Ecrit par vous !
Pirès, Lartot, Bayle, Sarlat, qui sera la voix de la Coupe du monde 2023 ?
Christian JeanPierre a souvent commenté la Coupe du monde de rugby.
TF1 diffusera la Coupe du monde 2023 mondiovision. Qui sera le présentateur vedette de la première chaîne lors de cet événement mondial ?

Dans un peu moins de deux ans (8 septembre 2023) la Coupe du Monde de Rugby débutera en France. On connaît déjà le match d'ouverture : un sulfureux France/Nouvelle-Zélande au Stade de France. Nous savons aussi que ça sera retransmis sur TF1 en mondiovision. Mais quid du commentateur et du consultant ? Pour l'instant la 1ère chaîne privée européenne n'a pas donné le nom de son duo star pour commenter cette compétition. Christian JeanPierre qui officiait à cette place n'est plus là. Et Dimitri Yachvili, le consultant vedette de la dernière coupe du monde au Japon a été transféré sur la 2 en compagnie de Lartot. Comme dans le sport professionnel, les transferts sont courants dans le monde télévisuel et on pourrait envisager l'éventualité d'un passage du team Lartot/Yach sur la une.

Tout est possible quand on a les moyens et que l'on sait se montrer convainquant. Mais pourtant rien n'est moins sûr. On peut aussi penser qu'Eric Bayle, l'emblématique et historique commentateur du rugby sur Canal, pourrait être dragué par François Pélissier et ses troupes pour rejoindre le groupe de Martin Bouygues et donner une vraie voix à ce sport du terroir et d'ailleurs. Personne n'ignore les soubresauts qui agitent la chaîne cryptée et l'omerta qui en découle. Les rumeurs coulent le long des rigoles parisiennes, mais quant à savoir ce qui est vrai ou faux, il faut peut-être demander à Chabal de nous éclairer.TF1 diffusera en clair le Mondial féminin 2021 et la Coupe du monde 2023 en FranceTF1 diffusera en clair le Mondial féminin 2021 et la Coupe du monde 2023 en FranceIl y a une autre voie à explorer : celle qui mène à BeIn et à Rodolphe Pirès, l'ancien complice du Yach avant 2019 et la Coupe du Monde au Japon. Pour ceux qui ne le connaissent pas, s'il en existe encore parmi les amoureux de l'ovale, on va d'abord leur dire que Rodolphe est le mixte réussi entre Roger Couderc, l'illustre commentateur de l'époque ORTF et Omar Da Fonseca le génial et fou furieux argentin, spécialiste du Foot sur la chaîne qatari. Il a les intonations féroces de la fureur des rucks, les litotes mémorables de sa rhétorique qu'il déclame toujours avec l'emphase d'une relance à mille temps. Il est cocardier sans être chauvin et il sait toujours garder l'objectivité nécessaire à sa fonction primaire de journaliste. Pour ceux qui l'ont écouté commenter ce week-end la finale de rugby à 13 entre les Dragons Catalans et Saint Helens, ce fût un régal de punchlines et de réparties remarquablement associées au spectacle proposé par les deux équipes. Et au contraire d'Ardisson, tout est en direct.PHOTOS. Coupe du monde. Le ballon officiel de France 2023 dévoiléPHOTOS. Coupe du monde. Le ballon officiel de France 2023 dévoiléOn notera aussi que Rodolphe Pirès a fait ses premières armes sur Canal + au commentaire de différents matchs de rugby, avant de rejoindre beIN. Pour lui, l'idéal serait sûrement d'être associé à nouveau avec Dimitri Yachvili. Leur duo était parfait et on sentait la parfaite osmose entre les deux, mais la 2 pourrait-elle laisser le Biarrot faire une pige sur TF1. That is the question et je n'ai pas la réponse. À défaut, on peut toujours choisir Benjamin Kayser, parfait au micro, excellent dans ses analyses, sa perception du jeu et toujours altruiste pour partager sa connaissance du jeu et des arcanes de son sport. Il y en a sûrement d'autres qui officient tous les week-ends sur Canal ou ailleurs et qui auront le savoir-être et le savoir-faire nécessaire pour plaire au grand public et non à la poignée d'initiés qui suit chaque semaine les aventures du Top 14 ou de la pro D2.France 2023 - Le tournoi de qualification africain pour le Mondial 2023 se jouera en France !France 2023 - Le tournoi de qualification africain pour le Mondial 2023 se jouera en France !L'homme de terrain sera sûrement une femme. C'est tendance aujourd'hui et c'est aussi bien. Cela pourrait être Clémentine Sarlat qui était au Japon et qui connaît le job et les joueurs. Mais aussi Amaïa Cazenave la nouvelle journaliste du service des sports du Parisien et qui, jusqu'à l'année dernière, œuvrait au micro de France Bleu Pays-Basque pour tous les matchs de l'Aviron Bayonnais. Elle ne serait donc pas dépaysée dans ce nouveau rôle. Et pourquoi pas une totale inconnue qui serait parfaite dans la fonction d'informateur et interviewer des bords de touche ? Si j’étais à la place de TF1 je mettrais, par choix et par goût, une pièce sur Rodolphe Pirès avec pour partenaire Dimitri Yachvili, mais a priori, je ne suis toujours pas décideur, alors faites vos jeux, qui mettriez- vous ? À moins que l'inénarrable Jean Abeilhou ne vienne régler tout le monde sur le fil, mais je crois moyen à cette option...

Merci à Pierre Navarron pour cet article ! Vous pouvez vous aussi nous soumettre des textes, pour ce faire, contactez-nous !

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • taist
    26138 points
  • il y a 2 ans

bon, c'est nibe pour les commentaires, reste plus que de voir du jeu !

Derniers articles

News
Vidéos
News
News
News
News
News
News
News
News
News