Qui sont les cracks du Portugal, dernier qualifié pour la coupe du monde en France ?
Marta et Portela illumineront-ils le Mondial l'an prochain ?

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Le Portugal, dernier qualifié pour le Mondial 2023, est une équipe plaisante à voir jouer. Si vous ne la connaissez que peu, voici ces meilleurs éléments.

C'est donc au terme d'un scénario épique, mémorable, homérique, que le Portugal a décroché sa qualification pour le Mondial en France. Et ce grâce à un règlement digne des meilleurs matchs de phase finale amateur dans l'Hexagone. À savoir, une pénalité inscrite à la 83ème minute par Samuel Marques pour recoller à 16 à 16 face aux États-Unis. Un coup de pied qui ne lui permettait non pas de décrocher des prolongations dans cet ultime barrage pour décrocher le dernier ticket pour la coupe du monde, mais bel et bien de l'emporter, grâce à un meilleur goal average que les Eagles durant le tournoi de qualification. Impensable...

VIDEO. Comment le Portugal a arraché sa qualification de manière épique pour la Coupe du monde ?VIDEO. Comment le Portugal a arraché sa qualification de manière épique pour la Coupe du monde ?

Et pourtant tellement mérité par Os Lobos, qui ne partaient pas favoris face à un adversaire qui avait disputé tous les Mondiaux depuis leur création, à l'exception de l'édition de 1995. Mais cette fois, les coéquipiers d'AJ McGinty sont tombés sur des Loups probablement plus affamés qu'eux. Mais également dôté de sacrés talents, notamment dans sa ligne arrière. Face aux USA, malgré une partie peu emballante, c'est d'ailleurs l'inévitable ailier Storti qui planta le seul essai portugais de la rencontre. Un des nombreux cracks de cette équipe à l'accent très français, que l'on vous présente ci-dessous, histoire de la connaître (un peu) mieux, en vue du Mondial 2023. 

Rodrigo Marta 

Lui, vous le connaissez : sur notre site, on vous en a déjà parlé autant de fois qu’on a évoqué la Nationale. Il faut dire que l’ailier de 23 ans en est tout simplement le meilleur marqueur. L’un de ses plus beaux ambassadeurs également, avec des exploits dignes des meilleurs finisseurs européens chaque semaine, et une capacité à gagner ses duels franchement exceptionnelle. Rapide, explosif, tranchant et souvent du genre a bien sentir les coups, Marta nous a impressionné à chaque fois qu’on l’a vu joué, que ce soit sous les couleurs dacquoises ou celles du Portugal. 

NATIONALE. RODRIGO MARTA ! Retenez bien le nom du virevoltant ailier portugaisNATIONALE. RODRIGO MARTA ! Retenez bien le nom du virevoltant ailier portugais
Jeronimo Portela

L’un des plus grands talents portugais, sans aucun doute. Si l’ouvreur évolue encore aux Lusithanos XV, c’est probablement uniquement en raison de son jeune âge (22 ans). Parce qu’à en voir sa qualité technique, ses aptitudes physiques (1m90 pour 88kg) et la puissance de sa patte gauche, l’on peine à croire que des clubs hexagonaux n’aient pas encore jeté leur dévolu sur lui. Au vrai, Portela a tout du gars qui "pue" le rugby. Doué par nature et doté, comme tout cette équipe portugaise, d’un vrai sens de l’attaque, le garçon aurait déjà les épaules pour être un titulaire en Nationale voire en ProD2 selon nous, s’il était bien encadré. Le reste, vous le verrez l’an prochain, sur les pelouses françaises…

Raffaele Storti

Si Marta a déjà planté 19 essais en 26 sélections, Raffaele Storti lui livre un belle bataille des chiffres : en 15 capes (dont 10 titularisations), l’ailier de l’AS Béziers culmine à 11 réalisations. Et même si ces chiffres sont à nuancer du fait d'un quintuplé contre les Pays-Bas en 2021, comme son compère de Dax, l’ailier de 21 ans possède un vrai sens de l’en-but et du duel. Tonique, véloce, difficile à faire tomber et en pleine confiance, le garçon prêté par le Stade Français fait d’ailleurs partie des meilleurs marqueurs de la ProD2 cette saison. Durant les qualificatifs du Portugal, il a également inscrit 3 essais. Vous l’aurez compris, les hommes de Lagisquet ont des ailes de feu !

PRO D2. 5 essais en 3 matchs, et déjà l'un des plus grands espoirs du Portugal, voici Raffaele Costa StortiPRO D2. 5 essais en 3 matchs, et déjà l'un des plus grands espoirs du Portugal, voici Raffaele Costa Storti
Vincent Pinto

Et vous n’êtes pas au bout de vos surprises puisqu’en plus de Marta et Storti, ou des polyvalents Cardoso Pinto et Simao Bento, les Portugais comptent également dans leur triangle arrière Vincent Pinto, l’ancien champion du monde U20 avec les Tricolores. Si le Palois joue peu en Top 14 (27 matchs depuis 2019), il n’en reste pas moins un joueur doté de solides qualités athlétiques (1m87 pour 93kg), capable de belles fulgurances au sein d’une nation du Tiers 2. Vous comprenez mieux pourquoi la principale force de frappe portugaise se situe sur les extérieurs ?

De Nardi envoie Pinto dans l'en-but pour l'essai du bonus des Bleuets face aux Gallois [Vidéo]De Nardi envoie Pinto dans l'en-but pour l'essai du bonus des Bleuets face aux Gallois [Vidéo]

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Avec des joueurs de cette trempe, ils vont renverser le tournoi B, et mettre des valises et des cartons.

Maurice tu fais chialer LInda.... tu sors

  • hussard
    127 points
  • il y a 6 jours

Attention ! Cette équipe du Portugal c'est un peu comme si dans une équipe de rugby à XV on avait discrètement inséré une équipe de rugby à 7... Le problème des Portugais c'est que jusqu'à l'arrivée de P Lagisquet ils avaient tendance à jouer à 7 même à XV et donc à faire des mêlées ou des maules parce qu'il fallait bien en faire (je grossis le trait) mais sans considérer que le jeu des avants constituait aussi une opportunité de prendre le dessus sur l'adversaire et donc de tout miser sur les trois-quarts. Aujourd'hui ils ont un jeu stable et posé (rationnel) devant et dans ces circonstances il est très difficile pour les défenseurs des équipes adverses de stopper leurs fusées lancées depuis les lignes arrières et même quelques fois des avants en "mode fidjiens". J'ai hâte de voir ça dans un an face aux grandes équipes.

  • alan75
    2536 points
  • il y a 6 jours

Pas très sympa d'avoir oublié Marquès... pourtant sans lui, pas de coupe!

Merci pour cette présentations des joueurs Portugais à suivre, moi qui les connaissait peu, ça m'éclaire bien...

Bravo à nos amis Portugais pour leur qualification à la coupe du monde de rugby en France et hommage à Serge Reggiani.
🎶🎵🎶
"Les loups, ouh-ouh, ouh-ouuh
Les loups ont regardé vers Paris
De Croatie, de Germanie
Les loups ont regardé vers Paris
Tu peux sourire, charmante Elvire
Les loups regardent vers Paris"

Derniers articles

News
News
News
Vidéos
Vidéos
News
Vidéos
News
News
Vidéos
News