Equipe de France. Ralenti par les blessures, Camille Chat est-il en train de reculer dans la hiérarchie des talonneurs ?
Camille Chat serait-il en train de perdre du terrain face à ses concurrents au talon chez les Bleus ?

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

À nouveau blessé, le talonneur du Racing Camille Chat ne sera encore pas parmi les Bleus en novembre. De quoi lui faire perdre du terrain, malgré son potentiel unique ?

Question : sur les 17 rencontres disputées par les Bleus depuis la prise de pouvoir de Fabien Galthié, savez-vous combien en a joué Camille Chat ? La réponse est 7. Pire, le talonneur n'a été qu'une seule fois titulaire sur la période... Famélique, quand bien même on sait que son punch inégalé est une arme bien souvent adorée par ses entraîneurs pour les fins de match, comme c'est d'ailleurs le cas de "Galette". Seulement voilà, on a beau porter 110 kilos de biscottos sur soi, être l'avant le plus explosif du Top 14 et demeurer le plus grand espoir du rugby français à son poste depuis ses débuts : il faut jouer. 

Top 14. Racing 92. La tuile pour Camille Chat, victime d'une fracture du péronéTop 14. Racing 92. La tuile pour Camille Chat, victime d'une fracture du péronEt ça, Camille Chat l'a probablement bien compris. À ce jeu comme aux autres, les absents ont toujours tort et souvenons-nous d'ailleurs que pas plus loin qu'en début d'année 2020, c'est bien Chat que l'on annonçait comme numéro 1 au talon chez Bleus, jusqu'à une blessure, puis une autre, puis une autre... Depuis, Julien Marchand a enchaîné, performé et changé de dimension, jusqu'à le faire candidat au rôle de capitaine pour la tournée de novembre qui arrive à grands pas. Une tournée à laquelle ne participera d'ailleurs encore pas le talonneur du Racing, touché cette fois aux adducteurs. Tellement dommage, surtout quand on sait que malgré des péchés d'indiscipline persistants (2 cartons jaunes en 4 matchs), le Bourguignon revenait fort cette saison, avec 3 essais inscrits en 205 minutes de temps de jeu, et une envie débordante. 

Un recul dans la hiérarchie ?

Résultat, celui qui a longtemps pratiqué le judo dans sa jeunesse se retrouve une nouvelle fois coupé dans son élan. Sauf que derrière, ses concurrents ne se font pas prier pour se montrer sous leur meilleur jour et "chopper le bon wagon", comme on dit. L'on pense à l'excellent Castrais Gaëtan Barlot, pas le plus académique des talonneurs d'aujourd'hui et pourtant sur un petit nuage en cette année 2021, lui qui serait - a priori - le numéro 2 du poste chez les Bleus désormais. Ou encore à Peato Mauvaka derrière lui, qui sur la lignée de sa fin de saison dernière, est dans une forme étincelante et se partage pleinement le talon avec Julien Marchand à Toulouse cette année. Sans oublier le Rochelais Pierre Bourgarit, qui s'il n'a pas été retenu (probablement sur l'autel de ses performances moins abouties que la saison dernière et de son comportement avec les arbitres du championnat), ne cesse d'enchaîner avec les Maritimes. 

TOP 14. Après les blessures, le ciel s’éclaircit pour Camille Chat (Racing 92)TOP 14. Après les blessures, le ciel s’éclaircit pour Camille Chat (Racing 92)De fait, et quand on voit à quel point le poste de talonneur (remplaçant) est disputé aujourd'hui, il ne paraît pas usurpé de se demander si Camille Chat ne serait pas en train de perdre du terrain face à ses concurrents directs... À un moment donné et aussi fort soit-il intrinsèquement, il se pourrait bien que son profil si singulier ne suffise plus à lui assurer une place dans le groupe des 23 tricolores. Surtout si ses poursuivants continuent sur leur lancée et performent durant la tournée automnale... Dans un mois, "Camichat" n'aura plus pris part qu'à 1/3 des rencontres de l'ère Galthié et imaginez un peu que les Bleus l'emportent dans un mois face aux All Blacks : il sera alors très difficile - sauf blessure ou méforme - de sortir un des garçons ayant pris part à cette rencontre pour le remplacer par Chat, à niveau de performances égal. 

