Ecrit par vous !
TOP 14. VIDEO. Ntamack se fait la malle sur 60 mètres et Toulouse refait le coup à La Rochelle (16 à 20)
Ntamack - Tauzin, la toulousain biberon's connection.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

En clôture de cette 1ère journée de championnat, les deux finalistes de la saison précédente nous ont offert un match peu spectaculaire, mais intense !

Si vous êtes fan de rugby, vous aviez certainement tous cochés ce match dans votre calendrier : le match qu’il ne fallait pas louper, la grosse affiche de ce premier week-end de Top 14 opposant les deux meilleures équipes du moment. Dans un stade Marcel-Deflandre à guichets fermés, on s’attendait à des Rochelais revanchards voulant mettre fin à cette série de défaite face aux Rouges et Noirs. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que l’on ne s’était pas trompé ! Car dès les premiers instants du match, les locaux ont mis la main sur le ballon, acculant les Toulousains dans leur moitié de terrain. Si la botte de Thomas Ramos (5/7 au pied hier soir) a maintenu les champions de France à flot, ce sont bien les Rochelais qui ont passé la ligne les premiers, par l’intermédiaire de Jules Favre à la 18ème minute. Un essai récompensant les efforts des maritimes, qui fut accompagné par l’expulsion temporaire de François Cros. Repassé devant et à 14 contre 15, le moment était venu pour La Rochelle de faire le break. Sûrs de leurs forces, les hommes de Ronan O’Gara continuaient de ne pas prendre les points, malgré les nombreuses opportunités qui s’offraient à Jules Plisson. Malheureusement pour les bagnards, le score n’évoluait guère, et les charges de Skelton et Bourgarit n’y changeaient rien. Le Stade Toulousain a su faire le dos rond, et après plusieurs sauvetages in extrémis (notamment d’Antoine Dupont), ces derniers n’avaient qu’un point de retard (10-9).

Avec une première mi-temps aussi timorée, le retour aux vestiaires pour les Toulousains n’a pas dû se faire dans la joie et la bonne humeur. Pourtant, le scénario du premier acte semblait se reproduire en début de seconde période. D’un côté, des Rochelais puissants, monopolisant le ballon, et d’un autre, des Toulousains sans solution, cantonnés à défendre la ligne d’avantage coûte que coûte. Pour ne rien arranger, les maritimes semblaient avoir (enfin) compris qu’il ne fallait pas laisser de points en route, passant le score à 16-9. Plus le match avançait, et plus il semblait compliqué pour le Stade Toulousain de revenir dans la partie. Et pourtant, contre toute attente, cette rencontre au sommet allait basculer en faveur des hommes d’Ugo Mola. La cause ? Une charge à l’épaule et un éclair de génie... Il en faut peu parfois pour changer le cours d’un match, surtout lorsque l’on affronte Toulouse. Tout commence à la 57ème minute de jeu. Nous sommes dans le camp Rochelais, lorsque Lebel échappe à deux défenseurs, avant se servir à hauteur Arnold. Ce dernier rentre sa course et se fait plaquer par Gourdon. Sauf qu’au même moment, Skelton, le deuxième-ligne surpuissant du Stade Rochelais, percute la tête du toulousain avec son bras droit, sans circonstance atténuante selon l’arbitre. La décision est donc sans appel, carton rouge pour le géant australien. Certainement le tournant de ce match, car en plus se retrouver en infériorité numérique pendant les 20 dernières minutes, le Stade Rochelais se voit privé de l’un de ses atouts phares.Top 14. ARBITRAGE. Will Skelton méritait-il vraiment un carton rouge face au Stade Toulousain ?Top 14. ARBITRAGE. Will Skelton méritait-il vraiment un carton rouge face au Stade Toulousain ?

Un geste dangereux qui permet à Ramos de réduire le score (16-12) et d’inverser la tendance. À partir de ce moment-là, les débats se rééquilibrent, ce qui nous amène à l’autre action du match. Après une mêlée stable dans le camp Toulousain, Tolofua ramasse le ballon avant de servir Dupont qui lance Tauzin. Ce dernier joue dans le dos pour son ouvreur qui s’engouffre dans l’intervalle. Ntamack raffute Munoz avant de prendre de vitesse la défense locale. Le retour de l’ailier espagnol ne changera rien, et l’ouvreur du XV de France redonna l’avantage à son équipe. Une avance que les Toulousains conserveront, à l’expérience, et après une dernière pénalité de Ramos.

