RUGBY. France. La tournée d'automne, ultime juge de paix avant la Coupe du Monde ?
La Tournée d'Automne dernière opportunité de préparer le Mondial ?

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Après avoir remporté le Tournoi des 6 Nations 12 ans après, la France va affronter l'Afrique du Sud lors de la tournée d'automne. L'ultime préparation avant le Mondial ?

À un an et demi de la Coupe du Monde en France, les Bleus ont envoyé un sacré message à leurs concurrents au sacre mondial, en remportant le Tournoi des 6 Nations et réalisant un Grand Chelem attendu depuis 12 longues années. Les Tricolores ont séduit mais surtout, restent sur 8 victoires consécutives, après une tournée automnale également réussie et prometteuse. Car avant cette consécration hivernale, le premier fait d'arme de cette jeune équipe reste bien évidemment cette victoire face à la Nouvelle-Zélande, monstre sacré de jeu en novembre dernier. De quoi donc, pour beaucoup d'observateurs, placer la bande à Fabien Galthié comme la meilleure équipe au monde à l'heure de l'écriture de ces lignes. Les prochaines échéances ? Une tournée d'été au Japon avant de basculer là encore sur les test-matchs de novembre, avec des affrontements alléchants. Surtout, vu l'adversité à laquelle les coéquipiers d'Antoine Dupont vont être confrontés, on est en droit de se demander si cette tournée automnale, ne sera pas le dernier juge de paix avant la Coupe du Monde 2023 en France. En premier lieu parce que son format, à savoir trois matchs relevés consécutifs, ressemble à celui des phases finales du Mondial. Les Bleus n'auront pas, contrairement au Tournoi, des phases de repos entre les rencontres et devront enchaîner avec un turnover très réduit. Deuxièmement, parce que les adversaires des Tricolores à l'automne pourraient bien être au rendez-vous des phases finales en 2023.

RUGBY. Equipe de France. Romain Ntamack : ''La France est de retour à sa place''RUGBY. Equipe de France. Romain Ntamack : ''La France est de retour à sa place''

Cet automne, la France recevra dans un premier temps l'Australie avant de se mesurer à l'Afrique du Sud puis au Japon. Un triptyque pour le moins copieux qui sonne déjà comme une dernière évaluation avant l'échéance tant attendue et la dernière opportunité de préparer cette Coupe du Monde 2023 sur nos terres. Alors certes, on vous voit d'ici faire les gros yeux. Il restera bien évidemment un Tournoi des 6 Nations en 2023 et loin de nous l'idée de minimiser cet évènement. Mais les Français ont déjà prouvé qu'ils pouvaient gagner ensemble et que cette compétition, dont le dernier sacre remontait à 2010, n'est désormais plus inaccessible. Surtout, la possibilité de remporter deux fois consécutivement le Tournoi est extrêmement compliquée et ces dernières années l'ont démontré. En effet, depuis 2018, aucune équipe n'a réussi à conserver sa couronne. Puis la France devra se déplacer à trois reprises en 2023, notamment en Angleterre et en Irlande. Jamais une mince affaire. Mais après tout, plus rien ne nous surprendrait avec ces Bleus-là qui en sont venus à ''banaliser'' des performances pourtant exceptionnelles. Et c'est peut-être pour cela que nous attendons davantage cette tournée d'automne qu'un 6 Nations déjà remporté.

RUGBY. 6 Nations. Thibault Giroud dévoile les secrets de la préparation physique de l'équipe de FranceRUGBY. 6 Nations. Thibault Giroud dévoile les secrets de la préparation physique de l'équipe de France

