RUGBY. ''Je ne suis pas encore satisfait de mon jeu'', Emilien Gailleton aura-t-il sa place lors du prochain 6 Nations ?
Émilien Gailleton sera-t-il de la partie lors du prochain Tournoi des 6 Nations ? Crédit photo (Section Paloise)
Fraîchement élu révélation de l'année par ses pairs lors de la Nuit du Rugby, Émilien Gailleton avance étape par étape dans sa jeune carrière. Le verra-t-on lors du Tournoi des 6 Nations ?

Une première année remarquable

Quel joueur peut prétendre avoir réalisé une première saison de Top 14 aussi folle qu'Émilien Gailleton ? Le joueur de 20 ans, arrivé de Pau en 2022, s'est parfaitement intégré à son nouvel environnement. Meilleur marqueur du championnat avec 14 réalisations, le Palois a joué 24 matchs avec son club, pour 18 titularisations !

Décisif lors de chacune de ses sorties, le minot a brûlé les étapes au point d'être logiquement récompensé du titre de la révélation de la saison 2022-2023 de Top 14. Fer de lance des Bleuets, le Lotois a connu sa troisième édition du Tournoi des 6 Nations moins de 20 ans, mais pas seulement. 

Son talent a tapé dans l'œil de Galthié, au point de participer à la préparation de la Coupe du monde en France. Gailleton n'a finalement pas été pris pour la compétition, mais a honoré sa première cape face à l'Écosse, à seulement 20 ans. 

RUGBY. Quel numéro 9 pour le XV de France lors du prochain Tournoi des 6 Nations ?RUGBY. Quel numéro 9 pour le XV de France lors du prochain Tournoi des 6 Nations ?

La déception, puis le travail

Extrêmement mûr pour son jeune âge et conscient des enjeux autour de lui, Émilien Gailleton sait que l'équipe de France lui tend les bras s'il produit de bonnes performances en club. Ce dernier s'est exprimé à ce sujet chez nos confrères de Midi Libre : "J’ai connu une passe un peu plus difficile après ne pas avoir été retenu pour la Coupe du monde. Au-delà de la déception, il y a eu beaucoup de lumières, d’un coup, sur moi. Ce n’est pas non plus extraordinaire, mais je n’avais jamais connu ça. C’est là où il faut être vigilant. À mon retour à Pau, il fallait s’y préparer mentalement. Sur les deux matchs du Racing et de Lyon, je n’ai pas joué à mon niveau. Le facteur mental n’était pas très favorisant. Je n’étais pas l’Émilien que je redeviens."

À l'image de sa jeune pépite, la Section Paloise performe en Top 14, et au plus haut niveau. Les Verts sont en tête du Top 14 avec Paris et Castres. Ces derniers reçoivent d'ailleurs le Stade Français ce week-end, et le vainqueur de cette rencontre sera donc le seul et unique leader du Top 14, probablement. Gailleton a d'ailleurs prolongé en faveur de Pau, jusqu'en 2026, ce qui est un gage de confiance entre les deux parties. 

Le jeune centre est aussi revenu sur ce bon début de saison : "Très clairement. Rassuré et même plus : cela m’encourage pour la suite. Depuis que je suis à Pau, mon objectif collectif est de faire remonter cette équipe. Cet été, j’ai eu d’excellents retours par rapport à la prépa. C’est super enthousiasmant, on sent ce plaisir, cette envie de bosser. On a envie de rester en haut." (Midi Libre)

RUGBY. TOP 14. Toulouse avec une charnière Dupont/Ramos face à un Clermont déterminéRUGBY. TOP 14. Toulouse avec une charnière Dupont/Ramos face à un Clermont déterminé

Un retour espéré en équipe de France

Forcément, lorsque l'on goûte aux joies de la sélection si tôt dans sa carrière, on a envie d'y revenir le plus vite possible. Pour Gailleton, qui figure comme l'un des futurs successeurs de Gaël Fickou en Bleu, le Tournoi des 6 Nations est un objectif : "Aujourd’hui, je me sens complètement redevenu comme l’année dernière. Comme un jeune joueur qui veut beaucoup progresser. Même si je n’ai pas envie de cacher que j’ai le VI-Nations en tête. Je sais que ça va arriver très vite. Je dois enchaîner les bonnes performances dès maintenant. "

Lucide quant au fait que le joueur du Racing 92 a encore de belles années devant lui, Gailleton espère "se rapprocher du groupe et enquiller quelques sélections." 

Si Fickou reste la première place dans la hiérarchie des numéros 13 en équipe de centre, d'autres joueurs convoitent également ce maillot. Gailleton a donc en concurrence avec Arthur Vincent, Yoram Moefana, Pierre-Louis Barassi ou encore le jeune Nicolas Depoortère avec qui il a partagé l'aventure en u20. 

Si le Palois assure ne "pas avoir eu d'appel" de la part du staff du XV de France, il est certain qu'il reste surveillé et aussi placé dans les petits papiers. Pour le moment, Gailleton a encore de belles batailles à livrer jusqu'à la première liste pour le Tournoi des 6 Nations. 

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Au cours de la dernière coupe du monde j'ai trouvé Fickou en-dessous de ce à quoi il nous avait habitué. Alors pourquoi pas Gailleton, qui est talentueux, dans le prochain T6N ? Il est peut-être encore un peu "tendre" pour ce niveau. Mais incontestablement on va le voir dans les prochaines saisons. Espérons qu'il ait le même rendement qu'avec la Section.

Derniers articles

News
News
Vidéos
News
News
News
News
News
News
News
News