TOP 14. Retour à Colombes, Lancaster, recrutement : l’introspection du Racing 92 par Travers et Lorenzetti
Dans un long entretien diffusé dans le podcast Crunch du journal L’Équipe, Laurent Travers et Jacky Lorenzetti évoquent l’avenir du Racing 92.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Dans un long entretien diffusé dans le podcast Crunch du journal L’Équipe, Laurent Travers et Jacky Lorenzetti évoquent l’avenir du Racing 92.

Pas de panique à bord. Si le paquebot Racing 92 changera bientôt de commandant, la structure de son équipage va, elle aussi, être remise en question. Ce mercredi 5 octobre, le podcast Crunch de L’Équipe mettait en avant le Racing 92. Dans un long entretien avec Jacky Lorenzetti et Laurent Travers, les deux hommes forts du club transilien évoquent le futur du club. Dans un sujet qui a fait beaucoup discuter, il évoque notamment les délocalisations parfois forcées du club. L’actuel président sous-entend qu’elles sont loin d’être terminées et que des solutions à long terme sont en recherche. Il avoue notamment qu’après les JO, le Racing pourrait retourner à Colombes afin de laisser la place aux concerts. Jacky Lorenzetti raconte : “Laurent m’a autorisé à délocaliser quelques matchs, malgré le fait que cela représentait un désavantage pour l’équipe.Top 14. Racing 92. Lorenzetti à propos de Travers : ''Il est amené à devenir président à terme''Top 14. Racing 92. Lorenzetti à propos de Travers : ''Il est amené à devenir président à terme''

Autre changement majeur, celui du coach. L’arrivée de Stuart Lancaster, la prise de distance de Lorenzetti et le repositionnement de Travers en président du directoire du Racing 92 sont à noter. Dans un premier temps, les principaux intéressés évoquent des décisions prises conjointement : “On a choisi plusieurs personnes. On a fait une liste et on a tranché, ça a vraiment été une décision prise à deux.” Ils avouent également que les contacts étaient pris de longues dates et que le choix d’un entraîneur étranger était privilégié dans le nouveau coach. Ils confient aussi que Stuart Lancaster ne parle pas français et qu’un travail mutuel en langue vivante sera opéré au sein du club. Un choix motivé par “le challenge sportif”, Lorenzetti précisant que Laurent Travers sera moins bien payé en tant que président qu’en tant que coach. Il surenchérit en évoquant l’arrivée prochaine de Stuart Lancaster et dit : “Je ne vais pas dire qu’on a eu des centaines de candidats, mais on en a eu beaucoup. Par conséquent, on a réellement pu privilégier l’aspect sportif dans le choix du coach. C’est la victoire du sportif sur l’argent.” Lors de la conférence de presse annonçant la place de Laurent Travers en tant que futur président, Jacky Lorenzetti avait souligné le parcours de son entraîneur. Dans un communiqué officiel relayant ses propos, il déclarait ceci : "Nous nous réjouissons de l’évolution de Laurent Travers au sein de notre maison, il bénéficie de toute notre confiance depuis 2013. Laurent a de façon unique occupé tous les postes autour de la gestion du rugby professionnel depuis la fin de sa carrière de joueur. Il s’agit d’une première dans l’histoire du rugby professionnel en France qu’un entraîneur continue son parcours en prenant un poste de présidence au sein de son club. Nous sommes ravis de poursuivre ensemble son excellent parcours sous les couleurs du Racing 92."Top 14. Porté par Le Garrec et Spring, le Racing 92 peut-il faire sans sa jeunesse électrique ?Top 14. Porté par Le Garrec et Spring, le Racing 92 peut-il faire sans sa jeunesse électrique ?

Pour le recrutement, l’homme d'affaires franco-suisse affirme que ce dernier se fera en accord avec les volontés des deux futurs hommes forts du club, Lancaster et Travers. Il confie également qu’ils sont sur le point de signer un “très grand joueur” qui n’est pas “un grand 10.” Pour rappel, Finn Russell devrait connaître sa dernière saison chez les Altoséquanais. Plusieurs rumeurs envoient par ailleurs Matthieu Jalibert à l’Arena. Très proche de Cameron Woki, arrivé dans le 92 cette saison, il pourrait se laisser tenter par un nouveau challenge près de la capitale. Autre piste probable, le demi d'ouverture phare du Pays-de-Galles Dan Biggar a quant à lui annoncé publiquement des envies de départ. Il n’a cependant été relié à aucun club de Top 14 pour le moment.RUGBY. TOP 14. L'idée surprenante (et intéressante) de Boudjellal concernant le Salary CapRUGBY. TOP 14. L'idée surprenante (et intéressante) de Boudjellal concernant le Salary Cap

