Top 14. Paris. Hans-Peter Wild dézingue Latu et des joueurs ''n'ayant pas le niveau du Top 14''
Hans-Peter Wild a soulevé les problèmes du Stade Français.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Dans un long entretien accordé à L'Équipe, Hans-Peter Wild, le propriétaire du Stade Français, n'a pas mâché ses mots après la défaite face au Racing. Certains joueurs en prennent pour leur grade.

Décidément, les temps sont durs pour Tolu Latu, le talonneur australien du Stade Français. Sûrement l'un des meilleurs joueurs à son poste en France, parallèlement, son indiscipline chronique (6 cartons jaunes, 2 cartons rouges cette saison), agace particulièrement en interne. Gonzalo Quesada n'a d'ailleurs pas mâché ses mots à l'issue de la défaite de son équipe face au Racing, Latu ayant été exclu pour une charge sur Chouzenoux alors que ce dernier était dans les airs. Après le manager, c'est désormais le président du club qui s'en est pris à son joueur. En effet, dans les colonnes de L'Équipe, Hans-Peter Wild est revenu sur le problème de discipline de Latu, tout en évoquant des soucis extrasprotifs : ''Mais regardez, on parle de discipline et Tolu Latu est encore exclu face au Racing. Latu est un problème. Latu a surtout un problème extrasportif avec l'alcool. Il faut le reconnaître, sinon vous ne réglerez jamais le problème.'' 

Champions Cup. Paris. Quesada fustige Tolu Latu après son carton rougeChampions Cup. Paris. Quesada fustige Tolu Latu après son carton rouge

Pire encore, Wild a laissé entendre qu'il se réservait le droit de se séparer de son joueur dès la fin de saison. Avec les arrivées de Lucas Peyresblanques et Mickaël Ivaldi, la concurrence s'annonce rude au poste.

Avec deux cartons rouges et six cartons jaunes depuis le début de saison, Latu passe plus de temps en dehors du terrain. De plus, vis-à-vis des jeunes, ce n’est pas le bon exemple. Il doit se soigner, réorganiser sa vie, on peut l’aider, mais comme avec toute addiction, Latu est comme un éléphant dans votre salon. Pour résoudre le problème, il faut sortir l’éléphant et non sortir les objets qui cassent. On doit donc prendre une décision concernant Latu. Thomas Lombard et Gonzalo Quesada passent beaucoup de temps avec lui. Mais parler ne suffit pas. Le problème est plus profond. Nous travaillons beaucoup pour nous améliorer. Mais on doit être encore plus stricts dans ce que l’on fait.

Des propos durs qui témoignent peut-être d'un ras-le-bol chez le propriétaire du Stade Français. Arrivé en 2017 au sein du club, les résultats tardent à se faire voir. Mais ce dernier assure avoir appris de ses erreurs comme il l'indiquait, toujours pour L'Équipe, et veut changer la culture du club : ''Finalement, depuis mon arrivée, entre la période Heyneke Meyer puis celle de Gonzalo Quesada, j'entends toujours les mêmes excuses [...] Je vais me répéter, mais le Stade Français n'est pas assez professionnel. La culture du club n'a jamais été professionnelle. La culture a été d'être spectaculaire, de faire des miracles, mais pas d'être professionnel [...] J'ai appris que le rugby était différent du business. J'ai aussi appris que le business en France était différent du business en Allemagne. Quand je dis quelque chose en Allemagne ou aux États-Unis, je peux être certain, à 100%, que ce sera exécuté. En France, je dis quelque chose, mais on me répond : ''On va discuter.'' Non si c'est décidé, c'est décidé ! Les discussions, c'est terminé ! Je veux changer la culture du club.''

TRANSFERT. Stade Français. Yoann Maestri vers le Japon ?TRANSFERT. Stade Français. Yoann Maestri vers le Japon ?

Et pour conclure, Hans-Peter Wild, toujours sans langue de bois, s'en est pris à certains de ses joueurs et leurs attitudes : ''Certains joueurs sont payés très cher, mais ils ne se comportent pas en professionnels [...] J'ai horreur de faire des choses et que rien ne change. Il y a des joueurs qui n'ont pas le niveau du Top 14. Mais il y a une chose qu'ils peuvent faire : courir ! Avoir une bonne condition physique, cela n'a rien à voir avec le talent ! Donc on veut que les joueurs donnent 150% sur le terrain''. Et s'il estime que l'équipe manque actuellement de leaders, l'arrivée de Morgan Parra et d'autres joueurs ayant en eux cette qualité de leadership pourrait changer les choses. Le président du club espère quatre victoires en championnat d'ici la fin de saison. Une chose est sûre, il se passe toujours quelque chose au Stade Français et l'intersaison qui se profile pourrait être celle du grand changement pour l'un des clubs historiques du Top 14.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Je ne pense pas que Wild ait le niveau pour être président d'un club de rugby...

@Amis à Laporte

"Deutsche qualitat", pourtant...

@ginobigoudi

La Bocherie Ovalie ?

Je ne dis pas qu'aborder le probleme supposé d'un joueur avec l'alcool soit moralement recommandable (ou élégant ou éthique), néanmoins pour tous ceux qui s'enflamment sur une violation supposée du secret médical, a ma conniassance Wild n'est pas un professionnel de la santé et Latu n'est pas son patient. Le secret médical n'a donc rien a voir la dedans. En outre il ne parle que d'un probleme avec l'alcool, ce qui est vague. Différentes personnes (surtout dans un pays comme la France) ont des conceptions tres différentes du niveau de consommation constitutif d'un "probleme". A fortiori pour un sportif de haut niveau. Outre qu'il n'est pas un professionnel de la santé, a priori (sur la foi de l'extrait ci-dessus, pas lu toute son interview), il ne révele donc pas un diagnostic médical professionnel mais une opinion.

Pour ceux qui ont un doute:

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F34302

Critiquable certes mais pas la peine de s'enflammer non plus.

  • Anonym
    1605 points
  • il y a 1 mois
@Cyclotherapon

Aujourd’hui, quand tu fais un crédit et que ta banque te conseille (ou te refourgue) une assurance, il est aussi soumis au secret médical quand il te fait le questionnaire médical. Et pourtant, il n’est pas médecin.

@Anonym

Tu as raison mais le site du service public ne parle pas de médecin mais de "chaque professionnel intervenant dans le systeme de santé". Hans Peter Wild n'est pas un professionnel intervenant dans le systeme de santé.

Mais je ne prétends pas etre expert juridique, justement je trouve cela ridicule que de non-juristes se targuent d'opinions juridiques. Je pense que ma source qui est le site du service public est fiable, si elle ne l'est pas et si un juriste professionnel veut apporter des précisions j'y suis bien sur ouvert, sinon l'opinion juridique de Mme Michu ne m'intéresse pas.

L'opinion morale c'est autre chose, chacun est bien sur a meme de juger une action selon sa morale personnelle, ca ne demande pas de compétence particuliere.

@Cyclotherapon

a ma conniassance Wild n'est pas un professionnel de la santé et Latu n'est pas son patient. Le secret médical n'a donc rien a voir la dedans

Et pourtant si, l'employeur est soumis au secret médical pour tout fait relatif à la santé de ses employés dont il a connaissance. Par exemple un employeur n'a pas à dire à ses employés que Machin sera absent aujourd'hui parce qu'il se fait opérer des hémorroïdes, à moins que Machin ne l'ait autorisé à le faire.
Et j'en suis sûr, pour avoir déjà obtenu gain de cause sur le sujet à plusieurs reprises.

