RUGBY. Equipe de France. Romain Ntamack : ''La France est de retour à sa place''
Romain Ntamack est revenu sur ce fabuleux Tournoi 2022.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Fraîchement vainqueur du Grand Chelem, Romain Ntamack s'est exprimé dans les colonnes de l'Équipe sur l'évolution du XV de France, ainsi que sur sa situation personnelle.

3 jours après avoir été sacré avec le XV de France, l'ouvreur du Stade Toulousain Romain Ntamack est déjà de retour sur les terrains ! Pas de vacances pour le joueur de 22 ans, qui a réussi néanmoins à se libérer pour s'exprimer auprès du journal l'Équipe sur son sentiment juste après ce Grand Chelem : "C’est tellement difficile d’arriver au bout de cette compétition. Déjà gagner le Tournoi, c’est beau, alors le Grand Chelem… C’est si rare. Au coup de sifflet final, la pression est redescendue, c’est une énorme libération. Du soulagement aussi. On ne devait pas se rater. On était à la maison, face à l’Angleterre et il ne restait que ce match à gagner. On était sans doute un peu plus stressé que d’habitude, même si on ne l’a pas montré". Le Français est également revenu sur les derniers instants de la rencontre face à l'Angleterre : "C’est le moment où tu exploses ! L’après-match a été intense, mais quand l’arbitre siffle la fin du match, les émotions se bousculent. C’est de la joie, de la fierté, des frissons, tu sautes, tu regardes partout, c’est difficile à décrire. C’est une libération aussi. On se lâche. Tout le monde dit qu’on ne ressent pas la pression, mais c’est faux. Il y a du stress, de l’appréhension, c’est normal. Mais bizarrement, j’ai plus profité de l’instant à trois minutes de la fin. Les mêlées se succèdent, tu as douze points d’avance et tu sais que c’est gagné. Là, tu savoures. Avec Damian, on a harangué la foule. Ce sont de bons moments. Même si on ne réalise pas".

RUGBY. Top 14. Vers une prolongation longue durée pour Romain Ntamack à ToulouseRUGBY. Top 14. Vers une prolongation longue durée pour Romain Ntamack à ToulouseRomain s'est ensuite penché sur la confiance qu'avait le XV de France durant la compétition : "Il n’y a jamais eu de doute. Même au pays de Galles, même si ça n’allait pas comme on voulait, on ne s’est pas affolés. On savait qu’on finirait par gagner et qu’on aurait notre destin entre les mains sur le dernier match. C’était ça l’objectif (...) Après le Pays de Galles, on ne voyait pas comment on pouvait échouer si près du but, au Stade de France, face à l’Angleterre. C’était inimaginable. On n’allait pas lâcher maintenant". Une confiance qui a un impact sur le jeu des Bleus, qui semblent de plus en plus sereins : "On devient difficiles à battre. Après quelques années compliquées, la France était sans doute prise de haut par pas mal d’équipes. Ce n’est plus le cas. On est respectés. On est craints. On fait peur aussi. La France est de retour à sa place".

RUGBY. XV de France. Les 4 raisons qui font de Romain Ntamack l’ouvreur idéal au niveau internationalRUGBY. XV de France. Les 4 raisons qui font de Romain Ntamack l’ouvreur idéal au niveau internationalL'international aux 28 sélections, tout comme le reste du XV de France, a désormais les yeux rivés sur la prochaine Coupe du Monde. Mais avant cela, le Toulousain est conscient des étapes qu'il reste à parcourir : "À chaque compétition, on veut cocher des cases jusqu’à la finale de la Coupe du Monde. On en revient à la fameuse flèche du temps de Fabien Galthié. C’est l’objectif. Mais il y en a d’autres avant de débuter cette compétition. Désormais, nous sommes l’équipe à battre. N’oublions pas déjà la tournée au Japon cet été. C’est une équipe redoutable. Il faudra confirmer. Viendra ensuite la tournée de novembre".

6 Nations. Equipe de France. Cette star qui a donné envie à Romain Ntamack d'être ouvreur6 Nations. Equipe de France. Cette star qui a donné envie à Romain Ntamack d'être ouvreurEnfin, Ntamack est revenu sur son Tournoi d'un point de vue personnel, ainsi que sur sa place en équipe de France : "J’ai la sensation d’avoir fait un bon Tournoi. J’ai surtout le sentiment d’avoir trouvé ma place dans cette équipe. Je m’éclate dans cette équipe. Mon rôle est de bien guider l’équipe, à faire jouer ou à prendre les initiatives quand elles se présentent. Et tant que ça gagne, ça me va". Place à présent au championnat pour Romain Ntamack, qui pourrait être aligné par Ugo Mola dès ce week-end, face à Lyon.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Conscience et confiance !
Bravo!
Et merci

Bravo Romain, bien sur que le tournoi a été bon vous avez encaissés les fruits de votre travail depuis 2019 avec une sacret progression collective.
Travail, humilite toujours et encore, car il ne faut jamais s'endormir.
Donc oui la position change de chasseur à chasser dans ses cas la le mieux c'est toujours se battre "contre soit même " pour augmenter toujours et encore ses performances.
Vous allez bien trouver de nouveau défi 😁

  • AKA
    57360 points
  • il y a 1 mois

"de retour"???

  • Pianto
    44745 points
  • il y a 1 mois

RNT est un joueur avec beaucoup d'influence sur le jeu, presque autant qu'AD. Et pourtant en bleu, ces deux joueurs prennent peu d'initiatives individuelles.

Ils ont confiance dans le jeu collectif de l'équipe, dans les partenaires. Du coup, quand ils prennent des initiatives, il y a davantage de surprise.

On a connu Dupont à ses débuts qui partait une fois sur trois sur le bord des rucks, Ntamack qui attaquait la ligne beaucoup plus souvent. Ils ont ajouté de la lecture du jeu et de la rareté qui économise ces prises de risque et les rendent plus efficace encore.

@Pianto

Bien vu... Reste que Dupont marque et que RNT est à l'initiative décisive sur deux essais... Ce qui me frappe chez ces deux garçons, c'est l'épure... Comme s'ils avaient réussi à gommer tout geste parasite... Fuoriclasse, comme on dit en Italie. "Hors catégorie".

  • Pianto
    44745 points
  • il y a 1 mois
@ginobigoudi

NTamack fait jouer les autres d'abord et avant tout.

@Pianto

Il a toujours etait plus un "pousseur de ballon" qu'un individualiste éffectivement.

  • Jako33
    20244 points
  • il y a 1 mois
@Dupont9A

Tant que c'est pas les citrouilles qu'il pousse, ça me va

@Jako33

Oui ca le "globe" ce nest jamais bon cest ce que tu voulais dire ?
Apres les melons cest a cavaillons et dans les Charentes 😁

  • Jako33
    20244 points
  • il y a 1 mois
@Dupont9A

Non c'était un jeu de mot "Pousse citrouille" = footeux 😂 Ma blague sur le ballon rond est tombée à plat on dirait ...

@Jako33

🤣🤣oui je ne la connaissais pas 🤷‍♂️

Derniers articles

News
News
Vidéos
News
News
News
News
News
News
News
News