RÉSUMÉ VIDÉO. Top 14. Grâce à un essai de filou d'Imhoff, le Racing met fin à la remontada du RCT
Juan Imhoff a encore frappé face au RCT ce dimanche soir.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Le Racing a remporté ce dimanche soir un véritable huitième de finale face au RCT, et s'offre donc le droit de participer à un barrage face à l'UBB.

C'était l'un des matchs les plus attendus de cette dernière journée. Le RCT, emmené par son capitaine Charles Ollivon, défiait le Racing 92 sur sa pelouse. L'enjeu était le même pour les deux formations : se qualifier pour les phases finales du championnat. Et si beaucoup d'observateurs voyaient les Varois s'imposer au vue de leur forme actuelle, ce furent finalement les Franciliens qui prirent le meilleur sur leurs adversaires. Pourtant, tout n'avait pas très bien commencé pour les hommes de Laurent Travers, qui furent menés assez rapidement 0-6. Très indisciplinés, ces derniers reviennent une première fois dans la partie grâce à un essai de Tanga, avant de se faire battre par un beau jeu au pied derrière la défense de Carbonel, qui envoya Paia'aua en terre promise (5-13).

TOP 14. Face à Lyon, Toulon a-t-il perdu plus qu’une simple finale ?TOP 14. Face à Lyon, Toulon a-t-il perdu plus qu’une simple finale ?Mené de 5 points à la pause (8-13), le Racing 92 devait réagir au plus vite, afin de ne pas laisser s'envoler Toulon. Gibert, puis Le Garrec réduirent le score grâce à une pénalité chacun, avant que ne se produise le premier tournant de cette rencontre. Sur un coup de pied de pression, Ollivon ne contrôle pas sa course, et déséquilibre dans les airs Teddy Thomas. Résultat, le capitaine des Varois est sanctionné d'un carton jaune, ce qui pénalisera énormément son équipe. D'autant que deux minutes plus tard, le Racing, après une belle offensive dans le camp adverse, repasse devant au score grâce à son ailier Juan Imhoff, qui inscrit son 104ème essai en Top 14. Une réalisation un peu gag, puisque l'Argentin profita d'une mésentente entre Wainiqolo et Carbonel suite à un jeu au pied à suivre. Une avance que conservera le club d'Île-de-France, synonyme de qualification pour les phases finales du championnat. Toulon, quant à lui, aura tenté en vain de revenir dans le wagon de tête. Une défaite qui prive les coéquipiers de Baptiste Serin d'un barrage, mais aussi d'une qualification en Champions Cup la saison prochaine...

VIDEO. BAM ! Et de 100 essais pour Juan Imhoff sous les couleurs du Racing !VIDEO. BAM ! Et de 100 essais pour Juan Imhoff sous les couleurs du Racing !

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

L'aventure continue, tant mieux. Mais une question s'impose : quand le Racing cessera -t-il évoluer sur courant alternatif ? C'est fatiguant à force, hier j'ai fini par regarder la 2 ème mi temps de Lyon la Rochelle, tellement ça m' agaçait

@Chandelle 72

Si ça peut vous rassurez, l'UBB et le MHR sont aussi sur courant alternatif...
Sur leurs 5 derniers matchs en top 14 , les bordelais et les montpelliérains ont 2 victoires pour 3 défaites alors que le Raging c'est l'inverse

@pascalbulroland

Oui mais au Racing c'est dans le même match, que se succèdent les coups de génie et les énormes bourdes !

  • Pianto
    45256 points
  • il y a 2 semaines

la mésentente entre Wainiqolo et Carbonel, c'est surtout Carbonel qui se troue.
Il se jette pour couper la trajectoire du ballon, le manque et fauche son coéquipier qui était en position de défendre.

De la même manière, Ollivon, si important ces dernières semaines (comme Carbo) se fait bêtement sanctionner d'un carton jaune, fait l'en-avant sur la dernière possession. Un certain manque de lucidité... Peut-être pas remis complètement à 100% et l'enchainement des matchs où il fallait toujours gagner finit par peser lourd.

C'est dommage pour Toulon qui a fait 3 derniers mois exceptionnels mais qui termine avec deux défaites au pire moment.


Mine de rien, le racing enchaine sa 13ème qualification en phases finales d'affilée soit chaque année depuis leur remontée en TOP 14 en fin de saison 2008-2009.
Si on ajoute 7 quarts de finale (dont 3 finales) en 8 ans, ça fait une constance au haut-niveau absolument exceptionnelle. Je pense que personne ne peut en dire autant.

Au final, sur cette période, un seul titre, c'est peu compte tenu de leur omniprésence.

  • vevere
    71652 points
  • il y a 2 semaines

Essai de filou ou "juste" un rebond capricieux du ballon? 😉

  • DAV!D
    1083 points
  • il y a 2 semaines

La non-qualification en Euro-African Champion Cup ça n'est vraiment pas grave d'un point de vue sportif : ça évitera d'aller inutilement se cramer avec des déplacement de 8000 Km. Il suffira d'envoyer les minots s'aguerrir en allant jouer la coupe Mickey et de réserver notre équipe première pour la seule compétition qui compte vraiment : le Top 14.

@DAV!D

C'est un raisonnement qui se tient. Mais ça ne marche pas à chaque fois. Et la grande coupe d'Europe apporte quand même une bien meilleure expositions aux sponsors.

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
Transferts
News