@Team Viscères

Toujours pour des hémorroïdes ?...

  • mic4619
    7657 points
  • il y a 1 mois
@Team Viscères

Tout à fait exact… et Latu pourrai mettre son président au prud'homme
......Voir plus !

@Team Viscères

Je ne suis pas juriste, mais je doute qu'il s'agisse de secret médical. Violation d'une obligation de confidentialité peut-etre. En tout état de cause il ne revele pas que Latu a été diagnostiqué comme alcoolodépendant par un professionnel de la santé, il dit juste qu'il a "un probleme avec l'alcool", ce qui n'est pas un diagnostic médical.

Encore une fois, je ne nie pas que c'est problématique moralement. Je dis juste qu'il vaut mieux s'arreter la plutot que de balancer des concepts juridiques que l'on ne maitrise pas.

@Cyclotherapon

Je dis juste qu'il vaut mieux s'arreter la plutot que de balancer des concepts juridiques que l'on ne maitrise pas.
Et moi je te donnais juste mon expérience sur la façon dont ce sujet est traité dans le monde du travail lorsqu'un employé se retourne contre son employeur. Mais peut-être qu'une recherche google est plus appropriée et "maîtrisée" que ce à quoi j'ai pu assister, et que des employeurs se font taper sur les doigts à tort.

@Team Viscères

Je ne conteste pas ton expérience, mais es-tu juriste professionnel? Es-tu sur que les jugements auxquels tu as assisté se fondaient sur une violation du secret médical et non une infraction liée par exemple recel de violation du secret médical ou toute autre obligation légale de confidentialité ?

Je doute que le site du service public soit erroné. Possible mais peu probable. Donc oui jusqu'a avis contraire et argumenté d'un juriste professionnel c'est la source a laquelle j'accorde le plus de foi. Désolé si ca te chagrine, je comprends bien que tu apprécies etre en position d'autorité. Le probleme quand on veut s'embarquer dans un argumentaire juridique est qu'il faut etre précis et exact. L'approximation n'est pas acceptable. Raison pour laquelle je pense qu'il vaut mieux éviter sauf a etre un expert.

  • CEVEN
    195889 points
  • il y a 1 semaine
@Cyclotherapon

Le probleme quand on veut s'embarquer dans un argumentaire juridique est qu'il faut etre précis et exact. L'approximation n'est pas acceptable. Raison pour laquelle je pense qu'il vaut mieux éviter sauf a etre un expert.
L'angle d'attaque de votre démonstration se pose là
Nulle nécessité d'être un expert pour accéder à la règle de droit
En l'espèce, le camarade @Team Viscères expose avec justesse ce que le droit autorise ou non à l'employeur
Vous partez en testicouilles et osez l'argument ultime "il n'est pas dépositaire d'un secret médical (en résumé)"; donc non tenu à l'obligation de confidentialité, réserve .WTF o_O ?

Souhaitant modestement contribuer à votre culture juridique, et pour faire simple : le contrat de travail même s'il impose un devoir de subordination n'autorise pas (encore) un employeur à dégueuler sur un salarié sur la place publique
Quand bien même la vie privée de ce salarié nuit à ses intérêts patronaux ...

@Cyclotherapon

Bah que veux-tu que je te dise c'est bien, comme ça on est deux à aimer être en position d'autorité et à contredire les autres avec assurance sans être un expert (de toute façon pas besoin d'être expert, puisqu'avec une lecture du site du gouvernement on maitrise parfaitement un sujet).

@Team Viscères

Ta critique est injustifiée et a coté de la plaque puisqu'a plusieurs reprises je reconnais ne pas etre un expert et ne pas maitriser parfaitement le sujet. La seule chose que je dis est que si c'est le cas il faut peut-etre faire attention a ce qu'on dit. Donc non, nous ne sommes pas deux. Je trouve ca dommage d'ailleurs, j'accorde de la valeur a nombre de tes commentaires, mais tu as manifestement du mal (je l'ai noté dans d'autres cas et avec d'autres intervenants) a accepter la contradiction. C'est tout l'interet d'un forum pourtant.

@Cyclotherapon

Ton discours est totalement paradoxal : d'un côté tu expliques qu'il faut faire attention à ce que l'on dit quand on est pas expert, et de l'autre tu matraques toute personne qui te contredit parce que c'est sûr et certains qu'ils ont tort parce qu'ils ne sont pas experts.
Tu ne dis pas "tiens j'ai un doute sur ce que vous racontez" ou "il existe peut-être une nuance" auxquels je n'aurais pas réagi de la même façon mais bel et bien "vous vous trompez j'en suis sûr". Alors même que le raisonnement que tu appliques aux autres du "pas expert = pas de certitude" devrait t'empêcher d'être sûr de toi si tu te l'appliquais, mais tu préfères le double standard "tant qu'il n'y a pas un expert qui démontre que j'ai tort j'ai raison, et tant qu'il n'y a pas un avis d'expert qui démontre que les autres ont raison ils ont tort".

Au final tu appliques le même processus que moi : ton expérience personnelle (toi ta lecture d'une page gouvernementale, moi les procédures que j'ai suivi) te sert d'argument dans une position que tu défends fermement et tu n'en démords pas d'un cheveu en utilisant cet argument comme un argument d'autorité incontestable. Et si tu es capable d'imaginer que mon expérience/argument a peut-être des limites (nuance dans les termes juridiques ou dans le cadre exact de la procédure), à aucun moment tu ne te dis que le tien peut aussi avoir aussi ses limites (comme par exemple qu'une page gouvernementale définissant une notion ne couvre peut-être pas l'intégralité d'un texte de loi, son champ d'application et les jurisprudences existantes).
Je peux accepter avoir tort si on me démontre ou m'explique en quoi, mais pas avec l'argument d'autorité "je n'y connais rien mais je l'ai lu donc c'est incontestable" ou "tu n'es pas expert donc ce que tu racontes ne vaut pas grand-chose". Et je trouve assez étrange quand deux personnes campent sur leurs positions mais que l'une des deux reproche à l'autre de camper sur ses positions...

@Team Viscères

Fascinant. Tous ces efforts pour ne pas simplement admettre que tu ne sais pas, alors que ce n'est pas tres grave. Si tu tiens absolument a avoir le dernier mot je te le laisse volontiers.

@Cyclotherapon

Heureusement que toi tu savais et que tu as pu me montrer le chemin vers la lumière.

@Team Viscères

Vous aviez des hémorroïdes ?

