Team Viscères

bon pour clerc, même constat. par contre j'ai mis sivivatu sur l'autre aile. j'ai hésité, y avait quand même caucau et nalaga ou même imhoff. mais clairement, il m'a tellement ébloui par son intelligence de jeu que j'ai pas pu choisir autrement.

  • Ahma
    95233 points
  • il y a 11 mois

Caucau.

  • Jak3192
    58540 points
  • il y a 11 mois
@Ahma

Oui aussi
Mais manque de longévité

  • Ahma
    95233 points
  • il y a 11 mois
@Jak3192

Je perds tout recul quand il est question de mon idole, je n'hésiterai pas à en faire l'ailier des années 80 ou des années 2030.

@Ahma

Sache que je trouve cette manie d'idolâtrer des sportifs de la sorte totalement ridicule.

  • Ahma
    95233 points
  • il y a 11 mois
@Team Viscères

Tu aurais raison si c'était un sportif.

@Ahma

C’est un cimetière a victuailles

@Team Viscères

Ce n'est pas l’idolâtrer, c'est simplement reconnaître que Caucau est l'un des meilleurs ailier de tout les temps. De la mauvaise foi ? Juste un chouia pour grossir le trait.

@SachaSua

Comme Ahma le précise en dessous, c'était une référence à ma passion concernant le meilleur joueur de tous les temps.

Pour Caucau je ne sais pas si c'était un des meilleurs ailiers de tous les temps, parce contre c'est clairement un des joueurs les plus doués et hallucinants que j'ai pu voir. Rien que la version âgée et en surpoids qu'on a vu passer au Stade était loin au-dessus du lot (même s'il a été évidemment aidé par le fait de jouer à côté de Jauzion). Si l'on avait parlé de la décennie précédente, j'aurais voté pour Clerc et Caucau.

  • Ahma
    95233 points
  • il y a 11 mois
@SachaSua

Si tu ne connais pas encore bien Team, sache ( à SUA ou ailleurs) qu'il fait ici de l'autodérision quant son propre culte de Jauzion.
Sans comprendre que dans son cas c'est réellement ridicule puisque Jauzion était un joueur médiocre (pour ma part je préfère l'autrodérision).

@Ahma

Beau jeu de mot 😉
Je ne vous connais pas mais je sais qu'il y a de l'ironie car je vous lis de temps à autre, aucun soucis !

  • Jak3192
    58540 points
  • il y a 11 mois
@Team Viscères

pareil...
yen a des qui vont idolatrer Jauzion ou Poitrenaud....
J'te jure,
c'est du grand nimportequoi

C'est Clerc, je choisis Vincent.

Derniers articles

Transferts
News
News
News
News
News
Vidéos
Vidéos
Transferts
Ecrit par vous !
News
News