RÉSUMÉ VIDÉO. TOP 14. Invaincu, La Rochelle ne fait pas de cadeau à l’USAP
Dans un match aux effectifs contrastés, les champions d’Europe en titre continuent de dominer le Top 14.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Dans un match aux effectifs contrastés, les champions d’Europe en titre continuent de dominer le Top 14.

Les deux équipes n’étaient pas présentes avec les mêmes intentions. Du côté de l’USA Perpignan, on s’était présenté avec un effectif remanié ce samedi 17 septembre. Le but était sûrement de faire reposer les cadres et de leur permettre de couper après un début de saison raté. Pour le Stade Rochelais, seul la charnière et quelques éléments du pack étaient laissés au repos. Les lignes arrière, elles, ont de quoi faire saliver les plus grosses écuries du pays. La formation de Ronan O’Gara sera néanmoins beaucoup passée par les avants pour aller en Terre promise. Seulement 2 des 7 réalisations ont été inscrites par un étranger au pack. Il s’agit du remplaçant d’Antoine Hastoy, le jeune ouvreur anglais Harry Glynn. Ce dernier réalise un doublé pour sa première titularisation en pro de sa carrière. Dans un entretien accordé à Rugbyrama, l’espoir rochelais de 21 ans déclare : “C’est une grande journée pour moi et ma famille. Je suis très content. Quand le coach m’a appris que j’étais titulaire, lundi, j’ai ressenti du stress et beaucoup de plaisir. J’étais prêt à jouer quand ça arriverait, je suis content que ça soit venu si tôt. J’ai fait quelques fautes, mon jeu au pied n’a pas été parfait, j’ai loupé quelques plaquages, mais marquer deux essais pour ma première, c’est le rêve.”TOP 14. Stade Rochelais. Cette jeune pépite sera-t-elle remplacée par un vétéran international ?TOP 14. Stade Rochelais. Cette jeune pépite sera-t-elle remplacée par un vétéran international ?

Invaincu depuis le début de championnat, le Stade Rochelais prend donc les rênes du Top 14. Une dynamique, encore une fois, très différente de celle de leurs adversaires. En effet, les Catalans n’ont toujours remporté aucun match cette saison. Vaincu à domicile par Brive la saison passée puis étrillé à Marcel Deflandre cette semaine, l’addition s’alourdit pour les hommes de Patrick Arlettaz. La semaine prochaine, la réception du RC Toulon s’annonce déjà comme un match phare. En effet, Perpignan accuse 3 points d'écart sur les autres équipes de bas de tableau. Une autre défaite pourrait mettre les sang et or dans une position délicate dès le début de saison. Pour rappel, ces derniers avaient pris le rythme du Top 14, la saison dernière, en battant le RCT à domicile dans un match tendu à la 4ᵉ journée. Bis repetita ?TOP 14. À Perpignan, la solution semble toute trouvée pour oublier JaminetTOP 14. À Perpignan, la solution semble toute trouvée pour oublier Jaminet

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Avec l'USAP qui fait tourner...une victoire sans bonus des Rochelais aurait fait tache...
La Rochelle et le MHR assument pleinement leur statut au bout de 3 journées

@pascalbulroland

personnellement j'aurais préféré l'équipe-type on se serait moins ennuyé, mais je comprends que l'Usap doit gagner ses matchs à domicile.

@pascalbulroland

J’étais en tribune et avec mes voisins on s’est franchement ennuyés par moment. Beaucoup de maladresses et de déchets dans le jeu. Enfin on ne va pas faire la fine bouche.

@Yellowblack

Il vaut mieux avoir du déchet quand on joue une équipe qui fait "tourner"
D'ailleurs, le SR a fait lui aussi un peu tourner, ceci expliquant peut-être cela

@pascalbulroland

En effet la ligne arrière était inédite ainsi que la charnière. Glynn a fait un excellent match.

Derniers articles

News
News
Ecrit par vous !
News
News
News
News
News
News
News
News
Réseaux Sociaux