  • frakc
    9936 points
  • il y a 1 mois
@Amis à Laporte

C'est assez fréquent quand on boit trop de Capri-Sun

  • Manu
    16705 points
  • il y a 1 mois
@frakc

Je ne suis pas médecin mais Capri-sun n'est pas bon pour la santé.
Sa note nutri-score est E car trop riche en sucre, comme les sodas.
Wild a investi dans le club en 2017 or, cette année là, l'association Foodwatch a dénoncé un ciblage des enfants pour une boisson qu'elle considère trop sucrée. En effet, alors que l'emballage la présente comme une « boisson aux fruits et à l'eau minérale », une poche de Capri-Sun (200 mL) contient en réalité 16 grammes de sucres (soit l'équivalent de 3 gros morceaux de sucre par gourde) pour seulement 12% de jus de fruit. Une seule gourde de Capri-Sun contient ainsi pratiquement la dose maximale de sucre recommandée par l’OMS.
En outre, l'emballage des Capri-Sun est composé de multiples couches (revêtement intérieur en polyéthylène, couche intermédiaire d’aluminium, couche externe en plastique PET) ce qui le rend impossible à recycler avec les équipements actuels des collectivités.

J'adresse donc un carton rouge à M. Wild pour maltraitance à l'égard des enfants et de notre planète

  • LaKiks
    7813 points
  • il y a 1 mois
@Manu

Adresser un carton rouge? pardon mais seul un arbitre acrédité a ce droit.
Je ne dis pas que moralement ton avis n'est pas valable, mais officiellement tu ne peux pas, sauf diplôme adéquat, mettre de carton rouge. J'ai vérifié sur le site du gouvernement et de mon Macron chéri, promis que c'est vrai.
Sauf si tu es juriste auquel cas je veux bien te croire car eux ne mentent jamais et connaissent tous la loi par coeur et ne sont pas du tout spécialisés par domaine.
Et si vous êtes pas d'accord c'est parce que vous êtes jaloux en plus et que vous campez sur vos positions.

France - Allemagne: Le choc des cultures 🤣🤣🤣

A escroc, escroc et demi...

@La petite Huguette

Born to be Wild?

  • balobal
    1136 points
  • il y a 1 mois

Je rajouterais que l'article en lui même est particulièrement peu élégant.
Quand on lit des extraits d'interview il n'y a pas "dézingage" comme le suggère le titre... Quelle vulgarité pour un sujet aussi sensible.

Imaginez que Latu, ses proches, ses partenaires consultent ça, quel effet ça pourrait bien produire ? Y avez-vous songé en rédigeant ces mots ?

@balobal

Imaginez que Latu, ses proches, ses partenaires consultent ça, quel effet ça pourrait bien produire ? Hans Peter Wild y a-t-il songé en rédigeant son interview ?

C'est quand même extraordinaire de faire porter la responsabilité de l'étalage de ce sujet sur la place publique à ceux qui réagissent une fois le sujet sorti et non pas à celui qui l'a sorti volontairement.

  • balobal
    1136 points
  • il y a 1 mois
@Team Viscères

On est pas obligé d'écrire un article avec un titre pareil non plus pour faire monter la sauce. "Hans-Peter Wild dézingue Latu".

Il juste a dit quelque chose que tout le monde sait, et qu'il faut trouver des solutions. Ce pas une révélation ni un grand déballage médiatique il me semble.
Tout le monde sait et dit qu'il va pas bien, qu'il est dans une mauvaise passe, et qu'il faut faire quelque chose pour l'aider. Et tant mieux que des gens s'y intéressent et communiquent dessus pour se mobiliser.

Bref, je pense que le principal sujet c'est le joueur et comment il va pouvoir remonter la pente plutôt que de commenter ce qu'à pu dire Wild.
Mes commentaires allaient simplement dans ce sens.

  • Anonym
    1605 points
  • il y a 1 mois
@balobal

On est pas obligé, mais pourquoi s’en priver puisque ça entraine à la fois des échanges politiques et juridiques et donc du clic et des revenus publicitaires ? Quand il y a un article de fonds, ou un truc super positif (comme l’initiative de Kellian Galletier par exemple), personne ne répond.

@balobal

On est pas obligé d'écrire un article avec un titre pareil non plus pour faire monter la sauce. "Hans-Peter Wild dézingue Latu".
C'est un peu facile d'utiliser les médias et leurs dérives quand ça nous arrange, mais ensuite de se plaindre des dérives des médias.

Il juste a dit quelque chose que tout le monde sait
Vous le saviez, c'est bien pour vous. Mais non tout le monde ne le savait pas (moi pour commencer), on parle de la vie de groupe d'un club dans un sport confidentiel. La majorité des gens ne s'y intéressaient pas et ne savaient pas, maintenant même madame Michu peut le savoir si par curiosité elle lit les titres du Midol dans son kiosque à journaux.

qu'il faut trouver des solutions
Qu'il les cherche avec le joueur, et peut-être qu'il les cherche déjà en interne (je l'espère). Mais cela n'a rien à faire sur la place publique, et encore moins sous une forme où il ne parle même pas de solutions.

Et tant mieux que des gens s'y intéressent et communiquent dessus pour se mobiliser.
Ce n'est pas un problème qui appartient "aux gens". C'est à Latu de décider à qui il veut en parler et de qui il veut de l'aide. Il y a des personnes qui ne supportent pas l'intrusion d'étrangers dans leur sphère intime et privée, et ce n'est ni à l'employeur ni aux supporters d'en décider.

Bref, je pense que le principal sujet c'est le joueur
Je suis entièrement d'accord. Mais du coup ça serait bien de commencer en premier par le respect du joueur en tant qu'individu, plutôt que de décider pour lui ce qui serait bien ou non ou de défendre son employeur qui semble vouloir décider pour lui.

@Team Viscères

a mon avis, "Ce n'est pas un problème qui appartient "aux gens". C'est à Latu de décider à qui il veut en parler et de qui il veut de l'aide. " est ce qu'il faut retenir.

@Le Haut Landais

Exactement... Et tout devient beaucoup plus simple et apaisé... Pas sûr que Wild la balance soit dans le même esprit...

@Le Haut Landais

Ce qui me rend triste dans le monde d'aujourd'hui, c'est que ce soit un truc ouvert au débat et non pas une évidence.
Heureusement de temps en temps il y a des gens qui réagissent comme toi pour me remonter le moral. 😊

@Team Viscères

malheureusement je dis aussi beaucoup de konneries

  • balobal
    1136 points
  • il y a 1 mois

Je suis étonné de voir autant de gens offusqués des propos. Le mec parle d'aider un mec qui est en plein naufrage, et que ça peut pas continuer comme ça. Vous avez l'impression qu'il va bien Latu ? Qu'il est en train de trouver de la sérénité, qu'il est bien à sa place, épanoui, en bonne santé, heureux ?

Ce n'est un secret pour personne le fait qu'il ait un soucis d'alcoolisme. L'alcoolisme est d'ailleurs plutôt présent dans le rugby, c'est pas la première fois que le sujet est légèrement abordé dans les médias.
Ce n'est jamais trop montré non plus, car c'est un sujet tabou quand on l'associe au rugby, sans doute parce qu'on tient trop à nos valeurs, la fiesta, l'alcool heureux, tous les bons moment associés à la 3ème mi-temps.

Mais la réalité n'est pas aussi heureuse il faut appeler un chat un chat il me semble et mettre en face des actions pour accompagner ceux qui en ont besoin. Faire comme si tout allait bien ne peut aider personne.

@balobal

En quoi les "problèmes" supposés de Latu nous concernent-ils ?... Surtout, en quoi le fait que Wild balance ça dans une itw va pouvoir aider à résoudre le "problème", s'il existe ?...
Et s'il existe, il me semble que c'est le genre de truc qui se travaille en équipe restreinte, coach, manager, président, joueur... Ou pas, si le joueur préfère s'en occuper autrement et ailleurs, ou ne pas s'en occuper, surtout si le "problème" consiste à descendre des rhum-coca plutôt que des Gin Capri-Sun !...

