VIDEO. ''Touché ! c'est toi le chat !'', le air-plaquage de Camille Lopez sur Nakarawa a sidéré les supporters
Le match de Top 14 entre Bayonne et Castres, remporté par le CO, a été marqué par la tentative de plaquage ratée de Camille Lopez sur Nakarawa. Crédit image : Screenshot Canal +
Le match de Top 14 entre Bayonne et Castres, remporté par le CO, a été marqué par la tentative de plaquage ratée de Camille Lopez sur Nakarawa.

Ce samedi, la 26e journée de Top 14 a été marqué par la victoire de Castres à Bayonne. Un succès "pour rien" 28 à 17 dans des conditions dantesques. En effet, les Tarnais terminent 7es et ne participeront pas aux phases finales. La faute à une meilleure différence de points en faveur des Racingmen.

RUGBY. TOP 14. La Rochelle barragiste, Paris en demie, Castres éliminé, les affiches des barragesRUGBY. TOP 14. La Rochelle barragiste, Paris en demie, Castres éliminé, les affiches des barragesLe CO a pourtant bravé les éléments pour revenir dans cette partie. Marchenaud (11e) puis Acquier (38e) avaient trouvé la faille dans le premier acte. Profitant notamment des deux cartons jaunes adressés aux visiteurs.

Mais ces derniers ont ensuite pris le match à leur compte pour refaire leur retard avant de prendre les commandes de la partie. Celui qui a sonné la charge, c'est Leone Nakarawa avec un essai dès la reprise.

Le deuxième ligne fidjien a montré qu'il avait aussi des cannes en plus de ses excellentes mains. Après un dégagement de Machenaud, c'est Nakosi qui a remonté le cuir avant de servir son compatriote en bord de touche.

Après un raffut sur Baget, il a accéléré jusqu'à faire face à Camille Lopez. Deux options se présentaient alors à lui : remettre à Nakosi à l'intérieur avec le risque de voir Huguet intercepter ou Baget plaquer son coéquipier.

Ou bien aller tout droit en laissant parler sa puissance pour passer sur l'ouvreur bayonnais. Ce qu'il n'avait sans doute pas anticipé, c'est la défense hasardeuse de l'ancien joueur de Clermont et Bordeaux.

Lequel s'est fendu d'un saut de cabri pour toucher les épaules de son adversaire avant de se trouver sur les fesses sous les yeux médusés des troisièmes lignes Huguet et Cassiem.

Du côté des supporters, on n'a également pas compris qu'elle était l'intention du numéro 10.

Grâce aux deux essais de Delaporte et Fernandez, Castres est finalement passé devant. Un succès qui ne fera pas oublier la déception de la non-qualification. "Comme le week-end dernier, on s'est battu ce soir. On échoue, on est malheureux, mais c'est la loi du sport. Ce qu'on montre sur le terrain, il faut le garder. Le combat, l'agressivité, rien lâcher jusqu'à la fin, c'est ça qu'il faut garder. On n'est pas payé, ça arrive. Il y a des années où c'est le cas, pas aujourd'hui. C'est chiant, mais on ne peut s'en prendre qu'à nous-même", commentait Fernandez au Micro de Canal + via La Dépêche.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Touché des deux mains, il est cense s’arreter et faire une passe. sauf si c’est le 5e touché evidemment

Derniers articles

News
Vidéos
Vidéos
News
Vidéos
News
News
News
News
News
News