Une défaite amère pour les Rochelais qui semblaient avoir la main mise sur ce match. Ces derniers pourront regretter (au-delà du carton rouge) la non-réussite de leurs buteurs face aux perches (50% de réussite), ainsi que de nombreux choix stratégiques discutables. Tout n’est quand même pas à jeter pour les coéquipiers de Sazy, qui devront relever la tête le week-end prochain face au Racing 92. Les Toulousains, quant à eux, envoient un signal fort d’entrée aux autres écuries du championnat, et ce malgré une performance loin d’être exceptionnelle.

Alexis Brochot
Alexis Brochot
Cet article est rédigé par Alexis Brochot, un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Que les Rochelais se rassurent, ce type de jeu , genre balourd, suffira dans 8 matchs sur 10 ...

  • oc
    13924 points
  • il y a 1 mois
@Sent Junian

C'est qui ,les Rochelais dont tu parles ?
Parce que ceux du forum , ici , et leurs collègues non connectés , espèrent certainement autre chose que des démonstrations de balourdises .Et le potentiel existe au SR pour montrer autre chose . Faut que le staff sache poser des gardes fous et utiliser différemment la puissance de ses golgots , ya matière à faire très mal sans faire souffrir .

Je n'ai vu que le résumé mais quand je lis que Plisson a loupé la moitié de ses coups de pied et qu'il n'y a que 4 points de différence à la fin du match, je me dis que La Rochelle devrait peut-être songer à se trouver un buteur fiable.
Déjà lors de leurs deux finales, West a loupé une belle moisson de points.

  • to7
    16405 points
  • il y a 1 mois
@Flanquart St Lazare

ce qui est étonnant c'est que west est notoirement un buteur très irrégulier alors que plisson a une plus grande fiabilité dans l'exercice

pour que La rochelle batte enfin le stade toulousain je ne vois qu'une solution: racheter le contrat de gaetan germain à bayonne

@Flanquart St Lazare

oui ou arrêter de s'acharner avec leur penaltouche et de prendre les points quant il le faut.

  • O'Livey
    7771 points
  • il y a 1 mois

Moi, ce dont j'ai surtout envie de parler sur ce match, c'est de Bourgarit. Il fait vraiment un match de mutant, mais a semblé passablement énervé. S'il continue sur cette forme, il a de bonnes chances de passer devant Chat, avec un profil surprenamment similaire.

  • Theobit
    9131 points
  • il y a 1 mois

Ntamack a quand même failli faire une belle cagade alors qu'il avait du soutien. Heureusement qu'il a maitrisé la balle et la finition pour l'essai.

@Theobit

Absolument. Je l'ai trouvé bcp plus porteur de balle, joueur de duels qu'à l'accoutumée sur ce match...

  • frakc
    5581 points
  • il y a 1 mois
@MARCFANXV

Il avait clairement des fourmis dans les jambes, je mets ça sur le compte de la frustration pour ne pas avoir joué la finale et le fait d'être aligné avec une paire de centre inédite. Et quel abattage défensif! Il est en train de devenir vraiment très bon et puis bien dur sur l'homme (dans le bon sens du terme). Impressionant!

  • oc
    13924 points
  • il y a 1 mois
@frakc

Je crois que Mathieu l' a énormément inspiré .

  • nemo34
    4707 points
  • il y a 1 mois

Donc en sortie de mêlée, passe directe du 9 au 12, feinte de prise d'intervalle du 13 qui fixe son vis à vis, redoublée du 12 vers le 10 qui passe derrière lui avec le 11 en soutien et encore les 14 et 15 au large qui attirent le 11.

Merci Canal pour la caméra en hauteur qui permet d'admirer une belle combinaison bien travaillée.

C'est pas pour critiquer, mais il est où Plisson sur ce coup ?

D

@nemo34

Je crois qu'il était parti pissé ou faisait sa pause fraicheur 😊 😊

  • dan0x
    7439 points
  • il y a 1 mois

La réalisation de Canal + avait bcp plus senti venir le coup que la défense rochelaise !...