@balobal

Vous avez raison, le secret médical et le respect de la vie privée sont des valeurs accessoires qui ne valent pas grand chose face au besoin de buzz ou de piquer un joueur par média interposé. Risquer d'enfoncer encore plus un type en difficulté est un risque totalement acceptable du moment que l'on peut gagner en productivité professionnelle, le monde du travail n'est pas là pour faire du social mais du fric.

  • CEVEN
    195889 points
  • il y a 1 semaine
@Team Viscères

Dans en monde complètement décomplexé, votre propos aurait déclenché un tombereau de "gauchiasse dans ta face"
Il n'en est rien sur le 'Nistère
Rassurant, ouf
A.Smith et ses délires sur la main invisible (le fameux cinq contre un ) est le plus grand enfumage depuis l'éruption du mont Saint Helens
Le seul objectif: s'affranchir des obligations (ces "contraintes") pour développer un business plan qui maximise la ressource
Laquelle englobe aussi bien les matériaux que la main d’œuvre

@Team Viscères

Ca a l'air quand meme un peu plus compliqué. C'est indélicat d'étaler cela sur la place publique, mais quand les problemes sont niés ou réglés en interne on parle d'omerta et de langue de bois. Pas sur que garder ca en interne aide le joueur non plus, manifestement il n'est pas sur la pente ascendante. On ne sait pas ce qui a été fait ou pas pour convaincre le joueur de faire face au probleme. Quant au "social", Latu n'est pas tout seul. Son comportement a de l'influence sur les résultats du Stade Francais, donc sur les revenus du club, donc sur la situation "sociale" des autres joueurs, du staff et de tout le personnel (qui a priori ont besoin de "fric" pour vivre).

@Cyclotherapon

Ce que Hans Peter Wild semble oublier, c'est qu'il est employeur de Latu et non pas son propriétaire ou son tuteur légal. Il a des droits et des obligations sur la vie professionnelle du joueur, mais aucune sur sa vie perso.
Il est dans son droit d'exiger de son employé qu'il remplisse sa part du contrat, si ce dernier n'est pas à la hauteur il peut lui proposer une aide (médicale, psychologique, d'aménagement du contrat de travail par exemple) ou même rompre son contrat s'il peut le justifier légalement mais en aucun cas il n'a la légitimité pour décider de la façon dont le joueur doit gérer son souci à sa place.
À côté de cela il est soumis à des obligations dont le respect du secret médical, et quand bien même la terre entière serait au courant de ses problèmes avec l'alcool c'est toujours du ressort du secret médical. Ce n'est pas un concept qui se base sur la connaissance préalable d'un fait pour savoir si c'est révélable ou non, mais sur la protection de données privées.

Et il n'y a pas à parler d'omerta pour un sujet dont l'employeur n'a pas à parler. Cela reviendrait à accuser d'omerta un avocat parce qu'il ne révèle pas le contenu de ses conversations avec son client, un médecin parce qu'il ne révèle pas l'état de santé de son patient, etc.
Ce qui me rend dingue c'est qu'on est là sur un cas médiatique donc plus visible, mais c'est un sujet de plus en plus récurrent dans le monde du travail et peu importe que l'inspection du travail ou la justice tapent sur les doigts des employeurs à chaque fois, ces derniers sont de plus en plus décomplexés sur ce genre de transgressions et que petit à petit cela finit par rentrer dans la tête des gens que c'est normal alors que ce ne l'est pas.

  • nath
    56218 points
  • il y a 1 mois
@balobal

Tu penses que ça t'aiderait si ton employeur balançait tes problèmes médicaux dans la presse, tout en disant que l'ensemble de ton entreprise (voire tout ton pays) n'est pas assez professionnelle ? Moi j'aurais envie de me casser et de le laisser dans son caca.

  • balobal
    1136 points
  • il y a 1 mois
@nath

Rager sur ce qu'à dit ou fait un mec ça n'aide personne. On s'en fout un peu des mots d'une phrase qu'on attrape pour réagir et polémiquer. Ce serait bien plus intéressant d'être un peu plus empathique et constructif.

Le sujet de fond c'est qu'un joueur pro est en train de dériver et qu'il faut l'aider, l'accompagner. C'est ça qui est marquant et triste d'ailleurs.
Comment un mec qui est au très très haut niveau en arrive à craquer de la sorte ? La situation est malheureuse. Il faut chercher des solutions pas des coupables.

Je ne connais pas le sujet, comme nous tous d'ailleurs, et ne me permettrait pas de dire si la gestion du cas est bonne où pas. Je ne fais pas non plus partie de l'histoire ne m'impliquez pas dedans svp cela n'a aucun intérêt.

  • nath
    56218 points
  • il y a 1 mois
@balobal

Je suis d'accord avec toi, le top serait de venir en aide à ce joueur. Seulement comme tu le dis, on ne connait pas le sujet, c'est pour ça qu'ici on parle + de la sortie de son président que de la vie privée du joueur. Et donc, pour répondre à ton premier commentaire, il semble évident que tant de gens s'offusquent de ses propos, qui à mon sens ne vont faire que du mal au joueur plutôt que de l'aider

  • CEVEN
    195889 points
  • il y a 1 semaine
@nath

Totalement exact.
Si on rembobine le fil
- le joueur est hors-sujet quant à ce qui est demandé/attendu sur le pré
- le joueur est perdu et s'enfonce
- le joueur s'enfonce et il picole velu
- le joueur joue parce qu'il est payé pour ça

Mais pour l'accompagner au mieux, le Doc se dédouane en tant qu'employeur d'avoir laisser sombrer un salarié.
Beaucoup de leviers existent en Fr pour accompagner un salarié "en souffrance"; mais l'humaniste et Sauvage Doc préfère s'en défausser en pérorant

Pathétique personnage, quelque soit son parcours pro et perso. !

  • oc
    28196 points
  • il y a 1 semaine
@CEVEN

Haaaaaa , nous sommes bien loin de feu le bienveillant patriarcat .

  • CEVEN
    195889 points
  • il y a 1 semaine
@oc

"Le patriarcat est-il l'essence d'un humanisme" ?
J'ramasse les copies lors d'un prochain passage 😊

  • oc
    28196 points
  • il y a 1 semaine
@CEVEN

De l'humanisme , peut être ...Pas de l'humanité..
Au prix de l'essence , j'aime mieux la mamelle !

  • balobal
    1136 points
  • il y a 1 mois
@nath

Je pense que dans le fond tout le monde est assez bien intentionné, beaucoup de trop choses sont interprétées et nourrissent des émotions négatives. C'est humain et de plus en plus exacerbé d'ailleurs.

Je soulignais simplement que le fond du sujet c'est pas tel mot ou tel mot que bidule a dit... La rédaction vient de faire la même sur Jalibert par exemple. Des petits extraits de phrases bien choisis et des mise en contextes pour faire monter la mayonnaise sur les commentaires. Le titre de l'article est d'ailleurs éloquent.
Quel dommage car s'il veulent faire du reportage/journalisme il y a des sujets véritablement intéressants à traiter. Ici on peut parler des enjeux de la gestion humaine et pro dans un club, de la communication, du rôle du groupe, du thème alcool et rugby, du processus de dérive de ceux qui craquent et des solutions à creuser, des accompagnements... Pas mal d'angles d'attaques intéressants seraient envisageable à mon sens sur ce même sujet.

