VIDEO. H Cup. RCT : Toulon fait exploser les Cardiff Blues
H Cup – RCT : David Smith marche sur Leigh Halfpenny de Cardiff.
Les joueurs du RCT ont fait le boulot ce samedi en dominant les Gallois de Cardiff à la faveur d'une grosse deuxième mi-temps. Mention spéciale aux avants.
Malgré les sorties médiatiques de leur entraîneur, les joueurs du RCT ont fait le boulot. Ce samedi sur la pelouse de l'Allianz Arena de Nice, les Toulonnais ont en effet dominé les Gallois de Cardiff à la faveur d'une deuxième mi-temps de haute facture. Battu chez les Blues (19-15) le 19 octobre dernier, les Varois avaient à cœur d'effacer non seulement ce revers en H Cup mais également de relever la tête après avoir perdu leur premier match à domicile en Top 14 en an face à Grenoble. Malgré toute la bonne volonté du monde et une supériorité numérique dès les premiers instants de la rencontre avec le carton jaune adressé à l'ailier Chris Czekaj, Toulon n'a pas réussi à se défaire de Leigh Halfpenny and cie. Toujours aussi précis au pied, l'arrière international a en effet répondu à Jonny Wilkinson, lequel a passé cinq pénalités dans le premier acte pour donner un court avantage au RCT au moment du repos (15-13). Les Gallois se sont en effet payé le luxe de marquer le premier essai par Paulo suite à un coup de pied contré de l'Australien Drew Mitchell.

On imagine que le discours de Laporte dans les vestiaires a dû être salé puisqu'à la reprise, les Toulonnais ont littéralement concassé leurs adversaires, notamment devant, et ainsi récolté deux essais de pénalités (42e, 46e) alors que les Blues étaient réduits à 13 après les biscottes du pilier français Benoit Bourrust (41e) et de Ellis Jenkins (46e). Pendant cette période, le RCT va inéluctablement prendre le large en passant 21 points à Cardiff. À la 48e minute de jeu, l'ailier David Smith, très présent depuis le début de la rencontre, y est également allé de son essai après une superbe passe sautée de Wilko et une course rectiligne toute en puissance que n'a pu contrer ni Halfpenny ni ses deux coéquipiers.



Si les champions d'Europe ont été aussi performants, c'est en grande partie grâce à la très bonne forme des avants. Pour son retour, Andrew Sheridan a été monstrueux au même titre que la première ligne. Présent dans les rucks, les autres gros ont fait le boulot en conquête avec un seul ballon perdu en touche. « Nous avions énormément de chose à prouver », commentait Steffon Armitage à l'issue du match. Un travail de sape voulu par l'entraîneur des avants, Jacques Delmas, qui a une nouvelle fois porté ses fruits dans les tout derniers instants de la rencontre avec un troisième essai de pénalité.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Grisou
    17632 points
  • il y a 10 ans

J'aurais vraiment aimé etre dans le stade pour ce match, juste pour vivre en vrai les mêlées... ca a dû grincer une paire de fois du côté gallois parce qu'on lisait la souffrance sur leur visage !!!

Derniers articles

News
News
Ecrit par vous !
News
Transferts
News
News
Sponsorisé News
News
News
News
News