TOP 14. Avant Semi Radradra, quels joueurs ont déjà quitté un club avant d'y revenir ?
Semi Radradra pourrait imiter Mathieu Bastareaud, de retour dans son ancien club cette année.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Selon plusieurs sources, Semi Radradra serait proche d'un retour à Bordeaux la saison prochaine. Une situation rare, mais pas unique, dans l'histoire du Top 14.

Et si Semi Radradra revenait en Top 14 ? Et si l'ancien meilleur centre du monde retournait à l'UBB, là où il a clairement explosé à la face du rugby à XV ? Selon le Midi Olympique, le club girondin aurait en tout cas l'intention de faire revenir le Fidjien de Bristol, dont le salaire aura désormais du mal à être assumé en Angleterre, entre les finances en rade et le salary cap revu à la baisse la saison prochaine. Clairement, les planètes semblent être alignées pour que le centre de 30 ans revienne faire chavirer Chaban. D'autant que les clubs français disposent aujourd'hui d'une force de frappe qui n'a peut-être jamais été aussi supérieure à celle de leurs homologues britanniques... Mais est-ce récurrent, que des joueurs reviennent dans leur ancien club, en France ?

TRANSFERT. Et si l'ancien meilleur centre du monde revenait en Top 14 ?TRANSFERT. Et si l'ancien meilleur centre du monde revenait en Top 14 ?

Louis Picamoles

En vous posant cette question, le nom de Picamoles vous est forcément revenu en tête. Souvenez-vous : en 2009, après avoir fait toutes ses classes au MHR, le numéro 8 décide de quitter le club où il a grandi pour aller voir ailleurs, et plus grand. Direction Toulouse, où il fera valoir son plein potentiel jusqu'à devenir l'un des meilleurs joueurs de la planète à son poste. Mais en 2016, alors que le club rouge et noir est sur la pente descendante, le natif de Paris tente un nouveau challenge bien rémunéré en s'engageant à Northampton. Une saison plus tard et après une pige plus que réussie, le voici de retour en France. Où ça ? Eh bien oui, à Montpellier, dans un club qui n'a néanmoins plus rien à voir avec celui qu'il avait quitté à l'orée des années 2010. Trois ans plus tard et ce jusqu'en juin dernier, il ira terminer sa carrière à l'UBB. 

VIDÉO. En 2015, Picamoles était certainement l'un des meilleurs 8 au mondeVIDÉO. En 2015, Picamoles était certainement l'un des meilleurs 8 au monde

Mathieu Bastareaud

Là encore, sacré retour de la part de Bastarocket. Alors que beaucoup le voyaient ne jamais pouvoir rechausser les crampons lors de sa dernière année de contrat à Lyon, l'ancien centre fini par être engagé par le RCT en septembre dernier, après des mois de travail acharné pour retrouver ses moyens physiques. Résultat, 3 ans après son départ de la Rade, le triple champion d'Europe est de retour dans le club avec lequel il a tout connu. Pour l'heure, gêné par plusieurs pépins, il n'a pu disputer que 7 matchs cette saison. Mais l'essentiel est ailleurs pour Mayol, qui a pu retrouver l'un de ses anciens chouchous.

TOP 14. Le retour de Mathieu Bastareaud : une aubaine pour ce RCT-là !TOP 14. Le retour de Mathieu Bastareaud : une aubaine pour ce RCT-là !

Jérémy Sinzelle

Pour Sinzelle, l'idée est la même que pour Picamoles. S'il effectue toutes les catégories de jeunes dans le Var jusqu'à atteindre l'équipe première, le natif de Nice a un très faible temps de jeu en début de carrière. Il choisit donc de rejoindre le Stade Français en 2012, où il deviendra un indispensable avec le temps, grâce notamment à son agressivité, son intelligence dans le jeu et sa polyvalence. En 2017, il devient ensuite l'un des premiers parisiens à quitter la capitale pour l'océan Atlantique et s'engage à La Rochelle, avec qui il glanera notamment la Champions Cup, au printemps dernier. En 2022/2023, il est de retour chez son premier club professionnel, au RCT, où il a signé pour 3 ans et se partage jusqu'ici le poste de centre avec Waisea et Paia'aua, principalement.

TOP 14. De retour à la maison, que peut emmener au RCT l'enfant du club Jérémy Sinzelle ?TOP 14. De retour à la maison, que peut emmener au RCT l'enfant du club Jérémy Sinzelle ?

Voilà pour quelques gros noms du Top 14. Auraient également pu être cités, en France, Antoine Erbani (Agen), Jean Monribot (Bayonne), Damien Chouly (USAP), Steffon Armitage (Nice)... 

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Il faut dire que ce Semi-là est aussi un poids lourd !

Et Doumayrou aussi, au MHR on a laissé partir un joueur en devenir pour récupérer un all-black 😀

@franchute

Le pauvre, j'ai rarement vu un mec se faire coller une étiquette comme ça, alors qu'il n'avait rien demandé ! Merci le coach !

@Fufu Brindacier

Il etait pas oblige de le retweeter et donc de le montrer a tout le monde non plus

@Yionel ma star

C'est vrai il a fait ça ? J'ai pas twitter je savais pas. C'est pas très malin de sa part alors !

@Fufu Brindacier

Oui, je pense que c'est surtout pour ca qu'il se fait vanner

@Yionel ma star

Ben oui dans ce cas-là c'est mérité, et je retire mon premier commentaire ! 😃

Quand tu fais un retour dans ton club, tu paies plus d'impôts sur le revenu ?

Derniers articles

Vidéos
Vidéos
News
News
Vidéos
Vidéos
News
Transferts
News
Sponsorisé News
Transferts