Ils ont préféré faire du clic et du commentaire, et ça fonctionne à merveille ! 🙂

  • Jak3192
    64251 points
  • il y a 1 mois

Pépère il est a la fois inelegant et réaliste.
Ça me poile complet quand je lis des trucs de ce tonneau 😂

J'ai déjà entendu le même discours sous Heineke Meyer. On tourne en rond.
De mauvais joueurs sont trop payés ? Mais, mon petit Hans-Peter, qui est responsable de l'addiction au pognon qui tombe du ciel ?
Qu'il se désengage, qu'il aille en MLR, s'il veut trouver des robots serviles. On sera pourri, on ira en ProD2 ou en fédérale mais on aura un projet réaliste, collectif et surement plus joyeux qu'être le Real Madrid du rugby ou je ne sais quelle ineptie. J'en ai ras le Q de ces millionnaires qui pensent que leur ego et plus important que l'aventure collective que représente un club de rugby.

  • Anonym
    1605 points
  • il y a 1 mois

On pensait avoir tout vu avec Boudjellal, Altrad, Lemaître ou Aldigé mais là Wild bat tous les records en terme de laideur. Il n’a rien compris à ce qu’est le SF, où plus exactement il l’a très bien compris mais le refuse.
Le Stade Français est un club de légende de notre rugby, un club qui a fait de grandes choses dans le passé (même récent) avec sa propre culture. Ce n’est pas parce que tu es le patron que tu peux te permettre d’arriver et de vouloir changer tout ce qui a été construit par 100 ans d’histoire. Une entreprise spécialisée dans la confection de chaises style Louis XIV ne deviendra jamais assureur en quelques années.
Je suis tout le contraire d’un supporter du SF, mais Wild commet les mêmes erreurs qu’un Altrad qui a mis plus de 10 ans à réussir à s’entourer de gars capable de faire vivre une culture du club. Le tout avec une inélégance incroyable frôlant l’illégal (dévoiler une pathologie d’un joueur protégé par le secret médical c’est pas interdit normalement ?).
Il ne faudra pas qu’il s’étonne si les tribunes continuent de se vider.

  • frakc
    9936 points
  • il y a 1 mois
@Anonym

Mouais... Cette "culture", ça a quand même été crée à coups de pognon, paillettes et mannequins a moitié à poil sur des chevaux... Ce n'est pas par son centre de formation que ce club a eut l'équipe qu'il a eut...

@frakc

Je me souviens que Guazzini proposait des matchs du SF à prix cassé... J'y suis allé avec mon amie et mon fils, tribune présidentielle, mon fils me saoulait pour savoir quelles caméras filmaient... À la buvette j'ai croisé plusieurs foisBohringer, ça se marrait bien...
Guazzini a monté le club avec la ville de Paris, époque Delanoë, jurisprudence Dalida...
Et puis il s'est bien fait arnaqué, Guazzini, "à la Nigériane", avec des types que Bernie les casseroles avait ramené : le discours c'était : "on peut investir, mais il y a des frais"... Et Laporte aurait fait un chèque, en loucedé, pour les frais... Bon, c'est l'histoire officielle... Ce qui est sûr c'est que Guazzini a morflé... Donc un peu de respect, ça peut pas faire de mal... Surtout quand on parle d'un mec qui en mérite un maaaaximum...

@frakc

Pourquoi toujours vouloir rabaisser les autres?
La culture de ton club est mieux pour quelles raisons?
En plus comme la très bien dis "anonym", malheureusement pour toi ta visé à côté en parlant du centre de formation, en 2015, le stade francais est champion de france avec :
-Slimani/-Bonfils/-Flanquart/-Burban/-Danty/-Camara
Soit 6 titulaires formé au stade francais. Vu que tu es pour toulouse je note que de mémoire ils étaient 7 titu en finale de hcup à être francais (pas formé à toulouse, francais)
Après que les paillettes et autres mannequins ne te plaisent pas, pas de problèmes, c'est ton droit, maintenant si tu pouvais éviter de dénigrer les clubs qui ne te plaise pas c'est encore mieux

  • frakc
    9936 points
  • il y a 1 mois
@PetitPedestre

Je n'avais pas vu ton message, je te répond. C'était un petit commentaire au débotté dans le feu de l'action, je ne cherchais pas à dénigrer les supporters ou les joueurs exceptionnels qui sont passés par le SF et le SF ne me déplaît pas. Comme je le dis plus bas, pour moi Sergio est l'un des plus grand, un modèle à suivre. Et lorsque je regarde un match de rugby sans Toulouse ou l'EDF je finis inconsciemment par supporter l'équipe qui "joue le mieux" à mon goût, celle qui a du panache, le plus de coeur, avec des joueurs un peu fantasques, celle qui me fait vibrer le plus et ça a souvent été le cas avec le SF,
Après je trouve ça très dénigrant l'utilisation de "femmes à poils" pour vendre quoi que ce soit et je trouve qu'il y en a déjà assez dans la pub et autre. Il y a des petites filles aussi qui veulent jouer au rugby et qui vont au match. Est-ce que c'est vraiment ça qu'on a envie de leur envoyer comme image de notre sport?
Ceci dit ça n'enlève rien au bilan de Max qui est tout simplement exceptionnel. Plus d'un se serait cassé les dents en reprenant deux clubs de 4ème division pour les faire fusionner et réussir en quelques saisons à soulever le bouclier et conquérir l'Europe.
Quand je parle de culture "hors sol" je me réfère un peu à ça. Certes le stade français a un lointain passé glorieux mais il n'y a pas eut de transmission pendant 80 ans. De mémoire, pour leur première saison en top 14 il avait recruté environ 25 joueurs. Ce qui parait inévitable, tu ne peux pas te baser sur deux effectifs de 4ème pour bâtir une équipe de champions en 5 ans.
Après pour voler au secours de Balès et ses coéquipiers, tu évoques des chiffres bruts sans les contextualiser non plus. Pour la finale de HCup on a deux jokers médicaux sur le terrain qui sont forcément des étrangers. Normalement il y aurait du avoir Guitoune au lieu de Chocobares et Mola au lieu de Mallia. Ou bien Tauzin et Bonneval. Mais tous nos 3/4 étaient gravement blessés. Ensuite Kaino est titulaire parce que Tolofua et Miquel et Placine sont blessés. Normalement Kaino devait passer une dernière saison tranquille dans un rôle de transmission.
Il faut juger une équipe sur l'ensemble d'une saison et pas seulement se focaliser sur un match. C'est vrai que sur la finale il y a une majorité d'étrangers. Mais généralement tu avais plutôt un ratio 9/6 ce qui ne me semble pas particulièrement choquant.
Et puis une équipe ce ne sont pas 15 joueurs mais beaucoup plus, surtout si tu joues sur les deux tableaux. Ça me semble plus juste de regarder l'ensemble de l'effectif qui joue en équipe première. Il y a cette année 12 étrangers pour 31 français. Ça ne me semble pas être bien différent des autres clubs,
Tu évoques la génération 2015 et tu as raison. Gozinni a réussit à impulser quelque chose de réel. Avec une très belle génération de joueur fait maison. Mais après son départ on a sérieusement envisagé la disparition du club... Tu imagines, je ne sais pas, pour prendre un autre club historique, Agen disparaître parce qu'ils sont descendu en Pro D2? N'y a t'il pas là la manifestation d'une petite faiblesse dans l'encrage du club; de la culture rugby à Paris? Je ne sais pas, je n'y vis pas, c'est l'impression que ça me donne.

