VIDEO. Top 14. Drop, passe décisive au pied, le maestro Urdapilleta a démoralisé les Bayonnais
Top 14. Benjamín Urdapilleta a été précieux lors de la victoire de Castres sur Bayonne.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Castres a pu s'appuyer sur un excellent Benjamin Urdapilleta pour prendre le dessus sur l'Aviron Bayonnais en Top 14 ce samedi. L'Argentin a été décisif.

Coupe mulet, vendange et Urdapilleta, ce Castres/Montpellier a captivé les supporters sur TwitterCoupe mulet, vendange et Urdapilleta, ce Castres/Montpellier a captivé les supporters sur TwitterUne fois de plus, Benjamin Urdapilleta a été déterminant pour Castres. L'ouvreur argentin a été un des principaux artisans du succès castrais samedi face à Bayonne. Déjà précieux contre Montpellier, l'artilleur argentin a une nouvelle fois mis sa patte sur le match. Et quelle patte ! Auteur de cinq pénalités (3e, 19e, 38e, 52e, 69e), il a puni l'indiscipline des visiteurs. Mais il a aussi claqué un superbe drop de près de 50 mètres à la 55e minute de jeu. Une précision face aux perches qui a fait très mal aux Basques. En effet, il avait jusqu'ici été dans la partie grâce à leur artilleur maison Gaëtan Germain et à l'essai de la recrue fidjienne Kaminieli Rasaku. À la 43e, ils avaient même pris les commandes de la partie, 19 à 16. Mais le carton jaune et l'essai de pénalité accordé sur l'action ont fait basculer la rencontre. En l'espace de quelques minutes, Bayonne a encaissé un 13 à 0 dont il ne s'est jamais remis. D'autant plus qu'Urdapilleta a continué d'enquiller avant de distiller une merveille de passe au pied décisive pour Palis à la 74e. Le coup de grâce pour l'Aviron qui repart de Castres sans point malgré une belle prestation.

Benjamin Urdapilleta, un petit jeune de 36 ans

Depuis son retour à Castres après le Rugby Championship, Benjamin Urdapilleta semble être dans une forme olympique. En l'espace de deux matchs de championnat, l'Argentin a inscrit 38 points à la faveur de neuf pénalités et quatre transformations. Mais ce n'est pas tout. Sa vista et son expérience sont précieuses pour une formation qui espère une fois encore atteindre les phases finales du Top 14 et pourquoi soulever le Brennus. À 36 ans, l'artilleur des Pumas est plus que jamais le leader de la formation castraise. "Après ce genre de match, je suis content de ce que j'ai produit, même si le plus important, c'est la victoire", confiait-il à l'issue de la rencontre via L'Equipe.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • jojo7
    7808 points
  • il y a 1 mois

Tiens , tiens on ne s'affole pas ici devant un vrai jeu au pied . Amusant ! où sont donc les puristes pousseur de cris d'orfraie . Cette situation m'inspire une " citation " ! Le sage montre la lune du doigt , le béotien regarde le doigt !
Coucou le modérateur , venez vite modérer mon message ! 😍

  • Forfac
    2415 points
  • il y a 1 mois

Vraiment un chouette joueur, à son meilleur niveau malgré son âge. Entre Urdapilleta, Arata et Dumorat, le CO a trois supers joueurs à des postes primordiaux. Ajoutez à ça un bon paquet d'avant, et notamment un Geoffrey Palis qui fait toujours ses matchs et ça donne une très belle équipe.

Qu'est-ce qu'il nous a fail mal, c'est vraiment un bon joueur.
Mais l'aviron n'a pas démérité, ce début de saison me plait !

C'est le leader incontestable du CO, indépendamment de son apport face aux perches.
Avec ou sans ce n'est pas la même chanson !

Derniers articles

News
News
News
News
Vidéos
News
Vidéos
Vidéos
News
News
News