Car le programme des test-matchs de 2022 est alléchant et sûrement plus compliqué que celui de 2021. Comme écrit précédemment, les partenaires de Romain Ntamack recevront dans un premier temps l'Australie, l'un des trois cadors de l'hémisphère sud. Certes, les Wallabies ne sont peut-être plus aussi performants qu'il y a quelques années et ont perdu de leur superbe, mais ils ont semblé retrouver de l'allant ces derniers mois, notamment lors du Rugby Championship, avec un effectif mêlant expérience (White, Cooper, O'Connor, Hooper, Kerevi, Beale, Slipper) et jeunesse talentueuse (Wilson, Valetini, McDermott, Ikitau, Paisami, Petaia). Cela sera à n'en pas douter un énorme test pour les Bleus. Avant donc le match que tout le monde attend, les Springboks. Car à l'heure actuelle, force est de constater que la France et l'Afrique du Sud, sont sûrement les deux meilleures équipes au monde. La nation arc-en-ciel n'a assurément pas le jeu le plus séduisant de la planète ovale, encore qu'elle dispose de sacrés qualités offensives lorsqu'elle se décide (rarement il est vrai) de jouer. Mais les coéquipiers d'Eben Etzebeth possèdent un pack d'exception, d'une puissance comme rarement aperçue dans l'ère du rugby moderne. Il sera intéressant de voir comment le 8 de devant tricolore, impérial depuis quelques mois répondra au défi physique des Sud-africains. Mais les Springboks, c'est aussi un pragmatisme de tous les instants et la capacité à broyer leur adversaire et l'achever dans les dernières minutes, lorsque celui-ci finit éprouvé par la bataille physique imposée. Ce France-Afrique du Sud résonne comme le juge de paix avant la Coupe du Monde 2023, surtout que l'Afrique du Sud est la seule équipe du Tiers 1 que les Bleus n'ont pas affrontée depuis le début du mandat de Fabien Galthié.

RUGBY. 6 Nations. Le monde du rugby opposé à l'arrivée de l'Afrique du Sud dans le TournoiRUGBY. 6 Nations. Le monde du rugby opposé à l'arrivée de l'Afrique du Sud dans le Tournoi

Enfin, la France se confrontera au Japon, formation qu'elle aura déjà affrontée en juillet, et qui ne cesse de progresser au cours des dernières années. Et même si les Brave Blossoms ont semblé marquer le pas à l'automne dernier, ils se sont admirablement repris lors de leur ultime rendez-vous, manquant d'un rien de faire chuter l'Écosse à Murrayfield. Bref, vous l'aurez compris, cette tournée permettra plus que jamais d'y voir plus clair à un an du Mondial. Et même si le Tournoi reste d'une importance capitale, se mesurer aux golgoths de l'hémisphère sud, qui seront assurément au rendez-vous des phases finales de Coupe du Monde, est capital pour la suite. On a déjà hâte d'y être.

RUGBY. Tournoi des 6 Nations. France/Angleterre ou l'art de la VictoireRUGBY. Tournoi des 6 Nations. France/Angleterre ou l'art de la Victoire

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

un grand chelem 2023 (année impaire) serait assez intéressant aussi !!

Si le seul objectif est de gagner la coupe du monde; le juge de paix sera...la coupe du monde !
A l'occasion de ce VI Nations, l'équipe de France a séduit pour l'enthousiasme qui s'en dégageait mais aussi parce qu'au bout du compte elle l'a emporté, grand chelem à la clef. C'est peut-être aussi parce qu'elle a joué cette compétition pleinement avec l'objectif de la gagner sans se projeter très au-delà...
Je m'en suis déjà ouvert mais je ne crois pas au concept d'une compétition ciblée et préparée 4 ans, 3, 2 ans ni mm 18 mois avant l'échéance. A chaque compétition suffit sa peine. Les moyens tant humains que techniques déployés pour remporter avec talent ce VI Nations ne seront pas nécessairement ceux qu'il conviendra d'utiliser à l'Automne 2023.
La coupe du monde est la seule compétition Mondiale qui s'articule autour d'un calendrier aligné, abordé par toutes les équipes avec un seuil de préparation équivalent. Avant ? Des tournées tant Estivales qu'Automnales, il est difficile d'en tirer énormément de conclusions hormis le fait d'intégrer (ou pas) des mecs dans sa propre sélection.
C'est au sortir du Tournoi 2023 qu'il conviendra de se projeter vers CDM2023 pas avant...

  • Pianto
    44781 points
  • il y a 1 mois

Surtout, à partir de maintenant, toute défaite sera vécue comme une contre-performance.

Parce que si la finale oppose Toulouse à La Rochelle, il te manque juste la première ligne, la troisième ligne, la charnière et le premier centre... Je sais qu'on a confiance mais pour moi, la victoire au Japon est loin d'être assurée.

Ensuite à l'automne, il va falloir dans un premier temps battre les australiens. Ils sont toujours prêts pour les coupes du monde alors ils seront en pleine montée et il faut se rappeler qu'ils nous ont battus deux fois l'été dernier.