@frakc

Bonjour, effectivement je me suis un peu emporté, je ne voulais pas remettre en cause la formation toulousaine loin de là.
Au delà du nombre de francais, leur formation est impressionnante.
J'ai sûrement sur-réagis à ton commentaire (du au guillemet sur culture).
Pour l'encrage du rugby à Paris, t'en fais pas pour ca, l'idf est la région avec le plus de pratiquant, le nom de paris ca fais vendre, ect
Et puis même si on disparaît du rugby pro, je dirais pas que lourdes à pas d'encrage rugbystique, pourtant il ne sont plus pro...
Après pour les "femmes à poil", comme j'ai dis tu as le droit de pas aimer je vais pas rentrer dans ce débat j'ai pas vraiment d'avis dessus.

  • Manu
    16705 points
  • il y a 1 mois
@PetitPedestre

On peut toujours jouer à celui qui pisse le plus loin.
Je ne suis ni supporter de Paris ni de Toulouse.
Mais, tout comme le projet de Wild ne semble pas trop respecter l'ADN du Stade Français défini par Guazzini et cela m'agace un peu (en même temps, le germano-suisse met son argent et à le droit de vouloir définir un nouveau modèle), je ne peux cependant te laisser dire certaines approximations: l'ADN de Toulouse c'est son centre de formation (pas celui de Paris même s'il y a eu l'exception de 2015, qui n'a pas duré). Et tu oublies de dire que parmi les remplaçants lors de la finale européenne de 2021, il y avait 5 joueurs issus du centre de formation toulousain (et plus des 6 titulaires). C'est unique dans notre championnat et Toulouse nous a permis d'avoir enfin un Grand Chelem.

@Manu

Je me risquerais pas de jouer à qui pisse le plus loin avec toulouse, je suis sûre de perdre aha.
Ma comparaison est très maladroite, d'autant plus que toulouse avait bien 6 joueurs formés au club titulaires 😊 (ce qui pour moi veux dire bien plus que juste jiff où "francais") mais elle viens juste en réponse à celle d'un supporteur toulousain qui semble "nier" l'existence d'une culture et d'une formation au stade francais.
C'est très cliché, c'est comme la colonie sud af de montpelier, les mercenaires de toulon où le jeu ennuyant de castres.
On s'éloigne du sujet mais que veux tu dire par "2015 n'a pas duré"? Si c'est en terme de résultat je suis d'accord, si c'est en terme de projet de formation, désolé mais tu es dans l'erreur.
Silva, panis, azagoh (formé à massy mais francilien, je reconnais que c'est un peu tiré par les cheveux de l'inclure 😛), giovanni, gabrillagues, burban, chapuis, francoz, macalou, barré, delbouis ou etien te saluent. Coville selon les critères.
Pour ce qui est de dire qu'on est chelemard grâce au stade toulousain, heuresement que tu n'as pas un blazon rouge et noir, sinon on te tomberais dessus 😊

  • Manu
    16705 points
  • il y a 1 mois
@PetitPedestre

2015 n'a pas duré car les joueurs cités ont tous quitté le club depuis (sauf Burban qui part en retraite cette saison et Bonfils il y a 2 ans pour raisons médicales). Tu as oublié Bonneval.

Après tu l'as toi même dit le Stade Français n'est pas un club formateur au sens où il ne fait pas émerger des joueurs depuis les petits ou les cadets. Il les fait venir de Massy ou du 93 à leurs 18 ou 20 ans (Macalou, Azagoh, Coville, Barré, Melkidze, Delbouis et à 21 ans Burban) , à part Panis (poussin), Da Silva (cadet), De Giovani (Poussin), Francoz (cadet) ou Chapuis (cadet) voire Gabrillagues (17 ans)
Et pour ton information Etien est arrivé à 23 ans de Massy et Delbouis à 21.
Eh, oui la réalité est parfois cruelle.
Mais le sujet n'est pas là car comme je te l'ai dit ce n'est pas dans l'ADN du club (dû à l'histoire du Stade Français et de Guazzini). Le Racing Metro a toujours su capter des joueurs très tôt grâce à sa proximité avec le Lycée Lakanal où sont quand même passés certains joueurs précédemment cités (Gabrillagues, Barré , Mc Alou) et avant eux Danty Flanquart ou kayser et Lombard.

  • Anonym
    1605 points
  • il y a 1 mois
@frakc

Tout d’abord, j’ai envie de te répondre que toute les cultures et tous les titres se gagne à coups de pognon. Même ceux du grand Stade Toulousain en noir et blanc.
Ensuite, pour rappel, l’an dernier en barrage, le SF alignait sur la feuille de match 12 joueurs (si mes comptes sont bons, mais je peux me tromper) ayant un contrat espoir au SF ainsi que quelques joueurs au club depuis plus de 5 ans. On est très loin d’une équipe bâtie uniquement sur le pognon de son propriétaire comme a pu l’être le grand Toulon où le petit MHR.
Si on prend un peu de recul sur la finale gagnée en 2015, là aussi il y avait un noyau très important de joueurs du sérail. Peut-être encore plus que l’an dernier. Et c’est leur solidarité qui leur a permis de gagner le titre cette année là.
Pour l’équipe du début du millénaire, championne en 2003, 2004 et 2007, la situation est certes différente mais le rugby showbiz c’est après-tout aussi une culture (même si on aime pas les femmes à moitié à poil sur des chevaux et qu’on préfère les comptables, les fusées et les banquiers). Il n’y a pas que la culture du ST qui ai de la valeur.

  • frakc
    9936 points
  • il y a 1 mois
@Anonym

Tout d’abord, j’ai envie de te répondre que toute les cultures et tous les titres se gagne à coups de pognon. Même ceux du grand Stade Toulousain en noir et blanc.
Bien sûr qu'il y a du pognon à Toulouse, mais moins qu'au SF... Du coup qu'est ce qu'il manque à Paris?
Le pognon ils l'ont.
Après je ne faisais pas une comparaison avec Toulouse... Et bien loin de moi l'idée de penser qu'il n'y à que Toulouse où il y a une culture rugby... Je ne vais pas te raconter ma vie ou celles de mes parents et de mes grands parents, mais ils ne sont pas de Toulouse et viennent de différents endroits en Occitanie, des villes 100% rugby.
Paris ça me semble plus artificiel. Tu compares avec Toulon, mais Toulon c'est une ville rugby, les villages autours ce sont des villages rugby. Il n'y a pas le même terroir.
Ce n'est pas une critique, un simple constat.
Et si tu me dis qu'il y a plein d'espoirs formés au club qui se réalisent, tant mieux pour le SF.

