RUGBY. Top 14. Jules Plisson au Stade Rochelais : une relance manquée !
Le passage de Jules Plisson à La Rochelle ne lui aura pas permis de se relancer.
Alors que l’aventure maritime de Plisson arrive à son terme, faisons un bref résumé de son passage à La Rochelle, qui n’aura pas été très fructueux.

On l’avait vu heureux et libéré, lors de son arrivée au Stade Rochelais, en novembre 2019. Un départ compliqué de son club de cœur, le Stade Français, mais qui était la bonne solution pour le Parisien, en perte de vitesse du côté de la capitale. Deux ans plus tard, Jules Plisson a décidé de rejoindre, au terme de son contrat, une troisième écurie du Top 14 : Clermont. Un choix dicté par la forte concurrence qui s’annonce au Stade Rochelais la saison prochaine (Hastoy et Seuteni notamment), mais également par les performances sur le terrain du natif Neuilly-sur-Seine, qui n’ont pas convaincu Ronan O’Gara et son staff.

TRANSFERT. Top 14. Jules Plisson (La Rochelle) vers Clermont pour plusieurs saisonsTRANSFERT. Top 14. Jules Plisson (La Rochelle) vers Clermont pour plusieurs saisonsÀ l’ASM, Jules Plisson retrouvera son ancien manager, Jono Gibbes, avec qui il avait été sous ses ordres durant un an et demi (2019-2021). Un mariage qui avait plutôt bien fonctionné au départ, puisqu’on sentait l’ancien joueur du Stade Français reprendre confiance petit à petit. Lors de sa première saison, Plisson s'était tout de suite imposé comme un titulaire dans l'effectif rochelais, avec notamment 7 titularisations sur 8 matchs en Top 14. Des matchs pleins, qui ont permis à l'ouvreur de retrouver de la crédibilité, que ce soit dans le jeu courant ou au pied. Malheureusement pour lui, la COVID a stoppé brutalement cette saison 2019-2020, et par la même occasion, sa bonne forme du moment.

''C'est forcément compliqué'' : Un avenir loin de la France, la concurrence en 10, Plisson se confie''C'est forcément compliqué'' : Un avenir loin de la France, la concurrence en 10, Plisson se confie
Convaincu par son choix, Plisson attaque la saison 2020-2021 tout aussi bien que la saison passée, enchaînant les bonnes prestations. Il profite également des blessures de son concurrent West, pour accumuler du temps de jeu à l'ouverture. On se souvient de très bons matchs de sa part, notamment face à Bayonne ou lors de la réception de Castres. Mais voilà, au fil de l'année, et malgré une équipe maritime qui marche sur l'eau, le champion de France 2015 ne semble plus aussi décisif qu'au début. Sa précision face aux perches recommence à faire défaut, et le retour de West pousse le Français sur le banc. Il finira d'ailleurs l'année à cette place, ne débutant pas les matchs importants du Stade Rochelais, et ce, malgré les performances pas toujours bonnes du Néo-Zélandais. Une saison frustrante pour Plisson, qui, comme le reste de ses coéquipiers, ne soulèvera aucun trophée.

TRANSFERT. Top 14. Antoine Hastoy confirme son départ après 11 ans à la Section PaloiseTRANSFERT. Top 14. Antoine Hastoy confirme son départ après 11 ans à la Section PaloiseUn bilan mitigé donc sous l'ère Gibbes, et qui ne fera qu'empirer lors de la prise de fonction de Ronan O'Gara en juin dernier. Avec seulement 6 matchs joués pour 3 titularisations, Jules Plisson n'aura jamais convaincu son nouvel entraîneur, avec notamment des prestations ratées face à Brive et au Stade Français. Au final, Jules Plisson sous le maillot de la Rochelle, c'est 39 matchs disputés, 24 en tant que titulaire et 296 points inscrits depuis novembre 2019.

STADE ROCHELAIS. TOP 14. Sans pitié, le public de Brive humilie Jules PlissonSTADE ROCHELAIS. TOP 14. Sans pitié, le public de Brive humilie Jules Plisson

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • jojo7
    13026 points
  • il y a 2 ans

Pour autant que je me souvienne il n'a pas eu que des mauvaises prestations avec La Rochelle .Son successeur n'a pas fait que des miracles non plus . Alors , finalement , que penser de toute cette histoire !

Derniers articles

News
Vidéos
News
News
News
News
News
News
News
News
Vidéos