Il faut d'abord louer le principe de constance dans la performance du Stade Toulousain. Depuis une paire d'années les évènements ne semblent avoir que peu de prise sur ce collectif. On pouvait s'attendre à une forme de décompression assez classique consécutive à une saison où les Toulousains ont atteint le maximum atteignable. Il n'en fût rien. C'est d'autant plus notable, qu'ils jouent chez l'équipe la plus revancharde qu'on puisse imaginer, celle qui fut la plus proche de lui contester les titres il y a qqs mois; qui plus est, une équipe Rochelaise très proche dans sa composition de celle qui butât sur les dernières marches et de pas grand chose. On peut mm rajouter à l'inverse une compo Toulousaine très différente de celle alignée lors de la finale de Top14. Bref, avec tous ces paramètres, continuer à être aussi chirurgical pour profiter de la moindre opportunité est tout à fait remarquable...
A contrario, le Stade Rochelais, si combien-mm toujours à un poil de contester la suprématie Toulousaine, n'a pas complètement intégré tous les ingrédients nécessaires pour arriver à leurs fins. Attention à ne pas s'enfermer dans un rôle de prétendant à détrôner les tenants en faisant passer le seul principe de domination avant celui de d'abord chercher à gagner le match.

@MARCFANXV

L'équipe de 2019 était caractérisée par le feu en allumant des mèches aux 4 coins du terrain en permanence.
Cette nouvelle mouture c'est la glace, une équipe de tueurs au sang-froid capable de faire le dos rond pendant 1h et de t'exécuter de façon chirurgicale à la moindre demie-occasion.

C'est moins emballant à voir, mais c'est peut-être plus impressionnant et plus effrayant.

  • dan0x
    7439 points
  • il y a 1 mois

Je comprends qu'on se focalise sur le carton rouge de Skelton, mais le carton jaune de Cros n'était-il pas un peu sévère ??

@dan0x

C'est une faute entre la pénalité et le jaune, l'arbitre décide de mettre jaune certainement pour affirmer le cadre du match. C'est est un peu rapide/sévère pour moi mais c'est probablement cela qui permet à Ntamack de ne pas prendre jaune ensuite donc ça ne change pas grand chose pour le Stade.

Pareil en fin de match on a Gourdon qui tue un grattage toulousain en venant en travers sur un ruck pour se coucher sur la balle. C'est comme Cros à la limite entre le jaune et la pénalité, cette fois ci c'est l'inverse vu que les Rochelais ont déjà pris un carton avant cela fait probablement la différence pour ne pas dépasser la simple pénalité.

Pour moi c'est géré de façon plutôt intelligente en terme de conduite de match. Un arbitre aura du mal à faire un match parfait sans aucune action un peu trop sévère ou un peu trop laxiste, par contre il doit réussir à harmoniser cela sans tomber non plus dans l'excès de confiance ou de laxisme.
Par contre malheureusement cela entrouvre la porte aux polémiques sur l'arbitrage (mais bon même sans porte entrouverte on y a quand même droit).

  • dan0x
    7439 points
  • il y a 1 mois
@Team Viscères

Merci pour ta réponse qui confirme mon sentiment à ce moment du match où je me suis dit que l'arbitre ne laisserait rien passer mais comme tu l'expliques bien, par la suite il essaye d'équilibrer ses décisions. Logique et cohérent comme cela devrait être le cas tout le temps. Juste une dernière question car je sais que tu fais partie des "référents" de ce forum niveau arbitrage, j'ai trouvé que les toulousains ont été très souvent sanctionnés pour hors-jeu en défense alors que je les trouvait plutôt très réactifs et dans le bon timing sur leurs montées défensives pour mettre la pression. A priori je n'avais pas la même vision que l'arbitre ou était-ce juste mon oeil trop toulousain qui m'a joué des tours ?

@dan0x

On risque de voir beaucoup de pénalités sur le hors-jeu en début de saison, c'est un secteur sur lequel la direction d'arbitrage met l'accent cette année (donc comme d'habitude les arbitres vont être strictes en début d'année, puis on va voir un phénomène cumulée joueurs qui s'adaptent et d'arbitres qui relâchent un peu la pression).

  • Manu
    14552 points
  • il y a 1 mois
@Team Viscères

Tu as oublié de citer l'action où Skelton arrache au sol le ballon à Dupont et fait la passe à un coéquipier alors que le jeu au sol est interdit (arracher et passer en étant au sol)

  • oc
    13924 points
  • il y a 1 mois
@Manu

Fayot !

Derniers articles

News
News
News
Sponsorisé News
Transferts
Transferts
News
News
News
News
News