Les boks ont un jeu assez proche du nôtre (avec moins de créativité mais des avants qui seront un gros, gros défi) je ne suis pas sûr qu'on puisse les battre en jouant notre jeu actuel, ils ont de la puissance, de la longueur au pied, ils peuvent nous acculer sur nos 22 comme les gallois cette année mais avec beaucoup plus de puissance. Et puis Galthié souhaitait qu'on batte tout le monde au moins une fois avant la coupe du monde. Pour les boks, c'est la seule opportunité. Loin d'être simple.

Quand on demande à AD le moment marquant de ce tournoi, (avant le match contre l'Angleterre) il répond "les victoires à l'extérieur" parce que c'était sacrément dur à Cardiff donc l'année prochaine, à Dublin et à Londres, on ne va pas rigoler...

Des juges de paix il va y en avoir un paquet et derrière seule la compétition vaudra vraiment comme jugement. Quelle que soit la qualité du jeu, les aléas, autre chose qu'une victoire finale sera vécue comme un échec et "on" brûlera ce qu'on a adoré...

@Pianto

La Rochelle en finale ???? Ben voyons. Vu le niveau de jeu affiché par les jaunes et noirs la place dans les 6 est très compromise.

@Pianto

"Surtout, à partir de maintenant, toute défaite sera vécue comme une contre-performance"
➡️Ca depend du contenu quand même, tu es sévère (*sauf en CDM)

"Parce que si la finale oppose Toulouse à La Rochelle"
➡️desoler mais j'ai déjà imprimé les cartons d'invitation et cette année il n'y a pas O' Gara à ma table 😁

Passage sur "les australiens"
➡️non jy crois pas mais bon en sport des fois ca va vite

Ton paraphrase sur les Boks
➡️La je suis entièrement d'accord avec toi j'ai exactement la même vision des choses.

Le tournoi 2023
➡️il faut voir l'ordre des matchs, comment ca se présente etc etc etc c'est comme une mayonnaise "tranquille" et c'est loin 1 ans. 1 victoire simple du tournoi ca me va.

Les juges de paix
➡️ce nest pas nouveau pour les "on brulera", maintenant, il a annoncé la victoire et a compté les 46 matchs jusqu'à la finale, ca me parait normal, avec cette equipe et les résultats actuel, la dynamique et la, mais cest une compétition totalement differente, le GCH nous y a preparer nous avons vecu un evenement "de finale" voila pourquoi il nous le fallait est il est donc evident dans loptique dune progression que cette coupe il nous la faut cest pour cela quil se prepare depuis 4ans, tkt pas il y a un paquet de joueurs qui la veulent.😉 a commencer par le Capitaine.

Nous voulons Tout Brulé certes mais Il re signe pour 4 ans

@Pianto

Même si nous avons perdu la tournée en Australie avec une équipe "bis", ce ne fut pas une débandade non plus...
Dire que si nous perdons ce sera mal vécu, vu d'où on vient, nous n'avons pas les moyens de se la "péter" avec nos recent résultats
Comme a dit Ntamack, la France est revenue à son niveau, tant au niveau du jeu que de son classement mondiale...non ?

  • Pianto
    44781 points
  • il y a 1 mois
@pascalbulroland

Complètement, la plupart des gens qui sont sur ce forum de discussion savent la difficulté de remporter un tournoi international mais je parle de l'opinion publique.

l'équipe de France de foot a perdu l'an dernier en quarts de finale de l'euro, les gens ont dit que c'était un fiasco.

Aujourd'hui, cette équipe est celle des jeunes enthousiasmants qui ont replacé la France sur l'échiquier mondial, demain, on dira qu'ils s'endorment sur leurs lauriers, qu'ils ont pris le melon quand ils perdront.
Combien se souviendront de l'en-avant de Hogg, du ballon échappé dans les 22 par un gallois, de l'absence de Sexton, Aluwyn Jones, Farrel, Vunipola, Curry, Underhill, etc. ?

On se voit déjà champions du monde avec ce brillant succès dans le tournoi mais le long chemin venteux qui mène au succès peut aussi nous amener vers un échec, genre défaite de justesse contre les blacks en poule, quarts contre un premier de poule et re-défaite.
Ce ne serait pas infament mais il y aurait des tombereaux de critiques.

Chaque match sera un combat, les adversaires sont prévenus et ils seront remontés et auront analysé notre jeu. Ce sera très dur, il faut se préparer.

