RUGBY. Mais combien de temps perd-on pendant un match de rugby ?
La mêlée est l'une des grands coupables du temps perdu dans un match de rugby.
Vous râlez sans doute en regardant du rugby à la télé, à cause du temps perdu pendant les matchs. Découvrez en chiffre ce qui peut traduire votre frustration.

C'est un paradoxe qui décrit le rugby moderne actuellement. En regardant les statistiques de certaines rencontres du mois de juillet (Nouvelle-Zélande - Irlande, Afrique du Sud - Pays de Galles et Australie - Angleterre), on se rend compte de deux choses contradictoires. La première est qu'il y a un nombre satisfaisant d'essais marqués lors d'une rencontre. Cinq en moyenne sur l'ensemble des Tests estivaux. La deuxième, que le temps perdu est assez important. Environ 60% de l'ensemble des 80 minutes d'un match se passent sans que le ballon soit en jeu. Soit un temps de jeu effectif de 34 minutes (les rencontres duraient plus longtemps avec le temps additionnel de fin de mi-temps). À titre de comparaison, une rencontre de Top 14 possède à peu près le même temps de jeu effectif.

Ces derniers temps, de plus en plus de critiques émergent concernant l'intérêt du rugby à 15. L'ancien All Blacks Israël Dagg, déclarait par exemple que le rugby à 13 était plus intéressant à regarder pour le spectateur, à cause des incessants arrêts de jeu et temps perdus par son sport. Car en plus de perdre du temps sur des mêlées refaites ou des fautes commises, les appels banalisés à la vidéo cassent le rythme des matchs. En moyenne durant ces Tests, 11 mêlées par match ont été disputées. Chaque mêlée mettait 1min05 à se disputer... résultat : 14% de jeu perdu pour les spectateurs. D'ailleurs, si la Coupe du Monde 2015 en Angleterre avait été remarquable pour son très bon niveau de jeu, c'était grâce au faible nombre d'en-avant effectué par les équipes. Exemple lors de la rencontre entre la France et l'Irlande en phase de poule, où la première mêlée est intervenue à la 30ᵉ minute de jeu seulement.

INSOLITE. Un ancien All Black déclare que le rugby à XIII est supérieur au rugby à XVINSOLITE. Un ancien All Black déclare que le rugby à XIII est supérieur au rugby à XV

Que nous indiquent ces statistiques ?

Maintenant que ces quelques chiffres et explications ont été donnés, rajoutons-en. Qu'est-ce qui a fait que le troisième match entre les All Blacks et l'Irlande, a été plus intéressante à suivre que les Afrique du Sud - Galles ou Australie - Angleterre ? Toujours selon les chiffres de Roar, on s'aperçoit que la phase de mêlée a été celle où le moins de temps a été perdu. Lors du troisième Test, il fallait 44 secondes en moyenne (contre 65) pour en disputer. Un rêve. Au total donc, "seulement" 53% du temps a été perdu durant les 80 minutes. Rajoutez à cela la dramaturgie du scénario et le côté historique, qui sortent du cadre des statistiques, et vous avez une rencontre hors normes.

Autre rencontre historique cet été : le deuxième Test entre les Boks et les Gallois. La première victoire de l'histoire de ces derniers en Afrique du Sud, n'a pas connu de sommet dans le jeu. C'était même un prétexte tout trouvé pour faire la sieste. Le temps à effectuer les touches, mêlées, pénalités, etc, se trouve dans la moyenne des autres rencontres évoquées. Pourtant, la différence est criante avec l'exploit des Irlandais à Wellington. 

RUGBY. Et si l'Irlande était la vraie favorite de la prochaine Coupe du Monde ?RUGBY. Et si l'Irlande était la vraie favorite de la prochaine Coupe du Monde ?

Il ne suffisait alors de pas grand-chose pour rendre les matchs agréables à regarder : des mêlées jouées rapidement ou bien moins d'en-avant par match. Des appels à la vidéo de l'arbitre exceptionnels et non systématiques. Tout simplement. De plus, le fait d'avoir des feuilles de matchs de 23 joueurs surentrainés, peut faciliter les blessures et donc les arrêts de jeu, dans un sport où l'intensité augmente et où les joueurs font de plus en plus d'effort bref, mais violents. L'exemple suprême (et exagéré) étant le Football Américain. C'est peut-être le chemin inverse que le rugby doit suivre pour ne pas sombrer.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Mon pere ne regarde jamais les matchs en direct, il enregistre et regarde les matchs en accelerant les moments où le jeu est arrêté. Et effectivement il termine un match entre 30 et 40min. Mais bon les ralentis c est sympas aussi (d ailleurs c est dommage que dans les stade il n y ait pas les memes ralentis qu à la tv, il y en a peu dans les stades)

Derniers articles

News
News
News
News
News
Vidéos
News
News
Vidéos
News
News