Toujours dans le podcast Crunch de L’Équipe, Jacky Lorenzetti réagit en déclarant : “On a déjà un grand numéro 10, même s’il est un peu fantasque parfois. Finn Russell est quand même ouvreur de l’Écosse, a prouvé et prouve encore parfois ses qualités. Il ne faudrait pas l’oublier. Après, on ne s’interdit pas de parler avec les uns et les autres, mais on le fait en secret.” Une éventuelle prolongation de Finn Russell pourrait-elle donc être de mise ? Pour l’instant, rien n’est moins sûr, mais Laurent Travers souligne que la priorité est de maintenir les joueurs performants dans le club. Il souhaite permettre avant tout à ceux de l’équipe première et du centre de formation d’être les pièces centrales du recrutement et déclare : “Quand on recrute, on regarde si l’on n'a pas déjà des solutions en interne avant de chercher ailleurs.” Il assure également que sur au moins 10 clubs, dont le Racing, sont à “la limite du salary cap”. Jacky Lorenzetti affirme d'ailleurs qu'il "n'ouvre même plus le dossier" si un joueur à des prétentions salariales supérieures à un million d'euros brut et qu'une arrivée similaire à celle de Dan Carter il y a quelques années est désormais "impossible". Selon lui, un système de marché des transferts, semblable au Mercato connu dans le foot et qui permettrait de mieux rentabiliser la formation, serait impossible avec le Salary Cap.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Quelqu'un saurait où trouver ce podcast?

Avant ils étaient tous en accès sur youtube mais ça ne semble plus être le cas

Bisous par avance

  • Forfac
    2415 points
  • il y a 1 mois
@Nicolas Sans Chaise

J'ai d'ailleurs écouté le podcast sur le site de l'équipe.
La partie traitant du salary cap est particulièrement intéressante et permet de faire tomber les préjugés sur les clubs (un tel doit dépasser le salary cap, un tel paye ses joueurs en nature....).
Ça permet aussi de constater que le salary cap fonctionne (environ 10 équipes dont le R92 sont à l'extrême limite d’après Lorenzetti) et permet de faire du top 14 un championnat très disputé.
Le président explique aussi le départ de Tanga et Colombe pour La Rochelle par ce même salary cap.

  • Forfac
    2415 points
  • il y a 1 mois
@Nicolas Sans Chaise

Sur le site de l'équipe tout simplement.
Je ne crois pas que l'écoute nécessite un abonnement.

  • Forfac
    2415 points
  • il y a 1 mois

Ces derniers temps, beaucoup de critiques sur l'Arena sont formulées par les supporters, notamment sur les réseaux sociaux. Franchement, je ne crois pas que ce soit le problème .
Les réels soucis ne seraient-ils pas ? :
- un fond de jeu de plus en plus mauvais et sans imagination au fil des saisons. Malgré de grands noms, l'équipe ne fait plus rêver
- une absence d'écoute du club à l'endroit de ses associations de supporters qui se sont retrouvés parqués dans un endroit dont ils ne voulaient pas et surtout qui ne leur permet pas de mettre l'ambiance dans le stade
- une hausse très importante des prix des billets et des abonnements (même s'ils restent dans la moyenne du Top 14, la hausse est brutale !)
- une bière à quasiment 10 € !
En gros, les supporters du R92 ont l'impression (à juste titre ?) d'être devenus des clients du club et non plus un appui ou un soutien pour le club. Malgré tout ce qu'il a fait pour le club, Lorenzetti est tout doucement en train de se mettre ce petit monde à dos.

@Forfac

Tout est dit. Je rajouterais que je m'étonne qu'il ait fallu tout ce temps pour se mettre à chercher une solution pérenne en région parisienne en cas de délocalisation...
Plus le maillot extérieur dégueu 😊

Lancaster c'est quelqu'un de très compétent, avec un CV qui fait rêver, mais j'ai un petit coup de nostalgie en lisant que par ailleurs MM. Labit et Ghezzal sont en discussions avancées avec le SF. Très bon choix, à mon avis, d'ailleurs.

En tout cas Finn Russel est habillé pour l'hiver...

Il s’agit d’une première dans l’histoire du rugby professionnel en France qu’un entraîneur continue son parcours en prenant un poste de présidence au sein de son club

C'est pas déja le cas avec Lacroix ?

@Axthyrasil

Il voulait peut-être dire :
une première dans l'histoire du Rugby professionnel en
Île de France !

@Axthyrasil

Lacroix a entraîné ?

@christobal

Lacroix a entrainé pendant 6 saisons les espoirs au ST
juste après avoir arrêté

  • mimi12
    104359 points
  • il y a 1 mois
@christobal

Il me semble, à vérifier car je ne suis pas certain à 100 % qu'il a fait partie de l'encadrement des Espoirs du Stade Toulousain il y a quelques années...

Certains délocalisent dans des stades plus grands qu'ils espèrent remplir.
Le Racing délocalise dans un petit stade de banlieue, toujours dans les Hauts de Seine quand même,
à grande valeur historique certes,
mais plus de 2 fois plus petit que l'Arena.

On n'est pas à la Rochelle ou à Toulouse et certains ont peut-être eu les yeux plus gros que le ventre.

