RUGBY. VIDÉO. La combinaison de génie qui envoie les Toulousains à dame
Top 14. Les Toulousains ont hypnotisé la défense du Racing 92 avec une combinaison peu commune.
Face au Racing 92, les Toulousains ont réalisé une combinaison spéciale qui a porté ses fruits. Une arme de plus pour affoler les défenses du Top 14 ?

23e minute de jeu au stade Ernest-Wallon samedi soir. Alors que Cameron Woki vient d’être pénalisé, les Toulousains obtiennent une pénalité à quelques mètres de la Terre promise. Dans le rugby moderne, le principal réflexe est de taper en touche. Mais les joueurs d’Ugo Mola optent pour une pénalité jouée à la main et la suite va en perturber plus d’un. C’est Peato Mauvaka qui va lancer ce mouvement. Le talonneur international (16 sélections) met en jeu la balle, Antoine Dupont part en leurre, ce qui permet à Meafou de s’emparer du cuir pour aller tranquillement derrière la ligne. Focalisés par le départ de Dupont, les joueurs du Racing 92 n’y ont vu que du feu. Du mouvement à tout-va, des leurres et la puissance du seconde ligne (2m03, 145kg), tous ces éléments orchestrés de manière parfaite ont complètement troublé la défense francilienne, mais aussi les spectateurs d’Ernest-Wallon qui ont dû s'attarder sur les grands écrans pour réaliser la supercherie des Toulousains. Une combinaison que l’on risque de revoir et qui va amener les staffs de Top 14 à prolonger les séances vidéos.

Top 14. Plein de roublardise, le CO a t-il signé la fin des pénaltouches ?Top 14. Plein de roublardise, le CO a t-il signé la fin des pénaltouches ?

Le retour des pénalités jouées à la main ?

Les plus anciens y verront là un remake de la combinaison “Jolimont” utilisée par le Stade Toulousain à la fin du XXe siècle. Mais ce lancement rappelle aussi le football américain. Une chose est sûre, Antoine Dupont et ses coéquipiers pourraient bien relancer un temps de jeu bien peu utilisé de nos jours : les pénalités jouées à la main. Depuis quelques temps déjà, Exeter et Castres usent de ces pénalités à la main avec plus ou moins de réussite. Délaissée au profit de la touche ou de la mêlée, l’option peut paraître plus sûre en cas de conquête défaillante. Mais aussi plus créative comme le démontre l’action réalisée par Mauvaka et ses compères. Une combinaison bien travaillée, bien orchestrée, qui a un but principal : créer l'incertitude. Un mouvement peut être plus agréable pour le spectateur qu’une mêlée rejouée plusieurs fois ou qu’un maul laborieux. Une chose est sûre, l’action toulousaine risque de donner des idées à certains managers de Top 14. Reste à voir si l’application sera aussi bonne. Attention, tous les clubs ne possèdent pas des leurres de la qualité d’Antoine Dupont. Car sur l’action, c’est bien son départ qui monopolise le plus les défenseurs franciliens. 

RÉSUMÉ VIDÉO. Comme un Ange venu du ciel, Capuozzo libère Toulouse face au RacingRÉSUMÉ VIDÉO. Comme un Ange venu du ciel, Capuozzo libère Toulouse face au Racing

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

on a recommence a voir quelques penalties jouées a la main depuis l'an dernier. en tout cas, j'ai eu l'impression d'en voir plus que les années précédentes

Derniers articles

News
News
Transferts
News
Sponsorisé News
News
News
News
News
News
News