RUGBY. 6 Nations. Thibault Giroud dévoile les secrets de la préparation physique de l'équipe de France
Le directeur de la performance de l'équipe de France Thibault Giroud, a détaillé sa stratégie de préparation physique pour le Tournoi 2022.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Pour remporter le dixième Grand Chelem de son histoire, l'équipe de France a opté pour des choix forts concernant la préparation physique.

C'était (presque) l'année obligatoire pour remporter le Tournoi des Six Nations. Face à des Nations sortant d'une tournée avec les Lions en Afrique du Sud, avec un calendrier avantageux contre les adversaires directs. Dix-huit mois avant la Coupe du Monde qui aura lieu en France, cette victoire vient récompenser le travail du groupe France et donner de la confiance en vue de la préparation pour le mondial.Thibault Giroud : Face à l'Écosse, les avants français ont battu des records !Thibault Giroud : Face à l'Écosse, les avants français ont battu des records ! 

Et pour ce qui est du travail accompli, il est de bon ton de s'attarder sur celui réalisé par le directeur de la performance de l'équipe de France, Thibault Giroud. Au sein du staff tricolore depuis la Coupe du Monde 2019 au Japon, les performances physiques des Bleus ont été métamorphosés. Passés d'un statut d'équipe qui s'écroule à l'heure de jeu faute de condition physique suffisante, les coéquipiers d'Antoine Dupont sont désormais parmi les meilleures nations dans ce domaine. Dans l'émission "Crunch" de L'Équipe, Giroud est revenu sur les choix forts pris par l'encadrement pour préparer ce Tournoi des Six Nations.

J'ai proposé un choix fort pour le projet de jeu à Fabien Galthié. Lorsque nous avons pris en compte tous les paramètres, nous avons décidé de nous tenir à cette stratégie.

Miser sur les grosses rencontres

On avait identifié un Tournoi long où sur les deux dernières éditions on arrivait un peu cramé sur la fin. On a donc pris des risques de périodisation sur les choix d'efforts effectués pour la préparation. On a expliqué le pourquoi du comment aux joueurs qui ont adhéré. Un choix fort a été d'avoir une programmation chargée sur la semaine du match face à l'Italie. On avait besoin de cette semaine en plus de travail très intense et d'avoir un objectif de développement de qualité physiologique pour cette semaine-là

Un choix fort proposé au sélectionneur Fabien Galthié qui a approuvé. Les Français étaient ainsi empruntés face à l'Italie, notamment durant la première mi-temps, en raison de la semaine précédente très chargée qui a marqué les organismes. Mais une semaine cruciale pour permettre aux corps de se développer athlétiquement en vue de la rencontre décisive face à l'Irlande. Autre choix important effectué par Thibaut Giroud, était de laisser rentrer les joueurs dans leur famille après les rencontres face à l'Irlande et l'Écosse. "C'est un groupe très mature à qui on peut faire confiance. On a pu les suivre à distance chez eux et leur donner des programmes d'entrainement spécifiques. [...] On voulait aussi éviter une forme de lassitude et de routine que l'on avait constatée lors des deux précédentes éditions". Une fraicheur mentale qui a permis aux Bleus de terminer fort ce Tournoi des Six Nations, et de terrasser l'Angleterre lors de la dernière journée au Stade de France.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Le truc qui me questionne maintenant après avoir été rassuré par leur tournoi, c'est le constat que nous sommes une nation patiente, qui monte en puissance en quelques semaines... mais la CDM commence par le plus gros morceau.
Serons-nous prêt physiquement, psychologiquement, techniquement ???
Faudra pas se préparer contre Chartres ou Orléans, c'est sûr..

"Un objectif de développement de qualité physiologique"... C'est pas seulement saoulant, la novlangue tech-start-up, c'est aussi trop mortel quand les locuteurs disruptifs se prennent les pieds dans le tapis de course... Bon boulot quand même, hein Thibault !... Juste, la physiologie, les tissus, les organes, la biochimie... C'est toi qui gère aussi les cornflakes boostés ? 😜

Très intéressant, très très tres complet, la science au service du rugby. Il n'y a pas vraiment grand chose à dire ils maitrisent leurs sujets principaux sur le bout des doigts.
Allez encore un peu ouverture et ce serait parfait de chez parfait

En écoutant le staff, les joueurs etc...
On se rend compte que tout est calculé, millimétré, comme si ils avaient tous mis des années à se préparer pour ce moment, de par leurs expériences multiples et diverses.

  • gjc
    10520 points
  • il y a 1 mois
@Timmaman

Ca change de l'époque Jacques Brunel !
Le point intéressant est que les joueurs sont très mûrs et tout aussi professionnels, malgré le jeune âge de certains.

@Timmaman

Oui mais aussi que ces décisions sont concertées et donc que les joueurs adhèrent

Derniers articles

News
News
Vidéos
News
News
News
News
News
News
News
News