  • Forfac
    2415 points
  • il y a 1 mois
@Chandelle 72

Le Racing n'a pas eu les yeux plus gros que le ventre.
L'Arena a été créée par Lorenzetti qui n'a jamais caché qu'il ne construisait pas qu'un stade, mais l'une des plus grandes salles de spectacle d'Europe, destinée à recevoir des événements de loisirs d'envergure internationale. Le Racing en profite, mais n'est qu'un des éléments de la construction de cette salle et non la finalité. On peut être pour ou contre, mais c'est un fait.
Concernant Colombes, un retour me paraît difficilement imaginable :
- La fédération française de Hockey sur gazon s'y installe de mémoire, ce n'est pas pour quitter les lieux dans deux ans
- le stade est totalement inadapté à un club du Top 14 : vieillot, très mal desservi par les transports.
Quand j'entends certains regretter Colombes, j'avoue que je ne comprends pas. L'ambiance ???? Mais quelle ambiance ? vous rappelez vous réellement de Colombes ? A l'époque, 10 supporters gallois étaient capables de mettre plus d'ambiance que tout le stade réuni !!!!
Alors oui, à Colombes, à l'époque les gamins pouvaient jouer sur le bord de la pelouse avec un ballon de rugby en plein match, comme à Jean Bouin d'ailleurs. Mais ce ne serait de toute façon plus autorisé aujourd'hui.
L'Arena n'est pas parfaite (notamment pour ces raisons de délocalisations lors des phases finales) mais pour moi il n'y a pas photo avec Colombes.

@Forfac

Crée par Lorenzzeti avec le pognons du contribuable, c'est beau la France !

  • Forfac
    2415 points
  • il y a 1 mois
@Kelbordel

??? Pourquoi l'argent du contribuable ?
Il me semble que l'Arena a été intégralement bâtie sur fonds privés non ?

@Forfac

D'ailleurs a ce sujet une enquête est en cours pour prise illégale d'intérêts visant Mr l'ancien ministre et conseiller a la région ile de France jean Francois Lamour qui bizarrement a fini par rejoindre le groupe de Mr Lorenzzeti .

@Forfac

Dès le départ, ce stade a été construit sur une fausse promesse. A l'époque, on nous parlait d'un projet 100 % privé qui ne coûterait pas un centime au contribuable, mais dix ans plus tard, on en est très loin. La société de M. Lorenzetti a d'abord obtenu un terrain d'une situation exceptionnelle pour rien. Puis c'est l' installation du siège du conseil départemental, pour 200 M€, qui a permis de boucler la réalisation de ce projet. Et pour finir, on parle de 30 M€ d'argent public supplémentaire au nom du contrat de naming. Il faut que le contribuable comprenne que la U Arena, c'est 100 % d'investissement public pour 100 % de bénéfices privés.
Qui est le plus connu entre le quartier d'affaires de La Défense et le stade construit par M. Lorenzetti ? C'est plutôt l'Arena qui devrait payer une taxe pour que La Défense lui prête son nom.

  • Forfac
    2415 points
  • il y a 1 mois
@Kelbordel

Concernant les montages financiers, je ne sais pas je n'ai pas les éléments, tu en as peut-être plus que moi.
Concernant l'enquête en cours, idem.
Au sujet du naming en revanche, je ne vois vraiment pas le problème. Ça se fait partout et dans de très nombreux sports... Une entité paye pour prêter son nom au stade...

@Forfac

Effectivement il n'y a pas trop d'info qui fuite pour le moment, c'est même un peu étonnant vu l'ampleur du scandale si il est avéré .Pour le naming, ce qui est dérangeant c'est que l'entité en question est l'état .

  • Forfac
    2415 points
  • il y a 1 mois
@Kelbordel

Oui et non. Ce n'est pas la première fois que l'État fait de la pub, loin de là, et associer la plus grande salle de spectacle d'Europe au nom du plus grand quartier d'affaires d'Europe n'est pas idiot en terme de rayonnement international.

@Forfac

Ce projet de délocalisation à Colombes ressemble presqu'à une blague .
Pourtant ce n'est pas la saison !

  • Forfac
    2415 points
  • il y a 1 mois
@Chandelle 72

Oui c'est sûr !

Pognon, argent, contrat, rentabilité, pub, droits TV, les nouvelles valeurs (pas valeurs actuelles) du rugby d'aujourd'hui...

  • VivaRCF
    21233 points
  • il y a 1 mois
@Amis à Laporte

Quand on voit ce qui se passe chez nos amis anglais, je préfère un club sain qui sait qu'il doit gagner de l'argent et payer des salaires qu'un club géré avec les pieds. Il y a quand même pas mal de salariés en jeu dans ces clubs pro.

@Amis à Laporte

Au moins au Racing, il y a de la stabilité et le président et l'entraîneur ont l'air de parler la même langue.

@Chandelle 72

Je ne faisais pas juste allusion qu'au Racing, mais à toutes les grosses écuries du Top ?

@Amis à Laporte

Oui j'avais bien compris que c'était une réflexion plus générale mais l'article concernant le Racing, et les réflexions de Lorenzetti, ont inspiré ma réponse

Derniers articles

News
News
News
News
Vidéos
News
Vidéos
Vidéos
News
News
News