@Pianto

Underhill était présent...mais je suis bien d'accord avec vos propos

  • Pianto
    44781 points
  • il y a 1 mois
@pascalbulroland

c'était pas son cousin ?

je me dis que c'est pas mal cette tournée d'été ou on devrait voir encore pas mal de nouvelles têtes et seconds couteaux contre une equipe rapide, vaillante mais pas tres physique, ca devrait donner de jolis matchs enlevés

J'eusse aimé que nous commençâmes face au Japon, pour ensuite rencontrer l'Australie et finir en beauté contre l'AFS

@pascalbulroland

Oui se sera different bien vue !

Oui le match contre les Sud af's sera intéressant. Le reste servira a encore gagner en presicion pour le staff avec Objectif CDM.

Les nations du sud arrivent toutes rincées en Europe pour les tournées d'automne. Nous, côté bleu, nous avons une autre approche imposée par un calendrier démentiel qui nous oblige mais aussi nous permet de tester de nombreux joueurs. Ca nous a souri l'été dernier en Australie, mais la plupart du temps, on repart les valises pleines sans en faire un drame, ni en tirer de conclusions définitives...
Donc, le vrai "juge de paix", ce n'est ni la tournée d'automne (pour les raisons exposées), ni le T6 de 2023 (revue d'effectif avant tout), mais bel et bien la CDM et rien d'autre.

  • dusqual
    34981 points
  • il y a 1 mois
@lebonbernieCGunther

de toutes manières, le vrai juge de paix comme tu dis sera la cdm, le match d'ouverture contre les all blacks en tête.
les tournées permettront de voir de nouvelles têtes (notamment celle au japon) et de parfaire un peu le groupe qui à priori est déjà pas mal propre. donc même si un gars ou deux arrivent à bouleverser un peu la hiérarchie, y aura pas non plus de révolution.
comme le dit @Anonym le match contre l'irlande chez elle permettra de faire un vrai bon test avant la cdm, peut être celui à twickenham également, en fonction de ce que met en place eddie jones. mais ce seront surtout des tests de caractère. on sait qu'on est plus forts qu'eux, reste à démontrer que les contraintes ne sauraient changer ça.
après pour revenir sur les aussies et les sudafs, même si on perd la tournée en australie, force est de constater que c'est lié à l'immaturité du groupe envoyé là-bas. le niveau était présent et a permis à certains de venir s'imposer dans le xv de départ. ce qui est significatif.
les sud afs perdent contre les anglais mais ceux qui ont vu le match savent dans quelles circonstances. ça a juste permis à jones de se mentir un peu plus. pour moi ce sera quand même un bon test pour se situer, notamment au niveau du pack et du banc 6+2, même si il paraîtrait logique qu'on soit en meilleure forme qu'eux.
alors juge de paix, clairement aucun de ces matches ne le sera. comme la victoire contre les blacks n'était qu'un mini cap mental de passé ceux là pourraient en être aussi. par contre on a quelques bons tests pour se situer, améliorer ce qui doit l'être...

  • Anonym
    1605 points
  • il y a 1 mois
@lebonbernieCGunther

C’est très juste. La RSA a perdu contre l’Angleterre à l’automne d’un petit point et sans jamais paraître réellement au maximum de sa forme pendant qu’on dominait assez largement des AB émoussés et incapables de faire émerger une équipe type durant leur tournée. Tant que nous n’aurons pas de calendrier uniformisé entre le nord et le sud, il sera compliqué de réellement juger du niveau respectif hors Coupe du Monde.
Pour l’instant, on a la meilleure équipe d’Europe, d’une courte tête devant des irlandais toujours redoutables et qui parviennent malgré un vivier limité à sortir encore et toujours de nouvelles têtes très compétitives. Le premier test se sera de les jouer chez eux l’an prochain. En attendant, on est logiquement favori de tous les matchs à venir.

@lebonbernieCGunther

Effectivement je te rejoint sauf justement en cas de défaite contre des Bok fatigués cela serait cousi cousa.
Maintenant comme pour les AB une victoire ne sera pas synonyme de soulever la coupe.
Les AB eux ce sera direct Kapo o Pongo sur le jours de l'ouverture, j'espère qu'ils sont gardés cela en tête nos bleus.

Derniers articles

News
News
Vidéos
News
News
News
News
News
News
News
News