VIDEO. TOP 14. L’USAP étrille La Rochelle avec un triplé de Taumoepeau !
Malmené par des Catalans intenables, les finalistes de la saison 2020/2021 sont repartis d’Aimé Giral sans aucun point.
Malmené par des Catalans intenables, les finalistes de la saison 2020/2021 sont repartis d’Aimé Giral sans aucun point.

Sa victoire référence ? L’USAP la tient peut-être ! En surclassant, dans l’envie tout du moins, le Stade Rochelais ce samedi 30 octobre, les catalans s’offrent un précieux succès face à un cador du championnat dans la lutte au maintien. L’entraîneur des sang et or, Patrick Arlettaz, se réjouit en conférence de presse d’une “jolie soirée”“l’état d’esprit présent depuis le début de saison” s’est conjugué à une volonté de jouer au rugby plus “ambitieuse et responsable”. La tête pensante catalane a également voulu calmer les émotions autour de cette victoire. Il tient à rester terre à terre et à voir sur le plus long terme : “Les joueurs travaillent beaucoup, ils se remettent en question et aujourd'hui, ça paye. Ça vient de leur approche psychologique surtout. Il y a une espèce de déclic, mais c’est un déclic fragile. Il faut dire que l’on n’a pas souvent eu l’occasion d’aligner une équipe avec toutes ces forces sur le terrain comme aujourd’hui. Notre marge de progression est grande, mais il nous faut progresser vite. C’est notre seul salut.”INTERVIEW. Jaminet, ferveur catalane, l'USAP vu par David Mélé avant le coup d'envoi de la saisonINTERVIEW. Jaminet, ferveur catalane, l'USAP vu par David Mélé avant le coup d'envoi de la saison

Auteur du premier triplé de sa carrière professionnelle, Afusipa Taumoepeau s’est également exprimé sur cette belle victoire. Le centre australien  de 31 ans dit : “Après le travail accompli tout au long de la semaine, ça fait du bien de voir tout le monde sourire. On a fait un bon match aujourd’hui et on a été récompensés pour tout le travail réalisé. On a essayé de nous respecter en premier, avant d’en donner trop facilement à l’adversaire.” Le joueur revient également sur la performance de son adversaire du jour : “Ils ont souvent joué au large. Parfois ils ont réussi, mais notre système défensif a réussi à tenir. On essayait toujours de se replacer sur notre ligne. Ça s’est joué au mental.”Top 14. Avec un Ihaia West en feu, La Rochelle a-t-elle enfin retrouvé un ouvreur ?Top 14. Avec un Ihaia West en feu, La Rochelle a-t-elle enfin retrouvé un ouvreur ?

Le manager rochelais Ronan O’Gara s’est également exprimé sur cette défaite “difficile à digérer”. Dans des propos relayés par Rugbyrama, il dit : “Je n’ai pas les mots, c’est un cauchemar. C’est une énorme déception. Je félicite les Perpignanais, ils ont su chercher cette victoire. Ils sont vivants dans ce Top 14 et ont montré que lorsque l’on a faim comme ça tout est possible. On a oublié beaucoup de choses dans ce match et notamment de marquer. C'est un coup d'arrêt après trois victoires. C'est frustrant, mais ce sont toujours les mêmes symptômes de faiblesse qu’en début de saison.”Top 14 : Arlettaz à la rescousse de Jaminet (USAP) : ''Il faut lui foutre la paix !''Top 14 : Arlettaz à la rescousse de Jaminet (USAP) : ''Il faut lui foutre la paix !''

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Nombreux sont ceux qui avaient, ici meme, émi des doutes sur la compétence du nouveau staff Rochelais.

Derniers articles

Vidéos
News
News
News
News
Ecrit par vous !
News
Sponsorisé News
News
News
News
News