GROUPE FRANCE. Anthony Bouthier, l’ancien OVNI désormais revenu sur terre
Anthony Bouthier a bien reculé dans la hiérarchie depuis le Tournoi 2020...
Premier arrière titulaire sous l’ère Galthié, Anthony Bouthier a vu bon nombre de concurrents lui passer devant en à peine 2 ans…

Début 2020, la France du rugby découvrait lors du Tournoi des 6 Nations Anthony Bouthier, arrière fraîchement débarqué au MHR en provenance de Vannes. Doté d’un énorme jeu au pied et d’excellentes qualités dans les airs, Bouthier tapa rapidement dans l’œil du nouveau sélectionneur des Bleus, d’autant que ce dernier cherchait un digne successeur à Maxime Médard. C’est donc en ce sens que le 2 février 2020, l’arrière de Montpellier connaît sa première sélection avec le XV de France, à 27 ans. Une ascension fulgurante pour le natif de Pouillon, lui qui, 6 mois auparavant, disputait une demi-finale de Pro D2 avec Vannes. Ce fut d’ailleurs lui le premier “OVNI” de Fabien Galthié : un arrière à l’ancienne, qui charma d’entrée le public tricolore, grâce notamment à des performances de haute-voltige face à l’Angleterre, ou encore contre le Pays de Galles (il inscrit d’ailleurs ce jour-là son seul essai en sélection). Si bien qu’après seulement quelques rencontres, l’on se dit que le XV de France a déjà trouvé son numéro 15 pour les prochaines années. Malheureusement pour lui, rien ne se passa comme prévu.

Équipe de France. Dulin, Bouthier, Jaminet, Ramos : la valse des arrières !Équipe de France. Dulin, Bouthier, Jaminet, Ramos : la valse des arrières !Dulin et Ramos de retour dans la course, l’avènement de Jaminet et Spring

On le sait désormais, la France possède un vivier de joueurs énormes à tous les postes. Celui d’arrière ne déroge pas à la règle, avec de nombreux prétendants, tous plus talentueux les uns que les autres. Et si Bouthier fut le premier à s’imposer avec le 15 dans le dos, le Montpelliérain n’a plus joué avec les Bleus depuis plus d’un an (17 juillet 2021). Sa dernière titularisation, elle, remonte au 31 octobre 2020. Mais alors, comment Anthony Bouthier a-t-il pu passer de titulaire indiscutable, à un joueur presque plus appelé en seulement 2 ans ? Tout d’abord, après la coupure liée à la crise COVID, Bouthier a connu (à l’instar de son club), une saison compliquée en championnat. Des performances moins bonnes, qui se sont superposées à celles bien meilleures du Rochelais Brice Dulin et du Toulousain Thomas Ramos. Si bien que lors du Tournoi 2021, Bouthier ne disputa aucune minute sous le maillot tricolore. Une place de titulaire plus que menacée par Brice Dulin, et qui fut totalement détruite par l’avènement d’un autre OVNI : Melvyn Jaminet. Auteur d’une tournée en Australie plus que convaincante, le désormais Toulousain n'a, depuis, plus quitté le groupe France. Buteur hors-pair, Jaminet est d’ailleurs celui qui semble le mieux placé pour arriver à la prochaine Coupe du Monde en tant que titulaire. Derrière lui, son nouveau compère de club Thomas Ramos sera certainement de la partie, lui qui a la capacité d’occuper également le poste d’ouvreur. Derrière, Brice Dulin semble devant Anthony Bouthier, tout comme le jeune arrière Max Spring, qui a fait ses débuts au Japon…

Groupe France. Vincent Rattez peut-il (encore) s'inviter à la Coupe du Monde ?Groupe France. Vincent Rattez peut-il (encore) s'inviter à la Coupe du Monde ?La Coupe du Monde : mission impossible ?

Parmi les 33 joueurs qui disputeront cette compétition, Fabien Galthié et son staff en choisiront certainement 3 capables de jouer à l’arrière. Si, comme nous l’avons rappelé juste en haut, Jaminet semble au-dessus pour le moment, les deux autres places peuvent être soumises au débat. Thomas Ramos, qui a l’avantage d’évoluer à deux postes, pourrait se faire une place sur le banc. Néanmoins, le Toulousain devra davantage convaincre que le Bordelais Matthieu Jalibert, qui peut également dépanner à l’arrière. Supposons tout de même que Ramos soit sélectionné, et il ne reste qu’une seule place pour 3 (voire 4) prétendants : Brice Dulin, Max Spring, Anthony Bouthier, et éventuellement Romain Buros, régulièrement appelé pour les tournées d’été. Et malheureusement pour le joueur du MHR, ce dernier semble bien derrière Dulin et Spring dans l’esprit de Galthié. Malgré tout, sa bonne saison dernière (5 essais inscrits, dont un en finale) a bien pu rebattre les cartes à l’arrière. Reste à voir donc si Anthony Bouthier peut se frayer un chemin parmi tous les prétendants, et glaner son ticket pour le prochain Mondial…

VIDEO. 95 mètres ! L'ogive mammouthESQUE d'Anthony Bouthier pour le recordVIDEO. 95 mètres ! L'ogive mammouthESQUE d'Anthony Bouthier pour le record

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Erèbe
    7391 points
  • il y a 1 an

je pense que la question qui mérite d'être posée est plutôt celle-ci :

était-il vraiment nécessaire en 2020, de sélectionner ce joueur, déjà âgé de 27 ans, très bons -cela ne fait aucun doute- alors que Ramos était déjà titulaire et excellent avec Toulouse et que Dulin commençait a revenir a un bon niveau...

poser la question, est -a mon sens- y répondre !

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News