  • Anonym
    1605 points
  • il y a 1 mois
@frakc

La culture c’est un tout et on ne peut pas la résumer à quelques points ou encore moins à un point en particulier.
Le Stade Français, c’est tout de même un club qui a été fondé en 1891 et qui a été le premier grand club hexagonal à une autre époque. Il y a un énorme trou de presque un siècle dans le palmarès du club mais ce qu’a pu faire Guazzini dans les années 90, ça se respecte malgré tout. Même si je trouvais le SF de cette époque grossier et bling-bling, ça a largement contribué à sortir notre sport d’une certaine consanguinité et à le propulser vers le professionnalisme (avec tous les avantages et les défauts que cela comporte).
Sans lui, on ne se gargariserait peut-être pas des résultats de notre XV de France et on continuerait à manger du cassoulet toute la semaine avant de jouer contre la Roumanie (mais c’est de la pure spéculation on est bien d’accord).

Mais je vais m’arrêter là car je me rend compte que je défend le SF ce qui m’amène à me poser des questions existentielles sur qui je suis réellement et ce que j’ai bien pu manger pour en arriver là.

  • frakc
    9936 points
  • il y a 1 mois
@Anonym

Ah bon, tu n'es pas supporter du stade français? Ce n'est pas pour remuer le couteau dans la plaie (existentielle) mais je pensais en te lisant que tu avais au moins un poster de Sergio dans ton salon (qui pour moi est l'un des plus grands joueurs des temps modernes).

  • LaKiks
    7813 points
  • il y a 1 mois

J'adore quand un milliardaire nous explique que des joueurs sont payés trop cher par rapport à ce qu'ils apportent.... On lui explique que de créer un jus de "fruit" n'est pas "mériter" des milliards mais uniquement surfer sur une politique libérale qui permet de faire fructifier d'importants capitaux initiaux en vendant un poison trop sucré qui décime la jeunesse? Dans un monde éthique ce mec on le redescendrait sur terre. Mais il a bien de la chance, les français ont choisit de tolérer ce genre d'ineptie pour au moins 5 ans de plus.

@LaKiks

Décimer la jeunesse? Rien que ca. Ca n'a rien a voir avec le libéralisme ou pas. Je n'ai jamais bu de Capri Sun de ma vie je crois. C'est tout a fait possible sans intervention du gouvernement. Les gens sont libres de ce qu'ils achetent ou pas. La loi oblige déja les producteurs a indiquer les ingrédients sur l'emballage, apres a chacun de décider en son ame et conscience. Ca ne s'appelle pas libéralisme mais simplement liberté. Etes-vous contre ? Qui donc devrait décider de ce que nous consommons si ce n'est nous-memes ?

@Cyclotherapon

Tu fais (volontairement?) abstraction du matraquage publicitaire subi par les jeunes, cible marketing principale du Capri Sun, ainsi que du rôle hyper addictif du sucre dont le produit est rempli
Mais c'est sur que ça complique un peu ta vision binaire
Viens on applique ton argumentaire libéral claqué à tous les produits néfastes pour la santé:
-Les fumeurs fument alors que c'est écrit que c'est bof-> Ils n'ont qu'à arrêter
-Les alcooliques boivent trop d'alcool alors que c'est écris qu'il faut en boire modérément -> Ils n'ont qu'à modérer leur consommation
-Les obèses mangent trop gras/sucré alors qu'on explique l'inverse en petit dans les pubs -> Ils n'ont qu'à manger plus équilibré et faire du sport
S'il ne le font pas malgré toute ces mises en garde c'est qu'ils sont bien bêtes tous ces gens


Et sinon il y a une épidémie d'obésité et de diabète de type 2 en France et l'océan est rempli de plastique. Mais fort heureusement on est libres de choisir de quelle manière on va ruiner la sécu et la planète 👍

@Nicolas Sans Chaise

Ma vision binaire, lol. La liberté implique la responsabilité personnelle, en effet. Apres on peut tout a fait etre contre la liberté et penser que les gens ont besoin qu'on leur dise quoi faire, ce n'est pas ma préférence c'est tout. Pas sur que ca regle les problemes de santé publique ceci dit, que je sache les dictatures comptent leur lot de fumeurs, alcooliques et obeses. Il n'y a pas de systeme parfait.

@Cyclotherapon

Je vais résumer ton argumentaire:
- Les gens font bien ce qu'ils veulent et sont responsables de leur addiction
- Si on veut agir pour endiguer l'épidémie de diabète/obésité et avoir une planète un peu moins bouffée par le plastique c'est qu'on souhaite la dictature

Je suis époustouflé par tant de non binarité

@Nicolas Sans Chaise

Ravi de t'époustoufler! Ca ne m'arrive pas tous les jours. Par contre je crois que tu emploies le terme de binarité sans savoir ce qu'il veut dire.

Tu résumes mal mon argumentaire. Tu peux agir contre les problemes de santé publique et de pollution sans souhaiter la dictature et en respectant la liberté des autres. Par l'éducation, le dialogue, par exemple. Qui ne sont en rien contradictoires avec le libéralisme. Autre terme que clairement tu ne comprends pas.

@Cyclotherapon

Je te ferai pas l'insulte de croire que tu n'as pas compris l'ironie de ma phrase, néanmoins ça me m'étonne pas que ça ne t'arrive pas tous les jours.
Si tu veux faire le kéké et te palucher en balançant la définition du Larousse de la binarité ou du libéralisme libre à toi, si ça te fais te sentir puissant, alors fonce champion.

Ton propre résumé de ton argumentaire est exactement conforme au mien, tu es juste trop borné pour le voir. Si on pense que le dialogue et l'éducation ne suffisent pas alors on souhaite la dictature... Le niveau ras des pâquerettes d'un tel argument est juste navrant.
Par ailleurs, le dialogue et l'éducation, c'est exactement ce qu'on fait depuis 20 ans et tous les faits montrent que ça n'a aucune espèce d'efficacité
Mais bon les gens sont responsables donc c'est leur faute, pas besoin de légiférer faudrait pas devenir une dictature

@Nicolas Sans Chaise

Quelle agressivité. Quelle puissance rhétorique. Fascinant.

Je suis ravi d'apprendre qu'il n'y a pas de lois en France. Ca fait longtemps que j'ai quitté le pays, je ne m'étais pas rendu compte que l'on avait brulé tous ces épais codes avec plein de lois. Puisqu'on est reparti a zéro, alors je suis d'accord il faut légiférer, je ne crois pas a l'absence de lois. Que proposes-tu dans ta non-binarité magnifique?

  • LaKiks
    7813 points
  • il y a 1 mois
@Cyclotherapon

Je suis pour la liberté, la vraie. Ce que tu cite ne s'appelle liberté que si on oublie l'impact massif de la publicité et le sucre ajouté qui ne sert qu'à créer une addiction en particulier chez les jeunes, le tout camouflé derrière un message mensonger que cette boisson est saine car contient des jus de fruits et permet ainsi de contourner la vigilence des parents trop heureux de faire plaisir à leur enfants pour aller regarder ce que cache véritablement le produit.
Oui j'appelle ça du libéralisme et non de la liberté.
Toutefois, car ce n'est pas véritablement le centre de mon commentaire (même si ce weekend m'a rendu un poil taquin à ce sujet) ce que je souhaitais était surtout de pointer du doigt le culot pour un milliardaire d'oser critiquer la valeur ajoutée d'un joueur qui risque sa santé chaque weekend alors que lui n'a jamais rien fait pour mériter ce type de revenu (en cas de désaccord, petit rappel, 10'000 euros par jour depuis la révolution française jusqu'à aujourd'hui = 850 millions environ. Qu'on m'explique comment on peut "mériter" d'être multi-milliardaire, indépendamment de nos divergeances politiques).

