RÉSUMÉ VIDÉO. Face à Biarritz, Pau a définitivement dit au revoir au bas de tableau
Rémi Seneca s'est envolé avec le cuir direction la Terre promise, l'essai dont rêve ton pilier préféré.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

En dominant Biarritz, la Section Paloise s’offre une fin de saison sans le stress de la relégation.

Ça ne faisait plus de doute pour grand monde, mais il fallait taper fort pour l’inscrire dans le marbre. Mathématiquement, la Section Paloise d’Antoine Hastoy n’a plus rien à craindre de la relégation directe. Mais cet écart, presque anecdotique, est solidifié par un autre. En effet, sauf incroyable retournement de situation, la Section Paloise ne devrait pas non plus disputer de barrage de relégation. La défaite sans bonus de Perpignan face au MHR a creusé un écart de 14 points entre les Catalans et les Béarnais. Ainsi, ils évitent le stress insoutenable de fin de saison. À l’image de ce qu’il avait pu connaître l’an dernier avec Bayonne. Désormais, la fuite de la 13ème place concerne surtout l’USAP et le CA Brive. Les deux formations sont séparées de 7 points et s’affrontent le 30 avril prochain.Top 14. Jordan Joseph, le Monsieur + de la Section PaloiseTop 14. Jordan Joseph, le Monsieur + de la Section Paloise

Les supporters béarnais étaient d’ailleurs venus en nombre pour supporter leur équipe. Ils ont notamment pu apprécier l’impressionnante course du pilier Rémi Seneca. Pour réagir à cette victoire, Thomas Domingo s’est exprimé en conférence de presse. Le spécialiste de la mêlée du staff palois explique : “On enchaîne 3 victoires et ça fait du bien. Les fondations bâties en début de saison étaient bonnes, maintenant, on solidifie l’édifice. On a su utiliser leurs erreurs à notre avantage, ça nous a permis de garder le cap.” Lui aussi passé face aux journalistes, Antoine Hastoy a indiqué qu’ils avaient désormais “4 matchs pour rêver”, tout en précisant que cela “passe avant tout par le travail”. Actuellement, les Palois sont à 8 points du Top 6. Si les concurrents semblent très(/trop ?) nombreux pour y croire, rien ne peut empêcher les hommes de Sébastien Piqueronies de rêver à une épopée en phase finale.RUGBY. INSOLITE. Ces supporters palois ont osé... se faire tatouer en hommage à la SectionRUGBY. INSOLITE. Ces supporters palois ont osé... se faire tatouer en hommage à la Section

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Aldigé n'a encore pas pu s'empêcher de l'ouvrir....👎👎👎

@Bib And Dôme

Je peux pas le blairer non plus, mais sur le premier essai, comment lui donner tord ?

Derniers articles

News
Transferts
News
News
News
News
Transferts
News
News
News
News