Castres. Gaëtan Barlot : de la Pro D2 au XV de France à vitesse grand VCastres. Gaëtan Barlot : de la Pro D2 au XV de France à vitesse grand VÀ moins de deux ans du Mondial 2023 en France et alors que le staff des Bleus parle depuis des mois de cet affrontement face aux Blacks comme d'un gage in extenso de vérité, même le moins lucide des observateurs serait en mesure de se poser des questions. On souhaite en tout cas un bon rétablissement au Racingman de 25 ans, en espérant que celle-ci soit sa dernière blessure avant un long moment. Histoire de partir d'un même pied d'égalité, et de ne pas finir par avoir d'immenses regrets...

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

On peut quand même se souvenir que Marchand s'est également pété et que personne n'a réellement pris la place pendant leur absence. Je pense qu'ils seront présents tous les deux bientôt, Chat probablement plus en impact playeur mais il sera là.

  • valdo
    1375 points
  • il y a 1 mois

S'il retrouve son explosivité il redeviendra le parfait "finischer " que l'on a connu et pourra espérer récupérer sa place de numéro 2 . Problème de riche pour Galthier à ce poste !

L'acte zéro qui marque le début du cycle de rédemption du XV de France est pour moi le fabuleux retour/contest de C.Chat à Cardiff. Je veux bien que la mémoire récente puisse parfois faire défaut mais considérer que ce jeune joueur (et oui, parce qu'il l'est !) est un produit déjà périmé est un peu réducteur non ?
Pour l'instant à l'international et après avoir gommé ses faiblesses au lancer (il était alors "tout" jeune !), C.Chat a montré qu'il avait non-seulement le niveau requis mais mieux encore qu'il pouvait représenter une vraie option tactique pour le XV de France.
Si l'étage deux de la fusée (re)construction du XV de France s'organise autour d'un principe de mouvement aux 4 coins du terrain qui va au-delà du seul principe d'exploiter les seuls ballons tombés par l'adversaire, C. Chat y a toute sa place...

@MARCFANXV

25 ans une experience internationale importante un punch qui apporte beaucoup dans les 20 dernières. Une capacité a defendre aussi bien que d'attaquer, je suis d'accord avec toi c'est le finisseur parfait décrit par Galthié.Je pense que dès qu'il revient à son meilleur niveau il monte dans le wagon. Mais il ne sera jamais titulaire.

@MARCFANXV

Tout à fait d'accord. Chat a le profil parfait de l'impact player comme on dit Outremanche. Il a pas mal progressé dans les lancers ces dernières années et niveau dynamisme on est pas loin de Dan Coles chez les Blacks. En fin de match ses qualités de gratteurs et de plaqueurs sont vraiment appréciables. Je ne pense pas qu'il soit évincé.

Faut relativiser quand même il a pour le moment de nombreux pépins musculaires certes. Néanmoins personne ne s'est impose derrière, il reste selon moi le finisseur par excellence au poste. Galthié a préfère rappeler Mauvaka pour ce rôle type de finisseur au détriment d'un Bourgarit par exemple. De même Barlot a des qualités proches avec moins de puissance sans parle de ses lancers qui sont de la même veine que le Chat du début. On parlera de recul dans la hiérarchie si Mauvaka ou Barlot réalise de grosses entrées en novembre mais pour l'heure le recul c'est plutôt celui de Bourgarit qui était selon moi une doublure bis à même de remettre en cause la place de Chat sur le banc et là en revanche il semble que Barlot lui soit passe devant. Mauvaka est pris pour un rôle très spécifique et Barlot doit progresse dans ses lancées rapidement pour pouvoir bouscule la hiérarchie

C'est incroyable de voir la qualité qu'on a au talon, on a quand meme 4-5 gars qui sont vraiment tres bons a ce poste

Minet par les blessures, Chat cale...

Ce n'est jamais bon signe de reculer pour un talonneur.

Chat noir..?

@pascalbulroland

Châtié !

Il finira bien par retomber sur ses pattes !

La cabane est tombée sur le Chat ?

@lelinzhou

je te croyais plus fort sur les citations 😉

@Le Haut Landais

À partir du moment où je donne ma langue au chien la cabane tombe sur le chat...

Derniers articles

News
News
News
News
News
Vidéos
News
Vidéos
News
Vidéos
News