  • frakc
    9936 points
  • il y a 1 mois
@LaKiks

Ça y est, Mélanchon fait plus de 20 pourcents et on ressort l'artillerie dialectique marxiste. C'est le kolkhoze contre le glucose!

  • CEVEN
    195889 points
  • il y a 1 semaine
@frakc

Ma contribution plus haut est-elle dialectique, dogmatique, zygomatique ?
Les aspérités du Doc Wild relevées par @LaKiks se posent audelà du prosélytisme quant au fond.

Jouer au père fouettard est une chose en tant que boss.
En appeler à l'éthique, la valeur travail tout en jetant sur la place publique une info qui concerne la sphère privée d'un de ses salariés est imbitable (et à chier).

N'y voyez là qu'une appréciation factuelle et .... subjective

  • LaKiks
    7813 points
  • il y a 1 mois
@frakc

Je te rassure, je n'ai pas attendu ses 20% pour avoir ce type de discours mais c'est évident que je me sens moins seul !
Et j'ose même inclure Poutou, ça fait 23%!

  • frakc
    9936 points
  • il y a 1 mois
@LaKiks

Inclure un trotskyste? Il y a de fortes chances que tout ça finisse en scission...

  • LaKiks
    7813 points
  • il y a 1 mois
@frakc

mouais, Poutout on le dit trotskyste parce que ça rassure les gens de mettre un "-iste" sur des idées, mais au fonds elles sont très loin de celles du sanguinaire Léon.

  • frakc
    9936 points
  • il y a 1 mois
@LaKiks

Ne dis pas ça, Krivine va se retourner dans sa tombe!

  • oc
    28196 points
  • il y a 1 mois
@LaKiks

POUTOU , ce sont les trois pourcent de tendresse dans la tambouille ?

@LaKiks

Je te rejoins sur le mérite, c'est un concept surcoté a mon avis. Je n'ai aucune sympathie sur les multi-milliardaire qui pensent que leur situation n'est due qu'a leur mérite personnel, je te rassure.

  • CEVEN
    195889 points
  • il y a 1 semaine
@Cyclotherapon

En somme la contribution de @LaKiks porpose quelque chose qui devrait nous interpeller
Bien au-delà de toutes considérations politiques ou, pire, dogmatiques, s'impose la question de la santé publique (vaste foutoir s'il en est) et de l'indéfendable posture du "libre choix"
Cet argument dispensé ad nauseam : "consommateur responsable"
Tandis que celui qui propose de la m3rde en tube (ou en sachet) se drape de l'imparable virginité: "Il existe un marché, la demande est là"

Les milliards aussi le sont, sans guère de scrupules quant la qualité de la came et ses conséquences sur la population
Éthique et toc ?

@CEVEN

Quelle alternative alors? Qui décide a la place du consommateur? Selon quels criteres?

  • CEVEN
    195889 points
  • il y a 1 semaine
@Cyclotherapon

Ne disposant ni de l'intelligence, ni de réseaux, impossible de proposer une alternative étayée.

En même temps, si le lobby agroalimentaire pouvait être "bordé/bridé" par de strictes règles du jeu:
-interdire de vendre de la m3rde et d'en faire la promo
→ Ce serait tout bénef pour la santé publique,
→ Ce ne serait pas un absolu scandale non plus. ..

Quant à votre question «Qui décide a la place du consommateur?
Selon quels criteres?»


Il n"est pas tant question de savoir qui décide, mais plutôt (wouaf le chien) quelles exigences sanitaires doivent prévaloir pour garantir la commercialisation d'un concentré de jus de sucre ...
...ou d'un hamburger, d'un soda, voire d'une pizza Buitoni

Balancer dans les médias l'addiction à l'alcool d'un de ces salarié est d'une inélégance incroyable
Presque autant que de tirer des conclusions sur l'ensemble des travailleurs français qui seraient champions de la discussion avant l'exécution à partir de l'exemple du Stade Français
Tout ça pour nous servir le discours éculé de libéraux à base de "c'est mieux au States ou en Allemagne, là bas les gens ils bossent vraiment, la France c'est des feignants et des grévistes" Toujours le même blabla qui nous est servis pour justifier tout et n'importe quoi en nous dévalorisant
S'il n'est pas content il peut s'en aller et reprendre un club de Bundesliga

Le mec est vraiment puant et ce permet de nous juger. Qu'à cela ne tienne on n'a qu'à le juger nous aussi:
C'est un fils à papa planqué en Suisse qui a hérité d'à peu près tout ce qu'il possède. Il a fait grandir Capri Sun, une jus au gout affreux, bourré de sucre, emballé dans du plastique qui termine dans les océans. Donc il a participé à faire baisser les standards de goût des Européens, à développé l'épidémie d'obésité et de diabète et a participé au pourrissement généralisé de la planète.
Mais à part ça on devrait prendre en compte son avis

Et oui mon seum de dimanche soir m'a aidé à écrire ce commentaire

  • AKA
    57364 points
  • il y a 1 mois
@Nicolas Sans Chaise

Toi tu est chaud bouillant pour l' article de ce matin: " Antoine Dupont, Cameron Woki et 3 autres rugby(wo)men appellent à voter Macron au second tour"

@Nicolas Sans Chaise

Euh... L'Allemagne est quand même mieux que la France sur pas mal de domaines. Entre autre sur la culture de la recherche de consensus et la co-responsabilité en entreprise. Aussi, je crains beaucoup moins la venue au pouvoir d'un parti extrémiste en Allemagne qu'en France. Ici, sur les quatre premiers candidats trois sont des extrémistes.

  • Anonym
    1605 points
  • il y a 1 mois
@potemkine09

Tu as tout à fait raison, les deux candidats d’extrême droite sont par définition des extrêmes et Macron est un extrêmiste du libéralisme capitaliste 😁.

Quand Wild dit qu’aux USA et en Allemagne, on fait ce qu’il dit mais qu’en France, on discute, est-ce que tu trouve qu’il est représentatif de la culture du consensus et de la co-responsabilité ? En tout cas, son affirmation sur le business en France ne me paraît pas refléter une recherche du consensus et la co-responsabilité mais plutôt une jérémiade de milliardaire habitué à ce que tout se passe comme son papa lui a dit que ça devait se passer.

Autant on peut discuter de rugby pendant des heures, autant dès qu’il est question de politique, on sent vite les tensions poindre.

@potemkine09

Merci d'avoir rapporté ici les analyses pointues des experts du café du commerce de Toulouse, c'est vraiment très enrichissant

  • vevere
    70749 points
  • il y a 1 mois
@Nicolas Sans Chaise

Le patron de Fiducial est tellement plus élégant 😉

Le SF s'est séparé de certains joueurs (Danty, Fickou) qui manque en tant qu'historique et leader. Para peut faire la maille mais il est quand même en fin de carrière.

Derniers articles

News
Vidéos
News
Vidéos
Vidéos
Vidéos
Vidéos
Vidéos
Vidéos
News
Vidéos